Booter Windows 7 sur un disque USB externe

Le
Nicolas BERNE
Bonjour à tous,

J'ai acheté il y a quelques temps un portable avec windows 7 pro et un
petit disque de 320 Go.
Voulant utiliser également Linux, j'ai préféré acheter un 2d disque
pour ce système uniquement que j'ai mis à la place du disque initial.
Et chaque fois que je veux utiliser Win7, il faut que j'enlève le
disque Linux et que je mette celui de Win. Ce n'est pas du tout
pratique.
J'ai donc acheté un boitier externe dans lequel j'ai mis le disque
Win7. J'ai réussi à faire en sorte que le portable boote sur le disque
externe lorsqu'il est branché. Windows est alors lancé mais il plante
alors au bout de quelques instants et le portable reboote. Et au
prochain boot, l'écran de récupération d'erreur apparait.
N'étant pas du tout un expert de Windows, je ne sais pas ce qu'il faut
faire.
Quelqu'un aurait-il une piste ?

Merci d'avance.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
geo cherchetout
Le #23158541
Le 26/02/2011 09:52, *Nicolas BERNE* a écrit fort à propos :
Bonjour à tous,

J'ai acheté il y a quelques temps un portable avec windows 7 pro et un
petit disque de 320 Go.
Voulant utiliser également Linux, j'ai préféré acheter un 2d disque
pour ce système uniquement que j'ai mis à la place du disque initial.



Bonjour,

Avec un « petit » disque de 320 Go, tu pourrais tout aussi bien installer ta
distribution linux dans des partitions dédiées du même disque.
Tout ce qu'il faut savoir sur le sujet est ici :
http://www.bellamyjc.org/fr/multiboot.html
Phil 93
Le #23158531
geo cherchetout a écrit :

J'ai acheté il y a quelques temps un portable avec windows 7 pro et un
petit disque de 320 Go.
Voulant utiliser également Linux, j'ai préféré acheter un 2d disque
pour ce système uniquement que j'ai mis à la place du disque initial.



Avec un « petit » disque de 320 Go, tu pourrais tout aussi bien installer ta
distribution linux dans des partitions dédiées du même disque.
Tout ce qu'il faut savoir sur le sujet est ici :
http://www.bellamyjc.org/fr/multiboot.html



+1
J'ai toujours fait cohabiter Linux et Windows sur le même disque, la
seule précaution à prendre est d'installer d'abord Windows puis Linux.

Pour le choix de l'OS de démarrage, il peut être géré par le chargeur de
Linux (Grub en général) ou par le chargeur de Windows (NTLOADER à
l'époque de NT, 2000, XP) à condition d'installer le chargeur de Linux
au début de la partition Linux et non dans le MBR.
Nicolas BERNE
Le #23158951
Thus Spoke Phil 93
geo cherchetout a écrit :

>> J'ai acheté il y a quelques temps un portable avec windows 7 pro et un
>> petit disque de 320 Go.
>> Voulant utiliser également Linux, j'ai préféré acheter un 2d disque
>> pour ce système uniquement que j'ai mis à la place du disque initial.

> Avec un « petit » disque de 320 Go, tu pourrais tout aussi bien installer ta
> distribution linux dans des partitions dédiées du même disque.
> Tout ce qu'il faut savoir sur le sujet est ici :
> http://www.bellamyjc.org/fr/multiboot.html

+1
J'ai toujours fait cohabiter Linux et Windows sur le même disque, la
seule précaution à prendre est d'installer d'abord Windows puis Linux.

Pour le choix de l'OS de démarrage, il peut être géré par le chargeur de
Linux (Grub en général) ou par le chargeur de Windows (NTLOADER à
l'époque de NT, 2000, XP) à condition d'installer le chargeur de Linux
au début de la partition Linux et non dans le MBR.


Bonjour,

Effectivement, j'aurais pû dès le début faire cohabiter les 2 systèmes,
choses que j'ai déjà effectuée pas mal de fois sur des ordinateurs fixes.
Mais dans le cas qui nous interesse, j'ai préféré ne pas toucher au
disque d'origine (d'une part pour la garantie et aussi à cause de la
taille - 320 Go pour moi c'est effectivement petit :o) ). Bon, on peut
évidemment discuter du pour et du contre de ce choix, mais là n'est pas
le débat :o)))

A+
Hugolino
Le #23159611
Le 26-02-2011, Phil 93
geo cherchetout a écrit :

>> J'ai acheté il y a quelques temps un portable avec windows 7 pro et
>> un petit disque de 320 Go.
>> Voulant utiliser également Linux, j'ai préféré acheter un 2d disque
>> pour ce système uniquement que j'ai mis à la place du disque
>> initial.

> Avec un « petit » disque de 320 Go, tu pourrais tout aussi bien
> installer ta distribution linux dans des partitions dédiées du même
> disque.
> Tout ce qu'il faut savoir sur le sujet est ici :
> http://www.bellamyjc.org/fr/multiboot.html

+1
J'ai toujours fait cohabiter Linux et Windows sur le même disque, la
seule précaution à prendre est d'installer d'abord Windows puis
Linux.



Si on installe d'abord Linux puis Windows®, ce dernier écrase le
chargeur sans demander son avis à l'utilisateur (normal pour un OS édité
par une société qui ne respecte pas la liberté de l'utilisateur...),
mais rien n'empêche d'ajouter au chargeur Windows® une entrée pour
booter Linux (avec EasyBCD par exemple), où de réinstaller GrUB avec le
CD d'installation de sa distro (appelé "mode rescue" chez Debian)...

Pour le choix de l'OS de démarrage, il peut être géré par le chargeur
de Linux (Grub en général) ou par le chargeur de Windows (NTLOADER à
l'époque de NT, 2000, XP) à condition d'installer le chargeur de
Linux au début de la partition Linux et non dans le MBR.



Précision: si l'OP veut pouvoir maintenir son Windows® à jour, il ne
faut pas installer GrUB dans le MBR mais plutôt au début de la partition
/root de Linux.

J'explique:
Sur un portable récemment passé de vis à trépas (voir mon message posté
hier), j'avais installé un Linux, en dual-boot avec le Vista® Kikoolol
Edicheun livré avec la machine, en installant le chargeur GrUB dans le
MBR...
Mon amoureuse n'utilisait plus que Debian, mais sa fille continuant à
utiliser Vista® (sans doute le coté kikoolol ;-), il est arrivé ce qui
devait arriver : bien que ne tournant jamais en admin, le Vista® est
devenu extrèmement lent donc complètement inutilisable (proc constamment
au dessus de 90°C)...

J'ai cru pouvoir réparer ce Vista® en installant toutes les mises à
jour et notamment le SP2. Mais ce dernier refusait de s'installer avec
un code d'erreur qui en révélait la raison : l'absence du chargeur de
démarrage de Windows® sur le MBR.

Il a donc fallu que je passe un coup de fixmbr (ou fixboot) pour virer
GrUB et réinstaller le chargeur d'origine microsoftienne, et j'ai
ensuite pu faire toutes les mises à jour de Windows Update. (ce qui n'a
en rien amélioré les performances du zinzin que j'ai fini par remplacer
par un XP Pro).

Mais on peut maintenant s'affranchir de ces histoires de chargeur de
démarrage: Virtualbox 4.0.4 rulez, ou installation d'un Linux sur clé
USB.
Le plus simple pour l'OP est de remettre le disque Windows® dans son
portable et d'acheter un boitier externe (10 euros) pour y insérer le
disque contenant son Linux. Avec un peu de chance, il n'aura rien à
faire pour pouvoir bouter dessus...


--
Tout le monde croit que le café empêche de dormir... alors que c'est
bien évidemment l'inverse !!
Hugo (né il y a 1 478 180 191 secondes)
Nicolas BERNE
Le #23159781
Thus Spoke Hugolino
Le plus simple pour l'OP est de remettre le disque Windows® dans son
portable et d'acheter un boitier externe (10 euros) pour y insérer le
disque contenant son Linux. Avec un peu de chance, il n'aura rien à
faire pour pouvoir bouter dessus...


J'ai également envisagé cette possibilité mais vu que j'utilise le
portable + de 95% du temps sous Linux, je préfère garder le disque Linux
dans le portable. Ceci-dit, je vais tester le disque Linux dans le
boitier externe pour voir si celui-ci s'en sort mieux que Windows.

A+
Hugolino
Le #23160101
Le 26-02-2011, Nicolas BERNE
Thus Spoke Hugolino > Le plus simple pour l'OP est de remettre le disque Windows® dans son
> portable et d'acheter un boitier externe (10 euros) pour y insérer le
> disque contenant son Linux. Avec un peu de chance, il n'aura rien à
> faire pour pouvoir bouter dessus...
J'ai également envisagé cette possibilité mais vu que j'utilise le
portable + de 95% du temps sous Linux, je préfère garder le disque Linux
dans le portable. Ceci-dit, je vais tester le disque Linux dans le
boitier externe pour voir si celui-ci s'en sort mieux que Windows.



C'est tout vu ;-))

Hint : avant de mettre le disque Linux dans son boîtier externe, vérifie
dans le fichier de configuration de GrUB et dans le fichier /etc/fstab
que les références aux partitions sont des UUID plutôt que des /dev/sdaX
(ou /dev/hdaX), car une fois dans son boîtier USB, le noyau, même s'il
arrive à booter n'y retrouvera peut-être pas ses petits...

Par exemple, chez moi, /dev/hda1 porte l'UUID (attribué lors de la
création du système de fichier) 11296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99

Si les deux fichiers sus-nommés utilisent déjà les UUID, ne touche à
rien, sinon utilise (sous id root) la commande 'vol_id' en lui passant
le /dev/ de tes partitions pour obtenir ces UUID et modifie ces deux
fichiers.

exemple:
$ sudo vol_id /dev/hda1
ID_FS_USAGE=filesystem
ID_FS_TYPE=ext3
ID_FS_VERSION=1.0
ID_FS_UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
ID_FS_UUID_ENC296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
ID_FS_LABEL=root
ID_FS_LABEL_ENC=root
ID_FS_LABEL_SAFE=root

et la ligne "/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=/dev/hda1 ro vgay1 locale=fr_FR"
de /boot/grub/menu.lst devient :
/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 ro vgay1 locale=fr_FR

et la ligne "#/dev/hda1 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1 0 1"
de /etc/fstab devient :
UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1,noatime 0 1

A+



xp et fu2 : fcolc


--
Les hommes ont peut-être découvert le feu mais les femmes ont appris à
jouer avec...
Hugo (né il y a 1 478 190 396 secondes)
Nicolas BERNE
Le #23160961
Thus Spoke Hugolino
Le 26-02-2011, Nicolas BERNE > Thus Spoke Hugolino > > Le plus simple pour l'OP est de remettre le disque Windows® dans son
> > portable et d'acheter un boitier externe (10 euros) pour y insérer le
> > disque contenant son Linux. Avec un peu de chance, il n'aura rien à
> > faire pour pouvoir bouter dessus...
> J'ai également envisagé cette possibilité mais vu que j'utilise le
> portable + de 95% du temps sous Linux, je préfère garder le disque Linux
> dans le portable. Ceci-dit, je vais tester le disque Linux dans le
> boitier externe pour voir si celui-ci s'en sort mieux que Windows.

C'est tout vu ;-))


J'ai testé et je tombe sur le menu de grub...
Pourtant /etc/fstab et /boot/grub/grub.cfg (il s'agit d'une kubuntu
10.10) ont bien l'UUID qu'il faut (fait automatiquement par ubuntu).
Bon, faut que je me remette aux commandes du nouveau grub.
Mais cela ne régle toujours pas ma question initiale :o)

A+
era
Le #23161841
Hugolino a écrit :

Hint : avant de mettre le disque Linux dans son boîtier externe, vérifie
dans le fichier de configuration de GrUB et dans le fichier /etc/fstab
que les références aux partitions sont des UUID plutôt que des /dev/sdaX
(ou /dev/hdaX), car une fois dans son boîtier USB, le noyau, même s'il
arrive à booter n'y retrouvera peut-être pas ses petits...

Par exemple, chez moi, /dev/hda1 porte l'UUID (attribué lors de la
création du système de fichier) 11296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99

Si les deux fichiers sus-nommés utilisent déjà les UUID, ne touche à
rien, sinon utilise (sous id root) la commande 'vol_id' en lui passant
le /dev/ de tes partitions pour obtenir ces UUID et modifie ces deux
fichiers.

exemple:
$ sudo vol_id /dev/hda1
ID_FS_USAGE=filesystem
ID_FS_TYPE=ext3
ID_FS_VERSION=1.0
ID_FS_UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
ID_FS_UUID_ENC296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
ID_FS_LABEL=root
ID_FS_LABEL_ENC=root
ID_FS_LABEL_SAFE=root

et la ligne "/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=/dev/hda1 ro vgay1 locale=fr_FR"
de /boot/grub/menu.lst devient :
/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 ro vgay1 locale=fr_FR

et la ligne "#/dev/hda1 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1 0 1"
de /etc/fstab devient :
UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1,noatime 0 1
A+





Après avoir lu cette prose, je suis pas pret à installer Linux.
Pour moi, c'est du chinois !
Hugolino
Le #23161981
Le 27-02-2011, era
Hugolino a écrit :

> Hint : avant de mettre le disque Linux dans son boîtier externe, vérifie
> dans le fichier de configuration de GrUB et dans le fichier /etc/fstab
> que les références aux partitions sont des UUID plutôt que des /dev/sdaX
> (ou /dev/hdaX), car une fois dans son boîtier USB, le noyau, même s'il
> arrive à booter n'y retrouvera peut-être pas ses petits...
>
> Par exemple, chez moi, /dev/hda1 porte l'UUID (attribué lors de la
> création du système de fichier) 11296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
>
> Si les deux fichiers sus-nommés utilisent déjà les UUID, ne touche à
> rien, sinon utilise (sous id root) la commande 'vol_id' en lui passant
> le /dev/ de tes partitions pour obtenir ces UUID et modifie ces deux
> fichiers.
>
> exemple:
> $ sudo vol_id /dev/hda1
> ID_FS_USAGE=filesystem
> ID_FS_TYPE=ext3
> ID_FS_VERSION=1.0
> ID_FS_UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
> ID_FS_UUID_ENC296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
> ID_FS_LABEL=root
> ID_FS_LABEL_ENC=root
> ID_FS_LABEL_SAFE=root
>
> et la ligne "/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=/dev/hda1 ro vgay1 locale=fr_FR"
> de /boot/grub/menu.lst devient :
> /boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 ro vgay1 locale=fr_FR
>
> et la ligne "#/dev/hda1 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1 0 1"
> de /etc/fstab devient :
> UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 / ext3 defaults,errors=remount-ro,barrier=1,noatime 0 1
>> A+
>
Après avoir lu cette prose, je suis pas pret à installer Linux.
Pour moi, c'est du chinois !



C'est pourtant limpide. Mais tu n'es qu'un pauvre jeune padawan à
l'esprit encore trop embrumé par le coté obscur de la force.

Je te renvoie d'où tu viens...


--
Unix is user friendly. He's just very picky about who his friends are.
Hugo (né il y a 1 478 278 350 secondes)
Yliur
Le #23162801
Le Sun, 27 Feb 2011 16:20:40 +0100
era
Hugolino a écrit :

> Hint : avant de mettre le disque Linux dans son boîtier externe,
> vérifie dans le fichier de configuration de GrUB et dans le
> fichier /etc/fstab que les références aux partitions sont des UUID
> plutôt que des /dev/sdaX (ou /dev/hdaX), car une fois dans son
> boîtier USB, le noyau, même s'il arrive à booter n'y retrouvera
> peut-être pas ses petits...
>
> Par exemple, chez moi, /dev/hda1 porte l'UUID (attribué lors de la
> création du système de fichier) 11296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
>
> Si les deux fichiers sus-nommés utilisent déjà les UUID, ne touche à
> rien, sinon utilise (sous id root) la commande 'vol_id' en lui
> passant le /dev/ de tes partitions pour obtenir ces UUID et modifie
> ces deux fichiers.
>
> exemple:
> $ sudo vol_id /dev/hda1
> ID_FS_USAGE=filesystem
> ID_FS_TYPE=ext3
> ID_FS_VERSION=1.0
> ID_FS_UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
> ID_FS_UUID_ENC296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99
> ID_FS_LABEL=root
> ID_FS_LABEL_ENC=root
> ID_FS_LABEL_SAFE=root
>
> et la ligne "/boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 root=/dev/hda1 ro vgay1
> locale=fr_FR" de /boot/grub/menu.lst devient :
> /boot/vmlinuz-2.6.32-5-686
> root=UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 ro vgay1
> locale=fr_FR
>
> et la ligne "#/dev/hda1 / ext3
> defaults,errors=remount-ro,barrier=1 0 1" de /etc/fstab
> devient : UUID296eb5-3935-4ced-88bd-3bd52cc8cf99 / ext3
> defaults,errors=remount-ro,barrier=1,noatime 0 1
>> A+
>
Après avoir lu cette prose, je suis pas pret à installer Linux.
Pour moi, c'est du chinois !





Pas plus qu'une inscription dans la base de registre...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme