Auto entrepreneur - Achat de matériel

Le
UtOpiK
Bonjour,

Je me pose une question par rapport à la vente de matériel et à la
rentabilité de cette pratique.

Lorsque j’achète un matériel à 500€ et que je le vends 700€. Je=
gagne
200€, mais lorsque je déclare ma facture j’en perds 161€ (23% de 70=
0%)
ce qui fait un gain réel de 40 €.

En tant qu’auto entrepreneur nous ne pouvons pas acheter les produits
HT, alors comment faire pour être vraiment rentable et ne pas faire
des marges de folie sur la vente de matériel ?

Merci d’avance
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Drannob
Le #20522611
Bonjour
L'auto entrepreneur n'est pas un commeçant, le produit acheté et revendu est
TTC il n'y pas de TVA à déclarer sur la vente .

--
Drannob
patrick.1200RTcazaux
Le #20522601
UtOpiK
En tant qu'auto entrepreneur nous ne pouvons pas acheter les produits
HT, alors comment faire pour être vraiment rentable et ne pas faire
des marges de folie sur la vente de matériel ?



Déjà, tu peux être une entreprise assujettie à la TVA, ce qui te
permettra d'acheter HT, si c'est ça qui te soucie. Mais je ne vois pas
pourquoi, car les entreprises ne font pas leeur marge sur la TVA.

Sinon, tu peux acheter en gros volume, ça te permet de négocier des prix
plus intéressant. Amis pour ça il faut avoir un solide appui bancaire,
qu'on ne peut pas avoir en étant auto-entrepreneur.

Mais je pense que tu es dans l'erreur quant à ton statut, en réalité. Le
statut d'auto-entrepreneur aété conçu pour des gens qui ne feront pas un
CA annuel supérieur à 80 000 euros HT pour de la vente de marchandises,
ce qui est plutôt faible, compte tenu des marges généralement pratiquées
dans la vente. Ça sert juste à assurer des compléments de revenus en
ayant une structure légère en termes administratifs. Si tu as
l'intention de vivre de ton commerce, il te faut créer une entreprise
classique, inscrite au registre du commerce ou à la chambre des métiers,
selon le cas.


--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Raminagrobis
Le #20522591
Il se trouve que Drannob a formulé :
Bonjour
L'auto entrepreneur n'est pas un commeçant, le produit acheté et revendu est
TTC il n'y pas de TVA à déclarer sur la vente .



Non justement

le produit est acheté TTC et revendu HT.
D'où des déductions forfaitaires assez élevées pour compenser.

Clairement pour des gros volumes de ventes avec faible marge, auto
entrepreneur c'est une fausse bonne idée.
Broc_Ex_Co
Le #20522581
"UtOpiK"
<Bonjour,
<
<Je me pose une question par rapport à la vente de matériel et à la
<rentabilité de cette pratique.
<
<Lorsque j’achète un matériel à 500€ et que je le vends 700€. Je gagne
<200€, mais lorsque je déclare ma facture j’en perds 161€ (23% de 700%)
<ce qui fait un gain réel de 40 €.
<
<En tant qu’auto entrepreneur nous ne pouvons pas acheter les produits
<HT, alors comment faire pour être vraiment rentable et ne pas faire
<des marges de folie sur la vente de matériel ?

Le taux d'imposition micro-sociale et micro-fiscale est de 12% + 1% en cas de ventes de marchandises.
http://www.auto-entrepreneur.fr/charges-sociales-creation-entreprise-individuelle.php
Deltaplan
Le #20522831
UtOpiK a écrit :
Bonjour,

Je me pose une question par rapport à la vente de matériel et à la
rentabilité de cette pratique.

Lorsque j’achète un matériel à 500€ et que je le vends 700€. Je gagne
200€, mais lorsque je déclare ma facture j’en perds 161€ (23% de 700%)
ce qui fait un gain réel de 40 €.



Sur des ventes de marchandises, c'est 12% de forfait social... (plus
prélèvement libératoire de l'IR de 1% le cas échéant, soit 13% et non 23%).

En tant qu’auto entrepreneur nous ne pouvons pas acheter les produits
HT, alors comment faire pour être vraiment rentable et ne pas faire
des marges de folie sur la vente de matériel ?



Il va de soi que pour que ça soit rentable, il faut nécessairement que
le prix de revente soit très fortement supérieur au prix d'achat (sans
oublier de tenir compte des éventuels coûts annexes s'y ajoutant... Et
des invendus !)

De là, deux possibilités :

- vous avez un fournisseur à qui vous achetez à un prix de gros vraiment
beaucoup plus faible que votre prix de revient... Et vous croisez les
doigts pour ne pas avoir trop d'invendus... Dans ce cas-là, pour en
tirer un revenu décent, il faut quand même avoir un volume de ventes
important.

- ou bien vous apportez une réelle valeur ajoutée aux produits que vous
vendre, ce qui facilite beaucoup le fait de les revendre à un prix
nettement plus élevé que celui auquel vous les achetez. Mais attention
alors à ne pas flirter dangereusement avec la catégorie des prestations
de service imposées en BIC, qui elles sont soumises à un forfait social
de 21.30% + 1.7% d'IR soit 23%... (et une limite de CA à 32000€...) Un
exemple classique, tous ceux (ils sont nombreux...) qui se sont lancés
en auto-entrepreneurs pour racheter à bas prix des voitures d'occasion à
retaper, les réparer eux-mêmes (donc pour pas trop cher), et les
revendre ensuite avec une belle marge. Jusqu'à quel moment leur activité
est-elle encore considérée comme de la vente de marchandises, quand dans
le même temps un boucher qui achète une carcasse entière (pas cher au
kg), et la débite en steaks et rotis, sera lui considéré comme un
prestataire de services... (alors que quelque part, il revend lui aussi
la même marchandise qu'il a acheté, après avoir lui aussi "travaillé
dessus"...)
Drannob
Le #20523111
Exemple pratique,


Prix d'achat HT
TVA

Prix d'achat TTC
Prix de vente public (TTC)
dont TVA à reverser
Prix de vente HT
TVA à payer
Marge nette
Entreprise soumise à TVA

100 euros
19,6 euros
TVA récupérable
119,6 euros
300 euros
49,16 euros
250.84 euros
49,16-19,6),56 euros
300-119,6-29,560,84 euros
Entreprise en franchise de base de TVA

100 euros
19,6 euros
TVA non récupérable
119,6 euros
300 euros
0
300 euros
0
300-119,60,40 euros
Raminagrobis
Le #20523751
Drannob a écrit :
Exemple pratique,


Prix d'achat HT
TVA

Prix d'achat TTC
Prix de vente public (TTC)
dont TVA à reverser
Prix de vente HT
TVA à payer
Marge nette
Entreprise soumise à TVA

100 euros
19,6 euros
TVA récupérable
119,6 euros
300 euros
49,16 euros
250.84 euros
49,16-19,6),56 euros
300-119,6-29,560,84 euros
Entreprise en franchise de base de TVA

100 euros
19,6 euros
TVA non récupérable
119,6 euros
300 euros
0
300 euros
0
300-119,60,40 euros




C'est biaisé, tu vends en HT d'un côté et en TTC de l'autre.
Si le public visé est le grand public en effet, c'est interessant.
Si c'est une entreprise, qui se moque de payer la TVA, il faut vendre
300+tva, et donc on gagne la récupération de TVA.

En outre, ton exemple de marge x3, j'aimerais bien savoir à quel
produit fictif il est applicable.
UtOpiK
Le #20524631
On 9 nov, 18:53, "Drannob"
Exemple pratique,

      Prix d'achat HT
      TVA

      Prix d'achat TTC
      Prix de vente public (TTC)
      dont TVA à reverser
      Prix de vente HT
      TVA à payer
      Marge nette
     Entreprise soumise à TVA

      100 euros
      19,6 euros
      TVA récupérable
      119,6 euros
      300 euros
      49,16 euros
      250.84 euros
      49,16-19,6),56 euros
      300-119,6-29,560,84 euros
     Entreprise en franchise de base de TVA

      100 euros
      19,6 euros
      TVA non récupérable
      119,6 euros
      300 euros
      0
      300 euros
      0
      300-119,60,40 euros



Dans mon cas c'est du matériel informatique, et meme en achetant chez
un grossiste il est difficile de faire une marge de X3, et je compte
bien entendu les 12% (dans mon premier post je pensai que c'était 23)
qui s'applique sur la facture final pour moi.
patrick.1200RTcazaux
Le #20525771
Raminagrobis
En outre, ton exemple de marge x3, j'aimerais bien savoir à quel
produit fictif il est applicable.



Le vin au restaurant, par exemple.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Deltaplan
Le #20526561
Raminagrobis a écrit :

En outre, ton exemple de marge x3, j'aimerais bien savoir à quel produit
fictif il est applicable.



Un exemple où on retrouve sans trop de difficulté de telles marges : les
bijoux fantaisie. Mais ça implique des achats en grosse quantité, et la
revente de l'intégralité du stock n'est pas assurée (mais au moins, ça
ne se périme pas...)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme