Ancien Flash Starblitz

Le
franssoa
Bonjour,

Je possède un Flash Starblitz 3800 DEF avec un sabot dédié Pentax
(DP-1). Ce flash ne fonctionne pas avec un Pentax actuel (rien en manuel
ou auto, déclenchement après (!) fermeture du 2è rideau en TTL). Il ne
fonctionne pas non plus avec un simple sabot flash avec synchro (pas de
déclenchement).

Je sais que Starblitz avait un sabot exprès pour la Synchro X (STD-1),
mais je n'ai pas (encore) réussi à le trouver.

En fait je souhaiterais l'utiliser :
- avec mon Pentax actuel, au moins en auto, pas forcément en TTL
- et/ou en synchro X avec un vieil appareil

Est-ce que Starbliz existe toujours ? Je n'ai pas trouvé de site web.
Quelqu'un a-t-il déjà réussi à utiliser ce Flash (manip pour modifier le
module par exemple).

franssoa
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Raider
Le #26018412
Le 04/03/2014 17:25, franssoa a écrit :
Bonjour,

Je possède un Flash Starblitz 3800 DEF avec un sabot dédié Pentax
(DP-1). Ce flash ne fonctionne pas avec un Pentax actuel (rien en manuel
ou auto, déclenchement après (!) fermeture du 2è rideau en TTL). Il ne
fonctionne pas non plus avec un simple sabot flash avec synchro (pas de
déclenchement).



J'ai un StarBlitz 322 TZ, il fonctionne avec tous mes APN Olympus
E10/E20 et surtout Nikon D90 et D7000 mais en manuel uniquement.

Je sais que Starblitz avait un sabot exprès pour la Synchro X (STD-1),
mais je n'ai pas (encore) réussi à le trouver.

En fait je souhaiterais l'utiliser :
- avec mon Pentax actuel, au moins en auto, pas forcément en TTL
- et/ou en synchro X avec un vieil appareil

Est-ce que Starbliz existe toujours ? Je n'ai pas trouvé de site web.
Quelqu'un a-t-il déjà réussi à utiliser ce Flash (manip pour modifier le
module par exemple).



Fais gaffe à ne pas griller ton APN.
Voici une liste des voltages des flashes :
http://www.botzilla.com/photo/strobeVolts.html
Ton StarBlitz 3800 DEF n'y figure pas. Prudence !
Pascal-J
Le #26018532
Le 3800 est TTL donc avec des tensions de déclenchement de 5v
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #26018602
Le 04/03/14 22:02, Pascal-J a écrit :
Le 3800 est TTL donc avec des tensions de déclenchement de 5v



Mais non, certains flashes TTl faits pour les argentiques ont des
tension de 24V et le risque d'endommager l'électronique d'un boitier
numérique n'est pas nul.

Noëlle Adam
jeanp.bu
Le #26018642
240 volts pas 24 !
Pierre Maurette
Le #26018812
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle :
Le 04/03/14 22:02, Pascal-J a écrit :
Le 3800 est TTL donc avec des tensions de déclenchement de 5v



Mais non, certains flashes TTl faits pour les argentiques ont des tension de
24V et le risque d'endommager l'électronique d'un boitier numérique n'est pas
nul.



C'était soit un gag sans rigolard, soit une belle confusion entre
logique TTL et flash TTL, par un monsieur qui vient peut-être de
fr.sci.electronique.

--
Pierre Maurette
Pascal-J
Le #26018962
Mais non, certains flashes TTl faits pour les argentiques ont des tension
de 24V et le risque d'endommager l'électronique d'un boitier numérique
n'est pas nul.



Tu aurais des réf ou des références de flash cela m'intéresse. Car cela
m'étonne un peu, car même au temps de l'argentique les 4 signaux TTL
utilisaient des niveaux haut de 2.5v a 5v (le boitiers récents utilisent du
3v3) coté boitier ou flash.

Que le signal Sy X du flash ai une tension niveau haut plus forte est un peu
illogique puisque de toute manière il est nécessaire au fonctionnement du
TTL et passe donc par le processeur. Qu'il passe en plus par le système de
charge serait un peu idiot de la part du constructeur.

D'ailleurs les anciens boitiers reflex grand public (bon, ceux que j'ai
démonté) n'avaient pas une protection excessive sur ce signal avec comme
pour les compacts actuels une tension max sur cette borne de 50 a 100v. Tout
(a ma connaissance) les reflex numériques Canon a partir du D60 utilisent un
mosfet 300v comme élément de sortie. Attention ce n'est pas le cas des 4
bornes TTL qui utilisent des transils incapables de supporter un impact trop
fort.

Je ne pense pas que le fait que le flash évoqué dans ce fil étant multi
support change grand chose, a partir du moment ou il est compatible TTL
canon il va respecter leur niveaux de signaux.


soit une belle confusion entre logique TTL et flash TTL,




Les flashs utilisant le standard Canon A-TTL, E-TTL et TTL II (throught the
lens) utilisent plutôt des signaux au format que l'ou pourrait appeler RTL
(résistance transistor logic) constitué d'une horloge, de deux signaux de
dialogue montants et descendants et d'un autre de commande autre de commande
TOR. La plupart ayant de multiples casquettes et pouvant suivant le contexte
etre entrée ou en sortie et changer de signification. D'un point de vue
électrique le niveau 0 est assuré par des transistors collecteur ouvert, le
niveau 1 par un tirage résistif a la tension d'alimentation (ou cpu).

La logique TTL (transistor transistor logic) utilisée massivement dans les
années 70 n'a evidement rien a voir, elle utilisait des signaux 0 - 5v a
seuils de niveau assez resserrés et surtout avec un passage actif aux nivaux
0 et 5v par l'intermédiaire de transistors, la plupart du temps par une
étage de sortie totem pole.

On trouve difficilement de la documentation précise sur le sujet mais outre
quelques brevets, manuels de réparation disponibles en PDF, quelques
personnes ont fait du RI pour décortiquer le tout, a noter que le protocole
de communication sérielle utilisé existe en plusieurs versions et est très
similaire a celui utilisé par la monture EF.

par un monsieur qui vient peut-être de


fr.sci.electronique.

Oui
franssoa
Le #26018992
Bonjour,

Pensez-vous que l'on puisse bricoler le module (ou le flash) pour qu'il
puisse se déclencher en manuel ?
Avec un simple sabot Synchro [1] il ne se déclenche pas. Je pense que le
module Pentax attend des infos supplémentaires de l'appareil...

franssoa

[1] genre http://flashzebra.com/hotshoes-shoes/0065.shtml
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #26019062
Le 05/03/14 09:56, Pascal-J a écrit :
Mais non, certains flashes TTl faits pour les argentiques ont des tension
de 24V et le risque d'endommager l'électronique d'un boitier numérique
n'est pas nul.



Tu aurais des réf ou des références de flash cela m'intéresse.


La page qui a été cité plus haut dans le fil.
Elle peut contenir des erreurs et je peux avoir mal lu...Mais je suis
très méfiante quand à ce qu'il a sur les pinoches du flash quand on
ferme le circuit, chose qui est difficile à mesurer juste avec un
multitmètre, c'est une patate brève.

Car cela
m'étonne un peu, car même au temps de l'argentique les 4 signaux TTL
utilisaient des niveaux haut de 2.5v a 5v (le boitiers récents utilisent du
3v3) coté boitier ou flash.


Tu es vraiment sûr de ça ?

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #26019122
Le 05/03/14 10:29, franssoa a écrit :
Bonjour,

Pensez-vous que l'on puisse bricoler le module (ou le flash) pour qu'il
puisse se déclencher en manuel ?
Avec un simple sabot Synchro [1] il ne se déclenche pas. Je pense que le
module Pentax attend des infos supplémentaires de l'appareil...



Ça, c'est la misère des protocoles incompatibles entre générations
d'appareils. Plus c'est sophistiqué et moins ça fontionne.
Cacher les contacts autres que celui de déclenchement avec un bout de
scotch, peut-être ? Au moins à essayer, vu que c'est peu cher et
réversible.
Au minimum, mes flashs Metz MZ54 avec le sabot de base peuvent être
déclenchés avec un module radio (en A ou M evidemment).
Perso j'aime mieux les déclencheurs radio que les déclencheurs lumière,
qui sont plus facilement à l'ombre de quelque chose, c'est un choix.
J'utilise des machins chinois premier prix. Il y a toujours bien assez
de câbles a trainer par terre sans s'encombrer de cordons synchro si on
peut faire autrement.

Noëlle Adam
Pascal-J
Le #26019162
chose qui est difficile à mesurer juste avec un


multimètre, c'est une patate brève.

Pour les signaux TTL (bon ,du dialogue infomatique) effectivement ce n'est
pas facile a mesurer et encore moins a décortiquer, respectivement il faut
un oscilloscope et un oscillo a mémoire ou analyseur logique, mais oui je
suis sur des niveaux du moins en canon pour le TTL et dans une moindre
mesure la version précédente a deux plots dont j'ai oublié le nom.

Pour le signal synchro flash qui est un tout ou rien actif par mise a la
masse il n'y a rien de plus facile a mesurer, coté flash la tension haute
est présente en permanence flash chargé (bon, ceux qui ont une capa série
sont un peu plus embêtants), et coté boitier on ne mesure rien puisque a
l'état haute impédance inactif ( et 0v lors du shoot). Donc un simple
multimètre suffit. D'ailleurs ce signal est normalement actif toute la durée
d'exposition (en premier rideau bien sur)

Il est vrai par contre que la connaitre la tension maximale permise par le
boitier sur cette borne est plus difficile, soit c'est dans la notice, soit
il faut décortique la bestiole et essayer de retrouver les caractéristiques
du composant

Elle peut contenir des erreurs et je peux avoir mal lu...



Non, normalement c'est correct, mais je n'ai pas decortiqué ou pas vu des
flashs TTL avec une tension haute sur la Sy-x ........... les non TTL oui il
faut faire attention.

Le coup classique n'est pas d'envoyer une pêche HT sur la borne x du
boitier, généralement ils sont protégés de ce coté mais en insérant le flash
d'envoyer la pèche X du flash sur une des bornes TTL et la cela ne pardonne
pas trop.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme