Compatibilit

Le
Emmanuel Florac
Dans une configuration composée de machines de collection en service
actif à 10000km de distance au bout de la sibérie, j'ai un problème
bizarre :

Soit un client Sun SPARC sous Solaris 8 et deux serveurs Linux 2.4.36
Sarge (collec', je vous dis). Les deux serveurs sont absolument
identiques (installation clonée) SAUF la taille de l'export NFS : 400Go
pour l'un et 930 Go pour l'autre.
La machine Solaris peut parfaitement lire et écrire dans le partage de la
machine avec disques de 400 Go. Elle ne peut pas écrire dans le partage
de 930 Go ("no space left" ou un truc de ce genre).
Sur une autre configuration absolument identique, mais avec un serveur
Linux avec un noyau 2.6.25 (tout le reste étant toujours la même
installation clonée), ça marche.

J'ai pour ma part testé avec ce que j'avais sous la main, à savoir une U1
sous Solaris 9 : aucun problème avec aucune des configurations de
serveur

Quelque ancien de cette docte assemblée (oui, JKB, je pense aussi à toi)
aurait il eu vent de limitations, incompatibilités ou autre bizarreries
entre Solaris 8 et Linux 2.4 en NFS?

--
Le travail est la malédiction des classes qui boivent.
O. Wilde.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JKB
Le #21256731
Le 23-02-2010, ? propos de
Compatibilité NFS Solaris 8 / Linux 2.4,
Emmanuel Florac ?crivait dans fr.comp.os.unix :
Dans une configuration composée de machines de collection en service
actif à 10000km de distance au bout de la sibérie, j'ai un problème
bizarre :

Soit un client Sun SPARC sous Solaris 8 et deux serveurs Linux 2.4.36
Sarge (collec', je vous dis). Les deux serveurs sont absolument
identiques (installation clonée) SAUF la taille de l'export NFS : 400Go
pour l'un et 930 Go pour l'autre.
La machine Solaris peut parfaitement lire et écrire dans le partage de la
machine avec disques de 400 Go. Elle ne peut pas écrire dans le partage
de 930 Go ("no space left" ou un truc de ce genre).
Sur une autre configuration absolument identique, mais avec un serveur
Linux avec un noyau 2.6.25 (tout le reste étant toujours la même
installation clonée), ça marche.

J'ai pour ma part testé avec ce que j'avais sous la main, à savoir une U1
sous Solaris 9 : aucun problème avec aucune des configurations de
serveur...

Quelque ancien de cette docte assemblée (oui, JKB, je pense aussi à toi)



C'est gentil ;-)

aurait il eu vent de limitations, incompatibilités ou autre bizarreries
entre Solaris 8 et Linux 2.4 en NFS?



Il y a longtemps que je n'ai plus de Linux 2.4 vu tous les problèmes
que ça générait. Idem pour Solaris 8 dont la couche réseau est -
comment dire ? - parfaitement moisie ? À l'époque où j'avais des
configurations semblables en terme d'OS, je n'avais pas à ma
disposition de si gros volumes.

Peux-tu donner des détails ? Type de NFS, protocole réseau ? Quel
daemon NFS ?

Avec une Debian, tu peux commencer par tester avec le daemon
nfs-user-server qui est un NFSv2/UDP strict avec des paquets de 8
Ko. Ce truc doit passer partout (ça passe même pour booter une Sun
par le réseau, avec un rootfs NFS c'est dire...). Si ça fonctionne,
passe en nfs-kernel-server avec les mêmes paramètres puis bascule un à un
les paramètres vers la configuration désirée. Le NFS de Solaris est
notoirement tatillon. Regarde surtout les versions de NFS, je me
demande s'il n'y a pas une histoire de version de protocole
là-dedans. Le 2.6.25 doit causer d'origine en NFSv3 (peut-être même
sur TCP) alors que le le 2.4 (de mémoire, hein, pas taper), doit
parler en NFSv2/UDP qui merdoie peut-être avec des gros volumes du
côté serveur ou du côté client.

Bon courage,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Emmanuel Florac
Le #21262581
Le Wed, 24 Feb 2010 08:53:40 +0000, JKB a écrit:

C'est gentil ;-)

> aurait il eu vent de limitations, incompatibilités ou autre


bizarreries
> entre Solaris 8 et Linux 2.4 en NFS?

Il y a longtemps que je n'ai plus de Linux 2.4 vu tous les problèmes
que ça générait. Idem pour Solaris 8 dont la couche réseau est -
comment dire ? - parfaitement moisie ? À l'époque où j'avais des
configurations semblables en terme d'OS, je n'avais pas à ma
disposition de si gros volumes.



Oui c'est bien le problème : tant que le client n'avait que la machine
400 GO tout allait bien :)

Peux-tu donner des détails ? Type de NFS, protocole réseau ? Quel
daemon NFS ?



Le nfs-kernel-server. Pour le montage autant que je sache c'est par
défaut, du genre "mount machine:/partage /montage" sur le solaris.
Sur le serveur linux c'est le plus con possible :
/export *(rw,async,no_root_squash)

Je suppose que Solaris 8 essayait déjà de faire du NFS v3; j'ai pu
récemment vérifier que Solaris 10 insiste pour avoir du V4 :)

les paramètres vers la configuration désirée. Le NFS de Solaris est
notoirement tatillon. Regarde surtout les versions de NFS, je me
demande s'il n'y a pas une histoire de version de protocole
là-dedans. Le 2.6.25 doit causer d'origine en NFSv3 (peut-être même
sur TCP)



Oui je pense aussi...

alors que le le 2.4 (de mémoire, hein, pas taper), doit
parler en NFSv2/UDP qui merdoie peut-être avec des gros volumes du
côté serveur ou du côté client.



Ce qui m'étonne c'est le comportement qui change entre 400 Go et 930 Go;
y aurait-il une limite mystérieuse à 512 Go?
Pour l'instant on s'achemine sur une résolution qui passe par
l'utilisation du noyau 2.6.25 sur le serveur. Comme je n'ai pas envie
d'aller en sibérie pour Pâques ça me suffira :)

--
I have always wished for my computer to be as easy to use as my
telephone; my wish has come true because I can no longer figure out
how to use my telephone.
Bjarne Stroustrup
JKB
Le #21263591
Le 24-02-2010, ? propos de
Re: Compatibilité NFS Solaris 8 / Linux 2.4,
Emmanuel Florac ?crivait dans fr.comp.os.unix :
Le Wed, 24 Feb 2010 08:53:40 +0000, JKB a écrit:

C'est gentil ;-)

> aurait il eu vent de limitations, incompatibilités ou autre


bizarreries
> entre Solaris 8 et Linux 2.4 en NFS?

Il y a longtemps que je n'ai plus de Linux 2.4 vu tous les problèmes
que ça générait. Idem pour Solaris 8 dont la couche réseau est -
comment dire ? - parfaitement moisie ? À l'époque où j'avais des
configurations semblables en terme d'OS, je n'avais pas à ma
disposition de si gros volumes.



Oui c'est bien le problème : tant que le client n'avait que la machine
400 GO tout allait bien :)



Déjà, 400 Go pour un Solaris 8... ;-) Ça me rappelle que j'ai
essayé d'installer un Solaris 9 sur 2*300 Go de raid1 soft interne
sur une SS20 quadripro pour le fun et j'ai pu voir la redoutable
stabilité du bouzin. Quelques minutes d'uptime tout au plus !

Peux-tu donner des détails ? Type de NFS, protocole réseau ? Quel
daemon NFS ?



Le nfs-kernel-server. Pour le montage autant que je sache c'est par
défaut, du genre "mount machine:/partage /montage" sur le solaris.
Sur le serveur linux c'est le plus con possible :
/export *(rw,async,no_root_squash)

Je suppose que Solaris 8 essayait déjà de faire du NFS v3; j'ai pu
récemment vérifier que Solaris 10 insiste pour avoir du V4 :)



Tu peux lui foutre une claque dans la gueule pour avoir du v2 si tu
veux ;-)

Voir pour cela NFS_CLIENT_VERSMAX dans /etc/nfs (au moins pour
Solaris 9 et 10, je n'ai plus de 8 sous la main).

les paramètres vers la configuration désirée. Le NFS de Solaris est
notoirement tatillon. Regarde surtout les versions de NFS, je me
demande s'il n'y a pas une histoire de version de protocole
là-dedans. Le 2.6.25 doit causer d'origine en NFSv3 (peut-être même
sur TCP)



Oui je pense aussi...

alors que le le 2.4 (de mémoire, hein, pas taper), doit
parler en NFSv2/UDP qui merdoie peut-être avec des gros volumes du
côté serveur ou du côté client.



Ce qui m'étonne c'est le comportement qui change entre 400 Go et 930 Go;
y aurait-il une limite mystérieuse à 512 Go?



Ça fait 2**31 secteurs de 512 octets. Est-ce que par hasard ton
disque ne serait pas formaté avec des secteurs de 512 octets ?
Tes deux machines sont-elles en architecture 32 bits ou non ?
Mon pif aurait tendance à relever un coin de la nappe pas jolie où
les programmeurs de Linux ont encore utilisé un int à la place d'un
unsigned.

Pour l'instant on s'achemine sur une résolution qui passe par
l'utilisation du noyau 2.6.25 sur le serveur. Comme je n'ai pas envie
d'aller en sibérie pour Pâques ça me suffira :)



Ben pourquoi ? ;-)

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Emmanuel Florac
Le #21263931
Le Thu, 25 Feb 2010 08:04:40 +0000, JKB a écrit:


Ça fait 2**31 secteurs de 512 octets. Est-ce que par hasard ton disque
ne serait pas formaté avec des secteurs de 512 octets ?



Ben oui, comme d'hab quoi...

Tes deux
machines sont-elles en architecture 32 bits ou non ?



Mais oui, tiens :)

Mon pif aurait
tendance à relever un coin de la nappe pas jolie où les programmeurs de
Linux ont encore utilisé un int à la place d'un unsigned.



Correction peut-être apportée au nfs-kernel-server du 2.6, ça aurait du
sens :)

Pour l'instant on s'achemine sur une résolution qui passe par
l'utilisation du noyau 2.6.25 sur le serveur. Comme je n'ai pas envie
d'aller en sibérie pour Pâques ça me suffira



Ben pourquoi ? ;-)



Je ne sais pas, une lubie comme ça :)

--
My assertion that we can do better with computer languages is a
persistent belief and fond hope, but you'll note I don't actually claim
to be either rational or right. Except when it's convenient.
Larry Wall
Publicité
Poster une réponse
Anonyme