Le Bon Vieux Temps. Saison 01 - Episode 03

Le
Archive Manager
En ce temps-là, on s'amusait beaucoup sur Usenet :

Voici ce que disait il y a 10 ans un dénommé "fff" qu'on ne lit plus
aujourd'hui, auquel répondait ensuite un certain "manitou" qu'on ne lit plus
non plus et qui l'appelait "mon petit Régis" :

@ LES BEST OF D'ANTI-CENSURE

Aujourd'hui remake de: "Les censeurs au divin divan"
par le Professeur Jacques Lagier, expert judiciaire en
psychiâtrie criminelle.

"Je me suis infligé la lecture de fuad et fufe pendant deux
mois, avec l'oeil neutre de l'ethnologue observant
une tribu de Papous.
A présent, mon diagnostic est clair:
Vos censeurs sont des malades au sens clinique du terme.

Les plus dangereux étant paradoxalement ceux que l'on voit
le moins (Les deux Robert, Ollivier et Gilles, Blache,
Lenglet, Delépine, Rani Assaf..)
Ils manipulent les autres, leur désignent des cibles, leur
imposent une pseudo-éthique à géométrie variable,
les poussent à adopter des attitudes sectaires ,
leur distribuent des récompenses symboliques et
leur accordent des récréations sur commande,
avec un art consommé de la dynamique de groupe.

Les "exécuteurs" de la secte fuadifufienne (DeMeester,
Ghane, Hocevar, Marchau, Chemla, Pajak, Catteau,
Pétillon, Faessel, Pion, Brina)
possèdent l'intelligence perverse des paranoïaques
autoritaires, qui "doivent" se protéger car
ils ressentent une peur pathologique
face à ceux qui ne pensent pas comme eux.
Comme si les critiques les plus banales se
muaient en stylets castrateurs lorsqu'elles sont
maniées par un "contrariant"

Il y a d'ailleurs dans les ciseaux d'Anastasie une très
forte charge symbolique, qui peut s'apparenter à une
forme de transfert cathartique, dans une situation
d'échec sexuel global.

Les mots d'où viennent tous les maux, nous savons
qu'il n'y a pas d'innocence du langage!
La parole confisquée aux autres formule à la fois
une simulation de l'acte interdit
et une récidive des transgressions fantasmées.

Une façon de préserver leur ego de la tentation toujours
présente de laisser libre cours à leurs propres pulsions
refoulées. Une incroyable violence verbale, associée à
une négation de l'avis (la vie?) d'autrui, sublimant des
pulsions homicides à dominante sadique
chez ces pseudo-intellectuels à 2 sous.

Il n'est que de voir chez ces dignes universitaires,
ingénieurs et professeurs, la pauvreté du langage,
plus proche du stade anal que du cours magistral, avec ses
onomatopées et ses borborygmes en guise d'argumentation!

La neutralité de l'écran, par la sensation d'impunité
qu'elle engendre encourage leurs pulsions mégalomaniaques
latentes tout en renforçant le substrat psycho-rigide chez
les sujets les plus maniaco-dépressifs.
Ces cyclothymiques alternant insignifiances
semi-comateuses et déferlements logomachiques.

Pour avoir vu "en réel" quelques uns des énergumènes qui
se déchaînent sur usenet, je témoigne que ce
sont des garçons ternes, timides, passablement empruntés,
très mal à l'aise en société, souffrant d'un réel problème
de communication.

Ce n'est certes pas de leur faute s'ils sont malingres ou
obèses, et s'ils ont un physique ingrat. Mais ces disgraces
de la nature, sources de moqueries, enfants, et de
frustrations, adultes, les ont profondément désociabilisés
au point de ne plus savoir s'affirmer autrement que dans
des rituels dérisoires et de symboliques rapports de force
par internet interposé.

Les faux débats perpétuels entretiennent chez ces inadaptés
une illusion de vie sociale acceptable alors qu'ils sont
potentiellement dangereux, à la limite de la psychose.
Sans leur écran-clavier pour se défouler, en de suaves
plaisirs solitaires, il y a fort à parier que beaucoup
verseraient dans le crime ou la démence.

Autres indices signifiants:

- D'abord l'acharnement de ces "pères-la-pudeur"
à traquer le web.porno sous toutes ses formes,
avec une virulence disproportionnée à la cause
Quand, entre eux, ils se complaisent en plaisanteries
salaces!

- Ensuite, cette manie compulsive de se plaindre en
permanence pour des riens, une virgule de travers,
un tiret mal placé, la longueur des signatures ou des
citations, tout en plastronnant entre "initiés" Histoire
de se convaincre de leur prétendue supériorité.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
benzo
Le #26345534
Voici ce que disait il y a 10 ans un dénommé "fff" qu'on ne lit plus
aujourd'hui





J'ai rarement lu sur usenet un texte
aussi cruellement pertinent.

Les contributeurs
capables de produire de telles pièces
d'anthologie manquent au média, aujourd'hui.
dmkgbt
Le #26345543
benzo
> Voici ce que disait il y a 10 ans un dénommé "fff" qu'on ne lit plus
> aujourd'hui
>


J'ai rarement lu sur usenet un texteaussi cruellement pertinent.



Livré par un anonyme qui passe par Giganews,

From: Archive Manager Message-ID:
et parlant de personnes qui ont posté, pour la plupart, sous leurs
vrais patronymes et avec leurs IP visbles, c'est éffectivement éclairant
sur vos préfèrences pour les cafards et autres délateurs anonymes.


Les contributeurs capables de produire de telles pièces
d'anthologie manquent au média, aujourd'hui.



"fff"? Il poste toujours.

Il a juste changé de pseudo :-D
Vous seriez surpris de savoir qui c'est mais je ne vous le dirais pas.
Parce que je suis méchante, Sylvain Florian.
Et que vous et JF Bédu vous êtes de la race des cloportes que vous
prétendez dénoncer et combattre.

Même Demeester - que je n'aime pourtant guère - vaut mieux que vous.

--
Blanc-seing
Total Recall
Le #26345563
benzo a écrit sur fr.usenet.abus.d :
Voici ce que disait il y a 10 ans un dénommé "fff" qu'on ne lit plus
aujourd'hui




J'ai rarement lu sur usenet un texte
aussi cruellement pertinent.

Les contributeurs
capables de produire de telles pièces
d'anthologie manquent au média, aujourd'hui.



Je n'ai jamais entendu parler de ce FFF mais je constate qu'il y a encore
(déjà ! 10 ans ... et ce n'était probablement pas le début) du Manitou dans
un coup foireux ...
Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont une
sacrée ordure encore en activité, hélas.
benzo
Le #26345565
Total Recall
Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont une
sacrée ordure encore en activité, hélas.




Oui, on dirait que le texte a été écrit pour elle.

--
dmkgbt
Le #26345582
benzo
Total Recall
> Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont une
> sacrée ordure encore en activité, hélas.
>

Oui, on dirait que le texte a été écrit pour elle.



C'est amusant de voir deux anonymes poster sous couvert d'aioe mais qui
n'osent quand même pas donner des noms :-)



--
Blanc-seing
foo
Le #26345580
On Mon, 23 Mar 2015 16:34:12 +0100, Dominique G. wrote in Message-ID:
benzo
Total Recall
Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont une
sacrée ordure encore en activité, hélas.




Oui, on dirait que le texte a été écrit pour elle.



C'est amusant de voir deux anonymes poster sous couvert d'aioe mais qui
n'osent quand même pas donner des noms :-)







*LE GARÇON DOMINIQUE INCITE À LA DIFFAMATION PUBLIQUE, POURQUOI* ?
foo
Le #26345579
On Mon, 23 Mar 2015 16:34:12 +0100, Dominique G. wrote in Message-ID:
benzo
Total Recall
Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont une
sacrée ordure encore en activité, hélas.




Oui, on dirait que le texte a été écrit pour elle.



C'est amusant de voir deux anonymes poster sous couvert d'aioe mais qui
n'osent quand même pas donner des noms :-)







*LE GARÇON DOMINIQUE INCITE À LA DIFFAMATION PUBLIQUE, POURQUOI* ?
foo
Le #26345588
On Mon, 23 Mar 2015 13:44:34 +0100, Dominique G. wrote in Message-ID:
Vous seriez surpris de savoir qui c'est mais je ne vous le dirais pas.
Parce que je suis méchante, Sylvain Florian.
Et que vous et JF Bédu vous êtes de la race des xxxxxxxxx





Injures publiques envers deux personnes désignées *NOMINATIVEMENT*
Total Recall
Le #26345599
benzo a écrit sur fr.usenet.abus.d :
Total Recall
Et le dernier paragraphe m'a rappelé quelques merdes bien molles dont
une sacrée ordure encore en activité, hélas.




Oui, on dirait que le texte a été écrit pour elle.



Le texte peut-être pas, puisqu'il dit que ça date d'il y a 10 ans mais il
prouve que l'histoire est un éternel recommencement ... tant qu'on n'en a
pas tiré les conséquences ...
benzo
Le #26345598
Total Recall, le 23/03/2015, sur fr.misc.engueulades :

Le texte peut-être pas, puisqu'il dit que ça date d'il y a 10 ans mais il
prouve que l'histoire est un éternel recommencement ... tant qu'on n'en a pas
tiré les conséquences ...



Je n'en dirai pas plus pour ne pas polluer Google, comme je
l'expliquais à joie.

--
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide
Imagine Dragons
Publicité
Poster une réponse
Anonyme