Bœuf online avec un pote.

Le
Wolfmaniac
Hello.

Je désire faire un bœuf online avec un pote, et je cherche donc un
logiciel (gratuit) car j'ai jusqu'à présent pas trouvé grand chose, mise
à part Ninjam (http://www.zikinf.com/ninjam/).

Comme j'ai uniquement besoin de l'audio (la vidéo est un plus qui
ajoute plus de latence), j'ai bien pensé à l'application Livephone/PC
de chez Orange, mais malheureusement (ou heureusement, c'est selon) ;-)
le pote en question est chez un autre FAI.

Quelqu'un aurait testé ce Ninjam ? ou aurait d'autres pistes ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal J. Bourguignon
Le #24455791
Wolfmaniac
Je désire faire un b½uf online avec un pote, et je cherche donc un
logiciel (gratuit) car j'ai jusqu'à présent pas trouvé grand chose,
mise à part Ninjam (http://www.zikinf.com/ninjam/).

Comme j'ai uniquement besoin de l'audio (la vidéo est un plus qui
ajoute plus... de latence), j'ai bien pensé à l'application
Livephone/PC de chez Orange, mais malheureusement (ou heureusement,
c'est selon) ;-)
le pote en question est chez un autre FAI.

Quelqu'un aurait testé ce Ninjam ? ou aurait d'autres pistes ?



Il y a de nombreux protocoles/logiciels qui permettent de transmettre de
l'audio sur Internet. Je ne sais pas s'ils sont adaptés en ce qui
concerne la latence. En tout cas, ninjam semble avoir des
fonctionnalités spécifiques pour la musique.

Gratuits (mais pas libre):

- Skype permet d'établir une conférence multiple (sans vidéo dans ce
cas).

- TeamSpeak http://www.teamspeak.com/ est purement audio.

- Oovoo: http://www.oovoo.com/home.aspx

Il y a aussi des sites web faisant du video-chat, probablement mauvais
au niveau de la latence.


Libres:

- Asterisk, http://www.asterisk.org/ logiciel de télephonie par Internet
(SIP).

- DimDim, Ekiga, VMukti, Openmeetings, WengoPhone.
http://linuxdesk.wordpress.com/2010/04/16/open-source-video-conferencing/




http://en.wikipedia.org/wiki/Ninjam mentionne les alternatives à Ninjam
suivantes:

- eJAMMING
- RocketPower
- RiffLink

toutes trois payantes.




--
__Pascal Bourguignon__ http://www.informatimago.com/
A bad day in () is better than a good day in {}.
RVG
Le #24456131
Le 05/05/2012 13:03, Wolfmaniac a écrit :
Hello.

Je désire faire un bœuf online avec un pote, et je cherche donc un
logiciel (gratuit) car j'ai jusqu'à présent pas trouvé grand chose,
mise à part Ninjam (http://www.zikinf.com/ninjam/).

Comme j'ai uniquement besoin de l'audio (la vidéo est un plus qui
ajoute plus... de latence), j'ai bien pensé à l'application
Livephone/PC de chez Orange, mais malheureusement (ou heureusement,
c'est selon) ;-) le pote en question est chez un autre FAI.

Quelqu'un aurait testé ce Ninjam ? ou aurait d'autres pistes ?



J'ai un gros doute sur la qualité sonore. Je préfère encore l'ajout de
pistes en différé avec mixage final, c'est moins spontané mais on peut
faire de la vraie hi-fi.

--
« Dieu n'est-il pas le poète suprême en tant qu'il improvise les mondes ? »
Vladimir Jankélévitch


http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://www.jamendo.com/fr/user/RVG95
http://bluedusk.blogspot.com/
LeLapin
Le #24456171
Le Sat, 05 May 2012 13:03:58 +0200
Wolfmaniac
Hello.

Je désire faire un bœuf online avec un pote, et je cherche
donc un logiciel (gratuit) car j'ai jusqu'à présent pas trouv é grand
chose, mise à part Ninjam (http://www.zikinf.com/ninjam/).

Comme j'ai uniquement besoin de l'audio (la vidéo est un plus
qui ajoute plus... de latence), j'ai bien pensé à l'application
Livephone/PC de chez Orange, mais malheureusement (ou heureusement,
c'est selon) ;-) le pote en question est chez un autre FAI.

Quelqu'un aurait testé ce Ninjam ? ou aurait d'autres pistes ?




Streamer du Ogg ?
Il y a une bonne dizaine d'années (les curieux retrouveront la pé riode
exacte car elle concordait avec notre demande/exigence pour que Radio
France streame aussi ses programmes en format libre, donc après que le
soft existe et avant que RF ne fasse sa courte tentative), j'ai fait
un essai avec qques amis. 3 streams "instruments" qui arrivaient
sur mon serveur, étaient mixés (avec ma propre source) et le tout
repartait sur un stream "master".

Le lag était évidemment problématique pour certains instrus (adapter le
style adéquat est indispensable), et l'habitude de jouer en anticipant
le décalage est un atout certain. Mais avec un peu de pratique, on
arrive à s'amuser. :)

À noter que le fait d'imposer des routes "propres", courtes (quoique !)
et testées s'avérait indispensable. Là-dessus, les ng "rà ©seaux"
t'aideront bien plus que moi, qui suis un peu rouillé sur le sujet
maintenant.

J'ai aussi assisté à des sessions plus récentes, dont je n'a vais pas
trouvé le résultat tellement meilleur, qui étaient "publique s". Google
doit donc en avoir des traces. Mais je ne me souviens plus des
technologies employées, sinon qu'elles étaient accessibles à tout le
monde.

--
LeLapin
Marc_L
Le #24467001
Le 05/05/2012 19:52, LeLapin a écrit :

Le lag était évidemment problématique pour certains instrus (adapter le
style adéquat est indispensable), et l'habitude de jouer en anticipant
le décalage est un atout certain. Mais avec un peu de pratique, on
arrive à s'amuser. :)



Ouais, pourquoi streamer tant de données quand on ne pourrait streamer
que le MIDI ?

Evidemment il restera un lag d'environ 50 ms (latence serveur), ce qui
doit faire un dixieme de temps pour un tempo a 120 BPM ... ça m'a l'air
pas si moche.

Après il faut pouvoir reproduire les mêmes instruments, avec la même
sonorité et les mêmes effets pour tous les membres du groupe.

Un logiciel bien fait devrait pouvoir voir le jour, lancer l'idée dans
le domaine du monde libre, pourquoi pas ?

Seuls soucis : les gratteux, les bassistes, batteurs et autres
soufflants devront s’équiper d'une interface MIDI, mébon, c'est rien si
ca permettait vraiment de pouvoir faire un boeuf online.


J'ai aussi assisté à des sessions plus récentes, dont je n'avais pas
trouvé le résultat tellement meilleur, qui étaient "publiques". Google
doit donc en avoir des traces. Mais je ne me souviens plus des
technologies employées, sinon qu'elles étaient accessibles à tout le
monde.



Ah ? Des références auraient été bienvenues, bontempi !






--
Marc
Pascal J. Bourguignon
Le #24467051
Marc_L
Le 05/05/2012 19:52, LeLapin a écrit :

Le lag était évidemment problématique pour certains instrus (adapter le
style adéquat est indispensable), et l'habitude de jouer en anticipant
le décalage est un atout certain. Mais avec un peu de pratique, on
arrive à s'amuser. :)



Ouais, pourquoi streamer tant de données quand on ne pourrait streamer
que le MIDI ?

Evidemment il restera un lag d'environ 50 ms (latence serveur), ce qui
doit faire un dixieme de temps pour un tempo a 120 BPM ... ça m'a
l'air pas si moche.



50e-3 ms / 300 m/s = 0.000166 m

Donc si tu te place 0.166 mm plus proche du haut parleur, tu récupère le
lag.

Même si tu as un lag de 300 ms,

300 ms / 300 m/s = 0.001 m

tu peux te placer un grand millimêtre plus proche du haut parleur et le
récuperer.



--
__Pascal Bourguignon__ http://www.informatimago.com/
A bad day in () is better than a good day in {}.
Gerald
Le #24467231
RVG
J'ai un gros doute sur la qualité sonore. Je préfère encore l'ajout de
pistes en différé avec mixage final, c'est moins spontané mais on peut
faire de la vraie hi-fi.



De même pour moi, en rappelant l'exemple emblématique de Playing for
Change (qui continue de me donner des frissons à la réécoute) :

Là on dépasse complètement l'idée de hifi pour accéder au concept de
"vraie musique vivante dépassant les frontières"...

Et en plus c'est politiquement très correct :

--
Gérald
Paul Gaborit
Le #24469541
À (at) Thu, 10 May 2012 20:28:23 +0200,
"Pascal J. Bourguignon"
Marc_L
Evidemment il restera un lag d'environ 50 ms (latence serveur), ce qui
doit faire un dixieme de temps pour un tempo a 120 BPM ... ça m'a
l'air pas si moche.



50e-3 ms / 300 m/s = 0.000166 m

Donc si tu te place 0.166 mm plus proche du haut parleur, tu récupère le
lag.

Même si tu as un lag de 300 ms,

300 ms / 300 m/s = 0.001 m

tu peux te placer un grand millimêtre plus proche du haut parleur et le
récuperer.



Mes propres calculs (avec une vitesse du son à 320 m/s) me donnent les
correspondances suivantes :

latence distance équivalente
50 ms 16 m
300 ms 96 m
1000 ms (=1s) 320 m

--
Paul Gaborit -
Pascal J. Bourguignon
Le #24469591
Paul Gaborit
Mes propres calculs (avec une vitesse du son à 320 m/s) me donnent les
correspondances suivantes :

latence distance équivalente
50 ms 16 m
300 ms 96 m
1000 ms (=1s) 320 m



Oui, c'est la bonne réponse, désolé pour mes mauvais calculs.

Donc, voilà, il suffit de se mettre à côté du haut parleur au lieu de à
l'autre bout du salon.

--
__Pascal Bourguignon__ http://www.informatimago.com/
A bad day in () is better than a good day in {}.
Paul Gaborit
Le #24470081
À (at) Fri, 11 May 2012 20:07:40 +0200,
"Pascal J. Bourguignon"
Paul Gaborit
Mes propres calculs (avec une vitesse du son à 320 m/s) me donnent les
correspondances suivantes :

latence distance équivalente
50 ms 16 m
300 ms 96 m
1000 ms (=1s) 320 m



Oui, c'est la bonne réponse, désolé pour mes mauvais calculs.

Donc, voilà, il suffit de se mettre à côté du haut parleur au lie u de à
l'autre bout du salon.



Sauf que la latence de transmission (qui n'est pas obligatoirement
constante avec IP) joue dans les deux sens et qu'il faut en plus lui
adjoindre celle de l'ordinateur lui-même. On peut donc facilement tabler
sur un minimum de 150 ou 200 ms. Un b½uf à distance (avec un véritable
échange musical) est donc utopique...

--
Paul Gaborit -
RVG
Le #24471471
Le 12/05/2012 02:31, Paul Gaborit a écrit :

À (at) Fri, 11 May 2012 20:07:40 +0200, "Pascal J.
Bourguignon"
Paul Gaborit
Mes propres calculs (avec une vitesse du son à 320 m/s) me
donnent les correspondances suivantes :

latence distance équivalente 50 ms 16 m 300 ms
96 m 1000 ms (=1s) 320 m



Oui, c'est la bonne réponse, désolé pour mes mauvais calculs.

Donc, voilà, il suffit de se mettre à côté du haut parleur au lieu
de à l'autre bout du salon.



Sauf que la latence de transmission (qui n'est pas obligatoirement
constante avec IP) joue dans les deux sens et qu'il faut en plus lui
adjoindre celle de l'ordinateur lui-même. On peut donc facilement
tabler sur un minimum de 150 ou 200 ms. Un b½uf à distance (avec un
véritable échange musical) est donc utopique...




Voui, le mieux est de travailler sur des samples: on part sur la section
rythmique, on définit les différentes plages de temps pour chaque
instrument, et on *essaie* de caler le tout chacun dans son coin, puis
qqn se dévoue pour faire le mixage final.
J'ai tenté un truc comme ça en début d'année sur un hip-hop et... ça a
échoué lamentablement.
Les meilleurs résultats que j'ai obtenus, c'est en envoyant une grille
d'accord, éventuellement avec une section rythmique + clavier ou nappe
harmonique, à des musiciens de studio qui font un truc fini qu'ils me
renvoient après.

Mon album "Lonesome Traveler" par exemple résulte d'un mélange entre mes
pistes au clavier, des extraits d'entretiens de Jack Kerouac pour Radio
Canada et des impros guitare+fiddle par des musiciens de Nashville. La
dernières piste est une sorte de slam posthume où Kerouac lit ses haikus
tandis que je joue un motif de piano derrière.

http://www.jamendo.com/fr/list/a87798/lonesome-traveler

--
« Dieu n'est-il pas le poète suprême en tant qu'il improvise les mondes ? »
Vladimir Jankélévitch


http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://www.jamendo.com/fr/user/RVG95
http://bluedusk.blogspot.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme