Association et site internet

Le
Fred
Bonjour,
Je suis administrateur d'une association et nous nous rendons compte que le
CA ne maitrise pas la gestion du site de l'association, ni son contenu
Quelle est la responsabilité de l'association sur point ?
Ce site est géré par un membre qui dispose seul des codes d'accès et fait
carrément ce qu'il veut sans tenir compte des remarques et demande du CA,
refuse de donner l'accès de la boite mail associée au président de
l'association, sans compter le problème de pérennité que cela pourrait
poser.
Je précise qu'il n'y a pas de querelle à ce sujet au sein de l'association.
Je me demande si il ne serait pas préférable qu'une association dispose d'un
compte à son nom auprès d'un fournisseur d'accès. Je souhaiterais pour ma
part que plusieurs personnes puissent gérer ce site (chacun une partie bien
définie).
Comment procédez-vous, quels conseils pouvez-vous me donner ?
Merci d'avance
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #23211181
Hello Fred !

"Fred"
Je suis administrateur d'une association et nous nous rendons compte que le
CA ne maitrise pas la gestion du site de l'association, ni son contenu
Quelle est la responsabilité de l'association sur point ?
Ce site est géré par un membre qui dispose seul des codes d'accès et fait
carrément ce qu'il veut sans tenir compte des remarques et demande du CA,
refuse de donner l'accès de la boite mail associée au président de
l'association, sans compter le problème de pérennité que cela pourrait
poser.
Je précise qu'il n'y a pas de querelle à ce sujet au sein de l'association.
Je me demande si il ne serait pas préférable qu'une association dispose d'un
compte à son nom auprès d'un fournisseur d'accès. Je souhaiterais pour ma
part que plusieurs personnes puissent gérer ce site (chacun une partie bien
définie). Comment procédez-vous, quels conseils pouvez-vous me donner



Dans toutes les associations c'est comme ça.
Il faut un juste milieu entre le contrôle exercé par le conseil d'administration sur chacun de ses membres, et la capacité d'initiative et d'impulsion qui leur est laissée. Autrement plus rien de marche, les uns rouspètent et les autres râlent d'être tout le temps barrés.
Ce qu'il faut à mon avis faire, c'est confier chaque tâche à une personne appréciée et ensuite la soutenir; il ne faut rouspéter que s'il y a des orientations idéologiques ou autres qui sont prises par le membre et qui déplaisent aux autres.
Pour les codes d'accès, il faut les laisser en double au président autrement en cas de décès accidentel, on est dans la m...

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
djeel
Le #23211231
Le 17/03/2011 11:28, Fred a écrit :

Comment procédez-vous, quels conseils pouvez-vous me donner ?



J'ai voulu reprendre le site d'une assoc dont j'étais membre : impossible,
les codes avaient été perdus !
J'en ai créé un autre avec une convention écrite entre moi et l'assoc,
précisant l'objet du site, les responsabilités de chacun, la communication
des codes..., la propriété des textes, photos, ...
J'ai aujourd'hui laissé ce site à d'autres, mais en partant l'assoc avait
toutes les clés.
Je gère maintenant le site d'une autre assoc ; nous sommes plusieurs à
disposer des codes (détenus aussi par l'assoc) et du droit à intervenir sur
le site et à pouvoir rédiger des articles.

Souvent les assoc sont bien contentes de trouver quelqu'un de "compétent"
qui se dévoue pour tenir le site (c'est un travail constant et ingrat, il
faut courir après les infos, ...) ; mais elles râlent dès que le contrôle
risque de leur échapper ; le "compétent" lui n'apprécie pas les ingérences
de ceux "qui ne font rien".
Il faut donc une convention écrite qui fixe bien les rôles de chacun, et
qui soit modulable, au fur et à mesure de l'évolution du site et des besoins.

--
Djeel
haveur
Le #23211341
Bonjour,

Le 17/03/2011 11:28, Fred a écrit :
Bonjour,
Je suis administrateur d'une association et nous nous rendons compte que le
CA ne maitrise pas la gestion du site de l'association, ni son contenu
Quelle est la responsabilité de l'association sur point ?



Pour commencer : le site porte t-il le nom de l'association (en partie
ou en totalité) ?
Rappel : dès la parution au Journal office des associations et des
fondations de l'annonce relatant la création de l'association celle ci
obtient le droit privatif gratuitement sur son appellation (et
éventuellement son sigle et son logo si ceux ci figurent dans le dossier
de déclaration de création en préfecture ou sous préfecture.)
Ce doit privatif est l'égal du droit obtenu (contre paiement) auprès de
l'INPI par les sociétés ou marques commerciales.
Nul ne peut utiliser cette appellation ( ou une appellation pouvant
créer confusion) sans son accord écrit.
Toute personne physique ou morale (publique ou privée) utilisant cette
appellation (ou une appellation pouvant faire confusion) sans accord
écrit pourra faire l'objet d'une action en justice de la part de
l'association avec éventuellement demande de dommages et intérêts.


Ce site est géré par un membre qui dispose seul des codes d'accès et fait
carrément ce qu'il veut sans tenir compte des remarques et demande du CA,
refuse de donner l'accès de la boite mail associée au président de
l'association, sans compter le problème de pérennité que cela pourrait
poser.
Je précise qu'il n'y a pas de querelle à ce sujet au sein de l'association.
Je me demande si il ne serait pas préférable qu'une association dispose d'un
compte à son nom auprès d'un fournisseur d'accès. Je souhaiterais pour ma
part que plusieurs personnes puissent gérer ce site (chacun une partie bien
définie).



Avant d'autoriser qui que ce soit de mettre en ligne un site portant le
nom de l'association, théoriquement destiné à présenter l'association,
il est indispensable d'établir par une convention écrite les obligations
de chacune des parties.

Comment procédez-vous, quels conseils pouvez-vous me donner ?
Merci d'avance



Reprendre la situation au départ en imposant soit l'obligation de
changer le nom du site pour qu'il n'existe aucune ambiguïté soit
d'accepter une convention dans laquelle les obligations, droits et
possibilités de chacune des parties seront explicitement précisées. Avec
au minimum :
- qui paie les frais d'hébergement et de fonctionnement du site
- qu'en cas de cessation de l'activité du responsable (webmestre) les
différents codes, moyens de fonctionnement et de propriété soient remis
à l'association.

Cordialement
Publicité
Poster une réponse
Anonyme