compilation et make clean

Le
mypchome
slt,

j'ai récupéré les sources d'un soft réseau, je commence
par un ./configure, puis un makeça se compile, et
j'obtiens un soft qui fonctionne pour l'instant en ligne
de commande.

je voudrais juste le mettre de côté, propre nettoyé des
sources pour ne pas avoir à le recompiler et ne pas
avoir à garder des ko inutiles sur le disque?


A+

markliste
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christian
Le #20467631
mypchome a écrit:

slt,

j'ai récupéré les sources d'un soft réseau, je commence
par un ./configure, puis un make...ça se compile, et
j'obtiens un soft qui fonctionne pour l'instant en ligne
de commande.

je voudrais juste le mettre de côté, propre nettoyé des
sources pour ne pas avoir à le recompiler et ne pas
avoir à garder des ko inutiles sur le disque...?



Il faut faire un paquet propre qui sera installable/désinstalable par le
biais de ton gestionnaire de paquet.

Ainsi, tu peux désinstaller proprement et ne pas pourrir ton install.

Sous Slackware, on utilise les slackbuilds (des scripts bash assez
standardisés qui créés des tgz [txz depuis la slack 13])

Selon ta distibution, cherche comment créer un deb, un rpm etc.

--
Christian
appzer0
Le #20481331
Christian a écrit :
mypchome a écrit:

slt,

j'ai récupéré les sources d'un soft réseau, je commence
par un ./configure, puis un make...ça se compile, et
j'obtiens un soft qui fonctionne pour l'instant en ligne
de commande.

je voudrais juste le mettre de côté, propre nettoyé des
sources pour ne pas avoir à le recompiler et ne pas
avoir à garder des ko inutiles sur le disque...?





Il me semble que le "make install" est prévu pour ça. Ajouté à un
DESTDIR=/là/où/tu/veux, tu peux installer les fichiers compilés à un
emplacement précis (voir le Makefile pour connaître le bon partamètre à
passer, parfois c'est ROOT=/blabla ou INSTALL_ROOT=/blabla). Évidemment,
le "make install" doit avoir été prévu à la base.

Tu peux aussi passer à ./configure un paramètre --prefix=/quelque_part
afin de retrouver l'arborescence (usr, bin, var, etc.) sous ce "quelque
part".

Au pire et si vraiment rien n'est prévu, on "pipe" la sortie écran de la
compilation à 'tee' et on inspecte le fichier pour savoir quels sont les
fichiers compilés:

make | tee fichier_de_traces.log

appzer0
Kevin Denis
Le #20484041
Le 03-11-2009, appzer0
Au pire et si vraiment rien n'est prévu, on "pipe" la sortie écran de la
compilation à 'tee' et on inspecte le fichier pour savoir quels sont les
fichiers compilés:

make | tee fichier_de_traces.log



Ce qui ne suffira pas vraiment. Par contre, on peut demander à make install
de travailler en 'dry run' c'est à dire lui demander d'afficher ce qu'il
va faire, sans le faire:
make -n install
--
Kevin
jean-jacques
Le #20533491
mypchome wrote:

slt,

j'ai récupéré les sources d'un soft réseau, je commence
par un ./configure, puis un make...ça se compile, et
j'obtiens un soft qui fonctionne pour l'instant en ligne
de commande.

je voudrais juste le mettre de côté, propre nettoyé des
sources pour ne pas avoir à le recompiler et ne pas
avoir à garder des ko inutiles sur le disque...?


A+

markliste


chekinstall ou alien.
--
cordialement jean-jacques.
Ce message a été écrit sur un système libre mandriva
"Tant que l'homme sera mortel, il ne pourra pas être totalement
décontracté..."
Woody Allen.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme