certificat médical et sport de loisir

Le
JACQUOUILLE14
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #26314864
Hello JACQUOUILLE14 !

JACQUOUILLE14
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...



En Belgique, le certificat médical n'est requis que si l'asso sollicite des fonds
publics.
À noter qu'il s'agit d'un certificat "S'est soumis à une examen médical en vue de
la pratique de X sport" et pas "Est apte à la pratique de tel sport".

Un second élément peut être de type contractuel: si ton assurance prévoit quelque
chose dans ce domaine.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
popol
Le #26314935
Le 14/10/2014 09:57, JACQUOUILLE14 a écrit :
Bonjour,
... Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.



Cette attitude est proprement scandaleuse.
A double titre :
- Vouloir un certificat gratuit (c'est à dire remboursé par la sécu et
la mutuelle) alors que cet acte n'a rien à voir avec la santé publique
mais uniquement avec les loisirs personnels.
- Considérer que le médecin devrait gratuitement vous examiner, prendre
sur son temps de travail, engager sa responsabilité pour vous permettre
d'exercer votre "loisir" dans le respect éventuel de la loi, vous
prévenir d'éventuelles incompatibilités.

Si les contrôles de la sécu et/ou du Conseil de l'ordre étaient plus
rigoureux on a, là, matière à d'intéressantes poursuites.
Ericetrac
Le #26314968
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html
JACQUOUILLE14
Le #26315062
Le 14/10/2014 12:24, popol a écrit :
Le 14/10/2014 09:57, JACQUOUILLE14 a écrit :
Bonjour,
... Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.



Cette attitude est proprement scandaleuse.
A double titre :
- Vouloir un certificat gratuit (c'est à dire remboursé par la sécu et
la mutuelle) alors que cet acte n'a rien à voir avec la santé publique
mais uniquement avec les loisirs personnels.
- Considérer que le médecin devrait gratuitement vous examiner, prendre
sur son temps de travail, engager sa responsabilité pour vous permettre
d'exercer votre "loisir" dans le respect éventuel de la loi, vous
prévenir d'éventuelles incompatibilités.

Si les contrôles de la sécu et/ou du Conseil de l'ordre étaient plus
rigoureux on a, là, matière à d'intéressantes poursuites.



Popol a des problèmes ?
Il aurait été bien de ne pas tronquer mon message car il y a écrit : "
un vrai gâchis économique".
J'ajouterais que les seniors nageurs, danseurs, marcheurs et autres
sportifs de loisirs ont généralement (donc hélas pas tous) la bonne
habitude de se maintenir en forme en ne fumant pas, en buvant très
raisonnablement et ne vont chez le médecin que si nécessaire.
Par ailleurs, il est évident que les loisirs ne doivent pas être
réservés à une élite bien pensante et que les seniors ayant pour
ressources des minimas doivent pouvoir aussi en profiter.
Colonial2014
Le #26315067
Ericetrac avait énoncé :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et surtout
pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



J'ai déjà eu l'occasion de dire que je pratiquais le tir. J'ai 72 ans.
La licence délivrée par la FFTir n'acquiert sa complète validité que
lorsqu'elle est visée par le médecin. Ce n'est pas choquant. Les
renouvellements de détention exigent la fourniture d'un certificat
médical (pas de séjour en service psychiatrique, pas d'alcoolisme
notoire etc.), pas de contre-indication médicale (ni sourds, ni
aveugles - pardon- ni malvoyants ni malentendants !

Bien sûr, pour le tir, personne n'y trouve à redire. Tout comme il est
légitime de faire une enquête de voisinage pour savoir si le tireur n'a
jamais menacé ses voisins!

S'agissant de pêche à la ligne, on pourrait débattre. S'agissant de
plongée sous-marine, quelle association voudrait prendre le risque
d'organiser une plongée avec des personnes ayant des problèmes
cardiovasculaires?

Enfin le coût du certificat n'est pas un vrai problème. Fait à
l'occasion d'une visite chez son médecin traitant, il ne pose pas de
difficulté. Il est le plus souvent gratuit et la visite de routine
estremboursée par la sécu. Bien sûr, seulement parce qu'il s'agit du
médecin traitant. Une visite spécialisée (en vue de plongée sous-marine
ou de voler sur planeur ou avion motorisé, c'est autre chose.

--

"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."

L.F. Céline (1933)
JACQUOUILLE14
Le #26315065
Le 14/10/2014 13:25, Ericetrac a écrit :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



Bonjour,
J'ai été voir à l'url indiquée. Cela semble plutôt s'adresser aux pros
ou aux amateurs de haut ou bon niveau. Je garde cette idée qui peut
rendre service à quelques adhérents de mon asso.
La question reste donc: les certificats sont-ils obligatoires,
facultatifs, à l'initiative des asso, sont-ils utiles ?
Bonne soirée.
JACQUOUILLE14
Le #26315064
Le 14/10/2014 18:21, Colonial2014 a écrit :
Ericetrac avait énoncé :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons
pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au
bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite.
Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme
cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



J'ai déjà eu l'occasion de dire que je pratiquais le tir. J'ai 72 ans.
La licence délivrée par la FFTir n'acquiert sa complète validité que
lorsqu'elle est visée par le médecin. Ce n'est pas choquant. Les
renouvellements de détention exigent la fourniture d'un certificat
médical (pas de séjour en service psychiatrique, pas d'alcoolisme
notoire etc.), pas de contre-indication médicale (ni sourds, ni aveugles
- pardon- ni malvoyants ni malentendants !

Bien sûr, pour le tir, personne n'y trouve à redire. Tout comme il est
légitime de faire une enquête de voisinage pour savoir si le tireur n'a
jamais menacé ses voisins!

S'agissant de pêche à la ligne, on pourrait débattre. S'agissant de
plongée sous-marine, quelle association voudrait prendre le risque
d'organiser une plongée avec des personnes ayant des problèmes
cardiovasculaires?

Enfin le coût du certificat n'est pas un vrai problème. Fait à
l'occasion d'une visite chez son médecin traitant, il ne pose pas de
difficulté. Il est le plus souvent gratuit et la visite de routine
estremboursée par la sécu. Bien sûr, seulement parce qu'il s'agit du
médecin traitant. Une visite spécialisée (en vue de plongée sous-marine
ou de voler sur planeur ou avion motorisé, c'est autre chose.




Bonjour,
Je suis bien d'accord sur tout ça.
Colonial2014
Le #26315083
JACQUOUILLE14 a exprimé avec précision :
Le 14/10/2014 13:25, Ericetrac a écrit :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



Bonjour,
J'ai été voir à l'url indiquée. Cela semble plutôt s'adresser aux pros
ou aux amateurs de haut ou bon niveau. Je garde cette idée qui peut
rendre service à quelques adhérents de mon asso.
La question reste donc: les certificats sont-ils obligatoires,
facultatifs, à l'initiative des asso, sont-ils utiles ?
Bonne soirée.



Se méfier des médecins sportifs spécialisés dans une discipline: ils
visent parfois à favoriser la performance aux dépends du plaisir. "Non,
Monsieur, avec vos vertèbres lombaires dans cet état, vous ne devez
plus pratique la course de fond, voire le jogging... Combien de fois
l'ai-je entendu...".

Et s'il me plaisait, à moi, de courir mes cinq ou dix kilomètres,
moyennant quelques douleurs qui passent avec le paracétamol!

Le rôle du médecin est, en tous cas, d'attirer ton attention sur les
problèmes ultérieurs. Je savais , en allant à Saint-Jacques, que
j'entamais mon potentiel articulaire. Je ne mettais pas pour autant ma
vie en danger.

Enfin, aucun organisateur sérieux d'épreuve collective ne prendra le
risque de ne pas demander de certificat médical: il existe trop
d'exemples de gens, jeunes ou moins jeunes, entraînés, qui pètent une
durite à cause d'une rupture d'anévrisme ou qui se retrouvent en
hypoglycémie sans l'avoir voulu, faute" d'un suivi médical sérieux.

--

"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."

L.F. Céline (1933)
Colonial2014
Le #26315082
(supersedes
JACQUOUILLE14 a exprimé avec précision :
Le 14/10/2014 13:25, Ericetrac a écrit :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



Bonjour,
J'ai été voir à l'url indiquée. Cela semble plutôt s'adresser aux pros
ou aux amateurs de haut ou bon niveau. Je garde cette idée qui peut
rendre service à quelques adhérents de mon asso.
La question reste donc: les certificats sont-ils obligatoires,
facultatifs, à l'initiative des asso, sont-ils utiles ?
Bonne soirée.



Se méfier des médecins sportifs spécialisés dans une discipline: ils
visent parfois à favoriser la performance aux dépends du plaisir. "Non,
Monsieur, avec vos vertèbres lombaires dans cet état, vous ne devez
plus pratique la course de fond, voire le jogging... Combien de fois
l'ai-je entendu...".

Et s'il me plaisait, à moi, de courir mes cinq ou dix kilomètres,
moyennant quelques douleurs qui passent avec le paracétamol!

Le rôle du médecin est, en tous cas, d'attirer ton attention sur les
problèmes ultérieurs. Je savais , en allant à Saint-Jacques, que
j'entamais mon potentiel articulaire. Je ne mettais pas pour autant ma
vie en danger.

Enfin, aucun organisateur sérieux d'épreuve collective ne prendra le
risque de ne pas demander de certificat médical: il existe trop
d'exemples de gens, jeunes ou moins jeunes, entraînés, qui pètent une
durite à cause d'un anévrisme ignoré ou qui se retrouvent en
hypoglycémie sans l'avoir voulu, faute" d'un suivi médical sérieux.

--

"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."

L.F. Céline (1933)
Colonial2014
Le #26315081
(supersedes
(supersedes
JACQUOUILLE14 a exprimé avec précision :
Le 14/10/2014 13:25, Ericetrac a écrit :
JACQUOUILLE14 avait écrit le 14/10/2014 :
Bonjour,
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il est nécessaire d'exiger un
certificat médical dans le cadre d'une asso pour différents "sports"
de loisirs qui sont plutôt des divertissements tels que : aquagym,
danse de salon, country, marche ...
Après moult recherches sur internet, j'ai trouvé que le certificat
est nécessaire voire obligatoire s'il s'agit de sports professionnels
ou amateurs dans le cadre d'une fédération.

J'ai demandé le renseignement par écrit à l'assurance de mon asso et ...
pas de réponse. J'ai téléphoné et là, la réponse : "nous ne savons pas,
dans le doute, exigez les certificats".

Dans mon asso de retraités, entre 100 et 120 personnes sont concernées
directement. Quand on a "la chance" d'avoir une petite bronchite au bon
moment, on demande le certificat et les soins pour la bronchite. Sinon,
il faut s'inventer une douleur quelconque pour avoir le certificat
gratuitement. Et souvent, le médecin râle après le demandeur comme cela
m'a été rapporté plusieurs fois. Parfois le docteur fait payer une
visite juste pour le certificat.

Un vrai gâchis économique, de temps, de papier.

Existe-t-il une jurisprudence, une loi, un arrêté, une ordonnance ou
rien sur ce problème ?

Bonne journée.



La pratique d'un sport, même en loisir, n'est pas anodine (aussi et
surtout pour les vétérans).
On trouve un peu partout des centres médico-sportif qui délivrent les
certificats, comme ici :
http://www.chu-caen.fr/service-68.html



Bonjour,
J'ai été voir à l'url indiquée. Cela semble plutôt s'adresser aux pros
ou aux amateurs de haut ou bon niveau. Je garde cette idée qui peut
rendre service à quelques adhérents de mon asso.
La question reste donc: les certificats sont-ils obligatoires,
facultatifs, à l'initiative des asso, sont-ils utiles ?
Bonne soirée.



Se méfier des médecins sportifs spécialisés dans une discipline: ils
visent parfois à favoriser la performance aux dépends du plaisir. "Non,
Monsieur, avec vos vertèbres lombaires dans cet état, vous ne devez
plus pratiquer la course de fond, voire le jogging... Combien de fois
l'ai-je entendu...".

Et s'il me plaisait, à moi, de courir mes cinq ou dix kilomètres,
moyennant quelques douleurs qui passent avec le paracétamol!

Le rôle du médecin est, en tous cas, d'attirer ton attention sur les
problèmes ultérieurs. Je savais , en allant à Saint-Jacques, que
j'entamais mon potentiel articulaire. Je ne mettais pas pour autant ma
vie en danger.

Enfin, aucun organisateur sérieux d'épreuve collective ne prendra le
risque de ne pas demander de certificat médical: il existe trop
d'exemples de gens, jeunes ou moins jeunes, entraînés, qui pètent une
durite à cause d'un anévrisme ignoré ou qui se retrouvent en
hypoglycémie sans l'avoir voulu, faute" d'un suivi médical sérieux.

--

"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."

L.F. Céline (1933)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme