[ART] De la photo plasticienne

Le
Bour-Brown
Il est toujours étonnant de voir mises à l'honneur dans les expositions des
photos qui, pour le commun des mortels, sont délibérément ratées.


1) exemple d'un photographe qui ne propose que des photos «out of focus»,
c'est à dire floues à cause d'une absence de mise au point :
http://www.billarmstrongphotography.com/

Le type a un background en histoire de l'art et est prof de photo à
New York depuis 2001 :
http://www.billarmstrongphotography.com/resume/armstrong_resume.pdf



2) exemple d'une photographe qui fait des photos plutôt bizarres, mal
cadrées, mal exposées, mal développées, floues, etc :
http://www.roxannarwenmills.com/html/fineartII.php?section=SELF&project=the%20reflective%20pool

L'auteur a suivi des études supérieures dans le domaine :
« 1990 - 1993 Peirce College Photojournalism AA Program
1994-1997 Art Center College of Design, Pasadena.
Fine Art Major, Photography minor Awarded three-year BFA Scholarship.»



3) exemple d'une photo variée, mais dont certaines ne donneraient pas lieu à
facturation dans certaines de nos enseignes :
http://www.marcyankus.com/fineart/art-pages/fa-index.html
(cliquer sur Landscapes dans la fine colonne de gauche)

La personne a une sérieuse formation dans cette branche :
«1977-1981 School of Visual Arts, BFA, New York City
1973-1975 High School of Art and Design, New York City»



4) dernier exemple d'une photo plutôt floue de vaseline
http://www.l-usine-galerie.org/kever03/kever03expo.html

Eh bien, diplômée en photographie, dessin et arts visuels



Or c'est exactement la thèse que je soutiens ici depuis des années et qui de
façon incompréhensible semble déranger au plus haut point : pour alimenter
la boulimie de l'art contemporain en nouveaux produits, il faut des moyens
de production (lire des artistes) et il faut des moyens institutionnels qui
produisent et entretiennent ces moyens de production (lire des écoles pour
la formation et des services culturels pour la rémunération).

Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
pour y réussir.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 33
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jpw
Le #7061561
"Bour-Brown" 485c2f20$0$887$
Il est toujours étonnant de voir mises à l'honneur dans les expositions
des
photos qui, pour le commun des mortels, sont délibérément ratées.



y metent tous leur cv
z'ont peur de passer pour des charlots ??


jpw
Florent
Le #7061641
Bour-Brown avait soumis l'idée :
Or c'est exactement la thèse que je soutiens ici depuis des années et qui de
façon incompréhensible semble déranger au plus haut point : pour alimenter
la boulimie de l'art contemporain en nouveaux produits, il faut des moyens
de production (lire des artistes) et il faut des moyens institutionnels qui
produisent et entretiennent ces moyens de production (lire des écoles pour
la formation et des services culturels pour la rémunération).

Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
pour y réussir.



ça me parait évident... mais... ça psoe un pb par ici ? j'dois éviter
les fils à rallonge, c'est pour ça que j'avais jamais remarqué :)

--
http://www.thouretphotos.com
http://blog.thouretphotos.com
Dark_T
Le #7062231
Bour-Brown wrote:

Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
pour y réussir.



J'avoue ne pas bien comprendre ta thèse. Tu donnes 4 exemples de gens qui
font des choses avec la photo qui sortent de ce que la fnac facturerait, et
que tu as sélectionnés car ils ont une formation artistique académique.

Ne dis pas le contraire, tes 4 exemples sont purement anecdotiques et ne
sauraient en rien remplacer une vraie étude, que je t'encourage à mener si
vraiment tu y tiens. Qui sait tu as peut-être raison, va savoir.

Et donc ? Et donc... rien.

Merci BB !

--
Alban
GEKO4
Le #7062421
Bour-Brown
Il est toujours étonnant de voir mises à l'honneur dans les expositions des
photos qui, pour le commun des mortels, sont délibérément ratées.




Heu, sous-entendrais-tu par là que seuls les "érudits" pourraient
détecter la qualité d'une photo?



1) exemple d'un photographe qui ne propose que des photos «out of focus»,
c'est à dire floues à cause d'une absence de mise au point :
http://www.billarmstrongphotography.com/

Le type a un background en histoire de l'art et est prof de photo à
New York depuis 2001 :
http://www.billarmstrongphotography.com/resume/armstrong_resume.pdf



Bon, ça, je n'aime pas du tout.
Ca rejoint ce que je trouve surfait en art, en général. Un peu comme
peindre un grand morceau de bois carré en blanc et l'accrocher à un mur
tout blanc, ce genre de billevesées qui ne fait rire que les pauvres
branchouilles d'une rive Parisienne suranée....





2) exemple d'une photographe qui fait des photos plutôt bizarres, mal
cadrées, mal exposées, mal développées, floues, etc :
http://www.roxannarwenmills.com/html/fineartII.php?section=SELF&project=th
e%20reflective%20pool

L'auteur a suivi des études supérieures dans le domaine :
« 1990 - 1993 Peirce College Photojournalism AA Program
1994-1997 Art Center College of Design, Pasadena.
Fine Art Major, Photography minor Awarded three-year BFA Scholarship.»



Ca, j'aime déjà *nettement* plus! Il y a vraiment une recherche de
texture, de granularité, de couleur, de mélanges improbables et pourtant
qui fonctionnent (pour moi en tous cas)...




3) exemple d'une photo variée, mais dont certaines ne donneraient pas lieu à
facturation dans certaines de nos enseignes :
http://www.marcyankus.com/fineart/art-pages/fa-index.html
(cliquer sur Landscapes dans la fine colonne de gauche)

La personne a une sérieuse formation dans cette branche :
«1977-1981 School of Visual Arts, BFA, New York City
1973-1975 High School of Art and Design, New York City»



Ca aussi, je trouve tout à fait intéressant. Et puis au niveau photo
proprement dite, il touche assez bien quand on voit certaines de ces
oeuvres dans la galerie "portrait".





4) dernier exemple d'une photo plutôt floue de vaseline...
http://www.l-usine-galerie.org/kever03/kever03expo.html

Eh bien, diplômée en photographie, dessin et arts visuels...



Bof... Comme le premier de ta liste, pour moi, aucun intérêt.





Or c'est exactement la thèse que je soutiens ici depuis des années et qui de
façon incompréhensible semble déranger au plus haut point : pour alimenter
la boulimie de l'art contemporain en nouveaux produits, il faut des moyens
de production (lire des artistes) et il faut des moyens institutionnels qui
produisent et entretiennent ces moyens de production (lire des écoles pour
la formation et des services culturels pour la rémunération).

Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
pour y réussir.



J'ai toujours soutenu cette thèse aussi, personnellement.
J'ai un copain artiste peintre avec qui je me frite (amicalement)
régulièrement à ce sujet d'ailleurs. Le systeme de "l'art" en place
depuis des années est totalement vérolé, selon moi, il ne laisse place
qu'à des modes passagères, qui ne serviront qu'à faire des coups
spécifiques, et ils sont très souvent —comme par hasard— issus de ce
mileu bien enfermé comme tu dis. Et si je dis "comme par hasard", c'est
juste que comme pour toute règle, il faut quelques rares exceptions qui
pourront confirmer.

--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008
Daniel Rocha
Le #7062371
Bour-Brown wrote:
Il est toujours étonnant de voir mises à l'honneur dans les
expositions des photos qui, pour le commun des mortels, sont
délibérément ratées.



Tu te souviens, j'avais fait une remarque en disant que le flou est
mal vu sur ce forum. Tu m'avais démandé de développer. Je ne
t'avais pas répondu.

Tu donnes la réponse toi même...

--
Photographie - http://www.monochromatique.com
eric
Le #7062921
Bour-Brown wrote:
Il est toujours étonnant de voir mises à l'honneur dans les
expositions des photos qui, pour le commun des mortels, sont
délibérément ratées.

1) exemple d'un photographe qui ne propose que des photos «out of
focus», c'est à dire floues à cause d'une absence de mise au point :
http://www.billarmstrongphotography.com/

Le type a un background en histoire de l'art et est prof de photo à
New York depuis 2001 :
http://www.billarmstrongphotography.com/resume/armstrong_resume.pdf



2) exemple d'une photographe qui fait des photos plutôt bizarres, mal
cadrées, mal exposées, mal développées, floues, etc :
http://www.roxannarwenmills.com/html/fineartII.php?section=SELF&project=the%20reflective%20pool

L'auteur a suivi des études supérieures dans le domaine :
« 1990 - 1993 Peirce College Photojournalism AA Program
1994-1997 Art Center College of Design, Pasadena.
Fine Art Major, Photography minor Awarded three-year BFA Scholarship.»



3) exemple d'une photo variée, mais dont certaines ne donneraient pas
lieu à facturation dans certaines de nos enseignes :
http://www.marcyankus.com/fineart/art-pages/fa-index.html
(cliquer sur Landscapes dans la fine colonne de gauche)

La personne a une sérieuse formation dans cette branche :
«1977-1981 School of Visual Arts, BFA, New York City
1973-1975 High School of Art and Design, New York City»



4) dernier exemple d'une photo plutôt floue de vaseline...
http://www.l-usine-galerie.org/kever03/kever03expo.html

Eh bien, diplômée en photographie, dessin et arts visuels...



Or c'est exactement la thèse que je soutiens ici depuis des années et
qui de façon incompréhensible semble déranger au plus haut point :
pour alimenter la boulimie de l'art contemporain en nouveaux
produits, il faut des moyens de production (lire des artistes) et il
faut des moyens institutionnels qui produisent et entretiennent ces
moyens de production (lire des écoles pour la formation et des
services culturels pour la rémunération).
Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux
connaître pour y réussir.



extraordinaire, c'est superbe, quel travail
si on peut considerer que c'est du flou, en tout ca, travailler ce thème
dans le flou et obtenir ça, c'est tres fort et tres inspiré, déolé pour
Octave mais ça me seduit totalement, plus que quelques cailloux sur un
chemin.

eric
filh
Le #7063361
Dark_T
Bour-Brown wrote:

> Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
> spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
> pour y réussir.

J'avoue ne pas bien comprendre ta thèse. Tu donnes 4 exemples de gens qui
font des choses avec la photo qui sortent de ce que la fnac facturerait, et
que tu as sélectionnés car ils ont une formation artistique académique.

Ne dis pas le contraire, tes 4 exemples sont purement anecdotiques et ne
sauraient en rien remplacer une vraie étude, que je t'encourage à mener si
vraiment tu y tiens. Qui sait tu as peut-être raison, va savoir.



Qu plus est l'habituelle confusion entre milieu de l'art, marché de
l'art et l'art lui même...

Avec en prime toujours la même rengaine erronée : il existe quelques X
ayant fait Y donc tout X fait Y...


FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Bour-Brown
Le #7063611
jpw a écrit
( 485c8071$0$4918$ )

y metent tous leur cv
z'ont peur de passer pour des charlots ??



Exactement.

On est dans un système dans lequel c'est l'artiste qui décide de ce qui fait
sens ou non, et donc un système dans lequel le seul enjeu est devenu la
reconnaissance du statut d'artiste.

(pas pour rien qu'ici même...)
Bour-Brown
Le #7063601
Florent a écrit
( )

Bref, on a un système qui s'auto-entretient, c'est à dire des milieux
spécialisés qui fonctionnent par cooptation et qu'il vaut mieux connaître
pour y réussir.



ça me parait évident... mais... ça psoe un pb par ici ?



Disons qu'ici aussi on a un système de reconnaissance par cooptation...
Bour-Brown
Le #7063591
Dark_T a écrit
( g3iagr$ci6$ )

J'avoue ne pas bien comprendre ta thèse.



Pas grave.


car ils ont une formation artistique académique.



Rien que cela, ça montre déjà qu'il n'y a plus aucune charge dans une photo
pompeusement appelée alternative. C'est simplement un genre comme un autre,
largement professé et largement soutenu.


Ne dis pas le contraire, tes 4 exemples sont purement anecdotiques



Absolument. C'est un simple point de départ pour discuter sur un forum.


et ne sauraient en rien remplacer une vraie étude, que je t'encourage à
mener si vraiment tu y tiens.



Ben voyons. Pas la peine, moi ça va.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme