champs iptc encore

Le
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Est-ce que quelqu'un aurait un logiciel qui est sérieux sur
l'emplacement normalisé des mots clés IPTC et leur format ?
C'est juste pour un essai, j'ai déjà du mal à mettre les mots clés avec
CaptureNX, avant de lancer de grands travaux je voudrais m'assurer que
c'est bien formaté.
Je passerais un petit fichier avec des mots clés et un titre dedans pour
voir si on peut le lire.
Merci.

Noëlle Adam
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JMR
Le #23742271
Le 9/09/2011 11:56, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Est-ce que quelqu'un aurait un logiciel qui est sérieux sur
l'emplacement normalisé des mots clés IPTC et leur format ?
C'est juste pour un essai, j'ai déjà du mal à mettre les mots clés avec
CaptureNX, avant de lancer de grands travaux je voudrais m'assurer que
c'est bien formaté.
Je passerais un petit fichier avec des mots clés et un titre dedans pour
voir si on peut le lire.
Merci.

Noëlle Adam



J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx. J'ai demandé à
Nikon que l'on puisse classer les mots-clés par ordre alphabétique, ce
qu'ils ont trouvé utile mais je ne crois pas que c'est déjà mis en
œuvre. Actuellement ils apparaissent selon l'ordre d'introduction.
Par la suite , pour voir les photos sous forme de diaporama ou en plein
écran, j'utilise XnView que je trouve super ( dans lequel on peut aussi
introduire les iptc, mots-clés compris et qui me sert aussi à renommer
les photos).)
Après configuration XnView affiche à l'écran toutes les données demandées.
Ces données je les retrouve aussi affichées avec des programmes linux,
donc je crois que c'est fiable.
Il faut faire attention à la traduction française qui prête parfois à
confusion.

JMR
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23742611
Le 09/09/11 12:35, JMR a écrit :

J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx. J'ai demandé à
Nikon que l'on puisse classer les mots-clés par ordre alphabétique, ce
qu'ils ont trouvé utile mais je ne crois pas que c'est déjà mis en
œuvre.


Non, ça ne l'est pas, j'ai la dernière version. Dans CaptureNX le pire
c'est qu'il y a une liste unique de mots clés pour toute l'application.
Il devrait y en avoir une par fichier de preset, mais non. Ce n'est pas
gérable surtout si on double les mots clés anglais/français.
De plus, l'introduction de mots clés en batch donne accès à la liste,
mais ne mets pas les mots clés en place, il faut le faire pour chaque
image (j'ai une très grosse photothèque, donc ce genre de sport me
prendrait le reste de mon existence).
Actuellement ils apparaissent selon l'ordre d'introduction.
Par la suite , pour voir les photos sous forme de diaporama ou en plein
écran,


Moi j'utilise bêtement le finder :). Bon, les nefs apparaissent sans les
retouches, mais de toutes façon ne sont pas faits pour l'affichage écran
non ?
j'utilise XnView que je trouve super ( dans lequel on peut aussi
introduire les iptc, mots-clés compris et qui me sert aussi à renommer
les photos).)


Je me sers aussi du finder pour renommer. Et de viewNX pour trier.
Par contre, il y a 3 presets de config des iptc, je n'ai pas trouvé
comment les éditer ni comment en créer un autre.

Après configuration XnView affiche à l'écran toutes les données demandées.


Oui, mais j'avais l'impression que ça ne prouve rien, car les 2(viewNX
et CaptureNX) sortent de la même boîte.
Ces données je les retrouve aussi affichées avec des programmes linux,
donc je crois que c'est fiable.


Okay. Bon signe.
Il faut faire attention à la traduction française qui prête parfois à
confusion.


Traduction française de quoi ?
Merci

Noëlle Adam
Yannick Patois
Le #23742601
Le 09/09/2011 12:35, JMR a écrit :
J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx.



Je pose une question naïve: comment votre système de backup se
débrouille avec cela?

En gros, en introduisant quelques octets de métadonnées dans un fichier
de plusieurs méga, vous obligez le backup à reconsidérer ce fichier
(couteux en temps et espace de backup), et vous perdez l'intégrité (vu
que vous permettez la modification, vous ne savez pas si une
modification est causée par un changement de métadonnée ou une
corruption accidentelle).

Bref, j'ai toujours pris soins de mettre mes métadonnées hors de
l'image, pour éviter cela, gardant soigneusement une copie non altérée
(et autant que possible non altérable) de l'image. Comment faites-vous?

Merci,

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
markorki
Le #23742751
Yannick Patois a écrit :
Le 09/09/2011 12:35, JMR a écrit :
J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx.



Je pose une question naïve: comment votre système de backup se
débrouille avec cela?

En gros, en introduisant quelques octets de métadonnées dans un fichier
de plusieurs méga, vous obligez le backup à reconsidérer ce fichier
(couteux en temps et espace de backup), et vous perdez l'intégrité (vu
que vous permettez la modification, vous ne savez pas si une
modification est causée par un changement de métadonnée ou une
corruption accidentelle).

Bref, j'ai toujours pris soins de mettre mes métadonnées hors de
l'image, pour éviter cela, gardant soigneusement une copie non altérée
(et autant que possible non altérable) de l'image. Comment faites-vous?



Ce n'est pas génant d'avoir les metadonnées hors des fichiers ?

Sous prétexte de risque de ne plus savoir où on en est, ne prend on pas
un risque plus élevé de séparer définitivement une image de ses
métadonnées? Il suffit d'un renommage accidentel pour perdre
**définitivement** le lien, sauf si on s'impose une metadonnée unique
embarquée dans le fichier image et jamais modifiée, comportant le chemin
de stockage complet (le chemin peut se perdre mais il reste le nom) ou
juste un nom **intrinsèquement** sans risque de collision (j'ai un tas
de DSCnnn.jpg envoyées par des relations qui auraient le même nom si je
ne renommais pas aussitôt reçues celles que je décide de garder).

Perso je préfère les metadonnées intégrées, sachant qu'une fois entrés,
si on le fait de façon complète, les IPTC ne changeront plus, sauf
correction d'erreur détectée tardivement (Alfred, Alfred, mais c'est pas
Alfred, qu'il s'appelait, c'est Alphonse...
http://fr.lyrics.wikia.com/wiki/Julos_Beaucarne/Le_lac ).
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23742741
Le 09/09/11 15:19, Yannick Patois a écrit :
Le 09/09/2011 12:35, JMR a écrit :
J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx.



Je pose une question naïve: comment votre système de backup se
débrouille avec cela?

En gros, en introduisant quelques octets de métadonnées dans un fichier
de plusieurs méga, vous obligez le backup à reconsidérer ce fichier
(couteux en temps et espace de backup), et vous perdez l'intégrité (vu
que vous permettez la modification, vous ne savez pas si une
modification est causée par un changement de métadonnée ou une
corruption accidentelle).

Bref, j'ai toujours pris soins de mettre mes métadonnées hors de
l'image, pour éviter cela, gardant soigneusement une copie non altérée
(et autant que possible non altérable) de l'image. Comment faites-vous?

Merci,

Yannick



L'espace de backup est toujours une bonne partie de l'espace disque
actif de toutes façons, on peut compresser mais pas tant que ça.
Le système de backup est essentiellement un enregistrement des
différences. Ça ne coûte rien en espace en plus (ces emplacements font
partie du fichier, et c'est une minuscule poignée d'octets). Et c'est
transparent en temps aussi, même si en théorie ça prends quelques
poignées de secondes toutes les heures.
Evidement, on ne fait pas la réécriture complète d'un fichier chaque
fois que l'on y change un octet, ce serait ridicule et coûteux.
Après, savoir si on veut garder ses métadonnées en dehors de l'image
c'est une question de choix. Je préfère avoir un service minimal mais
éfficace (la recherche par le finder est très efficace, on peut chercher
des expressions régulières) qu'un système d'indexation en plus
de celui du système (on peut aussi ouvrir un terminal et faire une
recherche système).
Les trucs qui scannent le disque pour chercher la trombine de tes mômes
et indexer tout ça, quand tu as dans les 3To de choses variées, c'est
pas drôle.

Oui, j'ai accès en écriture à mes propres données, j'avoue que je ne
vois pas trop le gros problème. Les fichiers dont je me sers, je les
édite, et avec CaptureNX les données d'édition sont dans le fichier, on
peut toujours revenir à l'état initial.
Certains préfèrent le système des fichiers side-car, c'est une autre
philosophie.
J'imagine qu'un système du genre Aperture, avec les modifs enregistrées
dans les données associées au logiciel, et la possibilité de faire un
export de fichier retouchés, te plairait plus.

De toutes façons, les IPTC sont faites pour être éditées !
Et dans le fichier, pour transmettre les informations pertinentes avec
celui-ci, par exemple le lieu de prise de vue, les mots clés et ton
adresse. Les exifs peuvent être éditées, à priori ce n'est pas
souhaitable mais si tu fais circuler une copie complète de ton fichier,
on peut toujours alterer ou insérer les informations qui sont dedans.

Pour ce qui est du backup :
Je peux récupérer l'état de mes fichiers d'heure en heure pour
aujourd'hui et hier, de jour en jour pour le mois dernier et de semaine
en semaine pour les 3 mois passés. Au cas où il y a un souci. Ah ben si
un fichier a été corrompu il y a plus de trois mois, que je veux
récuperer la version de l'année dernière aujourd'hui, et que je n'ai pas
d'archives, c'est clair que ça ne va pas.

L'archivage des fichiers bruts initiaux si on veut le faire, c'est
encore un autre problème.

Franchement la seule chose que je regrette de Windows c'est que Imatch
n'a pas de version Mac. C'était un bon produit et je pense qu'il est
encore meilleur aujourd'hui. (BD gérant aussi les supports d'archivages
variés).

Voilà...

Noëlle Adam
markorki
Le #23742731
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Est-ce que quelqu'un aurait un logiciel qui est sérieux sur
l'emplacement normalisé des mots clés IPTC et leur format ?
C'est juste pour un essai, j'ai déjà du mal à mettre les mots clés avec
CaptureNX, avant de lancer de grands travaux je voudrais m'assurer que
c'est bien formaté.
Je passerais un petit fichier avec des mots clés et un titre dedans pour
voir si on peut le lire.
Merci.

Noëlle Adam



Aussi bizarre que ça paraisse, j'utilise certes exiftool pour mes
renommages en masse (à cause d'un bug persistant dans XnView sur la
gestion de **la** donnée exif qui m'intéresse, "ShutterCount" de mon
Pentax (seule numérotation univoque croissante dispo sur cet engin),
mais j'utilise sous wine avec ubuntu cette vieillerie qu'est Exifer,
dont je persiste à apprécier le qualités bien qu'il ne soit plus
maintenu depuis... fin 2002.

Il connait les IPTC, les EXIF mais pas les XMP (moi non plus, je ne les
pratique pas), et sait expoter tout ça en .csv, mais pas réimporter ;-((.

Si tu ne connais pas, ça vaut le coup d'être essayé, et en passant, j'ai
du mal à comprendre que ses fonctionnalités, pas mal pensées si on tient
compte de l'époque de conception de ce logiciel, ne soient reprises par
aucun prog récent, efficace et maintenu, ni sous Windows ni sous linux
... enfin, en tout cas je n'en connais pas.
JMR
Le #23742781
Le 09/09/11 15:19, Yannick Patois a écrit :
Le 09/09/2011 12:35, JMR a écrit :
J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx.



Je pose une question naïve: comment votre système de backup se
débrouille avec cela?

En gros, en introduisant quelques octets de métadonnées dans un fichier
de plusieurs méga, vous obligez le backup à reconsidérer ce fichier
(couteux en temps et espace de backup), et vous perdez l'intégrité (vu
que vous permettez la modification, vous ne savez pas si une
modification est causée par un changement de métadonnée ou une
corruption accidentelle).

Bref, j'ai toujours pris soins de mettre mes métadonnées hors de
l'image, pour éviter cela, gardant soigneusement une copie non altérée
(et autant que possible non altérable) de l'image. Comment faites-vous?

Merci,

Yannick



Après avoir introduit les données iptc dans les nef je traite ces
derniers avec dxo, je crée des jpeg et je retrouve tout en fin de course.
Le fait d'introduire des données iptc ne génère pas de backup.
JMR
Le #23742771
Le 09/09/11 15:09, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Le 09/09/11 12:35, JMR a écrit :

J'introduis habituellement les données IPTC avec viewnx. J'ai demandé à
Nikon que l'on puisse classer les mots-clés par ordre alphabétique, ce
qu'ils ont trouvé utile mais je ne crois pas que c'est déjà mis en
œuvre.


Non, ça ne l'est pas, j'ai la dernière version. Dans CaptureNX le pire
c'est qu'il y a une liste unique de mots clés pour toute l'application.
Il devrait y en avoir une par fichier de preset, mais non. Ce n'est pas
gérable surtout si on double les mots clés anglais/français.
De plus, l'introduction de mots clés en batch donne accès à la liste,
mais ne mets pas les mots clés en place, il faut le faire pour chaque
image (j'ai une très grosse photothèque, donc ce genre de sport me
prendrait le reste de mon existence).
Actuellement ils apparaissent selon l'ordre d'introduction.
Par la suite , pour voir les photos sous forme de diaporama ou en plein
écran,


Moi j'utilise bêtement le finder :). Bon, les nefs apparaissent sans les
retouches, mais de toutes façon ne sont pas faits pour l'affichage écran
non ?
j'utilise XnView que je trouve super ( dans lequel on peut aussi
introduire les iptc, mots-clés compris et qui me sert aussi à renommer
les photos).)


Je me sers aussi du finder pour renommer. Et de viewNX pour trier.
Par contre, il y a 3 presets de config des iptc, je n'ai pas trouvé
comment les éditer ni comment en créer un autre.

Après configuration XnView affiche à l'écran toutes les données
demandées.


Oui, mais j'avais l'impression que ça ne prouve rien, car les 2(viewNX
et CaptureNX) sortent de la même boîte.



Attention je parle de XnView (programme gratuit) et plus viewnx (made by
Nikon)

Ces données je les retrouve aussi affichées avec des programmes linux,
donc je crois que c'est fiable.


Okay. Bon signe.
Il faut faire attention à la traduction française qui prête parfois à
confusion.


Traduction française de quoi ?


Dans XnView les noms iptc sont en anglais et en français, la
correspondance entre les deux n'est pas toujours à mon gout.
Merci

Noëlle Adam


Jean-Claude Ghislain
Le #23742851
"markorki" a écrit :

(Alfred, Alfred, mais c'est pas Alfred, qu'il s'appelait, c'est
Alphonse...
http://fr.lyrics.wikia.com/wiki/Julos_Beaucarne/Le_lac ).



Extrait de l'album : "Front de Libération des Arbres Fruitiers" ici avec le
son histoire de prendre le bon accent :
http://www.allmusic.com/album/front-de-libration-des-arbres-fruitiers-r818484

Une zone de haute-pression déterminait ce jour-là notre temps

;-))

--
JCG
markorki
Le #23743051
Jean-Claude Ghislain a écrit :
"markorki" a écrit :

(Alfred, Alfred, mais c'est pas Alfred, qu'il s'appelait, c'est
Alphonse...
http://fr.lyrics.wikia.com/wiki/Julos_Beaucarne/Le_lac ).



Extrait de l'album : "Front de Libération des Arbres Fruitiers" ici avec le
son histoire de prendre le bon accent :
http://www.allmusic.com/album/front-de-libration-des-arbres-fruitiers-r818484


Une zone de haute-pression déterminait ce jour-là notre temps



merci...

Le site ne marche pas très bien de chez moi: ça semble charger mais ça
ne chante pas... mais je l'ai en CD ;-)

Et pour l'accent, mon père était chti, ma mère Wallone (et gaillole et
toudis font partie du vocabulaire commun), mais ça va sûrement dégrossir
ceux qui ne connaissent pas, les métèques qui vivent au Sud de l'Oise et
Marne ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme