l'audio d'un lecteur de CD

Le
Gérard Rigaud
bonjour,

j'ai découvert qu'un CD audio fonctionnait très bien pour la partie son
j'entends avec la seule nappe (IDE au demeurant) !
Quel est l'intérêt de relier la sortie son du lecteur de CD à l'entrée
adéquate de la carte-mère ?

par avance toutes mes excuses si la question est naïve.

--

Gérard Rigaud
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #17560191
Gérard Rigaud a écrit :

j'ai découvert qu'un CD audio fonctionnait très bien pour la partie son
j'entends avec la seule nappe (IDE au demeurant) !
Quel est l'intérêt de relier la sortie son du lecteur de CD à l'entrée
adéquate de la carte-mère ?



Aujourd'hui, aucun amha : tout se passe en numérique.
Autrefois, c'était la seule façon d'obtenir le son du CD (en
analogique).

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Le Gaulois
Le #17564121
Gérard Rigaud a écrit :

j'ai découvert qu'un CD audio fonctionnait très bien pour la partie son
j'entends avec la seule nappe (IDE au demeurant) !
Quel est l'intérêt de relier la sortie son du lecteur de CD à l'entrée
adéquate de la carte-mère ?



Il y a des logiciels de lecture de CD audio qui en ont besoin. Si la
connexion audio (4 fils) n'y est pas il n'y a pas de son. Si ça
fonctionne sans, ça n'apportera rien de plus de l'ajouter.
Gérard Rigaud
Le #17568341
Le Gaulois wrote:
Il y a des logiciels de lecture de CD audio qui en ont besoin. Si la
connexion audio (4 fils) n'y est pas il n'y a pas de son. Si ça
fonctionne sans, ça n'apportera rien de plus de l'ajouter.



Sans vouloir trop abuser sur ce sujet,
si j'ai bien compris, par la nappe le lecteur envoie un son numérique qui,
je suppose, est transformé en analogique par le logiciel de lecture (WMP,
VLC, etc ), puis repris par la carte son ou le chipset son de la carte_mère.
si la sortie son du lecteur de CD est relié à la carte-mère ou à la carte
son, il s'agit alors d'un son analogique. Mais comment est traité ce son ?
Est-il ignoré par les logiciels de lecture plus haut mentionnés ?
Ou alors existe-t'il des logiciels de lecture qui ignorent le son numérique
et qui ne se préoccupent que du son analogique ? (c'est ce que tu sembles
sous-entendre)

Dernière question : si je suis bon dans ce qui précède, la conversion
numérique vers analogique est-elle identique qu'elle soit faite par le
lecteur de CD ou par le logiciel de lecture ?

Certes, tout celà ne va pas m'empêcher de dormir ... mais celà pourrait
m'apporter quelques lumières dans un domaine qui me semble très complexe !

--

merci en tout cas à Jean-Pierre Roche et à toi pour vos premières infos.

Gérard Rigaud
Le Gaulois
Le #17568721
Gérard Rigaud a écrit :

Ou alors existe-t'il des logiciels de lecture qui ignorent le son
numérique et qui ne se préoccupent que du son analogique ? (c'est ce
que tu sembles sous-entendre)



Il y a des logiciels qui se contentent de mettre en route le
lecteur en lecture de CD audio, qui va alors fonctionner comme
un lecteur de CD de chaine hifi. Celui-ci va envoyer le signal
audio analogique sur les 2 paires de fils. Dans l'ordinateur
ces signaux analogiques entrent par la prise CD-in et le chip
audio de la carte son ou intégré sur la carte mère traite ce
signal analogique, en donnant la possibilité de régler le volume
et éventuellement de le mixer à une autre source, et le résultat
sort sur la sortie haut parleur.

Dernière question : si je suis bon dans ce qui précède, la conversion
numérique vers analogique est-elle identique qu'elle soit faite par le
lecteur de CD ou par le logiciel de lecture ?



C'est le même principe.
Le convertisseur numérique analogique du lecteur est-il meilleur ou
moins que celui de la carte son ? aucune idée, ça doit dépendre de
l'un et de l'autre. Avec un vieux lecteur de CD et un carte son
pourrie, c'est probablement celui lecteur de CD qui est le meilleur
avec un lecteur récent à bas prix et une carte son haut de gamme
c'est probablement le contraire.
Jean-Pierre Roche
Le #17569601
Gérard Rigaud a écrit :

si j'ai bien compris, par la nappe le lecteur envoie un son numérique
qui, je suppose, est transformé en analogique par le logiciel de lecture
(WMP, VLC, etc ), puis repris par la carte son ou le chipset son de la
carte_mère.



C'est la carte son (intégrée ou non) qui effectue la
conversion. Tout ce qui se trouve avant fonctionne en numérique.

si la sortie son du lecteur de CD est relié à la carte-mère ou à la
carte son, il s'agit alors d'un son analogique. Mais comment est traité
ce son ? Est-il ignoré par les logiciels de lecture plus haut mentionnés ?
Ou alors existe-t'il des logiciels de lecture qui ignorent le son
numérique et qui ne se préoccupent que du son analogique ? (c'est ce que
tu sembles sous-entendre)



Seuls les logiciels anciens travaillent en analogique. Donc
c'est sans intérêt.

Dernière question : si je suis bon dans ce qui précède, la conversion
numérique vers analogique est-elle identique qu'elle soit faite par le
lecteur de CD ou par le logiciel de lecture ?



Non. Les convertisseurs inclus dans les lecteurs sont
généralement très mauvais. A oublier quoi.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Sergio
Le #17570671
Après mure réflexion, Jean-Pierre Roche a écrit :

si j'ai bien compris, par la nappe le lecteur envoie un son numérique qui,
je suppose, est transformé en analogique par le logiciel de lecture (WMP,
VLC, etc ), puis repris par la carte son ou le chipset son de la
carte_mère.





C'est la carte son (intégrée ou non) qui effectue la conversion. Tout ce qui
se trouve avant fonctionne en numérique.



si la sortie son du lecteur de CD est relié à la carte-mère ou à la carte
son, il s'agit alors d'un son analogique. Mais comment est traité ce son ?
Est-il ignoré par les logiciels de lecture plus haut mentionnés ?
Ou alors existe-t'il des logiciels de lecture qui ignorent le son
numérique et qui ne se préoccupent que du son analogique ? (c'est ce que tu
sembles sous-entendre)



Seuls les logiciels anciens travaillent en analogique. Donc c'est sans
intérêt.



Non. Les OS anciens seulement. Le logiciel utilisera les ressources de
l'OS qui lui enverra le son numérique.

--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
CriCri
Le #17571561
Salut

Gérard Rigaud a écrit :

Sans vouloir trop abuser sur ce sujet,



Ménon, c'est intéressant :-)

si j'ai bien compris, par la nappe le lecteur envoie un son numérique
qui, je suppose, est transformé en analogique par le logiciel de
lecture (WMP, VLC, etc ), puis repris par la carte son ou le chipset
son de la carte_mère.



Ben, il me semble que l'air est encore une fois un peu flou par endroits
;-)

D'abord tu sembles le voir dans le désordre.
Le signal du lecteur est toujours transmis directement à la carte son
(PCI ou embarquée, c'est pareil), que ce soit par le câble analogique ou
numériquement par la nappe IDE; et le logiciel va le récupèrer à partir
de là via le bus PCI (il n'a jamais un accès direct au lecteur).

Ensuite
- un enregistrement sur un CD est toujours numérique - un niveau
discret à chaque fréquence: impossible d'enregistrer 1.12345 bits: c'est
0 ou 1.
- un logiciel quelconque ne peut _jamais_ travailler en analogique (du
moins pas avec le type d'ordinateur que nous utilisons tous
habituellement). Y'a que des '0' et des '1' - donc forcément tout son
est représenté par un niveau discret à chaque fréquence d'échantillonnage.
P. ex. (pour essayer d'être clair) si la fréquence d'échantillonnage est
de 1kHz (ça n'existe pas dans la pratique, c'est juste pour le dessin)
et aux fréquences citées, à 0msec on peut avoir
- à 100Hz niveau 'x'
- à 1kHz niveau 'y'
- à 10kHz niveau 'z'.
Puis 1 milli-seconde plus tard (lors du prochain échantillon), 'x',
'y' et 'z' auront pris de nouvelles valeurs.
Bien sûr les intervalles d'échantillonnage et de fréquence sont beaucoup
plus fines et nombreuses - et tout cela est paramétrable pour une
qualité économique ou supérieure.
Ceci dit un logiciel d'édition de son va certainement présenter une
trace lissée d'un signal (surtout parce que les intervalles sont si
fines que l'effet d'escalier ne sera jamais visible).

La seule façon d'avoir du son analogique dès le départ est d'utiliser la
sortie analogique du lecteur, qui convertit lui-même le numérique qu'il
lit du CD et envoie son signal analogique à la carte son, qui transmet à
son tour un signal analogique à sa sortie haut-parleurs. (Le lecteur
peut aussi fournir directement une sortie écouteurs en façade.)
Si un programme de lecture/traitement récupère ensuite la chanson
analogique, elle va être forcément reconvertie en numérique (double
conversion == double perte de qualité). Mais de nos jours ça ne devrait
jamais se passer comme ça; ça suppose un logiciel/carte son antique
(ISA...).

Mais en tout cas, de préférence oublie toussa, débranche ton cordon
analogique (tant que ça marche sans), et l'interface ATA va transmettre
le son numérique sans conversion aucune à qui veut bien le recevoir et
le jouer ou traiter (que ça vienne d'un CD audio ou d'un fichier MP3)
via le bus PCI.

Amicalement
CriCri

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Tout le monde est d'accord -
il ne reste plus qu'à trouver le point commun.
http://www.le-maquis.net
Le Gaulois
Le #17574691
Sergio a écrit :

Non. Les OS anciens seulement. Le logiciel utilisera les ressources de
l'OS qui lui enverra le son numérique.



Ce n'est pas une question d'OS mais de player.
Un vieux player lance la lecture sur le lecteur de CD, et le CD envoie
son signal analogique sur la sortie analogique connecté à l'entrée
analogique CD-in de la carte son. Si on débranche le cable, plus de
son. Taux d'occupation CPU environ 0 % et si une tâche ne veux pas
rendre la main au système (on sait bien que Windows est un système
multitâche préhemptif, enfin presque) la lecture audio continue sans
être perturbée.

Evidemment tous les players modernes genre Windows Media Player
et compagnie ne procèdent pas de cette façon, c'est beaucoup trop
simple.
Jean-Pierre Roche
Le #17575391
CriCri a écrit :

D'abord tu sembles le voir dans le désordre.



Il n'est pas le seul ;-)

Le signal du lecteur est toujours transmis directement à la carte son
(PCI ou embarquée, c'est pareil), que ce soit par le câble analogique ou
numériquement par la nappe IDE; et le logiciel va le récupèrer à partir
de là via le bus PCI (il n'a jamais un accès direct au lecteur).



??? soit le signal transite en numérique soit il transite en
analogique. C'est pas du tout pareil. Rien n'empêche de
sortir le canal analogique directement sans passer par la
carte son... Comme tu l'as d'ailleurs écrit plus loin !

- un logiciel quelconque ne peut _jamais_ travailler en analogique (du
moins pas avec le type d'ordinateur que nous utilisons tous



S'il s'agit juste de commander la mécanique de lecture si...
La conversion N/A s'effectuant dans le lecteur.

Y'a que des '0' et des '1' - donc forcément tout son
est représenté par un niveau discret à chaque fréquence d'échantillonnage.
P. ex. (pour essayer d'être clair) si la fréquence d'échantillonnage est
de 1kHz (ça n'existe pas dans la pratique, c'est juste pour le dessin)
et aux fréquences citées, à 0msec on peut avoir
- à 100Hz niveau 'x'
- à 1kHz niveau 'y'
- à 10kHz niveau 'z'.



Le théorème de Shannon tu as entendu parler ? :-)))

Mais en tout cas, de préférence oublie toussa, débranche ton cordon
analogique (tant que ça marche sans), et l'interface ATA va transmettre
le son numérique sans conversion aucune à qui veut bien le recevoir et
le jouer ou traiter (que ça vienne d'un CD audio ou d'un fichier MP3)
via le bus PCI.



C'est donc bien ce que j'avais dit en version beaucoup plus
courte...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Sergio
Le #17575381
Le 19/10/2008, Le Gaulois a supposé :

Non. Les OS anciens seulement. Le logiciel utilisera les ressources de
l'OS qui lui enverra le son numérique.



Ce n'est pas une question d'OS mais de player.
Un vieux player lance la lecture sur le lecteur de CD, et le CD envoie
son signal analogique sur la sortie analogique connecté à l'entrée
analogique CD-in de la carte son. Si on débranche le cable, plus de
son. Taux d'occupation CPU environ 0 % et si une tâche ne veux pas
rendre la main au système (on sait bien que Windows est un système
multitâche préhemptif, enfin presque) la lecture audio continue sans
être perturbée.



Sous Windows 3.1, c'était effectivement comme ça. Mais (au moins)
depuis Windows 98, non, c'est l'OS (et les pilotes de la carte
audio...) qui fait tout le boulot.

Evidemment tous les players modernes genre Windows Media Player
et compagnie ne procèdent pas de cette façon, c'est beaucoup trop
simple.



C'est quoi un player "pas moderne", qui fonctionne, disons, sous
Windows XP ?

--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme