bon, alors Bièvres ?

Le
Ricco
salut,
qui y va,
tous les ans je dis que je n'irai pas, mais finalement, j'y fait un saut
quand même
comme je suis dans le coin
si certains ont envie, un message sur ma boite et on se telephone.
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ricco
Le #3578091

salut,
qui y va,
tous les ans je dis que je n'irai pas, mais finalement, j'y fait un
saut quand même
comme je suis dans le coin...
si certains ont envie, un message sur ma boite et on se telephone.



bon, eh bien personne ne vient
j'y suis allé hier, pas grand monde , j'ai trouvé qu il y avait moins
d'exposants
et finalement ça m'a flanqué un peu le bourdon
voir ces centaines d'appareils argentiques qui ne serviront pratiquement
plus a rien.
j'ai trouvé que les prix étaient aussi en baisse et les vendeurs un peu plus
sympa
même les flamands qui avaient l'air de faire un effort, ne te tournant pas
trop le dos et essayant de parler, ça c'est nouveau parce que les années
passées j'avais oublié qu on parlait le français ici, en tout cas eux
avaient l'air étonnés de voir tant de français
sinon, des chambres en bois et des étalages de Leica.
des gens qui disent aussi que le retour de l'argentique s'amorce, que la
qualité est supérieure, que les pro y reviennent, pour fourguer leurs
marchandise
j'ai entendu aussi des gens étonnés de ne pas voir de stand de numériques,
a part un qui vendait des D 70 neufs, mais sans garantie je crois.
bref, only for collectors !


--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Bour-Brown
Le #3578001
Ricco a écrit
( f3ttgp$ns0$ )

et finalement ça m'a flanqué un peu le bourdon
voir ces centaines d'appareils argentiques qui ne serviront pratiquement
plus a rien.


Société du gaspillage.

Moyen facile pour devenir riche : récupérer maintenant à peu près n'importe
quel appareil et le garder trois ou quatre cents ans.


des gens qui disent aussi que le retour de l'argentique s'amorce, que la
qualité est supérieure, que les pro y reviennent


Plus j'y pense, et plus je me dis que ce qu'a été capable de faire la chimie
en ce domaine tient quand même de la prouesse. Maintenant si les processus
industriels s'arrêtent, l'argentique s'effondre, normal.

(restera bien le noir et blanc, mais c'est un peu comme dessiner avec un
morceau de charbon à l'époque de la peinture à l'huile)

Je ne sais pas pour les autres, mais moi j'ai toujours fasciné par ce genre
de changement. Y a tout un monde qui ne se doute de rien, qui vit dans une
complexité en parfait équilibre, ça tourne, ça se développe, et tout à coup
cette structure parfaitement rôdée s'effondre en moins d'une décennie tandis
qu'une autre se met en place, sans planification à grande échelle
d'ailleurs, juste comme ça, pfouit, incroyable, des dizaines d'usines, des
milliers de machines, des centaines de milliers de personnes, terminé, de
l'histoire.

Bon, c'est vrai que quand on fait partie de la charrette on trouve tout
suite ça moins fascinant, j'admets entièrement...

Et ça touche tes vendeurs bien sûr. Tu le disais toi-même il y a quelques
années ils étaient arrogants, une attitude d'aristocrate envers des gueux,
les prix du délire, aujourd'hui des fossiles vivants, morts debout, ça sent
la fin de race, vengé. La victoire du temps, comme toujours.

Ricco
Le #3577991


Plus j'y pense, et plus je me dis que ce qu'a été capable de faire la
chimie en ce domaine tient quand même de la prouesse. Maintenant si
les processus industriels s'arrêtent, l'argentique s'effondre, normal.


oui, mais à quel prix, qu 'est ce qu on a pu se prendre la tête avec ça, je
connais quelques personnes qui ont compris dès le tout début et qui ont été
des pionniers, on ne les croyait pas, mais eux ils avaient plus les pognes
dans la chimie


(restera bien le noir et blanc, mais c'est un peu comme dessiner avec
un morceau de charbon à l'époque de la peinture à l'huile)


on ne sait même pas, en fait

Je ne sais pas pour les autres, mais moi j'ai toujours fasciné par ce
genre de changement. Y a tout un monde qui ne se doute de rien, qui
vit dans une complexité en parfait équilibre, ça tourne, ça se
développe, et tout à coup cette structure parfaitement rôdée
s'effondre en moins d'une décennie tandis qu'une autre se met en
place, sans planification à grande échelle d'ailleurs, juste comme
ça, pfouit, incroyable, des dizaines d'usines, des milliers de
machines, des centaines de milliers de personnes, terminé, de
l'histoire.


en tant que fait par lui même, c'est assez fascinant, je me demande
finalement quel echo peut avoir ce labo qui n'a pas été ouvert depuis cent
cinquante ans ?


Bon, c'est vrai que quand on fait partie de la charrette on trouve
tout suite ça moins fascinant, j'admets entièrement...


ca pose des pb , c'est vrai mais ca n'a rien a voir, quand on sais qu on a
toujours été preneur de toutes les dernières inovations, faut etre
magnanime, honnete avec soi même

Et ça touche tes vendeurs bien sûr. Tu le disais toi-même il y a
quelques années ils étaient arrogants, une attitude d'aristocrate
envers des gueux, les prix du délire, aujourd'hui des fossiles
vivants, morts debout, ça sent la fin de race, vengé. La victoire du
temps, comme toujours.


victoire du temps, de la technologie, c'est imparable et moi je trouve que
c'est bien comme ça, il faut toujours rester modeste

tu vois je pourrais par exemple proposer de développer des films n&b avec
les révélateurs de l'époque pour des appareils de l'époque, c'est facile et
faire les tirages ( là , plus de papier de l'epoque en revanche ) mais je
ne pense pas qu il y ait besoin de tirages, mais je suis assez persuadé que
ça intéressera personne, même pas ceux qui sont demandeurs en ce moment, on
s'aperçoit vite qu ils sont demandeurs de quelque chose jusqu au moment où
on leur propose, là, curieusement , la niche est vide


--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Ghost-Rider
Le #3577981


Société du gaspillage.

Moyen facile pour devenir riche : récupérer maintenant à peu près n'importe
quel appareil et le garder trois ou quatre cents ans.




Oui, si on est pressé, on peut aussi *tout* acheter, en détruire 99 % et
attendre quelques années. Faire ça avec les Leica par exemple. Mais je
ne sais pas si on s'y retrouvera, financièrement.


Plus j'y pense, et plus je me dis que ce qu'a été capable de faire la chimie
en ce domaine tient quand même de la prouesse. Maintenant si les processus
industriels s'arrêtent, l'argentique s'effondre, normal.


Ce qui est renversant, c'est effectivement la complexité du système
argentique, comparé au numérique. Pour moi, l'argentique est
définitivement condamné ...


(restera bien le noir et blanc, mais c'est un peu comme dessiner avec un
morceau de charbon à l'époque de la peinture à l'huile)


...seuls le pratiqueront encore de vieux amateurs barbus de techniques
anciennes.


Je ne sais pas pour les autres, mais moi j'ai toujours fasciné par ce genre
de changement. Y a tout un monde qui ne se doute de rien, qui vit dans une
complexité en parfait équilibre, ça tourne, ça se développe, et tout à coup
cette structure parfaitement rôdée s'effondre en moins d'une décennie tandis
qu'une autre se met en place, sans planification à grande échelle
d'ailleurs, juste comme ça, pfouit, incroyable, des dizaines d'usines, des
milliers de machines, des centaines de milliers de personnes, terminé, de
l'histoire.


C'est la disparition des dinosaures. Quand je vois des gens défiler pour
la protection de leur statut, j'ai l'impression de voir des sapeurs
pompiers en tablier de cuir et portant une hache, réclamant le maintien
de leurs avantages acquis.


Bon, c'est vrai que quand on fait partie de la charrette on trouve tout
suite ça moins fascinant, j'admets entièrement...


Vive la flexisécurité à la danoise ! Là-bas, perdre son emploi n'est pas
un drame, on est sûr d'en retrouver un autre, et vite.


Et ça touche tes vendeurs bien sûr. Tu le disais toi-même il y a quelques
années ils étaient arrogants, une attitude d'aristocrate envers des gueux,
les prix du délire, aujourd'hui des fossiles vivants, morts debout, ça sent
la fin de race, vengé. La victoire du temps, comme toujours.




Je me demande d'ailleurs de quoi ils vivent, ils n'ont pas l'air de
faire énormément d'affaires.

Ghost Rider

Ricco
Le #3577971


Je me demande d'ailleurs de quoi ils vivent, ils n'ont pas l'air de
faire énormément d'affaires.


c'est tres simple, ils touchent le chômage ou smic, c'est tout

--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr

Bour-Brown
Le #3577951
Ricco a écrit
( f3u8lc$smj$ )

je connais quelques personnes qui ont compris dès le tout début et qui ont
été des pionniers, on ne les croyait pas, mais eux ils avaient plus les
pognes dans la chimie


Ça, j'en suis moins sûr que toi.

Chacun fait au petit bonheur la chance, la vie c'est un pari où celui qui
reste est bien sûr le visionnaire et l'autre la victime de son aveuglement.
Perso je pense que *personne* aujourd'hui n'est capable de savoir de quoi
demain sera fait.


tu vois je pourrais par exemple proposer de développer des films n&b avec
les révélateurs de l'époque pour des appareils de l'époque


Là tu tiens un créneau, un vrai, avec des thunes au bout, sûr et certain,
mais attention, uniquement à cause des produits dérivés. Un peu comme les
types qui refont la construction de pyramides ou de galères avec les moyens
(supposés) de l'époque : films, bouquins, conférences, d'autant plus
incompréhensible que de nos jours personne a réellement besoin de pyramides
ou de galères, hein.

Donc ok, tu fais un atelier façon dix-neuvième, tu deviens un musée vivant,
t'auras des visites de scolaires (beurk) un consultant pour Hollywood qui
veut tout reconstruire à Vancouver - ça coûte mais c'est plus simple - et
surtout de jolies doctorantes d'universités américaines (wouaou) puis
passage à la télé entre un mangeur de limace vivantes et un des derniers
habitants des îles à communiquer en sifflant avec le rectum (ou c'est des
basques avec la bouche, pour ce que ça sert) et après t'es une pointure,
t'attaques d'abord la bichromie, puis la trichromie, tu as réinventé la
couleur tu es un dieu !

Attends, c'est qu'un début. L'idée, c'est maintenant d'inciter les gens à
faire tout ça *eux-mêmes*. T'appelles ça liberté bien sûr, chacun son noir &
blanc tout comme chacun son imprimante, chacun son ordinateur, chacun sa
voiture, en Californie c'est même chacun sa fontaine d'eau minérale et
chacun son générateur électrique, consommation effrénée, développement
durable, chacun voit midi à sa porte. Bref ils vont acheter ton
savoir-faire, c'est à dire en vrac tes bouquins, tes produits, ton matos.
Toi tu deviens intermédiaire spécialisé, tu traites en gros avec les
fabricants, tu vends par Internet, t'emploies du monde. Tu pars prospecter
un peu partout avec tes jolies doctorantes, normal, c'est une affaire qui
tourne, à toi la Chine à la recherche de fournisseurs, tu fais des sites,
des e-books en pdf, tu deviens une mémoire, dans dix ans t'es
multimilliardaire en euros juste assez pour faire de la politique (puisque
de nos jours il est normal pour un représentant du peuple de payer l'impôt
sur la fortune), ça y est, Ricco maître du monde, tout ça avec du noir et
blanc, enfoncés les incrédules, vengés les besogneux de la médiocrité, vive
toi !

Bour-Brown
Le #3577941
Ghost-Rider a écrit
( 4662a626$0$27372$ )

Oui, si on est pressé, on peut aussi *tout* acheter, en détruire 99 % et
attendre quelques années. Faire ça avec les Leica par exemple. Mais je ne
sais pas si on s'y retrouvera, financièrement.


Ah oui, ou alors refaire strictement à l'identique un appareil mythique,
version numérotée, et le vendre très cher, disons le prix d'une Ferrari.


(restera bien le noir et blanc, mais c'est un peu comme dessiner avec un
morceau de charbon à l'époque de la peinture à l'huile)


...seuls le pratiqueront encore de vieux amateurs barbus de techniques
anciennes.


J'ai connu le temps où l'ensemble des publications était en noir et blanc.
J'ai assisté au passage à la couleur des écrans, des magazines, des livres
d'art, des journaux, aujourd'hui jusqu'aux films que l'on colorise. Alors le
noir et blanc, honnêtement, pour ce que j'en ai à faire...


C'est la disparition des dinosaures. Quand je vois des gens défiler pour
la protection de leur statut, j'ai l'impression de voir des sapeurs
pompiers en tablier de cuir et portant une hache, réclamant le maintien de
leurs avantages acquis.


Privilèges.

Si tu en avais fait partie c'eût été de maigres compensations, mais comme tu
les remets en cause ce sont de scandaleux privilèges.

(des clichés et leur bon usage, tome 1)


Ricco
Le #3577921

Ricco a écrit
( f3u8lc$smj$ )

je connais quelques personnes qui ont compris dès le tout début et
qui ont été des pionniers, on ne les croyait pas, mais eux ils
avaient plus les pognes dans la chimie


Ça, j'en suis moins sûr que toi.

Chacun fait au petit bonheur la chance, la vie c'est un pari où celui
qui reste est bien sûr le visionnaire et l'autre la victime de son
aveuglement. Perso je pense que *personne* aujourd'hui n'est capable
de savoir de quoi demain sera fait.


tu vois je pourrais par exemple proposer de développer des films n&b
avec les révélateurs de l'époque pour des appareils de l'époque


Là tu tiens un créneau, un vrai, avec des thunes au bout, sûr et
certain, mais attention, uniquement à cause des produits dérivés. Un
peu comme les types qui refont la construction de pyramides ou de
galères avec les moyens (supposés) de l'époque : films, bouquins,
conférences, d'autant plus incompréhensible que de nos jours personne
a réellement besoin de pyramides ou de galères, hein.

Donc ok, tu fais un atelier façon dix-neuvième, tu deviens un musée
vivant, t'auras des visites de scolaires (beurk) un consultant pour
Hollywood qui veut tout reconstruire à Vancouver - ça coûte mais
c'est plus simple - et surtout de jolies doctorantes d'universités
américaines (wouaou) puis passage à la télé entre un mangeur de
limace vivantes et un des derniers habitants des îles à communiquer
en sifflant avec le rectum (ou c'est des basques avec la bouche, pour
ce que ça sert) et après t'es une pointure, t'attaques d'abord la
bichromie, puis la trichromie, tu as réinventé la couleur tu es un
dieu !
Attends, c'est qu'un début. L'idée, c'est maintenant d'inciter les
gens à faire tout ça *eux-mêmes*. T'appelles ça liberté bien sûr,
chacun son noir & blanc tout comme chacun son imprimante, chacun son
ordinateur, chacun sa voiture, en Californie c'est même chacun sa
fontaine d'eau minérale et chacun son générateur électrique,
consommation effrénée, développement durable, chacun voit midi à sa
porte. Bref ils vont acheter ton savoir-faire, c'est à dire en vrac
tes bouquins, tes produits, ton matos. Toi tu deviens intermédiaire
spécialisé, tu traites en gros avec les fabricants, tu vends par
Internet, t'emploies du monde. Tu pars prospecter un peu partout avec
tes jolies doctorantes, normal, c'est une affaire qui tourne, à toi
la Chine à la recherche de fournisseurs, tu fais des sites, des
e-books en pdf, tu deviens une mémoire, dans dix ans t'es
multimilliardaire en euros juste assez pour faire de la politique
(puisque de nos jours il est normal pour un représentant du peuple de
payer l'impôt sur la fortune), ça y est, Ricco maître du monde, tout
ça avec du noir et blanc, enfoncés les incrédules, vengés les
besogneux de la médiocrité, vive toi !


pas mal, pas mal du tout, mais en fait je ne developperai plus un film, a
mon avis, ca me semble plus réaliste, mais je me suis bien marré à te lire
!

--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr


Ricco
Le #3577901



C'est la disparition des dinosaures. Quand je vois des gens défiler
pour la protection de leur statut, j'ai l'impression de voir des
sapeurs pompiers en tablier de cuir et portant une hache, réclamant
le maintien de leurs avantages acquis.



un des avantages acquis par les employés des bus a Marseille est la " prime
de chauffe " ils se sont bttus pour la conserver
elle datait de la guerre quand au moment des gazogènes il fallait venir plus
tot pour allumer tout ça
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr


Alain 91
Le #3577821

salut,
qui y va,
tous les ans je dis que je n'irai pas, mais finalement, j'y fait un
saut quand même
comme je suis dans le coin...
si certains ont envie, un message sur ma boite et on se telephone.



bon, eh bien personne ne vient
j'y suis allé hier, pas grand monde , j'ai trouvé qu il y avait moins
d'exposants
et finalement ça m'a flanqué un peu le bourdon
voir ces centaines d'appareils argentiques qui ne serviront pratiquement
plus a rien.
j'ai trouvé que les prix étaient aussi en baisse et les vendeurs un peu plus
sympa
même les flamands qui avaient l'air de faire un effort, ne te tournant pas
trop le dos et essayant de parler, ça c'est nouveau parce que les années
passées j'avais oublié qu on parlait le français ici, en tout cas eux
avaient l'air étonnés de voir tant de français
sinon, des chambres en bois et des étalages de Leica.
des gens qui disent aussi que le retour de l'argentique s'amorce, que la
qualité est supérieure, que les pro y reviennent, pour fourguer leurs
marchandise
j'ai entendu aussi des gens étonnés de ne pas voir de stand de numériques,
a part un qui vendait des D 70 neufs, mais sans garantie je crois.
bref, only for collectors !


Salut,


J'y suis allé deux fois (j'habite tout près), samedi matin au déballage
et cette après midi pour les invendus. Pas grand chose en accessoires
Rolleiflex, beaucoup de Semflex, Ikonflex, Yashica et autres
cochonneries des pays de l'Est. Les Rolleiflex toujours aussi chers.
J'ai trop hésité samedi sur le seul Autocord Minolta (c'est un super
TLR) de la foire vendu pas un anglais, il (le TLR) n'était plus là cette
après midi, dommage je me serais bien laisser tenter. Il y avait de la
Kodrachrome en 120 ! Beaucoup de Leica et Hasselblad.

A+


Publicité
Poster une réponse
Anonyme