carrelage en décennale et artisan qui "refait mal" le boulot

Le
Pif
Bonjour,

rappel des faits:
ma terrasse extérieure était faite avec mortier maigre et sans pente:
moralité, gel sous le carreau et tout à refaire.

La décennale de l'artisan à pris en charge la chose et l'artisan est en
train de refaire le travail. Il a donc déblayé le mortier maigre, puis à
coulé une chape en théorie à 330kg hydrofuge (j'ai des doutes sur la
qt de ciment.).

Normalement, si je ne me trompe pas l'expert avait indiqué qu'il fallait
une natte drainante, et qu'il fallait une pente de 1.5%.

Or, je viens de faire le niveau, je suis en gros à 1cm / 3m soit 0.3% de
pente et j'ai pas de signe de la natte drainante.

Alors j'aimerais savoir quelle position je dois adopter sachant qu'il
prévoit de venir faire le travail la semaine prochaine !

Je n'ai pas les coordonnées de l'expert qui a fait le dossier, il a
toujours dialogué avec l'artisan sans communiquer avec moi


quels sont vos conseils à ce sujet ? dois-je signifier cela à l'artisan
au téléphone ? directe LRAR (il risque de mal le prendre, le but est
quand meme d'avoir des bonnes relations)

ai-je intérêt à balancer un peu d'eau l'hiver prochain en période de gel
pour tester la résistance de l'ensemble et si la garantie doit
travailler à nouveau, que ca se fasse dans un délai rapide ?

merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Mayeute
Le #25398732
Alors j'aimerais savoir quelle position je dois adopter sachant qu'il
pr voit de venir faire le travail la semaine prochaine !

quels sont vos conseils ce sujet ? dois-je signifier cela l'artisan
au t l phone ? directe LRAR (il risque de mal le prendre, le but est
quand meme d'avoir des bonnes relations...)



ton delai de decennale a été suspendu à la date de déclaration du
sinsitre. Si tu envoie le moindre écrit ça ne joue pas en ta faveur
car l'assurance decennale ne prendra pas en charge un sinistre sur un
problème connu avant reception...

Le mieux est de demander à ton carreleur s'il ne devrait pas faire
plus de pente (peut être a t'il prévu une nouvelle chape de pose ou
compenser à la colle une pente).

a savoir que le carrelage en pose scellée est pris en charge en
decennale, et pas en pose collée. Tu as donc interet à avoir une pose
scellée et ton expert a interet à avoir une pose desolidarisée car
collée...
Pif
Le #25398722
Le 11/05/2013 19:21, Mayeute a écrit :
Alors j'aimerais savoir quelle position je dois adopter sachant qu'il
pr voit de venir faire le travail la semaine prochaine !



quels sont vos conseils ce sujet ? dois-je signifier cela l'artisan
au t l phone ? directe LRAR (il risque de mal le prendre, le but est
quand meme d'avoir des bonnes relations...)



ton delai de decennale a été suspendu à la date de déclaration du
sinsitre. Si tu envoie le moindre écrit ça ne joue pas en ta faveur
car l'assurance decennale ne prendra pas en charge un sinistre sur un
problème connu avant reception...

Le mieux est de demander à ton carreleur s'il ne devrait pas faire
plus de pente (peut être a t'il prévu une nouvelle chape de pose ou
compenser à la colle une pente).

a savoir que le carrelage en pose scellée est pris en charge en
decennale, et pas en pose collée. Tu as donc interet à avoir une pose
scellée et ton expert a interet à avoir une pose desolidarisée car
collée...



qu'appelles tu pose "scellée" ?

l'expert dans mes souvenir indiquait qu'avec le DTU c'était
double-encollage en théorie...

concernant la décennale, maintenant qu'il y a nouvelle pose du carrelage
une décennale va repartir à la date de cette année avec l'assurance
actuellement souscrite par le carreleur, non ?
(il a changé de compagnie entre temps).
Aski
Le #25398782
"Pif" news:518e7ef4$0$13990$

concernant la décennale, maintenant qu'il y a nouvelle pose du carrelage
une décennale va repartir à la date de cette année avec l'assurance



Les carrelages proprement dits ne sont pas concernés par la décennale. Il ne
pourraient être pris en compte qu'à la suite d'un désordre de la structure.
Nous venons d'en faire l'expérience.

Aski
Mayeute
Le #25398922
qu'appelles tu pose "scell e" ?
l'expert dans mes souvenir indiquait qu'avec le DTU c' tait
double-encollage en th orie...



scellée veut dire que le carrelage est posé directement dans la
chape.
C'est une subtilité... Un considère que tout ce qui est scellé fait
partie du gros oeuvre (et donc sous decennale) alors que collé c'est
un élément rapporté.
Une des subtilités des assurances... Bref l'expert a tout interet à
que le carrelage soit desolidarisé car du coup en cas de sinistre tu
n'as aucun recours.

concernant la d cennale, maintenant qu'il y a nouvelle pose du carrelage
une d cennale va repartir la date de cette ann e avec l'assurance
actuellement souscrite par le carreleur, non ?



non on considère que ton sinistre a été réglé.
Pif
Le #25399112
normalement, la pose directe sur chape est intedite par le DTU depuis
2009 (d'ou le problème de ma terrasse...).

Par ailleurs, les assurances peuvent dans tous les te refuser la
décennale: le principe est que le bien doit être impropre à la
destination. Les desordres "esthétique" ne sont donc pas pris en garantie.

Exemple: un mur de cloture qui fissure peut très bien ne pas être pris
en décennale... si par contre un morceau risque de tomber et de causer
un accident, alors il est pris en compte...

une fissure sur ton enduit de facade ne sera pris que s'il donne lieu à
des infiltrations...

ensuite, ce sont les assurances qui choisissent...

la plupart des assurances francaises avec bonne réputation prennent en
compte normalement ce genre de désordre, même en extérieur. Par contre,
les "low cost" étrangères beaucoup moins

pour compléter ce que m'avait dit l'expert d'ailleurs : certaines
assurances sont bien en décennale mais très con en cas de DO, et
d'autres c'est l'inverse..

de toute façon, l'assurance fait ce qu'elle veut et tu n'as qu'à prier...

merci pour les infos.

Le 11/05/2013 20:32, Mayeute a écrit :
qu'appelles tu pose "scell e" ?
l'expert dans mes souvenir indiquait qu'avec le DTU c' tait
double-encollage en th orie...



scellée veut dire que le carrelage est posé directement dans la
chape.
C'est une subtilité... Un considère que tout ce qui est scellé fait
partie du gros oeuvre (et donc sous decennale) alors que collé c'est
un élément rapporté.
Une des subtilités des assurances... Bref l'expert a tout interet à
que le carrelage soit desolidarisé car du coup en cas de sinistre tu
n'as aucun recours.

concernant la d cennale, maintenant qu'il y a nouvelle pose du carrelage
une d cennale va repartir la date de cette ann e avec l'assurance
actuellement souscrite par le carreleur, non ?



non on considère que ton sinistre a été réglé.

Droger Jean-Paul
Le #25399532

de toute façon, l'assurance fait ce qu'elle veut et tu n'as qu'à prier...

merci pour les infos.




Bonjour,

Non, si tu n'es pas d'accord et si tu as un bon conseiller juridique
tu peux les faire plier, encore faut il que les dégats soient couverts
ce qui demande de bien lire le contrat que le promoteur a bien voulu
nous communiquer sans problème dans les années 80!

Pour notre résidence nous avions des infiltrations de façade pour
différentes raisons et l'assurance de la décénale ne voulait rien
entendre!!

mais nous avions parmi les co-propriétaires une juge au tribunal de
grande instance .. et cela a bien aidé car ses conseils ont été
judicieux; L'assurance a été condamnée à payer avec un délai entre
début et fin de la procédure de l'ordre de 18 mois si mamémoire ne
défaille pas... et n'a pas fait appel !!

Là je ne comprends pas trop pour quelles raisons elle prend en compte,
sauf si le défaut du carrelage entraine des entrées d'eau.

Bonne fin de dimanche.

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Pif
Le #25399922
Le 12/05/2013 09:56, Droger Jean-Paul a écrit :

de toute façon, l'assurance fait ce qu'elle veut et tu n'as qu'à prier...

merci pour les infos.




Bonjour,

Non, si tu n'es pas d'accord et si tu as un bon conseiller juridique tu
peux les faire plier, encore faut il que les dégats soient couverts ce
qui demande de bien lire le contrat que le promoteur a bien voulu nous
communiquer sans problème dans les années 80!

Pour notre résidence nous avions des infiltrations de façade pour
différentes raisons et l'assurance de la décénale ne voulait rien
entendre!!

mais nous avions parmi les co-propriétaires une juge au tribunal de
grande instance .. et cela a bien aidé car ses conseils ont été
judicieux; L'assurance a été condamnée à payer avec un délai entre début
et fin de la procédure de l'ordre de 18 mois si mamémoire ne défaille
pas... et n'a pas fait appel !!



oui, c'est normal puisque normalement la condition d'une décennale est
un désordre qui rend "impropre à la destination". Un désordre uniquement
esthétique n'est donc en théorie pas pris en compte, un fissure avec
infiltration l'est....

Là je ne comprends pas trop pour quelles raisons elle prend en compte,
sauf si le défaut du carrelage entraine des entrées d'eau.



dans mon cas, il l'ont pris en compte pasque c'était une "bonne"
assurance décennale... par ailleurs, j'avais l'herbe qui poussait entre
les carreaux

je vois pas comment un "carrelage" peut rendre un bati impropre à la
destination par rapport à un autre. Si un carreleur doit donc être muni
d'une décennale de par la loi, les assureur ne peuvent pas pour le coup
rien garantir...

je peux pas dire pourquoi la mienne est passée, mais je dirais que peut
etre j'ai assez prié !?

Bonne fin de dimanche.

Séb.
Le #25400062
Le 12/05/2013 14:17, Pif a écrit :
Le 12/05/2013 09:56, Droger Jean-Paul a écrit :

de toute façon, l'assurance fait ce qu'elle veut et tu n'as qu'à   prier...

merci pour les infos.




Bonjour,

Non, si tu n'es pas d'accord et si tu as un bon conseiller juridique tu
peux les faire plier, encore faut il que les dégats soient couver ts ce
qui demande de bien lire le contrat que le promoteur a bien voulu nous
communiquer sans problème dans les années 80!

Pour notre résidence nous avions des infiltrations de façade pour
différentes raisons et l'assurance de la décénale ne vo ulait rien
entendre!!

mais nous avions parmi les co-propriétaires une juge au tribunal de
grande instance .. et cela a bien aidé car ses conseils ont é té
judicieux; L'assurance a été condamnée à payer ave c un délai entre début
et fin de la procédure de l'ordre de 18 mois si mamémoire ne défaille
pas... et n'a pas fait appel !!



oui, c'est normal puisque normalement la condition d'une décennale est un
désordre qui rend "impropre à la destination". Un désord re uniquement
esthétique n'est donc en théorie pas pris en compte, un fissu re avec
infiltration l'est....

Là je ne comprends pas trop pour quelles raisons elle prend en co mpte,
sauf si le défaut du carrelage entraine des entrées d'eau.



dans mon cas, il l'ont pris en compte pasque c'était une "bonne" a ssurance
décennale... par ailleurs, j'avais l'herbe qui poussait entre les carreaux



oula, l'herbe, c'est que t'as plein de "terre" qui est entrée sous l es
carreaux... ça le fait sur les vieux toits, la poussière accumu lée au fil du
temps, les vents qui charrient des graines etc et la pluie, t'as des herb es
qui poussent et les racines entre et sous les tuiles, ça fait des go uttières.


je vois pas comment un "carrelage" peut rendre un bati impropre à la
destination par rapport à un autre. Si un carreleur doit donc ê tre muni
d'une décennale de par la loi, les assureur ne peuvent pas pour le coup rien
garantir...



tu sais comme moi que les assureurs sont utiles quand TU dois payer, pas
quand EUX doivent assumer ce pourquoi tu paies et qu'ils t'ont vendu...


je peux pas dire pourquoi la mienne est passée, mais je dirais que peut etre
j'ai assez prié !?



surement... :-)


Bonne fin de dimanche.










--
Séb.
Pif
Le #25400082
Le 12/05/2013 15:11, "Séb." a écrit :
oula, l'herbe, c'est que t'as plein de "terre" qui est entrée sous les
carreaux...



non, c'était un mortier maigre, tellement maigre que l'herbe poussait
comme dans du sable...
Mayeute
Le #25400352
non, c'était un mortier maigre, tellement maigre que l'herbe poussait
comme dans du sable...



il a pas fait une dalle béton sous la chape?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme