bloc notes photo

Le
Ricco
Salut

comment faites vous, aimez vous, est ce un style, utilisez vous cette
méthode en vous disant , je me mets ça dnas un coin de la tête et je
reviendrai ?
Ou est ce un genre a part entière, donc pour illustrer , une photo notée " a
tout hasard " ou à debiter au compte du hasard (clin d'oeil au passage à
PL )
Standard téléphonique ancien.

http://cjoint.com/?kpsLUIDZrz

Brasserie Alsacienne, Paris gare de l'Est

--
Ricco
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #1821774
Ricco a écrit
( ff052o$b86$ )

comment faites vous, aimez vous, est ce un style, utilisez vous cette
méthode en vous disant , je me mets ça dnas un coin de la tête et je
reviendrai ?


Perso je me sers de mes apn comme bloc-notes, c'est à dire pour montrer
quelque chose à quelqu'un. Dans ce cas la qualité importe peu. Fonction
utilitaire.

En revanche si je prends des objets pour plus tard, je soigne d'entrée la
prise de vue, parce que je sais que je n'y reviendrai sans doute pas...

Philippe Laval
Le #1821771
Ricco a écrit
( ff052o$b86$ )

comment faites vous, aimez vous, est ce un style, utilisez vous cette
méthode en vous disant , je me mets ça dnas un coin de la tête et je
reviendrai ?


Perso je me sers de mes apn comme bloc-notes, c'est à dire pour montrer
quelque chose à quelqu'un. Dans ce cas la qualité importe peu. Fonction
utilitaire.

En revanche si je prends des objets pour plus tard, je soigne d'entrée la
prise de vue, parce que je sais que je n'y reviendrai sans doute pas...


Pareil pour moi. Je commence à mitrailler et à cadrer mieux si le sujet
n'a pas disparu (un regard, un(e) inconnu(e)).
Tu ne sais jamais si la photo ou la lumière sera là une deuxième fois.


Ricco
Le #1821769
Philippe Laval wrote:
Ricco a écrit
( ff052o$b86$ )

comment faites vous, aimez vous, est ce un style, utilisez vous
cette méthode en vous disant , je me mets ça dnas un coin de la
tête et je reviendrai ?


Perso je me sers de mes apn comme bloc-notes, c'est à dire pour
montrer quelque chose à quelqu'un. Dans ce cas la qualité importe
peu. Fonction utilitaire.

En revanche si je prends des objets pour plus tard, je soigne
d'entrée la prise de vue, parce que je sais que je n'y reviendrai
sans doute pas...


Pareil pour moi. Je commence à mitrailler et à cadrer mieux si le
sujet n'a pas disparu (un regard, un(e) inconnu(e)).
Tu ne sais jamais si la photo ou la lumière sera là une deuxième fois.


c'est vrai, la lumière, sans elle, pas de bonne photo, ta remarque est tres
interessante, on croit qu on pourrait la refaire, en fait, non, on en fait
une autre du même sujet .

--
--
Ricco



jean-daniel dodin
Le #1821762
Ricco wrote:

c'est vrai, la lumière, sans elle, pas de bonne photo, ta remarque est
tres interessante, on croit qu on pourrait la refaire, en fait, non, on
en fait une autre du même sujet .

il y a aussi beaucoup de sujets impossibles à photographier (coucher

de soleil nuancé, brouillards, paysages larges) - en tout cas pas sans
s'y prendre à l'avance et longtemps.

Ma femme me dit souvent: "là, prends une photo" et je lui réponds:
c'est pas la peine, tu ne retrouvera pas ce que tu sens aujourdh'ui.

J'ai de moins en moins envie de sortir l'appareil photo dans les
balades (sauf si c'est une balade photo :-)

jdd

--
http://www.dodin.net

Stephane Legras-Decussy
Le #1821757
"Philippe Laval" 4713aa4a$0$17272$
Pareil pour moi. Je commence à mitrailler et à cadrer mieux si le sujet
n'a pas disparu (un regard, un(e) inconnu(e)).
Tu ne sais jamais si la photo ou la lumière sera là une deuxième fois.


j'ai encore le mauvais reflexe d'attendre
que ce soit mieux après...

et c'est toujours moins bien...

Ricco
Le #1821756
jean-daniel dodin wrote:
Ricco wrote:

c'est vrai, la lumière, sans elle, pas de bonne photo, ta remarque
est tres interessante, on croit qu on pourrait la refaire, en fait,
non, on en fait une autre du même sujet .

il y a aussi beaucoup de sujets impossibles à photographier (coucher

de soleil nuancé, brouillards, paysages larges) - en tout cas pas sans
s'y prendre à l'avance et longtemps.

Ma femme me dit souvent: "là, prends une photo" et je lui réponds:
c'est pas la peine, tu ne retrouvera pas ce que tu sens aujourdh'ui.

J'ai de moins en moins envie de sortir l'appareil photo dans les
balades (sauf si c'est une balade photo :-)


pourquoi ne fait elle pas les photos ?
--
Ricco


Ofnuts
Le #1821749
jean-daniel dodin wrote:

Ma femme me dit souvent: "là, prends une photo" et je lui réponds: c'est
pas la peine, tu ne retrouvera pas ce que tu sens aujourdh'ui.



Et après tu te fais engueuler pour avoir dilapidé l'argent du ménage
dans des appareils qui ne servent pas?


--
Bd.
(drop dots except last)
TDM850/UKRMMA#2

Ricco
Le #1821703
Ofnuts wrote:
jean-daniel dodin wrote:

Ma femme me dit souvent: "là, prends une photo" et je lui réponds:
c'est pas la peine, tu ne retrouvera pas ce que tu sens aujourdh'ui.



Et après tu te fais engueuler pour avoir dilapidé l'argent du ménage
dans des appareils qui ne servent pas?


il y a souvent un appareil dans un foyer, et puis, c'est du numerique quand
même, pas un film périmé développé trois ans après

--
--
Ricco


Bour-Brown
Le #1821700
jean-daniel dodin a écrit
( 4713c7f0$0$32675$ )

il y a aussi beaucoup de sujets impossibles à photographier (coucher de
soleil nuancé, brouillards, paysages larges) - en tout cas pas sans s'y
prendre à l'avance et longtemps.


On se rapproche sans doute de la fin de ces situations.

Je me faisais la réflexion hier au petit matin. J'étais en voiture, les feux
de signalisation et des voitures crachaient des rouges absolus, le ciel se
teintait, y avait là une dynamique extraordinaire qu'actuellement aucun
capteur n'est capable d'enregistrer.
(alors que n'importe quel illustrateur le fait quand il veut)

En parallèle on avait le même problème avec les scènes animées en faible
éclairage, soirées, bars, rues, etc. Or les sensibilités actuelles font que
ces photos impossibles deviennent accessibles. D'ici dix ans il n'y aura
plus aucun mérite à faire des photos difficiles aujourd'hui et impossibles
il y a cinquante ans.

Et je me disais que le jour où nos écrans vont être à grande dynamique - ça
se dessine - et que les capteurs le seront aussi - ça a failli se faire avec
le super CCD de Fujifilm - on va être capable de restituer l'impossible
d'aujourd'hui.

jean-daniel dodin
Le #1821699
Ricco wrote:
Ofnuts wrote:
jean-daniel dodin wrote:

Ma femme me dit souvent: "là, prends une photo" et je lui réponds:
c'est pas la peine, tu ne retrouvera pas ce que tu sens aujourdh'ui.



Et après tu te fais engueuler pour avoir dilapidé l'argent du ménage
dans des appareils qui ne servent pas?


il y a souvent un appareil dans un foyer, et puis, c'est du numerique
quand même, pas un film périmé développé trois ans après

il y en a plus que ca, ici, même si le numérique a réduit le nombre de

boitiers à un au lieu de trois... et je fais des photos quand c'est
possible (souvent)

mais tant qu'on aura pas le sensorama complet (avec vent, odeurs...)...

jdd

--
http://www.dodin.net



Publicité
Poster une réponse
Anonyme