Comment demander une « clémence » pour un feu grillé à vélib sans franchissement de carrefour ?

Le
zephred
Bonjour,

J'ai reçu une contravention hier midi pour avoir grillé un feu rouge =
à
vélib.
Je me suis arrêté 4m après le feu afin de poser le pied sur le
trottoir qui était plus épais à cet endroit, sans gêner aucun pié=
ton,
et sans entamer la traversée du carrefour.
Une voiture de police s'est arrêtée devant moi, et le fonctionnaire
côté passager m'a demandé si j'étais intéressé par perdre 55€=
et 4
points
Je passe sur les menaces de m'emmener au commissariat, de rapport au
juge (j'avais l'outrecuidance de demander qui je mettais en danger),
de retrait de 4points de mon permis, ou le départ des fonctionnaires
sans me laisser la possibilité de signer l'avis de contravention (à
quoi cela sert-il ??).
L'article R412-30 du code de la route évoqué indique bien que
l'infraction est constituée (je n'aurais pas dû dépasser le niveau du
feu rouge), mais j'ai pourtant respecté l'esprit de la loi en ne
traversant pas le carrefour, et en ne gênant personne.
Je dois payer 90€ pour ça
Je ne conteste pas la réalité de l'infraction, mais j'aimerais
demander la clémence pour celle ci.
Comment m'y prendre ?
Doit-on passer par la contestation (alors que je ne conteste pas) afin
de me retrouver face à un juge ?
Qu'est-ce que je risque si ce juge me refuse la clémence demandée ?
Ou d'abord payer (je n'ai que jusqu'à lundi 11 mai midi pour le
faire) ?

Merci de vos conseils,
Fred.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Sylvain
Le #19299291
wrote:
Bonjour,

J'ai reçu une contravention hier midi pour avoir grillé un feu rouge à
vélib.
Je me suis arrêté 4m après le feu afin de poser le pied sur le
trottoir qui était plus épais à cet endroit, sans gêner aucun piéton,
et sans entamer la traversée du carrefour.



Qu'est-ce que ça veut dire "trottoir qui était plus épais à cet endroit" ?

Plus haut par rapport à la chaussé, mais pas plus épais.

Si vous avez besoin d'un trottoire haut pour vous arrêter en vélo, alors le
vélo est une activité dangereuse pour vous.

Vous aviez également la possibilité de vous arrêter bien avant le feu pour
ne pas géner les piétons, et également ne pas géner les voitures qui devront
vous doubler, en redémarrant ce qui est dangereux.


Une voiture de police s'est arrêtée devant moi, et le fonctionnaire
côté passager m'a demandé si j'étais intéressé par perdre 55€ et 4
points...
Je passe sur les menaces de m'emmener au commissariat, de rapport au
juge (j'avais l'outrecuidance de demander qui je mettais en danger),
de retrait de 4points de mon permis, ou le départ des fonctionnaires
sans me laisser la possibilité de signer l'avis de contravention (à
quoi cela sert-il ??).
L'article R412-30 du code de la route évoqué indique bien que
l'infraction est constituée (je n'aurais pas dû dépasser le niveau du
feu rouge), mais j'ai pourtant respecté l'esprit de la loi en ne
traversant pas le carrefour, et en ne gênant personne.
Je dois payer 90€ pour ça...
Je ne conteste pas la réalité de l'infraction, mais j'aimerais
demander la clémence pour celle ci.
Comment m'y prendre ?
Doit-on passer par la contestation (alors que je ne conteste pas) afin
de me retrouver face à un juge ?
Qu'est-ce que je risque si ce juge me refuse la clémence demandée ?
Ou d'abord payer (je n'ai que jusqu'à lundi 11 mai midi pour le
faire) ?

Merci de vos conseils,
Fred.



L'arrêt au feu tricolor doit se faire au niveau de la bande d'arrêt si elle
est présente et dans le cas contraire au niveau du feu tricolor.

Et les voitures qui se trouvent derriere un vélo, sans possibilité de
doubler en sécurité, et que le vélo ne fait surtout aucun éffort pour
laisser doubler les voitures, ni aux feux tricolors, ni au rond point, c'est
pas dangereux des fois ?

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Serge
Le #19299281

Bonjour,

J'ai reçu une contravention hier midi pour avoir grillé un feu rouge à
vélib.
Je me suis arrêté 4m après le feu afin de poser le pied sur le
trottoir qui était plus épais à cet endroit, sans gêner aucun piéton,
et sans entamer la traversée du carrefour.
Une voiture de police s'est arrêtée devant moi, et le fonctionnaire
côté passager m'a demandé si j'étais intéressé par perdre 55€ et 4
points...
-------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Tu ne peux pas te voir ôter des points de permis pour une infraction
avec un véhicule qui ne nécessite pas ledit permis...

Serge
Charlubert
Le #19299681
"Serge" message de news: 4a057475$0$292$


Bonjour,

J'ai reçu une contravention hier midi pour avoir grillé un feu rouge à
vélib.
Je me suis arrêté 4m après le feu afin de poser le pied sur le
trottoir qui était plus épais à cet endroit, sans gêner aucun piéton,
et sans entamer la traversée du carrefour.
Une voiture de police s'est arrêtée devant moi, et le fonctionnaire
côté passager m'a demandé si j'étais intéressé par perdre 55€ et 4
points...
-------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Tu ne peux pas te voir ôter des points de permis pour une infraction avec
un véhicule qui ne nécessite pas ledit permis...

Serge



Oh, je crois bien que si! Partant du principe que si l'on coomet une
infraction à vélo, on peut la commettre en voiture, si toutefois on a un
permis et... une voiture!
J'en profite pour poser une question: Est ce qu'un piéton qui bien que
traversant dans un passage pour piéton, lui donne le droit de traverser
quand le "petit bonhomme" est rouge! Ne "grille" t-il pas dans ce cas un
feu???
JCE
mexx
Le #19300181
Vous pouvez solliciter l'indulgence auprès du représentant du Ministère
Public du Tribunal de police territorialement compétent (généralement un
commissaire de police), mais vos chances d'obtenir satisfaction sont égales
à zéro. Quant aux policiers qui vous menacent de retrait de points sur votre
permis à la suite d'une infraction commise à vélo, ils seraient bien
inspirés de relire la circulaire du Ministère de l’Intérieur en date du 11
mars 2004 « il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions
commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est
exigé. C’est ainsi qu’une infraction au code de la route commise à
bicyclette ne donne pas lieu à retrait de points ».
Fred
Le #19301401
(re-post de l'original...)

Bonjour,

J'ai reçu une contravention hier midi pour avoir grillé un feu rouge à
vélib.
Je me suis arrêté 4m après le feu afin de poser le pied sur le
trottoir qui était plus épais à cet endroit, sans gêner aucun piéton,
et sans entamer la traversée du carrefour.
Une voiture de police s'est arrêtée devant moi, et le fonctionnaire
côté passager m'a demandé si j'étais intéressé par perdre 55€ et 4
points...
Je passe sur les menaces de m'emmener au commissariat, de rapport au
juge (j'avais l'outrecuidance de demander qui je mettais en danger),
de retrait de 4points de mon permis, ou le départ des fonctionnaires
sans me laisser la possibilité de signer l'avis de contravention (à
quoi cela sert-il ??).
L'article R412-30 du code de la route évoqué indique bien que
l'infraction est constituée (je n'aurais pas dû dépasser le niveau du
feu rouge), mais j'ai pourtant respecté l'esprit de la loi en ne
traversant pas le carrefour, et en ne gênant personne.
Je dois payer 90€ pour ça...
Je ne conteste pas la réalité de l'infraction, mais j'aimerais
demander la clémence pour celle ci.
Comment m'y prendre ?
Doit-on passer par la contestation (alors que je ne conteste pas) afin
de me retrouver face à un juge ?
Qu'est-ce que je risque si ce juge me refuse la clémence demandée ?
Ou d'abord payer (je n'ai que jusqu'à lundi 11 mai midi pour le
faire) ?

Merci de vos conseils,
Fred.

--
remove this anti-spam wind to write to me
R1
Le #19301391
Fred wrote on samedi 9 mai 2009 20:03:

(re-post de l'original...)


Bonjour,
Je ne suis pas un pro des NG mais je me pose une question: quel est
l'intérêt de reposter l'original quand il y a eu des réponses (et
intéressantes en plus)?
Eric PETIT
Le #19301501
Sylvain wrote:
....
Si vous avez besoin d'un trottoire haut pour vous arrêter en vélo,
alors le vélo est une activité dangereuse pour vous.



Certes ;-)

Vous aviez également la possibilité de vous arrêter bien avant le feu
pour ne pas géner les piétons, et également ne pas géner les voitures
qui devront vous doubler, en redémarrant ce qui est dangereux.



D'où le monsieur il a vu que l'on pouvait "devoir" doubler ??
Il arrive que l'on ai envie, que l'on veuille voire que l'on puisse mais
l'on n'est JAMAIS dans l'obligation de doubler !!

De ce que je constate pour rouler pas mal de vélo (perso ou vélib') à Paris
et proche banlieue, ceux qui se sentent "obligés" de doubler sont
essentiellement de sacrés idiots que je retrouve systématiquement au feux
suivant...parfois également à celui qui vient ensuite, mais rarement au
troisième car plus il y a de circulation (i.e.: moins ça roule !!) et plus
ils se sentent "obligés" de doubler ;-D
Il faut essayer de se rentrer dans le crâne que parfois le moyen de
transport qui met le moins de temps pour aller d'un point A à un point B
n'est pas le plus rapide dans l'absolu. (Et accessoirement le vélo est très
bon pour le coeur et les nerfs ;-) )

...
Et les voitures qui se trouvent derriere un vélo, sans possibilité de
doubler en sécurité, et que le vélo ne fait surtout aucun éffort pour
laisser doubler les voitures, ni aux feux tricolors, ni au rond
point, c'est pas dangereux des fois ?



Là aussi, rétablissons l'ordre des choses, ce qui est dangeureux c'est celui
qui cherche à doubler alors qu'il n'y a pas là place. Si l'on veut être
tatillon le code indique clairement une marge d'un mètre ..... j'ai tendance
à ne même plus sursauter quand on me double à la moitié, mais il reste
quelques dangers qui n'hésitent pas à froler vraiment pour ne surtout pas
rester derrière ce véhicule "populaire".

Je rappelle également que le vélo est censé laisser une marge lorsque la
partie droite de la chaussée est utilisée par des véhicules en
stationnement. Ne confondons pas pas courtoisie et tentative de suicide !!


Vous semblez bien campés sur vos certiutudes, mais je vais vous en apprendre
une que vous semblez ignorer: pour chaque personne à vélo c'est une de moins
seule dans son auto pour un déplacement et autant de fluidité de gagné pour
_vous_ aussi !!
--
Eric
Reply-to valide, laissez tel quel !
Texte brut vivement conseillé !!
Sylvain
Le #19301931
Eric PETIT wrote:
Sylvain wrote:
....
Si vous avez besoin d'un trottoire haut pour vous arrêter en vélo,
alors le vélo est une activité dangereuse pour vous.



Certes ;-)

Vous aviez également la possibilité de vous arrêter bien avant le feu
pour ne pas géner les piétons, et également ne pas géner les voitures
qui devront vous doubler, en redémarrant ce qui est dangereux.



D'où le monsieur il a vu que l'on pouvait "devoir" doubler ??
Il arrive que l'on ai envie, que l'on veuille voire que l'on puisse
mais l'on n'est JAMAIS dans l'obligation de doubler !!

De ce que je constate pour rouler pas mal de vélo (perso ou vélib') à
Paris et proche banlieue, ceux qui se sentent "obligés" de doubler
sont essentiellement de sacrés idiots que je retrouve
systématiquement au feux suivant...parfois également à celui qui
vient ensuite, mais rarement au troisième car plus il y a de
circulation (i.e.: moins ça roule !!) et plus ils se sentent
"obligés" de doubler ;-D Il faut essayer de se rentrer dans le crâne que
parfois le moyen de
transport qui met le moins de temps pour aller d'un point A à un
point B n'est pas le plus rapide dans l'absolu. (Et accessoirement le
vélo est très bon pour le coeur et les nerfs ;-) )

...
Et les voitures qui se trouvent derriere un vélo, sans possibilité de
doubler en sécurité, et que le vélo ne fait surtout aucun éffort pour
laisser doubler les voitures, ni aux feux tricolors, ni au rond
point, c'est pas dangereux des fois ?



Là aussi, rétablissons l'ordre des choses, ce qui est dangeureux
c'est celui qui cherche à doubler alors qu'il n'y a pas là place. Si
l'on veut être tatillon le code indique clairement une marge d'un
mètre ..... j'ai tendance à ne même plus sursauter quand on me double
à la moitié, mais il reste quelques dangers qui n'hésitent pas à
froler vraiment pour ne surtout pas rester derrière ce véhicule
"populaire".



Oui, il faut une marge d'un métre que je respecte systématiquement, c'est
pour cela qu'il peut être dificile de doubler.

Cependant
J'habite dans une région de montagnes, beaucoup de virages, sur parfois
plusieurs kilométres, un véhicule quelqu'il soit n'a pas à imposé sa vitesse
à une dizaines de véhicules qui le suis.

J'en ai parlé à un ami policier, il m'a confirmé le probléme. Dans la région
il eu beaucoup d'accidents pour doublage dangereux, ces accidents
n'arriveraient si certaines personnes comprenaient que l'on a pas à imposer
sa vitesse à une dizaines de véhicules qui suivent.

D'autres part
Je suis conduit pour des raisons professionnelles réguliérement, un camion
benne chargé, je roule lentement avec, je peux vous assurer que je
surveille réguliérement mon rétroviseur et lorsqu'un véhicule me suis, je
m'arrange pour le laisser doubler.
Ne voulant pas faire autres ce que je ne veux pas que l'on me fasse.

Beaucoup de conducteurs locaux qui conduisent un véhicule lent laissent
doubler, d'autres non.

J'habite dans le Var et ce sont surtout les allemands, suisses, 59 et 62 qui
ne laissent jamais doubler, y comprend si on leur fait un petit signe
(qu'ils prennent mal) qui veut dire "soignez sympa laisser moi doubler et
continuez votre promenade"



Je rappelle également que le vélo est censé laisser une marge lorsque
la partie droite de la chaussée est utilisée par des véhicules en
stationnement. Ne confondons pas pas courtoisie et tentative de
suicide !!

Vous semblez bien campés sur vos certiutudes, mais je vais vous en
apprendre une que vous semblez ignorer: pour chaque personne à vélo
c'est une de moins seule dans son auto pour un déplacement et autant
de fluidité de gagné pour _vous_ aussi !!



Bien c'est pas le cas chez moi, en ville il y a des pistes cyclabe partous,
hors des villes, le vélo c'est en pleton le dimanche et c'est trés trés
dangereux.

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
fra
Le #19310221
"Sylvain"
Si vous avez besoin d'un trottoire haut pour vous arrêter en vélo, alors le
vélo est une activité dangereuse pour vous.



C'est pas la question du Monsieur ; ici c'est pas fr.misc.mon-avis
--
Fra
fra
Le #19310211
Charlubert
Oh, je crois bien que si! Partant du principe que si l'on coomet une
infraction à vélo, on peut la commettre en voiture, si toutefois on a un
permis et... une voiture!



Donc celui qui n'a pas son permis n'est pas l'égal devant la loi à celui
qui l'a ? Deux peines différentes ?
--
Fra
Publicité
Poster une réponse
Anonyme