Basse fréquences

Le
Marc Van Dyck
On dit que les basses fréquences ne sont pas directionnelles, et que
par conséquent on peut installer son subwoofer à peu près où on veut,
sans que cela donne l'impression que les sons graves ne proviennent
pas du bon endroit.

Mes haut-parleurs principaux gauche/droite ne sont pas des colonnes,
mais des bibliothèques deux voies montés sur pied. Ca ne descend pas
trop dans le grave, et donc le complément du sub est essentiel. Plus
haut je monte en fréquence avec le sub, plus j'évite pour les biblio de
travailler dans une zone de fréquence qu'elles ne gèrent pas bien.

Mais je ne peux toutefois pas monter trop haut, afin de ne pas
atteindre
une fréquence ou la "directionalité" du son commence à se faire sentir.
Surtout que ce sub n'est pas placé de manière symmétrique par rapport
aux haut-parleurs

D'où ma question : à partir de quelle fréquence commence-t'on à
percevoir la direction de l'origine d'un son grave ? Et (pour mon
édification personnelle) pourquoi ?

Merci d'avance pour vos lumières,

Marc.

--
Marc Van Dyck
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 10
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Franck T
Le #21088441
"Marc Van Dyck" news:
On dit que les basses fréquences ne sont pas directionnelles, et que
par conséquent on peut installer son subwoofer à peu près où on veut,
sans que cela donne l'impression que les sons graves ne proviennent
pas du bon endroit.

Mes haut-parleurs principaux gauche/droite ne sont pas des colonnes,
mais des bibliothèques deux voies montés sur pied. Ca ne descend pas
trop dans le grave, et donc le complément du sub est essentiel. Plus
haut je monte en fréquence avec le sub, plus j'évite pour les biblio de
travailler dans une zone de fréquence qu'elles ne gèrent pas bien.

Mais je ne peux toutefois pas monter trop haut, afin de ne pas atteindre
une fréquence ou la "directionalité" du son commence à se faire sentir.
Surtout que ce sub n'est pas placé de manière symmétrique par rapport
aux haut-parleurs...

D'où ma question : à partir de quelle fréquence commence-t'on à
percevoir la direction de l'origine d'un son grave ? Et (pour mon
édification personnelle) pourquoi ?

Merci d'avance pour vos lumières,

Marc.




Bonjour ,

peut être quelques pistes ici ?
http://cours.musique.umontreal.ca/MUS3321/MUS3321_SLIDES/MUS3321_cours9_localisation.pdf

Bonne lecture !

Franck
Jean-Pierre Roche
Le #21088431
Marc Van Dyck a écrit :
On dit que les basses fréquences ne sont pas directionnelles, et que
par conséquent on peut installer son subwoofer à peu près où on veut,
sans que cela donne l'impression que les sons graves ne proviennent
pas du bon endroit.

Mes haut-parleurs principaux gauche/droite ne sont pas des colonnes,
mais des bibliothèques deux voies montés sur pied. Ca ne descend pas
trop dans le grave, et donc le complément du sub est essentiel. Plus
haut je monte en fréquence avec le sub, plus j'évite pour les biblio de
travailler dans une zone de fréquence qu'elles ne gèrent pas bien.

Mais je ne peux toutefois pas monter trop haut, afin de ne pas atteindre
une fréquence ou la "directionalité" du son commence à se faire sentir.
Surtout que ce sub n'est pas placé de manière symmétrique par rapport
aux haut-parleurs...

D'où ma question : à partir de quelle fréquence commence-t'on à
percevoir la direction de l'origine d'un son grave ? Et (pour mon
édification personnelle) pourquoi ?

Merci d'avance pour vos lumières,



On peut généralement couper jusqu'à 150 Hz sans inconvénient
sensible, à condition naturellement de rester dans une
configuration raisonnable (pas les enceintes d'un coté et le
caisson à l'autre bout de la pièce...). Le sub n'a pas à
être symétrique par rapport aux haut-parleurs : son
emplacement idéal est généralement dans un coin de la pièce.
Non seulement on gagne en niveau mais aussi en homogénéité
de la diffusion dans la salle.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Emmanuel
Le #21089651
Marc Van Dyck a émis l'idée suivante :
On dit que les basses fréquences ne sont pas directionnelles, et que
par conséquent on peut installer son subwoofer à peu près où on veut,
sans que cela donne l'impression que les sons graves ne proviennent
pas du bon endroit.


Attention quand m^me , la longueur d'onde à basse fréquence est très
grande , ce qui conduit à ne rien en entendre si on est à un noeud ,
d'ou le système d'inversion de phase.
Formule: Lg onde en m = 330 / fréq en Hz
A 30 Hz , la longueur d'onbde est de 11 m.

--
Emmanuel - http://ebgy.ath.cx
Jean-Pierre Roche
Le #21091431
Emmanuel a écrit :

Attention quand m^me , la longueur d'onde à basse fréquence est très
grande , ce qui conduit à ne rien en entendre si on est à un noeud ,
d'ou le système d'inversion de phase.



Sauf que la musique est quand même rarement constituée de
fréquences pures et fixes...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Marc Van Dyck
Le #21091491
Marc Van Dyck explained on 30/01/2010 :
On dit que les basses fréquences ne sont pas directionnelles, et que
par conséquent on peut installer son subwoofer à peu près où on veut,
sans que cela donne l'impression que les sons graves ne proviennent
pas du bon endroit.

Mes haut-parleurs principaux gauche/droite ne sont pas des colonnes,
mais des bibliothèques deux voies montés sur pied. Ca ne descend pas
trop dans le grave, et donc le complément du sub est essentiel. Plus
haut je monte en fréquence avec le sub, plus j'évite pour les biblio de
travailler dans une zone de fréquence qu'elles ne gèrent pas bien.

Mais je ne peux toutefois pas monter trop haut, afin de ne pas atteindre
une fréquence ou la "directionalité" du son commence à se faire sentir.
Surtout que ce sub n'est pas placé de manière symmétrique par rapport
aux haut-parleurs...

D'où ma question : à partir de quelle fréquence commence-t'on à
percevoir la direction de l'origine d'un son grave ? Et (pour mon
édification personnelle) pourquoi ?

Merci d'avance pour vos lumières,

Marc.



Merci pour vos conseils et vos infos. Je suis monté jusque 100 Hz,
et il me semble que ça marche plutôt bien.

--
Marc Van Dyck
jpw
Le #21091571
"Marc Van Dyck"
Merci pour vos conseils et vos infos. Je suis monté jusque 100 Hz,
et il me semble que ça marche plutôt bien.



j'ai un ensemble triphonique depuis 30 ans environ
au début c'était avec des filtres passifs
avec des selfs énormes

en 1982 je suis passé à un filtrage actif selon un schéma présenté dans
la revue l'audiophile.

l'auteur, jean claude gaetner écrivait qu'il fallait rester en dessous de
120-140 hz
et préconisait une coupure à 100 hz, c'est ce que j'avais suivi
personnellement comme
valeur.

le filtre actif a une pente de 18 db.

jpw
Marc Van Dyck
Le #21091701
jpw pretended :
"Marc Van Dyck"
Merci pour vos conseils et vos infos. Je suis monté jusque 100 Hz,
et il me semble que ça marche plutôt bien.



j'ai un ensemble triphonique depuis 30 ans environ
au début c'était avec des filtres passifs
avec des selfs énormes

en 1982 je suis passé à un filtrage actif selon un schéma présenté dans
la revue l'audiophile.

l'auteur, jean claude gaetner écrivait qu'il fallait rester en dessous de
120-140 hz
et préconisait une coupure à 100 hz, c'est ce que j'avais suivi
personnellement comme
valeur.

le filtre actif a une pente de 18 db.

jpw



Je suppose que vous voulez dire 18dB/Octave. Vous croyez que je
pourrais trouver quelque part la pente du filtre qui se trouve
dans mon ampli HC ? j'utilise un Cambridge Audio 540R V2. A moins
bien sur qu'avec les filtres utilisés dans ce genre d'appareil,
la notion de pente n'ait plus aucun sens...

--
Marc Van Dyck
jpw
Le #21092061
"Marc Van Dyck"
le filtre actif a une pente de 18 db.

jpw



Je suppose que vous voulez dire 18dB/Octave.



oui

Vous croyez que je
pourrais trouver quelque part la pente du filtre qui se trouve
dans mon ampli HC ? j'utilise un Cambridge Audio 540R V2. A moins
bien sur qu'avec les filtres utilisés dans ce genre d'appareil,
la notion de pente n'ait plus aucun sens...



je ne sais pas si la sortie sub des ampli est atténuée
ce genre d'ampli n'était pas utilisé quand je m'intéressais au sujet

l'atténuation doit être dans le caisson de basse
elle est probablement de 24 db soit un filtre du 4ème ordre
encore que non, à la réflexion la pente semble réglable

en 27 ans les techniques ont évoluées j'ai l'impression qu'aujourd'hui les
caissons sub ont un HP
de diamètre raisonnable 25 ou 30cm (ou même 20 cm)
avec une membrane très abondément traitée et lourde
mais avec un fort débattement et admettant de fortes puissances
ce qui associé avec un ampli numérique puissant permet d'avoir un rendement
relativement faible

"de mon temps", on allait vers des HP de 38cm ou 46 cm
et c'était rarement du triphonique, c'était plutôt deux caissons avec des
coupures plus hautes.

jpw
MELMOTH
Le #21092051
Ce cher mammifère du nom de jpw nous susurrait, le samedi 30/01/2010,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de même, et
dans le message mélismes suivants :

l'auteur, jean claude gaetner écrivait qu'il fallait rester en
dessous de 120-140 hz et préconisait une coupure à 100 hz, c'est ce
que j'avais suivi personnellement comme valeur.



Je fais démarrer Mon caisson Klipsch à...40 Hz seulement, sa plage
allant de 20 Hz (15Hz à -3 dB) à 120 Hz (les Heritage "démarrant" à 33
Hz...
Il est placé exactement entre les deux enceintes principales, et au
même niveau que ces dernières...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Emmanuel
Le #21092901
Jean-Pierre Roche vient de nous annoncer :
Emmanuel a écrit :

Attention quand m^me , la longueur d'onde à basse fréquence est très grande
, ce qui conduit à ne rien en entendre si on est à un noeud , d'ou le
système d'inversion de phase.



Sauf que la musique est quand même rarement constituée de fréquences pures et
fixes...



La question ne concernait pas la musique mais la basse fréquence.
Si on entend les basses fréquences , on peut aussi supposer que plus on
monte en fréquence , plus on a de chance d'être à un noeud et
d'entendre le reste du spectre.

--
Emmanuel
'97 French Blue Tiger
'98 KLX300R
http://tigerfr.free.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme