Apprenez la photographie avec Ghost Rider. Leçon n°6 : la photographie cul inaire

Le
Ghost-Rider
Ça fait un petit moment que nous n'avons pas publié un nouveau chapitre
de notre fameux cours de photographie que tous réclament et attendent
avec impatience.
Ce cours magistral ne sera plus délivré dans frpn mais dans frp,
promotion hiérarchique bien méritée.

Après la mise au point, les yeux rouges, la photo d'action, la
profondeur de champ et l'accord des couleurs, voici un sujet
d'application de toutes les notions que nous avons étudiées ensemble :
la photographie culinaire, ce qui nous permettra aussi d'apprécier les
progrès que nous avons réalisés.

Matériel :
- Un atelier d'artiste exposé au nord pour une lumière naturelle idéale,
indispensable en photographie culinaire
- Une cuisine en bon état possédant un four
- Un appareil photo
- Un plat à gratiner
- Un bol
- petit matériel de cuisine.

Ingrédients pour 3 adultes ou 18 enfants :
- 200 grammes de macaroni Buitoni
- deux oeufs battus dans le même volume de lait demi-écrémé
- fromage râpé
- 2 tranches de jambon dégraissé et découenné, coupées en petits carrés.
http://cjoint.com/12fe/BBktOG83eWU.htm

Dans le plat à gratiner préalablement graissé, disposer les petits
carrés de jambon et saupoudrer d'une fine couche de fromage râpé, étaler
une première couche régulière de macaroni cuits à l'eau bouillante très
légèrement salée puis saupoudrer d'une 2ème légère couche de fromage râpé :
http://cjoint.com/12fe/BBkt1DnHyei.htm
Étaler le reste des macaroni, verser les oeufs battus dans le lait en
vérifiant que le fond du plat en est bien recouvert et couvrir d'une
bonne couche de fromage râpé :
http://cjoint.com/12fe/BBktZBQoqsP.htm
Cuire à four chaud dix minutes, puis faire gratiner au gril 10 minutes
supplémentaires :
Et voilà un plat économique et succulent, assez facile à réussir pour
qui à l'habitude de cuisiner.
Servir chaud avec un Montrachet ou un Puligny 2005.
http://cjoint.com/12fe/BBkvdQyuzW0.htm

Variante :
Dans la dernière photo nous avons remplacé la lumière naturelle par le
flash électronique, ce qui permet de varier les menus et d'éviter
l'ennui, mère de tous les vices :
http://cjoint.com/12fe/BBkvi1dTSDx.htm

--
Ghost Rider
Meilleur ouvrier de France
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
benoit
Le #24238221
Ghost-Rider
Variante :
Dans la dernière photo nous avons remplacé la lumière naturelle par le
flash électronique, ce qui permet de varier les menus et d'éviter
l'ennui, mère de tous les vices :
http://cjoint.com/12fe/BBkvi1dTSDx.htm



Un poil mieux, mais un tout petit poil. Le gros problème que j'ai
est que ton gratin ne brille pas, il est fade, il est froid, il sort du
frigo ; et ce n'est pas un plat que je mange froid.

Il faut que tu arrives à nous mettre de la brillance, de l'éclat à
ce fromage fondu, et ce sans que cela ne dégouline de graisse et le
rende... plutôt qu'on le rende.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Stephane Legras-Decussy
Le #24238211
Le 10/02/2012 21:23, Ghost-Rider a écrit :

Ingrédients pour 3 adultes ou 18 enfants :
- 200 grammes de macaroni Buitoni
- deux oeufs battus dans le même volume de lait demi-écrémé
- fromage râpé
- 2 tranches de jambon dégraissé et découenné, coupées en petits carrés.
http://cjoint.com/12fe/BBktOG83eWU.htm




bienvenue à la cantoche...


http://cjoint.com/12fe/BBkvdQyuzW0.htm



c'est pas top comme angle de prise de vue


Variante :
Dans la dernière photo nous avons remplacé la lumière naturelle par le
flash électronique, ce qui permet de varier les menus et d'éviter
l'ennui, mère de tous les vices :
http://cjoint.com/12fe/BBkvi1dTSDx.htm



Evil

bon moi ce soir j'ai mangé civilisé :

http://cjoint.com/12fe/BBkwnKeCpot.htm

le souci c'est bien sur la PDC et le choix du point net.

là je suis moyennement convaincu de mon truc mais si je mets
le point net ailleur, ce sera pire amha...
Claudio Bonavolta
Le #24238521
On 10 fév, 21:23, Ghost-Rider
http://cjoint.com/12fe/BBktOG83eWU.htm

--
Ghost Rider
Meilleur ouvrier de France



De l'Emmenthal ... français ... aaaaaargh !!!
Des pâtes ... Panzani ... aaaaaargh !!!
Manquerait plus que le jambon soit de la marque Aoste pour finir
d'achever mon pôv' coeur d'italo-helvète ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
Ghost-Rider
Le #24238841
Le 11/02/2012 01:36, Claudio Bonavolta a écrit :
On 10 fév, 21:23, Ghost-Rider
http://cjoint.com/12fe/BBktOG83eWU.htm



De l'Emmenthal ... français ... aaaaaargh !!!
Des pâtes ... Panzani ... aaaaaargh !!!
Manquerait plus que le jambon soit de la marque Aoste pour finir
d'achever mon pôv' coeur d'italo-helvète ...



Herta. "Ne passons pas à côté des choses simples."

A propos d'Aoste et des produits dont l'origine est plus ou moins
sincère, au début de sa carrière, Michel Reybier avait installé une
usine de jambons crus dans la petite ville française d'Aoste et vendait
son jambon sous la marque "Jambon cru d'Aoste".
Bien entendu, tout les consommateurs français croyaient que le jambon
venait du val d'Aoste en Italie, cher à leurs coeurs de francophones et
lui attribuaient une origine italienne, comme le jambon de Parme. Il
était donc forcément de haute qualité. Cette confusion était exploitée
dans les pubs de la télé où le jambon était associé à l'Italie (slogan :
"La musique est de Verdi, le jambon, d'Aoste"). Ce fut le début de la
fortune de Michel Reybier.

La répression des fraudes finit par s'en émouvoir et la marque fut
réduite au seul nom "Aoste", très largement présente sur le marché.
Quant au jambon, difficile de savoir d'où il vient, de Bretagne
peut-être, ou du Danemark.

Et pour rester doublement en charte, photographique et culinaire, voici
quelques produits. D'où viennent-ils ?
http://cjoint.com/12fe/BBlkhMrJSQt.htm

--
Ghost Rider
JMP
Le #24239041
Ingrédients pour 3 adultes ou 18 enfants :
- 200 grammes de macaroni Buitoni
- deux oeufs battus dans le même volume de lait demi-écrémé
- fromage râpé
- 2 tranches de jambon dégraissé et découenné, coupées en petits carrés.



Tu vis au Bengladesh? 200g pour 18 enfants! Tu cherches la révolte,
l'émeute?
;-)

--
JMP
La proto Informatique (années 50 à 70) http://pichotjm.online.fr
Photos du Yunnan http://pichotjm.online.fr/Photos/Yunnan/Yunnan.html
Photos de Birmanie http://pichotjm.online.fr/Photos/Birmanie/Birmanie.php
Tour du Monde de Renaud en panoramiques
http://famille.pichot.online.fr/TourMonde/TourMonde.html
Le Spiti: http://pichotjm.online.fr/Photos/Spiti/Spiti.php
Ghost-Rider
Le #24239161
Le 11/02/2012 11:27, JMP a écrit :
Ingrédients pour 3 adultes ou 18 enfants :
- 200 grammes de macaroni Buitoni
- deux oeufs battus dans le même volume de lait demi-écrémé
- fromage râpé
- 2 tranches de jambon dégraissé et découenné, coupées en petits carrés.



Tu vis au Bengladesh? 200g pour 18 enfants! Tu cherches la révolte,
l'émeute?



Ma mère disait toujours : quand y'en a pour 2, y'en a pour 3.
Fais plusieurs fois l'opération et il y en a pour 18

--
Ghost Rider
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24239211
Le 10/02/12 21:23, Ghost-Rider a écrit :
Ça fait un petit moment que nous n'avons pas publié un nouveau chapitre
de notre fameux cours de photographie que tous réclament et attendent
avec impatience.
Ce cours magistral ne sera plus délivré dans frpn mais dans frp,
promotion hiérarchique bien méritée.

Après la mise au point, les yeux rouges, la photo d'action, la
profondeur de champ et l'accord des couleurs, voici un sujet
d'application de toutes les notions que nous avons étudiées ensemble :
la photographie culinaire, ce qui nous permettra aussi d'apprécier les
progrès que nous avons réalisés.



Magnifique, ton talent de cuisinier n'a d'égal que ton talent de
photographe.
Néanmoins, un petit truc que gardent jalousement pour eux les
photographes culinaires : pense à nettoyer ton plat entre deux
utilisations. Ça donnera tout de suite la touche pro.
En effet, les traces du gratin précédent témoignent certes que tu ne
nous as pas livré le résultat brut de tes premiers efforts, mais un
travail profondément abouti, méritant. C'est admirable sur le plan
pédagogique, cependant ce simple détail tout à fait mineur pourrait
faire refuser ta photo au magazine Thuriès, auquel tu n'a certainement
pas manqué de l'envoyer.

Bon appétit

Noëlle Adam
Laszlo Lebrun
Le #24239471
On 2/10/12 10:23 PM, Benoit wrote:
Il faut que tu arrives à nous mettre de la brillance, de l'éclat à
ce fromage fondu, et ce sans que cela ne dégouline de graisse et le
rende... plutôt qu'on le rende.



allez vous zavez bien les outils qu'il faut non?

- une bombe de fixateur de coiffure.
- un spray d'huile de paraffine
- plusieurs pinceaux
- de la gouache
- une bombe d'évian

Comment vous croyez qu'on photographie un big mac?


--
One computer and three operating systems, not the other way round.
One wife and many hotels, not the other way round ! ;-)
£g
Le #24239601
"Laszlo Lebrun" news: jh625a$ksa$

Comment vous croyez qu'on photographie un big mac?





Le plus rapidement possible, après dix minutes sous les spots et autres
flashs, la salade, elle est pareil que la verdure dans le plat a SLD, un
air de pas très frais.

--
£g
benoit
Le #24239791
Laszlo Lebrun
Comment vous croyez qu'on photographie un big mac?



Et un sorbet, de la glace... Une bonne purée avec un peu de colorant
et vous avez un truc qui tiendra des heures sous les spots. Tous le
talent réside dans la capacité de faire de la purée qui donne l'aspect
de la boule de glace qu'on vend... un talent et du métier j'vous dis. Ce
n'est pas pour rien qu'on fait appel à des pros pour ça.

La bière elle... il en faut beaucoup et savoir la verser pour avoir
la mousse tip top. Par contre bien huiler le verre et gérer son spray
d'Evian en fonction de l'effet voulu (frais, très frais dans ambiance
chaude...)

Le plus dur c'est la bouteille de vin blanc ou de whisky. Réussir à
faire en sorte que le contenu soit ce qu'il est et non ce à quoi il
ressemble. Pas facile.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Publicité
Poster une réponse
Anonyme