Un arrêté controversé

Le
dmkgbt
Bonjour,

L'arrêté pris par le Préfet des Alpes Maritimes est-il, oui ou non,
discriminant à l'égard de certains Français?
C'est la polémique qui enfle avant le prochain match Nice-Bastia
(demain).

En ne limitant pas son arrêté aux supporters d'un club sportif mais à
toute personne portant un vêtement, un drapeau, ou des accessoires
estampillés "Corse", le préfet avait démontré une volonté de fustiger
tous les Corses et pas seulement un club de footbal réputé violent,
comme cela avait été fait pour le club de Lens.

Une marche arrière lui a, semble t-il, été imposée mais le malaise
demeure : certains Français seraient-ils moins Français que d'autres
sous prétexte qu'ils sont originaires d'une région spécifique de France?
Pourquoi - s'il me venait l'idée d'aller voir un match de football et
alors même que je vis dans un village de Corse-du-Sud et non à Bastia -
n'aurais-je pas le droit d'arborer mon T-shirt portant une carte de la
Corse ou ma casquette "J'aime la Corse" voire ma plaque
d'immatriculation ornée du 2A ?

Faut-il interdire aux Corses de se rendre sur le Continent et fermer les
magasins qui vendent du figatelli, de la coppa et de la farine de
chataîgne ou du miel corses?

Combien de temps les tribunaux français refuseront-ils de sanctionner ce
qui, appliqué à une ethnie, un sexe, une option sexuelle, une
nationalité ou une religion serait appellé "incitation à la haine
raciale" ?



--
Signature : ( illisible )
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jr
Le #26315662
Le 17/10/2014 07:31, Dominique de Corse a écrit :

Faut-il interdire aux Corses de se rendre sur le Continent et fermer les
magasins qui vendent du figatelli, de la coppa et de la farine de
chataîgne ou du miel corses?



Votre demande me paraît légitime.

(châtaigne - chastaigne qui donne chastagne/castagne. Vous savez: le s
qui devient circonflexe.)

Combien de temps les tribunaux français refuseront-ils de sanctionner ce
qui, appliqué à une ethnie, un sexe, une option sexuelle, une
nationalité ou une religion serait appellé "incitation à la haine
raciale" ?



Bon eh bien portez plainte, je ne vois que ça.

(appelé. C'est pourtant simple: devant une double consonne, le e se
prononcerait è. Il appelle, appelé.)

--
jr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme