Clonage de Win XP Home

Le
geo cherchetout
Bonjour,

Dans l'espoir de transférer sans fastidieuses réinstallations OS et
applications vers un nouveau disque dur, j'ai utilisé ce brave partimage
que Linux (Mandriva 2007 Spring) met à ma disposition. Voici comment
j'ai procédé et le résultat obtenu. Je simplifie beaucoup car mon
parcours réel fut plein de détours et de rebroussements de chemin :

1) Le disque neuf, appelons le hda (de 80 Go) avait été installé en
esclave par l'ami pour qui je tente l'opération. Il l'avait partitionné
en deux partitions ntfs de 40 Go environ.

2) Pour commencer, j'ai permutté les rôles respectifs des deux disques.
hda est désormais maître et hdb, l'ancien (de 40 Go) en esclave, d'où
les noms que je leur donne ici.

3) Dans hda, j'ai supprimé les deux partitions de 40 Go et recréé une
partition ntfs de 11 Go et une de 29 Go. La première, hda1, suffit
largement pour accueillir le clone de C: et la seconde, hda5, pour
accueillir celui de D:, c'est-à-dire les deux partitions existantes dans
hdb.

4) À la suite, j'ai installé dans trois autres partitions ma chère
Mandriva, ce qui était un des buts de l'opération. Ce fut aussi un moyen
commode pour réaliser la suite confortablement.

5) Pour la gestion du boot, j'ai installé gag dans le MBR de hda.

6) Avec partimage, j'ai cloné les deux partitions de hdb, leurs clones
prenant place dans les partitions homologues de hda. Ainsi hda1 est-elle
l'image de hdb1 (C:) et hda5 celle de hdb5 (D:).

7) Ceci fait et par précaution, j'ai débranché l'alimentation du vieux
disque. Il ne s'agit pas pour moi de lui faire prendre le moindre risque.

8) Première tentative de démarrage de Windows : La fenêtre avec le petit
chenillard apparaît, puis une autre fenêtre à dominante bleue avec un
message du genre « Windows va démarrer » près de l'icône de Windows.
Mais rien de plus ne se produit, même en attendant 15 minutes.

9) Seconde tentative en ayant rebranché hdb. Windows démarre pour de bon
mais je découvre peu après de drôles de choses dans le poste de travail :
* Les partitions C: et D: sont celles de l'ancien disque alors que G: et
H: sont celles du nouveau. J'en ai fait la preuve en y plaçant des
fichiers témoins et en les scrutant depuis Mandriva.
* Si je passe en ligne de commande, le prompt commence par G: au lieu de C:

Un peu bêtement, j'ai tenté de renommer ces unités mais c'est impossible
pour C: et, de toute façon, ça n'empêcherait pas l'action de se
dérouler, comme j'en ai l'impression confuse, dans l'ancien disque.

10) Après avoir rendu sa première partition inactive (avec cfdisk), je
rebranche hdb. Même comportement qu'en 9 au démarrage suivant.

Mes questions : Ce que j'ai voulu faire est-il techniquement possible ?
L'ai-je réussi sans m'en rendre compte ? Je ne comprends pas très bien
dans quel état se trouve le PC et je n'aurais le sentiment d'un plein
succès que s'il était possible de démonter l'ancien disque. J'ai bien
cherché sur le web, et notamment sur le site de Maître J.C.B. mais n'ai
trouvé nulle part de recette infaillible ou d'explication me permettant
de comprendre ce qu'il se passe. L'OS est-il marié pour la vie au
premier disque dur sur lequel il est installé initialement ? Y a-t-il
quelque chose dans la base de registre qu'on peut changer ?

Je précise qu'à aucun moment il ne m'a pas été demandé de valider Windows.

Merci déjà de m'avoir lu jusqu'ici
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ascadix
Le #14233321
geo cherchetout viens de tapoter sur son clavier ....

Bonjour,

Dans l'espoir de transférer sans fastidieuses réinstallations OS et
applications vers un nouveau disque dur, j'ai utilisé ce brave
partimage que Linux (Mandriva 2007 Spring) met à ma disposition.
Voici comment
j'ai procédé et le résultat obtenu. Je simplifie beaucoup car mon
parcours réel fut plein de détours et de rebroussements de chemin :

1) Le disque neuf, appelons le hda (de 80 Go) avait été installé en
esclave par l'ami pour qui je tente l'opération. Il l'avait
partitionné
en deux partitions ntfs de 40 Go environ.

2) Pour commencer, j'ai permutté les rôles respectifs des deux
disques. hda est désormais maître et hdb, l'ancien (de 40 Go) en
esclave, d'où
les noms que je leur donne ici.

3) Dans hda, j'ai supprimé les deux partitions de 40 Go et recréé une
partition ntfs de 11 Go et une de 29 Go. La première, hda1, suffit
largement pour accueillir le clone de C: et la seconde, hda5, pour
accueillir celui de D:, c'est-à-dire les deux partitions existantes
dans hdb.

4) À la suite, j'ai installé dans trois autres partitions ma chère
Mandriva, ce qui était un des buts de l'opération. Ce fut aussi un
moyen commode pour réaliser la suite confortablement.

5) Pour la gestion du boot, j'ai installé gag dans le MBR de hda.

6) Avec partimage, j'ai cloné les deux partitions de hdb, leurs clones
prenant place dans les partitions homologues de hda. Ainsi hda1
est-elle l'image de hdb1 (C:) et hda5 celle de hdb5 (D:).

7) Ceci fait et par précaution, j'ai débranché l'alimentation du vieux
disque. Il ne s'agit pas pour moi de lui faire prendre le moindre
risque.

8) Première tentative de démarrage de Windows : La fenêtre avec le
petit chenillard apparaît, puis une autre fenêtre à dominante bleue
avec un message du genre « Windows va démarrer » près de l'icône de
Windows.
Mais rien de plus ne se produit, même en attendant 15 minutes.

9) Seconde tentative en ayant rebranché hdb. Windows démarre pour de
bon mais je découvre peu après de drôles de choses dans le poste de
travail : * Les partitions C: et D: sont celles de l'ancien disque
alors que G: et H: sont celles du nouveau. J'en ai fait la preuve en
y plaçant des fichiers témoins et en les scrutant depuis Mandriva.
* Si je passe en ligne de commande, le prompt commence par G: au lieu
de C:

Un peu bêtement, j'ai tenté de renommer ces unités mais c'est
impossible pour C: et, de toute façon, ça n'empêcherait pas l'action
de se
dérouler, comme j'en ai l'impression confuse, dans l'ancien disque.

10) Après avoir rendu sa première partition inactive (avec cfdisk), je
rebranche hdb. Même comportement qu'en 9 au démarrage suivant.

Mes questions : Ce que j'ai voulu faire est-il techniquement possible
? L'ai-je réussi sans m'en rendre compte ? Je ne comprends pas très
bien dans quel état se trouve le PC et je n'aurais le sentiment d'un
plein succès que s'il était possible de démonter l'ancien disque.
J'ai bien cherché sur le web, et notamment sur le site de Maître
J.C.B. mais n'ai trouvé nulle part de recette infaillible ou
d'explication me permettant
de comprendre ce qu'il se passe. L'OS est-il marié pour la vie au
premier disque dur sur lequel il est installé initialement ? Y a-t-il
quelque chose dans la base de registre qu'on peut changer ?

Je précise qu'à aucun moment il ne m'a pas été demandé de valider
Windows.

Merci déjà de m'avoir lu jusqu'ici...



La même manip directement sous XP ...

- brancher le 2° DD en secondaire
- partionner, juste la partition boot et systeme ( pour 99% des gens ..y en
as qu'une , c'est le C: ), ne pas oublier de l'activer
- DriveImage XML ( gratos, qq mo à télécharger ) >> cloner C: >> la
partition du nouveau DD
- Drive Image toujours ..changer l'identificateur de disque du second DD (
ne pas toucher à l'original )
- éteindre
- debrancher le vieux et mettre le nouveau DD à la bonne place
- ralumer
- voili .... c'est fait


Pour ton pb, il n'aurait pas fallut initialiser le DD neuf sous Windows
avant le clonage, en faisant ça, Windows à collé une "signature" sur ce DD
..Et quand tu reboot, il utilise cette signature pour bien remettre les
"bonnes" lettres à chaque partitions malgrés le désordre dans les
connections

Ce que tu peut tenter ... mais sans garanties, j'ai pas essayé dans ce
cas-là, tu boot, tu lance DriveImage, tu modifie l'identificateur du nouveau
DD, tu éteint , tu débranche l'ancien et tu ralume
Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le manchot
( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table de partitions,
regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )

Info annexe ..pour changer la lettre du disque systeme de windows ..ya la
méthode douloureuse, à la main dans la base de registre en extrapolant les
infos de la page de JCB
et la méthode "faineant" ... récupérer l'outils Citrix "driveremap.exe", par
ex en téléchargeant et dézipant le dernier service pack de Metaframe
presentation server ..et le lancer, la suite en intuitive :-)


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça arrive.
Michel_D
Le #14233291
Ascadix a écrit :
geo cherchetout viens de tapoter sur son clavier ....

Bonjour,

Dans l'espoir de transférer sans fastidieuses réinstallations OS et
applications vers un nouveau disque dur, j'ai utilisé ce brave
partimage que Linux (Mandriva 2007 Spring) met à ma disposition.
Voici comment
j'ai procédé et le résultat obtenu. Je simplifie beaucoup car mon
parcours réel fut plein de détours et de rebroussements de chemin :

1) Le disque neuf, appelons le hda (de 80 Go) avait été installé en
esclave par l'ami pour qui je tente l'opération. Il l'avait
partitionné
en deux partitions ntfs de 40 Go environ.

2) Pour commencer, j'ai permutté les rôles respectifs des deux
disques. hda est désormais maître et hdb, l'ancien (de 40 Go) en
esclave, d'où
les noms que je leur donne ici.

3) Dans hda, j'ai supprimé les deux partitions de 40 Go et recréé une
partition ntfs de 11 Go et une de 29 Go. La première, hda1, suffit
largement pour accueillir le clone de C: et la seconde, hda5, pour
accueillir celui de D:, c'est-à-dire les deux partitions existantes
dans hdb.

4) À la suite, j'ai installé dans trois autres partitions ma chère
Mandriva, ce qui était un des buts de l'opération. Ce fut aussi un
moyen commode pour réaliser la suite confortablement.

5) Pour la gestion du boot, j'ai installé gag dans le MBR de hda.

6) Avec partimage, j'ai cloné les deux partitions de hdb, leurs clones
prenant place dans les partitions homologues de hda. Ainsi hda1
est-elle l'image de hdb1 (C:) et hda5 celle de hdb5 (D:).

7) Ceci fait et par précaution, j'ai débranché l'alimentation du vieux
disque. Il ne s'agit pas pour moi de lui faire prendre le moindre
risque.

8) Première tentative de démarrage de Windows : La fenêtre avec le
petit chenillard apparaît, puis une autre fenêtre à dominante bleue
avec un message du genre « Windows va démarrer » près de l'icône de
Windows.
Mais rien de plus ne se produit, même en attendant 15 minutes.

9) Seconde tentative en ayant rebranché hdb. Windows démarre pour de
bon mais je découvre peu après de drôles de choses dans le poste de
travail : * Les partitions C: et D: sont celles de l'ancien disque
alors que G: et H: sont celles du nouveau. J'en ai fait la preuve en
y plaçant des fichiers témoins et en les scrutant depuis Mandriva.
* Si je passe en ligne de commande, le prompt commence par G: au lieu
de C:

Un peu bêtement, j'ai tenté de renommer ces unités mais c'est
impossible pour C: et, de toute façon, ça n'empêcherait pas l'action
de se
dérouler, comme j'en ai l'impression confuse, dans l'ancien disque.

10) Après avoir rendu sa première partition inactive (avec cfdisk), je
rebranche hdb. Même comportement qu'en 9 au démarrage suivant.

Mes questions : Ce que j'ai voulu faire est-il techniquement possible
? L'ai-je réussi sans m'en rendre compte ? Je ne comprends pas très
bien dans quel état se trouve le PC et je n'aurais le sentiment d'un
plein succès que s'il était possible de démonter l'ancien disque.
J'ai bien cherché sur le web, et notamment sur le site de Maître
J.C.B. mais n'ai trouvé nulle part de recette infaillible ou
d'explication me permettant
de comprendre ce qu'il se passe. L'OS est-il marié pour la vie au
premier disque dur sur lequel il est installé initialement ? Y a-t-il
quelque chose dans la base de registre qu'on peut changer ?

Je précise qu'à aucun moment il ne m'a pas été demandé de valider
Windows.

Merci déjà de m'avoir lu jusqu'ici...




La même manip directement sous XP ...

- brancher le 2° DD en secondaire
- partionner, juste la partition boot et systeme ( pour 99% des gens ..y
en as qu'une , c'est le C: ), ne pas oublier de l'activer
- DriveImage XML ( gratos, qq mo à télécharger ) >> cloner C: >> la
partition du nouveau DD
- Drive Image toujours ..changer l'identificateur de disque du second DD
( ne pas toucher à l'original )
- éteindre
- debrancher le vieux et mettre le nouveau DD à la bonne place
- ralumer
- voili .... c'est fait


Pour ton pb, il n'aurait pas fallut initialiser le DD neuf sous Windows
avant le clonage, en faisant ça, Windows à collé une "signature" sur ce
DD ...Et quand tu reboot, il utilise cette signature pour bien remettre
les "bonnes" lettres à chaque partitions malgrés le désordre dans les
connections




C'est tout à fait exact.


Ce que tu peut tenter ... mais sans garanties, j'ai pas essayé dans ce
cas-là, tu boot, tu lance DriveImage, tu modifie l'identificateur du
nouveau DD, tu éteint , tu débranche l'ancien et tu ralume
Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le
manchot ( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table de
partitions, regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )




C'est à l'offset 0x01B8 sur 4 octets au niveau du MBR
(1er secteur du disque).

Il y a plusieurs méthodes pour remédier au problème :
Soit remettre à 0 cette signature ce qui aura pour conséquence de
réinitialiser l'affectation des lettres affectées aux partitions
du disque concerné lors du redémarrage.

Ou modifier l'affectation des lettres de lecteurs, l'utilitaire
savepart possède une option permettant de réaliser cette opération.


Info annexe ..pour changer la lettre du disque systeme de windows ..ya
la méthode douloureuse, à la main dans la base de registre en
extrapolant les infos de la page de JCB
et la méthode "faineant" ... récupérer l'outils Citrix "driveremap.exe",
par ex en téléchargeant et dézipant le dernier service pack de Metaframe
presentation server ..et le lancer, la suite en intuitive :-)


geo cherchetout
Le #14233281
Le 26.04.2007 20:33, *Michel_D* a écrit fort à propos :

Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le
manchot ( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table de
partitions, regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )




C'est à l'offset 0x01B8 sur 4 octets au niveau du MBR
(1er secteur du disque).

Il y a plusieurs méthodes pour remédier au problème :
Soit remettre à 0 cette signature ce qui aura pour conséquence de
réinitialiser l'affectation des lettres affectées aux partitions
du disque concerné lors du redémarrage.

Ou modifier l'affectation des lettres de lecteurs, l'utilitaire
savepart possède une option permettant de réaliser cette opération.



Ceci me donne l'idée d'une troisième méthode : extraire le MBR avec la
commande dd de linux, en modifier une copie avec un éditeur hexadécimal,
puis réinjecter la copie modifiée à la place de l'original.
Mais est-ce que cette modification ne va pas perturber ma Mandriva qui
se trouve sur ce nouveau disque ? Et suffit-il de la faire sur ce
nouveau disque ?
De toute façon, il faut que j'approfondisse avant d'agir. Je vous
soumettrai un plan d'action détaillé quand j'aurai un peu assimilé la
théorie chez JCB, si je retrouve la bonne page.

Merci pour l'idée de principe, que je n'aurais pu avoir faute de
connaissances.
geo cherchetout
Le #14233271
Le 26.04.2007 19:16, *Ascadix* a écrit fort à propos :

La même manip directement sous XP ...

- brancher le 2° DD en secondaire
- partionner, juste la partition boot et systeme ( pour 99% des gens ..y en
as qu'une , c'est le C: ), ne pas oublier de l'activer
- DriveImage XML ( gratos, qq mo à télécharger ) >> cloner C: >> la
partition du nouveau DD
- Drive Image toujours ..changer l'identificateur de disque du second DD (
ne pas toucher à l'original )
- éteindre
- debrancher le vieux et mettre le nouveau DD à la bonne place
- ralumer
- voili .... c'est fait



Merci. J'ai justement lu quelque chose à propos de ce programme ce matin
même. (Je transpire sur cette affaire depuis une semaine, mais ce n'est
pas grave parce que j'apprends beaucoup.)

Pour ton pb, il n'aurait pas fallut initialiser le DD neuf sous Windows
avant le clonage, en faisant ça, Windows à collé une "signature" sur ce DD
...Et quand tu reboot, il utilise cette signature pour bien remettre les
"bonnes" lettres à chaque partitions malgrés le désordre dans les
connections



Ah, voilà donc le n½ud du problème ! La solution est proche. :-) Mais
pourquoi Windows ne démarre-t-il que si C: est présent alors qu'il ne
l'utilise pas pour se charger ?

Ce que tu peut tenter ... mais sans garanties, j'ai pas essayé dans ce
cas-là, tu boot, tu lance DriveImage, tu modifie l'identificateur du nouveau
DD, tu éteint , tu débranche l'ancien et tu ralume



J'essaierai si je n'y arrive pas avec les autres méthodes.

Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le manchot
( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table de partitions,
regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )



Celle-ci me plaît bien, sauf que, pour plus de commodité, je pourrais
travailler sur une copie du MBR que dd me permet de prélever et remettre
en place très facilement.

Info annexe ..pour changer la lettre du disque systeme de windows ..ya la
méthode douloureuse, à la main dans la base de registre en extrapolant les
infos de la page de JCB



Cette idée suscite une question : Et si je fais autrement, n'y aura-t-il
pas conflit entre base de registre et réalité ?
De toute façon, c'est un peu vague. Au moins une semaine de recherche
pour un informaticien du dimanche comme moi...

et la méthode "faineant" ... récupérer l'outils Citrix "driveremap.exe", par
ex en téléchargeant et dézipant le dernier service pack de Metaframe
presentation server ..et le lancer, la suite en intuitive :-)



Je note aussi et te remercie pour ta foi en mon intuition. ;-) Sont-ce
des produits gratuits ?
geo cherchetout
Le #14233261
Le 26.04.2007 20:33, *Michel_D* a écrit fort à propos :

C'est à l'offset 0x01B8 sur 4 octets au niveau du MBR
(1er secteur du disque).
...
Il y a plusieurs méthodes pour remédier au problème :
Soit remettre à 0 cette signature ce qui aura pour conséquence de
réinitialiser l'affectation des lettres affectées aux partitions
du disque concerné lors du redémarrage.



Voici un hexdump du MBR complet du nouveau disque :

0000000 33fc 8ec0 8ed8 bec0 7c00 00bf b906 0100
0000010 a5f3 2eea 0006 4700 4741 203a 0090 0010
0000020 0001 7c00 0000 0000 0000 0000 0000 17bf
0000030 b406 bb0e 0007 058a 903c 0774 cd57 5f10
0000040 eb47 bfee 061d 3d80 7500 b45f cd02 a916
0000050 000f 5674 c033 d88e c08e bebe b97d 0004
0000060 3c80 7480 830a 10c6 f6e2 32b0 bbe9 b200
0000070 b480 bb41 55aa 13cd 5b72 fb81 aa55 5575
0000080 26bf 8b06 084c 0d89 4c8b 890a 024d 42b4
0000090 1ebe bb06 0003 5650 b253 cd80 7313 5b30
00000a0 585e 754b b0f1 e931 0080 7fbb b801 1000
00000b0 d88e c08e 03b9 5100 80ba b900 0002 02b4
00000c0 3db0 cd90 7313 5946 ede2 31b0 5ceb 5b90
00000d0 585e 27eb b290 8a80 0174 4c8b bb02 0003
00000e0 5153 bb52 7c00 01b8 cd02 7313 5a0b 5b59
00000f0 754b b0ed eb31 9033 595a 815b fe3e 557d
0000100 74aa b005 eb34 9023 00ea 007c b800 1000
0000110 c08e 8126 fc3e 4702 7541 260d 3e83 02fe
0000120 7547 ea05 0300 1000 33b0 07bb b400 cd0e
0000130 eb10 56fe 5a0c 748a bb0b 7000 c38e db31
0000140 01b8 cd02 7213 8c2a 8ec3 4806 607c b91e
0000150 0100 db8e f631 ff31 f3fc 1fa5 ff61 4226
0000160 be7c 7d85 40e8 eb00 be0e 7d8a 38e8 eb00
0000170 be06 7d94 30e8 be00 7d99 2ae8 eb00 47fe
0000180 5552 2042 4700 6f65 006d 6148 6472 4420
0000190 7369 006b 6552 6461 2000 7245 6f72 0072
00001a0 01bb b400 cd0e ac10 003c f475 00c3 0000
00001b0 0000 0000 0000 0000 211f 7d1f 0000 0180 <---
00001c0 0001 fe07 ffff 003f 0000 93cf 015c fe00
00001d0 ffff fe0f ffff c443 01f6 6867 062a 0000
00001e0 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000
00001f0 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 aa55
0000200

Ce serait donc 211f 7d1f ? À remplacer par des zéros ?
Je vais quand-même vérifier l'offset et tout chez JCB, deux précautions
valent mieux qu'une. Bonne nuit.
Ascadix
Le #14233251
geo cherchetout viens de tapoter sur son clavier ....

Le 26.04.2007 19:16, *Ascadix* a écrit fort à propos :

La même manip directement sous XP ...

- brancher le 2° DD en secondaire
- partionner, juste la partition boot et systeme ( pour 99% des gens
..y en as qu'une , c'est le C: ), ne pas oublier de l'activer
- DriveImage XML ( gratos, qq mo à télécharger ) >> cloner C: >> la
partition du nouveau DD
- Drive Image toujours ..changer l'identificateur de disque du
second DD ( ne pas toucher à l'original )
- éteindre
- debrancher le vieux et mettre le nouveau DD à la bonne place
- ralumer
- voili .... c'est fait



Merci. J'ai justement lu quelque chose à propos de ce programme ce
matin même. (Je transpire sur cette affaire depuis une semaine, mais
ce n'est pas grave parce que j'apprends beaucoup.)

Pour ton pb, il n'aurait pas fallut initialiser le DD neuf sous
Windows avant le clonage, en faisant ça, Windows à collé une
"signature" sur ce DD ...Et quand tu reboot, il utilise cette
signature pour bien remettre les "bonnes" lettres à chaque
partitions malgrés le désordre dans les connections



Ah, voilà donc le n½ud du problème ! La solution est proche. :-) Mais
pourquoi Windows ne démarre-t-il que si C: est présent alors qu'il ne
l'utilise pas pour se charger ?

Ce que tu peut tenter ... mais sans garanties, j'ai pas essayé dans
ce cas-là, tu boot, tu lance DriveImage, tu modifie l'identificateur
du nouveau DD, tu éteint , tu débranche l'ancien et tu ralume



J'essaierai si je n'y arrive pas avec les autres méthodes.

Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le
manchot ( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table
de partitions, regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )



Celle-ci me plaît bien, sauf que, pour plus de commodité, je pourrais
travailler sur une copie du MBR que dd me permet de prélever et
remettre en place très facilement.

Info annexe ..pour changer la lettre du disque systeme de windows
..ya la méthode douloureuse, à la main dans la base de registre en
extrapolant les infos de la page de JCB



Cette idée suscite une question : Et si je fais autrement, n'y
aura-t-il pas conflit entre base de registre et réalité ?
De toute façon, c'est un peu vague. Au moins une semaine de recherche
pour un informaticien du dimanche comme moi...



Bah ..c'est pas mon sport quotidient, j'ai du le faire 2 ou 3 fois ..et soit
en mettant le DD en esclave d'un autre PC, soit avec un Bart, on y arrive
mais c'est y en as pour une poignée de minute à remetre en forme la clef
dans notepad ( je change pas dans regedit, trop ch.., je préfére export /
edit notepad / import
Faut aussi suivnat l'historique de la machine faire gaffe à qq trucs, un bon
nombre d'entrées de la BdR ne font pas régférence en dur à la lettre, mais à
%SystemRott% ou équivalent ..pour ça pas de pb, mais il traine qq entrées ou
on à la lettre en dur, là il faut remettre en ordre si on veut que ça
décolle, de tête le paramétre systeme chiant quand tu change de lettre,
c'est la ligne qui faot référence à userinit.exe, celle-là si ya caca ...
t'ouvre pas ta session aprés avoir rebooté, faut la corriger depuis un autre
windows ou un CD Bart en montant la ruche SOFTWARE pour aller taper là:

HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREMicrosoftWindows
NTCurrentVersionWinlogon\Userinit

Mais à part ça, Windows à tendance à plutot bien s'en remetre

évidement, la grosse question c'est de savoir si le changement de lettre
c'est juste pour remetre qqchose qui à bougé ..ou si c'est pour changer ce
qui à été installé d'origine, dans le premier cas, c'est fini, et ça marche
plutot bien, dans le 2° cas ..va faloir se taper tous les trucs que les
divers softs installés ont mis dnas la BdR ..et là, ya du boulot :-~


et la méthode "faineant" ... récupérer l'outils Citrix
"driveremap.exe", par ex en téléchargeant et dézipant le dernier
service pack de Metaframe presentation server ..et le lancer, la
suite en intuitive :-)



Je note aussi et te remercie pour ta foi en mon intuition. ;-) Sont-ce
des produits gratuits ?



DriveImage XML ..tout ce qu'il y a de gratuit

Metaframe XP ... po vraiment, c'est un programme genre Terminal Serveur
puissance 1000, un trés gros systeme de serveur d'application pour grosses
entreprises.

Mais ce qui nous interesse, c'est un tout p'tit executable de qq ko, qu'on
peut trouver dans les services packs de ce produit ...et qui sont en
téléchargement libre :-)
On peut aussi obtenir une version 90j de Metaframe, et le p'tit soft ... il
est à la racine du CD.


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça arrive.
geo cherchetout
Le #14233201
Le 26.04.2007 19:16, *Ascadix* a écrit fort à propos :

Tu peut aussi virer la signature avec un editeur disque depuis le manchot
( j'ai plus l'adresse en tête, c'est qq part dans la table de partitions,
regarde chez JCB pour avoir l'offset exact )



Hourrah, ça marche ! Après vérification de l'offset (0x01B8 sur 4
octets) donné par Michel, une nuit de mauvais sommeil et avoir réfléchi
que je saurais toujours faire machine arrière, je viens de réaliser
l'opération, et c'est un plein succès. :-)
Ce fut vraiment facile avec dd et khexedit, les outils de base de
l'apprenti ornithologue sous Mandriva.
Un grand merci à vous deux pour les tuyaux et à J.C.B pour le partage de
ses immenses connaissances.
geo cherchetout
Le #14233171
> Hourrah, ça marche ! Après vérification de l'offset (0x01B8 sur 4
octets) donné par Michel, une nuit de mauvais sommeil et avoir réfléchi
que je saurais toujours faire machine arrière, je viens de réaliser
l'opération, et c'est un plein succès. :-)



Encore mieux : J'ai ensuite pu remettre en service l'ancien disque en
complément du nouveau. Par précaution, j'avais également réinitialisé sa
signature Windows. Je ne sais pas ce qui se serait produit si je ne
l'avais pas fait...
Ascadix
Le #14233101
geo cherchetout viens de tapoter sur son clavier ....

Hourrah, ça marche ! Après vérification de l'offset (0x01B8 sur 4
octets) donné par Michel, une nuit de mauvais sommeil et avoir
réfléchi que je saurais toujours faire machine arrière, je viens de
réaliser l'opération, et c'est un plein succès. :-)



Encore mieux : J'ai ensuite pu remettre en service l'ancien disque en
complément du nouveau. Par précaution, j'avais également réinitialisé
sa signature Windows. Je ne sais pas ce qui se serait produit si je ne
l'avais pas fait...



Si le premier est déja signé et des lettres attribueés à ses partitions ....
en général le deuxieme ce retrouve sans lettre affectées à sa/ses partitions
qui avaient une des lettres maintenant utilisées par le premier, il faut
aller à la main dans le gestionnaire de DD pour affecter des lettres aux
partitions qui n'en ont pas.

mais c'est plus propre et prudent de réinitialiser la signature du DD :-)


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça arrive.
Michel_D
Le #14260451
geo cherchetout a écrit :
Hourrah, ça marche ! Après vérification de l'offset (0x01B8 sur 4
octets) donné par Michel, une nuit de mauvais sommeil et avoir réfléchi
que je saurais toujours faire machine arrière, je viens de réaliser
l'opération, et c'est un plein succès. :-)




Encore mieux : J'ai ensuite pu remettre en service l'ancien disque en
complément du nouveau. Par précaution, j'avais également réinitialisé sa
signature Windows. Je ne sais pas ce qui se serait produit si je ne
l'avais pas fait...




Non, il n'y avait rien à faire sur l'ancien disque.

Désolé pour cette intervention tardive, mais bon c'est le résultat
qui compte.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme