La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?

Le
Jacques Dassié
La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?
De quoi s'agit-il ? Moi, je patauge dans ce fil. Essayons au moins de
définir le problème Nous traitons d'images recueillies avec du
matériel classique, et non avec la fleur de la prise de vue aérienne
moderne, dont les supports d'appareils possèdent un asservissement en
lacet, parallélisant automatiquement l'axe de l'image avec la route sol.

Les impératifs de départ
Certains impératifs techniques, liés au recouvrement de séries de photos
aériennes verticales, imposent les conditions de vol suivantes :
1° La projection sol de la route sera rectiligne, orientée au cap
géographique imposé.
2° La trajectoire air sera rectiligne et horizontale (échelle
constante), corrigée de la dérive.
3° Le plan des ailes restera rigoureusement horizontal (prise de vue
verticale).
4° L'axe longitudinal de l'avion est superposé à la route sol pour un
recouvrement correct.

L'instrument de vol
La bille. Elle est constituée d'un tube de verre à faible courbure
contenant une bille métallique, amortie dans ses déplacements par un
liquide visqueux. Sa déviation maximale correspond à un angle de 10
degrés. Jouissant d'un seul degré de liberté, sa fonction est de mesurer
la composante transverse des accélérations subies. Par construction,
montée sur le tableau de bord d'un avion, elle indiquera la direction de
la gravité apparente, composition vectorielle entre gravité et
accélération centrifuge. La résultante peut être orientée selon le plan
longitudinal vertical de l'avion, cas du virage "bille au milieu". C'est
donc à la fois un accéléromètre, détecteur d'accélérations transverse,
et en vol rectiligne, un inclinomètre.

Et en vol ?
Les contraintes décrites plus haut semblent difficilement conciliables :
- Si le vol, ailes horizontales, est symétrique, pas d'accélération
transverse : bille au milieu. La route suivie est bien parallèle à la
route sol imposée mais l'orientation photo est incorrecte du fait de la
dérive.
- Si pour respecter la contrainte orientation photo, le pilote aligne
l'axe de l'avion avec la route sol, les clichés se décalent du fait de
la dérive.
- S'il réussit à contrer la dérive au pied et au moteur, ailes
horizontales et axe de l'appareil parallèle à la route sol, c'est qu'il
est très fort…

Mais de toute façon, les lois qui gouvernent la bille ne changent pas :
ailes horizontales, elle indique la verticale. On met du pied, elle fout
le camp…

Le problème semble clair, même si sa solution est un peu plus embuée
Je passe la main !

Nota
Il semble que l'évolution actuelle en matière de recouvrement soit
importante : 60% en longitudinal et 30% en latéral.
http://www.esgt.cnam.fr/documents/tfe/memoires/2008/08_michel_villez_TFE.pdf

Certaine caméra sont orientables en lacet, ce qui résout heureusement le
problème de la dérive.
http://www.leica-geosystems.com/en/Leica-ADS80-Airborne-Digital-Sensor_57627.htm

Bon Dimanche.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques Dassié
Le #23811881
Le Sun, 02 Oct 2011 08:43:09 +0200, Jacques Dassié

La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?



Bon, mille excuses ! Vous avez tous compris qu'il s'agissait d'un clic
malencontreux, provocant comme une erreur d'aiguillage...

Bon Dimanche.
--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Ofnuts
Le #23814531
On 10/02/2011 08:54 AM, Jacques Dassié wrote:
Le Sun, 02 Oct 2011 08:43:09 +0200, Jacques Dassié

La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?



Bon, mille excuses ! Vous avez tous compris qu'il s'agissait d'un clic
malencontreux, provocant comme une erreur d'aiguillage...



Ah, je croyais que c'était pour notre gouverne :)

--
Bertrand, qui s'est malgré tout beaucoup instruit à l'occasion.
Ghost-Rider
Le #23814661
Le 02/10/2011 08:54, Jacques Dassié a écrit :
Le Sun, 02 Oct 2011 08:43:09 +0200, Jacques Dassié

La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?



Bon, mille excuses ! Vous avez tous compris qu'il s'agissait d'un clic
malencontreux, provocant comme une erreur d'aiguillage...



Tiens, ça me rappelle un gadget que j'avais : un décélèromètre à billes.
3 billes sont enfermées dans un cadre de plastique, chacune pouvant
évoluer dans un couloir linéaire. Les trois couloirs ont des pentes
différentes et se terminent par un logement où la bille peut venir se
bloquer. On colle ce cadre sur une vitre d'une voiture en marche à une
certaine vitesse et on freine. Si les 3 billes montent ensemble jusqu'au
bout, les freins sont bons ; 2 seulement et il faut réviser les freins :
une seule et il vaut mieux freiner avec le pied par la portière.
D'ailleurs, je l'ai toujours, ce décélèromètre, si ça intéresse
quelqu'un, je suis prêt à le céder à un prix d'ami.

--
Ghost Rider
M.H
Le #23814781
Jacques Dassié a écrit :
La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?


Accéléromètre : elle indique la direction de l'accélération dans le plan
défini par l'axe de lacet (+/- vertical) et l'axe de tangage (+/- axe
des ailes).
Exemple : en vol horizontal et en dérapage à vitesse constante, manche à
droite pied à gauche, l'avion est incliné à droite . La seule
accélération est celle de la pesanteur donc verticale. La bille est à
droite (l'indicayeur penche à droite).
Pour revenir en vol symétrique on met du pied à droite et la bille
revient au milieu (le pieds chasse la bille) et on remet le manche au
centre sinon on commence un virage à droite.
Complètement hors sujet, d'accord je sors...
--
M.H.
Stephane Legras-Decussy
Le #23814881
Le 02/10/2011 23:19, M.H a écrit :

Complètement hors sujet, d'accord je sors...



mais très juste !
Pleinair
Le #23816361
Le 02/10/11 22:26, Ghost-Rider a écrit :

Tiens, ça me rappelle un gadget que j'avais : un décélèromètre à billes.
3 billes sont enfermées dans un cadre de plastique, chacune pouvant
évoluer dans un couloir linéaire. Les trois couloirs ont des pentes
différentes et se terminent par un logement où la bille peut venir se
bloquer. On colle ce cadre sur une vitre d'une voiture en marche à une
certaine vitesse et on freine. Si les 3 billes montent ensemble jusqu'au
bout, les freins sont bons ; 2 seulement et il faut réviser les freins :
une seule et il vaut mieux freiner avec le pied par la portière.
D'ailleurs, je l'ai toujours, ce décélèromètre, si ça intéresse
quelqu'un, je suis prêt à le céder à un prix d'ami.



Une photo peut être ?

--
François.
£g
Le #23816561
"Ghost-Rider" news: 4e88c909$0$18803$
Le 02/10/2011 08:54, Jacques Dassié a écrit :
Le Sun, 02 Oct 2011 08:43:09 +0200, Jacques Dassié

La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?



Bon, mille excuses ! Vous avez tous compris qu'il s'agissait d'un
clic
malencontreux, provocant comme une erreur d'aiguillage...



Tiens, ça me rappelle un gadget que j'avais : un décélèromètre à
billes. 3 billes sont enfermées dans un cadre de plastique, chacune
pouvant évoluer dans un couloir linéaire. Les trois couloirs ont des
pentes différentes et se terminent par un logement où la bille peut
venir se bloquer. On colle ce cadre sur une vitre d'une voiture en
marche à une certaine vitesse et on freine. Si les 3 billes montent
ensemble jusqu'au bout, les freins sont bons ; 2 seulement et il faut
réviser les freins : une seule et il vaut mieux freiner avec le pied
par la portière.
D'ailleurs, je l'ai toujours, ce décélèromètre, si ça intéresse
quelqu'un, je suis prêt à le céder à un prix d'ami.

--
Ghost Rider



Un prix d'ami, c'est bien le prix coûtant au fournisseur + TVA + la
valeur proportionnelle de cet "ami" ?

£g
Ghost-Rider
Le #23816841
Le 03/10/2011 14:25, Pleinair a écrit :
Le 02/10/11 22:26, Ghost-Rider a écrit :

Tiens, ça me rappelle un gadget que j'avais : un décélèromètre à billes.
3 billes sont enfermées dans un cadre de plastique, chacune pouvant
évoluer dans un couloir linéaire. Les trois couloirs ont des pentes
différentes et se terminent par un logement où la bille peut venir se
bloquer. On colle ce cadre sur une vitre d'une voiture en marche à une
certaine vitesse et on freine. Si les 3 billes montent ensemble jusqu'au
bout, les freins sont bons ; 2 seulement et il faut réviser les freins :
une seule et il vaut mieux freiner avec le pied par la portière.
D'ailleurs, je l'ai toujours, ce décélèromètre, si ça intéresse
quelqu'un, je suis prêt à le céder à un prix d'ami.



Une photo peut être ?



Il est à la cave dans mes outils, je vais aller le chercher.

--
Ghost Rider
Ghost-Rider
Le #23816831
Le 03/10/2011 15:47, £g a écrit :

Un prix d'ami, c'est bien le prix coûtant au fournisseur + TVA + la
valeur proportionnelle de cet "ami" ?



Et comme ici je n'ai que des amis, ça va faire cher !

--
Ghost Rider
Olivier B.
Le #23817011
On Sun, 02 Oct 2011 22:26:48 +0200, Ghost-Rider

Le 02/10/2011 08:54, Jacques Dassié a écrit :
Le Sun, 02 Oct 2011 08:43:09 +0200, Jacques Dassié

La bille : inclinomètre ou accéleromètre ?



Bon, mille excuses ! Vous avez tous compris qu'il s'agissait d'un clic
malencontreux, provocant comme une erreur d'aiguillage...



Tiens, ça me rappelle un gadget que j'avais : un décélèromètre à billes.
3 billes sont enfermées dans un cadre de plastique, chacune pouvant
évoluer dans un couloir linéaire. Les trois couloirs ont des pentes
différentes et se terminent par un logement où la bille peut venir se
bloquer. On colle ce cadre sur une vitre d'une voiture en marche à une
certaine vitesse et on freine. Si les 3 billes montent ensemble jusqu'au
bout, les freins sont bons ; 2 seulement et il faut réviser les freins :
une seule et il vaut mieux freiner avec le pied par la portière.
D'ailleurs, je l'ai toujours, ce décélèromètre, si ça intéresse
quelqu'un, je suis prêt à le céder à un prix d'ami.



bof,
une canette de biere pendue au retroviseur, si en freinant elle touche
le pare-brise c'est que le freinage est bon, et pour te féliciter tu
peux boire la canette, apres l'avoir laissé reposer un peu bien sur...

Sinon tu peux la boire pour te donner du courage, parceque faire
reviser les frein ça va couter cher...


--
pas de turlututu. apres l'@robase
Publicité
Poster une réponse
Anonyme