Choix pour un zoom Sigma (monture Nikon)

Le
flyingtiti
Bonsoir à tous, de la part d'un lurkeur de longue date. :-)

J'ai donc actuellement un Nikon D80 et le cher Père Noël, après un
passage gourmand par mon compte en banque, va me livrer sous peu un
Nikon D300. Je ne sais pas encore si je vais garder le D80 comme
deuxième boitier, mais ceci est un autre débat.

J'ai parmi mes objos un Nikkor 18-70mm f/3.5-4.5G ED-IF AF-S DX et un
Nikkor 70-300 mm f/4,5-5,6G AF-S VR IF-ED. Ce sont ceux que j'utilise le
plus en ce moment. Je fais de plus en plus de photos d'avions en
statique, au décollage, en vol ; et le 70-300 est vraiment trop juste la
plupart du temps. Je me suis fait prêter un Sigma 80-400mm F4,5-5,6 DG
EX OS et là encore, c'est à mon goût trop juste. Dommage, il est
stabilisé, contrairement aux deux autres Sigma dont je vais vous parler.

Je vais donc probablement acquérir un xx-500 Sigma : c.a.d. un 50-500 ou
un 170-500.

<http://www.sigma-photo.fr/site/boutique/FicheProduit.aspx?idGenerique=0
000047&idTypeProduit00015>

<http://www.sigma-photo.fr/site/boutique/FicheProduit.aspx?idGenerique=0
000054&idTypeProduit00008>

C'est là que j'ai besoin de vos conseils avinés, oup ! pardon, avisés.
Hips !

1 - Dois-je garder mes Nikkor 18-70 et 70-300 VR, et acheter le Sigma
170-500 ?

2 - Dois-je garder mes Nikkor 18-70 et 70-300 VR, et acheter le Sigma
50-500 ?

3 - Dois-je garder le Nikkor 18-70, vendre le 70-300 VR et acheter alors
le Sigma 50-500, qui remplacera alors le Nikkor 70-300 ?

J'ai consulté plusieurs vendeurs, et j'ai eu… plusieurs avis différents.

Il se dégage tout de même que la majorité de ces derniers me conseillent
de garder les deux Nikkor (le 18-70 et le 70-300) pour le "quotidien"
(sic) et d'acheter le Sigma 50-500 pour les photos aéronautiques, ne
prenant alors que cet objectif lorsque je vais spotter.

Selon les vendeurs penchant vers cette solution, je pourrais acheter le
Sigma 170-500 à la place du 50-500, mais je serai alors obligé d'avoir
avec moi le NIkkor 70-300 pour les plans plus rapprochés.

Une petite précision, il m'arrive avec le 70-300 de prendre depuis le
plancher des vaches des parachutistes en vol ; et le fait de pouvoir
descendre à 70 quand ils sont pratiquement au sol, est quelque chose
d'appréciable. Avec un 170-500 je devrais me limiter, forcément, ou
prendre beaucoup de champ lors des atterrissages.

Je precise tout de suite que la différence de prix entre les deux Sigma
n'a aucune importance. Du moins pas ici parce que côté compte en banque,
c'est hélas autre chose. :-)

A vous lire, en vous remerciant déjà pour vos avis éclairés
d'utilisateurs.

--
A l'approche de l'hiver, sauvez le gros cochon qui est en vous :
mangez un Corse !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ofnuts
Le #1823791
Thierry wrote:
Bonsoir à tous, de la part d'un lurkeur de longue date. :-)

J'ai donc actuellement un Nikon D80 et le cher Père Noël, après un
passage gourmand par mon compte en banque, va me livrer sous peu un
Nikon D300. Je ne sais pas encore si je vais garder le D80 comme
deuxième boitier, mais ceci est un autre débat.

J'ai parmi mes objos un Nikkor 18-70mm f/3.5-4.5G ED-IF AF-S DX et un
Nikkor 70-300 mm f/4,5-5,6G AF-S VR IF-ED. Ce sont ceux que j'utilise le
plus en ce moment. Je fais de plus en plus de photos d'avions en
statique, au décollage, en vol ; et le 70-300 est vraiment trop juste la
plupart du temps. Je me suis fait prêter un Sigma 80-400mm F4,5-5,6 DG
EX OS et là encore, c'est à mon goût trop juste. Dommage, il est
stabilisé, contrairement aux deux autres Sigma dont je vais vous parler.

Je vais donc probablement acquérir un xx-500 Sigma : c.a.d. un 50-500 ou
un 170-500.

<http://www.sigma-photo.fr/site/boutique/FicheProduit.aspx?idGenerique=0
000047&idTypeProduit00015>

<http://www.sigma-photo.fr/site/boutique/FicheProduit.aspx?idGenerique=0
000054&idTypeProduit00008>

C'est là que j'ai besoin de vos conseils avinés, oup ! pardon, avisés.
Hips !

1 - Dois-je garder mes Nikkor 18-70 et 70-300 VR, et acheter le Sigma
170-500 ?

2 - Dois-je garder mes Nikkor 18-70 et 70-300 VR, et acheter le Sigma
50-500 ?

3 - Dois-je garder le Nikkor 18-70, vendre le 70-300 VR et acheter alors
le Sigma 50-500, qui remplacera alors le Nikkor 70-300 ?

J'ai consulté plusieurs vendeurs, et j'ai eu… plusieurs avis différents.

Il se dégage tout de même que la majorité de ces derniers me conseillent
de garder les deux Nikkor (le 18-70 et le 70-300) pour le "quotidien"
(sic) et d'acheter le Sigma 50-500 pour les photos aéronautiques, ne
prenant alors que cet objectif lorsque je vais spotter.

Selon les vendeurs penchant vers cette solution, je pourrais acheter le
Sigma 170-500 à la place du 50-500, mais je serai alors obligé d'avoir
avec moi le NIkkor 70-300 pour les plans plus rapprochés.

Une petite précision, il m'arrive avec le 70-300 de prendre depuis le
plancher des vaches des parachutistes en vol ; et le fait de pouvoir
descendre à 70 quand ils sont pratiquement au sol, est quelque chose
d'appréciable. Avec un 170-500 je devrais me limiter, forcément, ou
prendre beaucoup de champ lors des atterrissages.



Ou utiliser les deux boitiers dontles focales se recouvrent, ce qui peut
être un argument pour garder l'ancien boitier.

--
Bd.
(drop dots except last)
TDM850/UKRMMA#2

Haroun
Le #1823783
"Ofnuts" news:474fbc95$0$11455$

J'ai donc actuellement un Nikon D80 et le cher Père Noël, après un
passage gourmand par mon compte en banque, va me livrer sous peu un
Nikon D300. Je ne sais pas encore si je vais garder le D80 comme
deuxième boitier, mais ceci est un autre débat.



comme l'a dite Ofnuts, garder le D80 permet de jouer avec plusieurs
objectifs sans perte de temps, et dans ton cahier des charges, ça me paraît,
sinon indispensable, du moins très utile...

Je fais de plus en plus de photos d'avions en
statique, au décollage, en vol



du spotting au bord des aéroports, ou plutôt des meetings?
je demande ça parce qu'à mon avis, si t'as des avions à hélice dans le coup,
avec un 500 et la vitesse d'obturation nécessaire à une image nette avec
cette focale, tu peux oublier tout flou de mouvement sur les hélices
(hélas). Du coups, c'est plus intéressant de prendre d'un peu plus loin et
de recadrer après, ça t'aide à avoir une vitesse plus faible

sinon, pour le choix entre le 50-500 et le 170-500, à part le fait qu'a
priori j'aurais plus confiance dans un zoom de moindre amplitude (a priori
peut-être idiot, j'en conviens volontiers), je n'ai pas d'idée précise...

--
Haroun


flyingtiti
Le #1823774
Haroun
J'ai donc actuellement un Nikon D80 et le cher Père Noël, après un
passage gourmand par mon compte en banque, va me livrer sous peu un
Nikon D300. Je ne sais pas encore si je vais garder le D80 comme
deuxième boitier, mais ceci est un autre débat.



comme l'a dite Ofnuts, garder le D80 permet de jouer avec plusieurs
objectifs sans perte de temps, et dans ton cahier des charges, ça me paraît,
sinon indispensable, du moins très utile...


Bon, d'accord. Tout le monde se rejoint sur ce point. De plus je vais
faire pas mal de promenades dans mes montagnes corses et en cas de
badaboum sur un sentier (je parle malheureusement d'expérience) je
préfere fusiller le D80 si un appareil doit morfler au cours d'une
chute.

Je fais de plus en plus de photos d'avions en
statique, au décollage, en vol



du spotting au bord des aéroports, ou plutôt des meetings?


Les deux. Mais je suis surtout rendu compte de la justesse du 300 lors
de meetings.

je demande ça parce qu'à mon avis, si t'as des avions à hélice dans le coup,
avec un 500 et la vitesse d'obturation nécessaire à une image nette avec
cette focale, tu peux oublier tout flou de mouvement sur les hélices
(hélas). Du coups, c'est plus intéressant de prendre d'un peu plus loin et
de recadrer après, ça t'aide à avoir une vitesse plus faible


Oui, je vois ce que tu veux dire. J'ai vu ce problème sur des photos
faites avec un 400 Sigma.

sinon, pour le choix entre le 50-500 et le 170-500, à part le fait qu'a
priori j'aurais plus confiance dans un zoom de moindre amplitude (a priori
peut-être idiot, j'en conviens volontiers), je n'ai pas d'idée précise...


Le 170 est moins lumineux parait-il. Le 50-500 m'éviterait aussi de
changer d'objos. Surtout quand je photographie des parachustistes.

Merci à toi et à Ofnuts.


--
A l'approche de l'hiver, sauvez le gros cochon qui est en vous :
mangez un Corse !



Publicité
Poster une réponse
Anonyme