Chemin critique

Le
Vincent Isoz
Bonjour,

Cela fait plusieurs années que le problème m'énerve alors avant que je
contact Microsoft j'aimerais votre opinion sur la chose.

Lorsque l'on crée un planning dans project et qu'une tâche a une marge
totale non nulle elle est bien évidemment non critique.

Par contre, et c'est là que je m'énerve, il suffit que la tâche non critique
ait une contraint du type "Doit commencer le" pour qu'elle soit considéré
comme critique alors que mathématiquement parlant elle a toujours une marge
totale non nulle.

Cela ne respecte pas l'algorithme de base utilisé par les mathématiciens en
théorie des graphes appliqué à la gestion de projets et cela rend les chemins
critiques inexploitables dans ce logiciel (et dans d'autres).

Ou il y a quelque chose que je n'ai pas compris

Merci d'avance pour vos interventions
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gérard Ducouret
Le #19141821
Bonsoir Vincent,

Tu as raison, Project fonctionne comme celà et ce n'est pas conforme à la
définition de la méthode CPM.
Toute tâche faisant l'objet d'une contrainte blocante (Doit commencer le,
Doit finir le) est considérée par Project comme critique.
Cordialement,
--
Gérard Ducouret

Un livre sur Project Server 2007 pour le Chef de projet:
http://www.lmet.fr/advsearch.cgi?_EXPRESSION=ducouret&_DISTANCE&_PAGE=1



"Vincent Isoz"
Bonjour,

Cela fait plusieurs années que le problème m'énerve... alors avant que je
contact Microsoft j'aimerais votre opinion sur la chose.

Lorsque l'on crée un planning dans project et qu'une tâche a une marge
totale non nulle elle est bien évidemment non critique.

Par contre, et c'est là que je m'énerve, il suffit que la tâche non
critique
ait une contraint du type "Doit commencer le" pour qu'elle soit considéré
comme critique alors que mathématiquement parlant elle a toujours une
marge
totale non nulle.

Cela ne respecte pas l'algorithme de base utilisé par les mathématiciens
en
théorie des graphes appliqué à la gestion de projets et cela rend les
chemins
critiques inexploitables dans ce logiciel (et dans d'autres).

Ou... il y a quelque chose que je n'ai pas compris...

Merci d'avance pour vos interventions


Didier Maignan | Interprojet.com
Le #19189401
La marge totale est définie dans Project comme le retard que peut prendre une
tache sans décaler la date de fin. Dans la logique du logiciel Project, la
tache avec contrainte "doit commencer le" ne peut prendre AUCUN retard,
puisqu'elle est bloquée en dur.
Rien de choquant donc d'un point de vue gestionnaire, que la marge soit
nulle : il ne doit pas utiliser "doit commencer le" dans ses plannings, mais
plutot "au plus tot le", pour que la tache puisse bouger.

Par contre ce qui me choque terriblement pour ma part ,est que lorsqu'on
utilise les dates Echéances (deadline), cela perturbe les marges sans raison
valable, au point qu'on ne peut plus avoir vision claire des marges qui
devraient etre positives vis à vis de cette échéance, si la deadline est
lointaine : or avec une échéance de ce type sa marge reste nulle comme si
l'échéance n'existait pas. Par contre les marges négatives sont affichées si
la deadline n'est pas atteindre, ce qui est intéressant.

Exemple : 3 taches consécutives par exemple avec une deadline lointaine
pour la dernière. Toutes les marges totales sont nulles !
Donc les deadlines ne sont pas utilisables, quand on pilote par les marges.
Ou bien on crée une formule en VBA pour créer le champs "marge totale sur
échéance" ce qui est très facile à faire.
Par ailleurs la notion de marge reste peu exploitée par rapport à la
concurrence industrielle. Nous avons développé la "marge libre sur
antécédent", sur le modèle d'OPX2, pour voir la marge sur certains jalons
d'engagement. Si tu joins les développeurs MS il faudrait qu'il pensent à
tous ceux qui pilotent par la marge.

--
Didier Maignan
Entreprise Project Management (EPM) Certified Partner
FR | http://www.interprojet.com
US | http://epm.interprojet.com


"Gérard Ducouret" wrote:

Bonsoir Vincent,

Tu as raison, Project fonctionne comme celà et ce n'est pas conforme à la
définition de la méthode CPM.
Toute tâche faisant l'objet d'une contrainte blocante (Doit commencer le,
Doit finir le) est considérée par Project comme critique.
Cordialement,
--
Gérard Ducouret

Un livre sur Project Server 2007 pour le Chef de projet:
http://www.lmet.fr/advsearch.cgi?_EXPRESSION=ducouret&_DISTANCE&_PAGE=1



"Vincent Isoz"
> Bonjour,
>
> Cela fait plusieurs années que le problème m'énerve... alors avant que je
> contact Microsoft j'aimerais votre opinion sur la chose.
>
> Lorsque l'on crée un planning dans project et qu'une tâche a une marge
> totale non nulle elle est bien évidemment non critique.
>
> Par contre, et c'est là que je m'énerve, il suffit que la tâche non
> critique
> ait une contraint du type "Doit commencer le" pour qu'elle soit considéré
> comme critique alors que mathématiquement parlant elle a toujours une
> marge
> totale non nulle.
>
> Cela ne respecte pas l'algorithme de base utilisé par les mathématiciens
> en
> théorie des graphes appliqué à la gestion de projets et cela rend les
> chemins
> critiques inexploitables dans ce logiciel (et dans d'autres).
>
> Ou... il y a quelque chose que je n'ai pas compris...
>
> Merci d'avance pour vos interventions





Gérard Ducouret
Le #19189711
Bonjour Didier,
<<la tache avec contrainte "doit commencer le" ne peut prendre AUCUN retard,
puisqu'elle est bloquée en dur. >>
Bloquée en dur seulement sur sa date de début. Mais elle peut s'allonger,
dériver, sur plusieurs jours sans perturber le jalon final : elle a donc de
la marge sur sa date de fin, ce que Project nie dans ce cas.
--
Gérard Ducouret

[Project MVP]
www.pragmasoft.fr
Un livre sur Project Server 2007 pour le Chef de projet:
http://www.lmet.fr/advsearch.cgi?_EXPRESSION=ducouret&_DISTANCE&_PAGE=1


"Didier Maignan | Interprojet.com" message de news:
La marge totale est définie dans Project comme le retard que peut prendre
une
tache sans décaler la date de fin. Dans la logique du logiciel Project, la
tache avec contrainte "doit commencer le" ne peut prendre AUCUN retard,
puisqu'elle est bloquée en dur.
Rien de choquant donc d'un point de vue gestionnaire, que la marge soit
nulle : il ne doit pas utiliser "doit commencer le" dans ses plannings,
mais
plutot "au plus tot le", pour que la tache puisse bouger.

Par contre ce qui me choque terriblement pour ma part ,est que lorsqu'on
utilise les dates Echéances (deadline), cela perturbe les marges sans
raison
valable, au point qu'on ne peut plus avoir vision claire des marges qui
devraient etre positives vis à vis de cette échéance, si la deadline est
lointaine : or avec une échéance de ce type sa marge reste nulle comme si
l'échéance n'existait pas. Par contre les marges négatives sont affichées
si
la deadline n'est pas atteindre, ce qui est intéressant.

Exemple : 3 taches consécutives par exemple avec une deadline lointaine
pour la dernière. Toutes les marges totales sont nulles !
Donc les deadlines ne sont pas utilisables, quand on pilote par les
marges.
Ou bien on crée une formule en VBA pour créer le champs "marge totale sur
échéance" ce qui est très facile à faire.
Par ailleurs la notion de marge reste peu exploitée par rapport à la
concurrence industrielle. Nous avons développé la "marge libre sur
antécédent", sur le modèle d'OPX2, pour voir la marge sur certains jalons
d'engagement. Si tu joins les développeurs MS il faudrait qu'il pensent à
tous ceux qui pilotent par la marge.

--
Didier Maignan
Entreprise Project Management (EPM) Certified Partner
FR | http://www.interprojet.com
US | http://epm.interprojet.com


"Gérard Ducouret" wrote:

Bonsoir Vincent,

Tu as raison, Project fonctionne comme celà et ce n'est pas conforme à la
définition de la méthode CPM.
Toute tâche faisant l'objet d'une contrainte blocante (Doit commencer le,
Doit finir le) est considérée par Project comme critique.
Cordialement,
--
Gérard Ducouret

Un livre sur Project Server 2007 pour le Chef de projet:
http://www.lmet.fr/advsearch.cgi?_EXPRESSION=ducouret&_DISTANCE&_PAGE=1



"Vincent Isoz"
> Bonjour,
>
> Cela fait plusieurs années que le problème m'énerve... alors avant que
> je
> contact Microsoft j'aimerais votre opinion sur la chose.
>
> Lorsque l'on crée un planning dans project et qu'une tâche a une marge
> totale non nulle elle est bien évidemment non critique.
>
> Par contre, et c'est là que je m'énerve, il suffit que la tâche non
> critique
> ait une contraint du type "Doit commencer le" pour qu'elle soit
> considéré
> comme critique alors que mathématiquement parlant elle a toujours une
> marge
> totale non nulle.
>
> Cela ne respecte pas l'algorithme de base utilisé par les
> mathématiciens
> en
> théorie des graphes appliqué à la gestion de projets et cela rend les
> chemins
> critiques inexploitables dans ce logiciel (et dans d'autres).
>
> Ou... il y a quelque chose que je n'ai pas compris...
>
> Merci d'avance pour vos interventions







Vincent Isoz
Le #19271461
Bonjour,

Après discussion sur le forum américain il sort qu'au fait Microsoft ait
choisi la définition de PMBOK et de l'ANSI pour les méthodes du calcul du
chemin critique.

Quand on connaîtr le niveau du PMBOK et la rigueur de l'ANSI on comprend
vite... Donc on est pas près de voir changer les choses.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme