choix distribution linux en entreprises.

Le
chksum
Bonjour,


je viens d'arriver dans une boite où la plupart
des serveurs sont installés en redhat Entr (4 ou 5).
Perso, j'avais plutôt l'expérience debian/ubuntu pour les serveurs.

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:
-aucune mise à jour des systèmes, gravé dans le marbre à l'install cd
si ça foire ou j'ai oublié un paquet je réinstalle tout si si
(rpm forever)
-donc aucune maitrise de up2date ou yum en interne, puisqu'ils
n'utilisent jamais
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz


Dans le cadre, de l'évolution, j'aimerais trouvé sérieusement des liens
récent sur des articles qui font la comparaison entre les distrib
linux pour le monde de l'entreprise. Genre avantages, inconvénients.


Pour l'instant, le vrai point bloquant sur la debian, c'est pas de
support commercial. Visiblement cela a fait parti du choix redhat,
pour avoir un support éditeur.

Autre point éfrayant, pour pouvoir appliquer les maj paquets chez redhat
il faut enregistrer son système sur le RHN (200$ la bête ).
De plus, je viens de toucher à une machine pour la mettre à jour, mais
je ne suis même pas certain que l'updater restart les services qui ont
été upgradés

Y'a encore des gens qui tourne avec du redhat dans le monde de l'entreprise?


Merci de vos avis éclairés.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Netsurfeur
Le #19052151
chksum a écrit :
Bonjour,


je viens d'arriver dans une boite où la plupart
des serveurs sont installés en redhat Entr (4 ou 5).
Perso, j'avais plutôt l'expérience debian/ubuntu pour les serveurs.

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:
-aucune mise à jour des systèmes, gravé dans le marbre à l'install cd
si ça foire ou j'ai oublié un paquet je réinstalle tout si si...
(rpm forever)
-donc aucune maitrise de up2date ou yum en interne, puisqu'ils
n'utilisent jamais...
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz


Dans le cadre, de l'évolution, j'aimerais trouvé sérieusement des liens
récent sur des articles qui font la comparaison entre les distrib
linux pour le monde de l'entreprise. Genre avantages, inconvénients.


Pour l'instant, le vrai point bloquant sur la debian, c'est pas de
support commercial. Visiblement cela a fait parti du choix redhat,
pour avoir un support éditeur.

Autre point éfrayant, pour pouvoir appliquer les maj paquets chez redhat
il faut enregistrer son système sur le RHN (200$ la bête ).
De plus, je viens de toucher à une machine pour la mettre à jour, mais
je ne suis même pas certain que l'updater restart les services qui ont
été upgradés...

Y'a encore des gens qui tourne avec du redhat dans le monde de
l'entreprise?


Merci de vos avis éclairés.



Bonjour,

Pour répondre à votre dernière question, il y a énormément de gens qui
utilisent RedHat en entreprise. En tant que prestataire, j'essaie de
proposer Debian chaque fois que c'est possible mais pour des raisons
d'homogénéité certaines entreprises imposent RedHat car c'est la seule
distribution pour laquelle toutes leurs applications critiques sont
supportées (ex: SGBD Oracle).

La stratégie est plutôt :
- machine critique = RedHat + contrat de mise à jour RHN
- machine non critique (développement, test,...) = CentOS.

Dans le cas de votre entreprise, l'aberration est d'avoir choisi RedHat
pour le support et de ne pas souscrire aux contrats RHN.
Quel support comptez-vous avoir en cas de problème ?
Comment allez-vous obtenir les correctifs ?
Le temps passé à installer les RPM un par un (ou compiler des sources)
plutôt qu'utiliser yum ou up2date ne vaut-il pas plus de 200$/an ?

Si la volonté est d'utiliser une distribution équivalente à RedHat sans
payer de contrat RHN, le mieux serait d'utiliser CentOS.

De toute façon, RedHat et CentOS sont moins riches que Debian en terme
de paquets supportés. Il vous faudra en plus utiliser des dépôts comme
dag-rpm pour compléter l'offre RedHat/CentOS. Ces dépôts sont
accessibles via yum. C'est quand même plus propre que de recompiler à
partir des sources (à moins que vous ayez un processus robuste de
compilation/test/déploiement pour ces sources; mais à la lumière de
votre description de la situation, j'ai des doutes...).

Bon courage ;)
--
Netsurfeur
Patrick Texier
Le #19053191
Le Sat, 04 Apr 2009 16:12:20 +0200, chksum a écrit :

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:


[...]
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz



Effectivement, le mieux c'est souvent d'aller chercher les patches ou le
CVS.
--
Patrick Texier

vim:syntax=mail:ai:ts=4:et:twr
Thumain Th.
Le #19052721
Le Sat, 04 Apr 2009 16:12:20 +0200, chksum écrit:

Bonjour,


je viens d'arriver dans une boite où la plupart
des serveurs sont installés en redhat Entr (4 ou 5).
Perso, j'avais plutôt l'expérience debian/ubuntu pour les serveurs.

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:
-aucune mise à jour des systèmes, gravé dans le marbre à l'install cd
si ça foire ou j'ai oublié un paquet je réinstalle tout si si...
(rpm forever)
-donc aucune maitrise de up2date ou yum en interne, puisqu'ils
n'utilisent jamais...
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz


Dans le cadre, de l'évolution, j'aimerais trouvé sérieusement des liens
récent sur des articles qui font la comparaison entre les distrib
linux pour le monde de l'entreprise. Genre avantages, inconvénients.


Pour l'instant, le vrai point bloquant sur la debian, c'est pas de
support commercial. Visiblement cela a fait parti du choix redhat,
pour avoir un support éditeur.

Autre point éfrayant, pour pouvoir appliquer les maj paquets chez redhat
il faut enregistrer son système sur le RHN (200$ la bête ).
De plus, je viens de toucher à une machine pour la mettre à jour, mais
je ne suis même pas certain que l'updater restart les services qui ont
été upgradés...

Y'a encore des gens qui tourne avec du redhat dans le monde de
l'entreprise?


Merci de vos avis éclairés.



Nous utilisons maintenant SUSE.

--
TT
JKB
Le #19052831
Le 04-04-2009, ? propos de
Re: choix distribution linux en entreprises.,
Netsurfeur ?crivait dans fr.comp.os.linux.configuration :
chksum a écrit :
Bonjour,


je viens d'arriver dans une boite où la plupart
des serveurs sont installés en redhat Entr (4 ou 5).
Perso, j'avais plutôt l'expérience debian/ubuntu pour les serveurs.

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:
-aucune mise à jour des systèmes, gravé dans le marbre à l'install cd
si ça foire ou j'ai oublié un paquet je réinstalle tout si si...
(rpm forever)
-donc aucune maitrise de up2date ou yum en interne, puisqu'ils
n'utilisent jamais...
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz


Dans le cadre, de l'évolution, j'aimerais trouvé sérieusement des liens
récent sur des articles qui font la comparaison entre les distrib
linux pour le monde de l'entreprise. Genre avantages, inconvénients.


Pour l'instant, le vrai point bloquant sur la debian, c'est pas de
support commercial. Visiblement cela a fait parti du choix redhat,
pour avoir un support éditeur.

Autre point éfrayant, pour pouvoir appliquer les maj paquets chez redhat
il faut enregistrer son système sur le RHN (200$ la bête ).
De plus, je viens de toucher à une machine pour la mettre à jour, mais
je ne suis même pas certain que l'updater restart les services qui ont
été upgradés...

Y'a encore des gens qui tourne avec du redhat dans le monde de
l'entreprise?


Merci de vos avis éclairés.



Bonjour,

Pour répondre à votre dernière question, il y a énormément de gens qui
utilisent RedHat en entreprise. En tant que prestataire, j'essaie de
proposer Debian chaque fois que c'est possible mais pour des raisons
d'homogénéité certaines entreprises imposent RedHat car c'est la seule
distribution pour laquelle toutes leurs applications critiques sont
supportées (ex: SGBD Oracle).

La stratégie est plutôt :
- machine critique = RedHat + contrat de mise à jour RHN
- machine non critique (développement, test,...) = CentOS.

Dans le cas de votre entreprise, l'aberration est d'avoir choisi RedHat
pour le support et de ne pas souscrire aux contrats RHN.
Quel support comptez-vous avoir en cas de problème ?
Comment allez-vous obtenir les correctifs ?
Le temps passé à installer les RPM un par un (ou compiler des sources)
plutôt qu'utiliser yum ou up2date ne vaut-il pas plus de 200$/an ?



Je mettrais un sacré bémol pour Redhat qui à mon avis est la
dernière des distributions à mettre en entreprise. Effectivement, il y a
des tas de machins labellisés pour distribution Redhat, mais ce sont des
distributions sont les mises à jour sont scabreuses. Personnellement, je
m'en tape depuis le tout début de redhat et ce n'est pas allé en
s'arrangeant. Mettre un serveur debian à jour d'une stable vers une
stable, ça se fait les doigts dans le nez. Mettre à jour une redhat vers
une redhat, c'est un sport de haute voltige avec au passage des serveurs
qui explosent en vol. J'ai connu, et depuis, je n'en installe plus une
seule.

Si la volonté est d'utiliser une distribution équivalente à RedHat sans
payer de contrat RHN, le mieux serait d'utiliser CentOS.

De toute façon, RedHat et CentOS sont moins riches que Debian en terme
de paquets supportés. Il vous faudra en plus utiliser des dépôts comme
dag-rpm pour compléter l'offre RedHat/CentOS. Ces dépôts sont
accessibles via yum. C'est quand même plus propre que de recompiler à
partir des sources (à moins que vous ayez un processus robuste de
compilation/test/déploiement pour ces sources; mais à la lumière de
votre description de la situation, j'ai des doutes...).



Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
JKB
Le #19052821
Le 04-04-2009, ? propos de
Re: choix distribution linux en entreprises.,
Netsurfeur ?crivait dans fr.comp.os.linux.configuration :
chksum a écrit :
Bonjour,


je viens d'arriver dans une boite où la plupart
des serveurs sont installés en redhat Entr (4 ou 5).
Perso, j'avais plutôt l'expérience debian/ubuntu pour les serveurs.

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:
-aucune mise à jour des systèmes, gravé dans le marbre à l'install cd
si ça foire ou j'ai oublié un paquet je réinstalle tout si si...
(rpm forever)
-donc aucune maitrise de up2date ou yum en interne, puisqu'ils
n'utilisent jamais...
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz


Dans le cadre, de l'évolution, j'aimerais trouvé sérieusement des liens
récent sur des articles qui font la comparaison entre les distrib
linux pour le monde de l'entreprise. Genre avantages, inconvénients.


Pour l'instant, le vrai point bloquant sur la debian, c'est pas de
support commercial. Visiblement cela a fait parti du choix redhat,
pour avoir un support éditeur.

Autre point éfrayant, pour pouvoir appliquer les maj paquets chez redhat
il faut enregistrer son système sur le RHN (200$ la bête ).
De plus, je viens de toucher à une machine pour la mettre à jour, mais
je ne suis même pas certain que l'updater restart les services qui ont
été upgradés...

Y'a encore des gens qui tourne avec du redhat dans le monde de
l'entreprise?


Merci de vos avis éclairés.



Bonjour,

Pour répondre à votre dernière question, il y a énormément de gens qui
utilisent RedHat en entreprise. En tant que prestataire, j'essaie de
proposer Debian chaque fois que c'est possible mais pour des raisons
d'homogénéité certaines entreprises imposent RedHat car c'est la seule
distribution pour laquelle toutes leurs applications critiques sont
supportées (ex: SGBD Oracle).

La stratégie est plutôt :
- machine critique = RedHat + contrat de mise à jour RHN
- machine non critique (développement, test,...) = CentOS.

Dans le cas de votre entreprise, l'aberration est d'avoir choisi RedHat
pour le support et de ne pas souscrire aux contrats RHN.
Quel support comptez-vous avoir en cas de problème ?
Comment allez-vous obtenir les correctifs ?
Le temps passé à installer les RPM un par un (ou compiler des sources)
plutôt qu'utiliser yum ou up2date ne vaut-il pas plus de 200$/an ?



Je mettrais un sacré bémol pour Redhat qui à mon avis est la
dernière des distributions à mettre en entreprise. Effectivement, il y a
des tas de machins labellisés pour distribution Redhat, mais ce sont des
distributions sont les mises à jour sont scabreuses. Personnellement, je
m'en tape depuis le tout début de redhat et ce n'est pas allé en
s'arrangeant. Mettre un serveur debian à jour d'une stable vers une
stable, ça se fait les doigts dans le nez. Mettre à jour une redhat vers
une redhat, c'est un sport de haute voltige avec au passage des serveurs
qui explosent en vol. J'ai connu, et depuis, je n'en installe plus une
seule.

Si la volonté est d'utiliser une distribution équivalente à RedHat sans
payer de contrat RHN, le mieux serait d'utiliser CentOS.

De toute façon, RedHat et CentOS sont moins riches que Debian en terme
de paquets supportés. Il vous faudra en plus utiliser des dépôts comme
dag-rpm pour compléter l'offre RedHat/CentOS. Ces dépôts sont
accessibles via yum. C'est quand même plus propre que de recompiler à
partir des sources (à moins que vous ayez un processus robuste de
compilation/test/déploiement pour ces sources; mais à la lumière de
votre description de la situation, j'ai des doutes...).



Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Erwan David
Le #19053101
JKB

Je mettrais un sacré bémol pour Redhat qui à mon avis est la
dernière des distributions à mettre en entreprise. Effectivement, il y a
des tas de machins labellisés pour distribution Redhat, mais ce sont des
distributions sont les mises à jour sont scabreuses. Personnellement, je
m'en tape depuis le tout début de redhat et ce n'est pas allé en
s'arrangeant. Mettre un serveur debian à jour d'une stable vers une
stable, ça se fait les doigts dans le nez. Mettre à jour une redhat vers
une redhat, c'est un sport de haute voltige avec au passage des serveurs
qui explosent en vol. J'ai connu, et depuis, je n'en installe plus une
seule.



Certes mais c'est celle pour laquelle tu as des éditeurs qui disent
"c'est la seule supportée"....

--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
JKB
Le #19055021
Le 04-04-2009, ? propos de
Re: choix distribution linux en entreprises.,
Erwan David ?crivait dans fr.comp.os.linux.configuration :
JKB

Je mettrais un sacré bémol pour Redhat qui à mon avis est la
dernière des distributions à mettre en entreprise. Effectivement, il y a
des tas de machins labellisés pour distribution Redhat, mais ce sont des
distributions sont les mises à jour sont scabreuses. Personnellement, je
m'en tape depuis le tout début de redhat et ce n'est pas allé en
s'arrangeant. Mettre un serveur debian à jour d'une stable vers une
stable, ça se fait les doigts dans le nez. Mettre à jour une redhat vers
une redhat, c'est un sport de haute voltige avec au passage des serveurs
qui explosent en vol. J'ai connu, et depuis, je n'en installe plus une
seule.



Certes mais c'est celle pour laquelle tu as des éditeurs qui disent
"c'est la seule supportée"....



Je suis bien d'accord. Sauf qu'en pratique, un truc qui tourne sous
Redhat tourne à peu de choses près (des scripts ou des versions de
bibliothèques) parfaitement sous une autre distribution. Et je préfère
m'emmerder une seule fois à l'installation d'un soft plutôt que me faire
braire régulièrement avec RedHat.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
chksum
Le #19055111
> Bonjour,

Pour répondre à votre dernière question, il y a énormément de gens qui
utilisent RedHat en entreprise. En tant que prestataire, j'essaie de
proposer Debian chaque fois que c'est possible mais pour des raisons
d'homogénéité certaines entreprises imposent RedHat car c'est la seule
distribution pour laquelle toutes leurs applications critiques sont
supportées (ex: SGBD Oracle).



A ce que je viens de voir, on dira que c'est pour une utilisation
standard (comprendre des applications standards à ce que j'ai vu
pour l'instant, aucun logiciel commercial en vue...)

La stratégie est plutôt :
- machine critique = RedHat + contrat de mise à jour RHN
- machine non critique (développement, test,...) = CentOS.


C'est marrant, mon premier cas qu'on m'a mis dans les mains.
-> Mets à jour c'est machines critiques STP Gloups!


Dans le cas de votre entreprise, l'aberration est d'avoir choisi RedHat
pour le support et de ne pas souscrire aux contrats RHN.
Quel support comptez-vous avoir en cas de problème ?
Comment allez-vous obtenir les correctifs ?
Le temps passé à installer les RPM un par un (ou compiler des sources)
plutôt qu'utiliser yum ou up2date ne vaut-il pas plus de 200$/an ?



si mais encore faut-il le maitriser, ce qui n'est pas le cas
actuellement... Le support RH fait du botage en touche pour l'instant
sur des machines critiques non upgradés. trop la classe.

Si la volonté est d'utiliser une distribution équivalente à RedHat sans
payer de contrat RHN, le mieux serait d'utiliser CentOS.

De toute façon, RedHat et CentOS sont moins riches que Debian en terme
de paquets supportés. Il vous faudra en plus utiliser des dépôts comme
dag-rpm pour compléter l'offre RedHat/CentOS. Ces dépôts sont
accessibles via yum. C'est quand même plus propre que de recompiler à
partir des sources (à moins que vous ayez un processus robuste de
compilation/test/déploiement pour ces sources; mais à la lumière de
votre description de la situation, j'ai des doutes...).




Mon idée était plutôt de partir sur du ubuntu serveur/canonical pour le
support, mais de ce que ce coté là, Pas grand chose à se mettre sous
la dent.
chksum
Le #19055101
>
Nous utilisons maintenant SUSE.



Pour avoir vu une suze entreprise, il n'y a pas longtemps.
J'éviterais tant que possible, j'arrive toujours pas à me faire
à YAST...
chksum
Le #19055241
Patrick Texier a écrit :
Le Sat, 04 Apr 2009 16:12:20 +0200, chksum a écrit :

Malheureusement, la maitrise de l'administration est catastrophique:


[...]
-installation de nouveaux paquets à partir de source tar.gz



Effectivement, le mieux c'est souvent d'aller chercher les patches ou le
CVS.




Oui mais là, bonjour les coupures de services dans les cas d'upgrade.
-> retrouver les options de compil de la version précédente.
-> tester avant les maj
-> limiter au *maximum* l'interruption de services.


Dans le cas de passage avec des paquets, je ne rencontre pas ces soucis
là. (En tout cas pour l'instant, je ne l'ai jamais rencontré)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme