besoin d'infos sur le S.T.I.C.

Le
iZNoGooD
Bonjour, ou bonsoir,

S.T.I.C. = Système de Traitement des Infractions Constatées

J'aimerais savoir si le S.T.I.C. a une couverture nationale, autrement dit si la police du sud
de la France (par exemple) accède aux informations figurant dans le S.T.I.C. pour des affaires
ayant eu lieu en région parisienne.

iZNoGooD
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
sobeol
Le #16088141
iZNoGooD a ecrit
Bonjour, ou bonsoir,

S.T.I.C. = Système de Traitement des Infractions Constatées

J'aimerais savoir si le S.T.I.C. a une couverture nationale, autrement dit si
la police du sud de la France (par exemple) accède aux informations figurant
dans le S.T.I.C. pour des affaires ayant eu lieu en région parisienne.

iZNoGooD



Le systeme est unique
n'y ont acces que ceux qui y sont autorisés et selon les modalités
prevues.

Sof
Laetitia
Le #16088111
Bonjour, ou bonsoir,

"iZNoGooD" transcrit ce sujet typique, d'une première année :

S.T.I.C. = Systèmes de Traitement des Infractions Constatées



Il existerait plusieurs autres bases de traitements de l'information
fonctionnant, sur ce principe maintenant relativement ancien, et
concernant par exemple tous les délits relevés, constatés puis
contrôlés en région dite francilienne (63,???,??? citoyens déclarés, à
peine)...

J'aimerais savoir si le S.T.I.C. a une couverture nationale,
autrement dit si : la police du sud de la France (par exemple)
accède aux informations figurant dans le S.T.I.C. "FR-33" pour
des affaires ayant eu lieu, seulement en région francilienne ?



Il existerait "*quelque part*" effectivement des bases très
décentralisée et dites encore parfois S.T.I.C. ...

Les agent du renseignement privés et publics voire sudistes peuvent "en
principe" n'avoir accès qu'aux délits et infractions en cours liés et
traités que par eux-mêmes § sinon cela serait "*illégal*" mais surtout
beaucoup trop facile !!!

Alors que les agences centrales du renseignement et propriétaires
exclusives de ces bases dites S.T.I.C. (et citées comme exemple, par
l'intervenant "iZNoGooD") seraient elles relatives à toutes les
infractions constatées, relevées puis contrôlées sur l'ensemble d'une
région, et dit encore parfois territoriale ?

Il existerait de nombreuses agences du renseignement privées et
publiques civiles voire militaires locales, municipales, cantonales,
sous-préfectorales, préfectorales, régionales, etc.

Cdt.

Liens et sources (wikipédia), éventuelles à consulter :

http://en.wikipedia.org/wiki/Information_security
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9curit%C3%A9_de_l%27information

http://en.wikipedia.org/wiki/Information
http://fr.wikipedia.org/wiki/Information

--
http://www.univ-paris5.fr
Gérard
Le #16087981
> ... Il existerait de nombreuses agences du renseignement privées ...



Vi, je connais au moins une boîte privée qui avait accès à toutes ces infos,
et agissait sur contrat avec le Mint.
edgar
Le #16087951
"iZNoGooD" 48494492$0$31863$
Bonjour, ou bonsoir,

S.T.I.C. = Système de Traitement des Infractions Constatées

J'aimerais savoir si le S.T.I.C. a une couverture nationale, autrement dit
si la police du sud de la France (par exemple) accède aux informations
figurant dans le S.T.I.C. pour des affaires ayant eu lieu en région
parisienne.

iZNoGooD




vous telephonez a n'importe quel commissariat, et vous serez bien
renseigne.
iZNoGooD
Le #16086471
"mufmuf" 484a53ce$0$887$
TOUTES LES REPONSES
http://www.cnil.fr/index.php?id13



Merci, ce document est très fourni en effet. Je n'ai pas le souvenir qu'il figurait en lien
sur la page de la CNIL donnant des informations d'ordre beaucoup plus général, mon capitaine.

*> Au 1 er janvier 2004, près de 85 000 personnes
*> étaient habilitées à accéder au STIC dans le cadre
*> d'une mission de police judiciaire, de police administrative
*> ou de fonctions de gestion du fichier.

Ce serait intéressant de savoir si ce nombre est en constante augmentation en 2008.
Et puis bon, sur 85 000 il en suffit d'un qui apprécie les pourboires pour que toute la France
soit au courant d'une interpellation. Voire le monde entier.
Ennuyeux pour ceux qui demande la carte verte...

En plus j'avais demandé une rectification des informations figurant dans ce fichier sur
l'individu que je suis.
Il m'a été répondu qu'en vertu de l'article 54698-VII-LO549 et de l'article 649PO-XIV-5731 je
ne peux rien faire. J'adore la vertu des articles dont j'ignore le contenu puisqu'il
semblerait que son nom suffise à ma compréhension de la part du Haut Commandement de La Loi.

Arf!!! mort de rire, même Kafka n'aurait pas imaginé qu'ils puissent s'enfoncer aussi Haut,
ces hommes de loi, ces têtes merveilleuses (comme dit Marx, dans le film "La Société du
Spectacle" de Guy Debord)

Les enspectaculés, dont je suis à mes heures perdues, voient là l'occasion d'un nouveau
spectacle qui ne changera rien à ces têtes merveilleuses mais qui fera passer le temps.
Je me suis prêté au jeu sur la TV perso FreeBox, mais j'ai retiré mes billes depuis, serai-je
autre chose que des chiffres dans des graphiques que dressent des imbéciles?, je ne crois pas
non. ("in girum imus nocte et comsumimur igni", la référence aux imbéciles, ce travail mort
qui domine le travail vivant, les morts-vivants qui dominent la société).

Bah, normalement mon sursis s'arrette dans 2 ou 3 ans. Je vais me la couler douce pendant que
je purge ma peine. Le mieux c'est de s'en foutre.

Oh et puis... rien. Et puis rien.

IznOgOOd
iZNoGooD
Le #16086461
http://www.google.fr/search?hl=fr&q=enspectacul%C3%A9

J'ai le droit de me répondre dessus (je n'ai pas dit chier)
Et à ce jour, cette heure, no response in Google.
Je l'aime encore plus qu'hier mon néologisme.
C'est mon "mien", na!!!

"iZNoGooD" 484d0f73$0$15397$
"mufmuf" 484a53ce$0$887$
TOUTES LES REPONSES
http://www.cnil.fr/index.php?id13



Merci, ce document est très fourni en effet. Je n'ai pas le souvenir qu'il figurait en lien
sur la page de la CNIL donnant des informations d'ordre beaucoup plus général, mon
capitaine.

*> Au 1 er janvier 2004, près de 85 000 personnes
*> étaient habilitées à accéder au STIC dans le cadre
*> d'une mission de police judiciaire, de police administrative
*> ou de fonctions de gestion du fichier.

Ce serait intéressant de savoir si ce nombre est en constante augmentation en 2008.
Et puis bon, sur 85 000 il en suffit d'un qui apprécie les pourboires pour que toute la
France soit au courant d'une interpellation. Voire le monde entier.
Ennuyeux pour ceux qui demande la carte verte...

En plus j'avais demandé une rectification des informations figurant dans ce fichier sur
l'individu que je suis.
Il m'a été répondu qu'en vertu de l'article 54698-VII-LO549 et de l'article 649PO-XIV-5731
je ne peux rien faire. J'adore la vertu des articles dont j'ignore le contenu puisqu'il
semblerait que son nom suffise à ma compréhension de la part du Haut Commandement de La Loi.

Arf!!! mort de rire, même Kafka n'aurait pas imaginé qu'ils puissent s'enfoncer aussi Haut,
ces hommes de loi, ces têtes merveilleuses (comme dit Marx, dans le film "La Société du
Spectacle" de Guy Debord)

Les enspectaculés, dont je suis à mes heures perdues, voient là l'occasion d'un nouveau
spectacle qui ne changera rien à ces têtes merveilleuses mais qui fera passer le temps.
Je me suis prêté au jeu sur la TV perso FreeBox, mais j'ai retiré mes billes depuis,
serai-je autre chose que des chiffres dans des graphiques que dressent des imbéciles?, je ne
crois pas non. ("in girum imus nocte et comsumimur igni", la référence aux imbéciles, ce
travail mort qui domine le travail vivant, les morts-vivants qui dominent la société).

Bah, normalement mon sursis s'arrette dans 2 ou 3 ans. Je vais me la couler douce pendant
que je purge ma peine. Le mieux c'est de s'en foutre.

Oh et puis... rien. Et puis rien.

IznOgOOd



Publicité
Poster une réponse
Anonyme