Conseil de realisation : comment montrer que quelq'un a une image qui lui passe par la tete ?

Le
Christian
Bonjour,
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une image
furtive qui lui passe par la tête ? faire apparaitre puis disparaitre
l'image en fondu ? la passer en image presque subliminale ? la faire
défiler ? quelle taille ? qu'en pensez-vous ?
Merci pour votre aide !
Christian
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pdorange
Le #8263641
Christian
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une image
furtive qui lui passe par la tête ? faire apparaitre puis disparaitre
l'image en fondu ? la passer en image presque subliminale ? la faire
défiler ? quelle taille ? qu'en pensez-vous ?



Tout est possible, la réussite du plan (compréhension) viendra de la
réalisation et surtout du montage.

L'utilisation d'un fondu pour passer du plan réel au plan imaginaire est
assez parlant surtout si on quitte le plan réel avec un gros plan sur le
visage et un fondu assez lent.
Si tu penses que le plan imaginaire est suffisamment clair, tu peux même
éviter le fondu et passer en "cut" (plus risqué mais si ça marche, ce
sera mieux).

Classiquement tu peux légèrement flouté le plan imaginaire pour insister
sur son aspect imaginaire si ça te parait pas convainquant. mais faut
rester léger ur l'effet, AMHA.
Certains utiliseront des couleurs délavées (baisser la saturation),
C'est ce que je recommende.
Il doit aussi être possible de faire l'inverse : monter la saturation.

Le tout est que le plan imaginaire soit légèrement différent des plans
réels afin de donner une impression légère au spectateur de
"différence".

Le plan imaginaire, classiquement sera réaliser avec un montage "doux",
lent, pas de changement de plan brusque et beaucoup de mouvements (lent)
de caméra. Ca marche très bien si on en rajoute pas trop. Il faut
toujours rester soft.

Pour te faire une idée de manière de faire, tu peux toujours réviser tes
classiques. Par exemple un visionnage de Brazil de Terry Gilliam, 1985
(1) peut donner de très bonnes idées.

(1)
--
Pierre-Alain Dorange

Vidéo, DV et QuickTime Clarus, the DogCow
Florent
Le #8263631
Pierre-Alain Dorange a pensé très fort :
Christian
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une image
furtive qui lui passe par la tête ? faire apparaitre puis disparaitre
l'image en fondu ? la passer en image presque subliminale ? la faire
défiler ? quelle taille ? qu'en pensez-vous ?



Tout est possible, la réussite du plan (compréhension) viendra de la
réalisation et surtout du montage.

L'utilisation d'un fondu pour passer du plan réel au plan imaginaire est
assez parlant surtout si on quitte le plan réel avec un gros plan sur le
visage et un fondu assez lent.
Si tu penses que le plan imaginaire est suffisamment clair, tu peux même
éviter le fondu et passer en "cut" (plus risqué mais si ça marche, ce
sera mieux).

Classiquement tu peux légèrement flouté le plan imaginaire pour insister
sur son aspect imaginaire si ça te parait pas convainquant. mais faut
rester léger ur l'effet, AMHA.
Certains utiliseront des couleurs délavées (baisser la saturation),
C'est ce que je recommende.
Il doit aussi être possible de faire l'inverse : monter la saturation.

Le tout est que le plan imaginaire soit légèrement différent des plans
réels afin de donner une impression légère au spectateur de
"différence".

Le plan imaginaire, classiquement sera réaliser avec un montage "doux",
lent, pas de changement de plan brusque et beaucoup de mouvements (lent)
de caméra. Ca marche très bien si on en rajoute pas trop. Il faut
toujours rester soft.



que de bons conseils !!!!

pour ma part, j'aime bien l'usage du noir et blanc pour les scènes
imaginées, quand le reste est en couleur. c'est à la fois simple et
souvent assez efficace :)
pdorange
Le #8263621
Florent
pour ma part, j'aime bien l'usage du noir et blanc pour les scènes
imaginées, quand le reste est en couleur. c'est à la fois simple et
souvent assez efficace :)



En effet, le NB est aussi souvent utilisés. Mais je trouve le passage
parfois trop violent, c'est pourquoi j'ai tendance a préférer la
désaturation (qui poussé à fond abouti à du noir et blanc de tout de
façon).

--
Pierre-Alain Dorange

Vidéo, DV et QuickTime Clarus, the DogCow
Florent
Le #8263601
Pierre-Alain Dorange a couché sur son écran :
Florent
pour ma part, j'aime bien l'usage du noir et blanc pour les scènes
imaginées, quand le reste est en couleur. c'est à la fois simple et
souvent assez efficace :)



En effet, le NB est aussi souvent utilisés. Mais je trouve le passage
parfois trop violent, c'est pourquoi j'ai tendance a préférer la
désaturation (qui poussé à fond abouti à du noir et blanc de tout de
façon).



oui oui c'était bien ce que je voulais dire. le passage au noir et
blanc par désaturation. je voulais dire pas seulement une désaturation,
mais vraiment aller jsuqu'au noir et blanc
Gérard Delerm
Le #8263591
Christian wrote:
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une
image furtive qui lui passe par la tête ?



Pour humblement compléter ce qui a été dit, si l'effet se reproduit
plusieurs fois dans le film je pense qu'il serait bien d'associer à la
séquence un son ou une musique (toujours le même) qui rappellera au
spectateur qu'il s'agit d'une pensée.

--
GG
Stephane Legras-Decussy
Le #8263581
"Christian" news: 47a10a24$0$21144$
Bonjour,
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une image
furtive qui lui passe par la tête ? faire apparaitre puis disparaitre
l'image en fondu ? la passer en image presque subliminale ? la faire
défiler ? quelle taille ? qu'en pensez-vous ?




à mon avis, le coup de zoomer vers les yeux
+ faire une transition + faire un traitement image (n&b...),
c'est vraiment lourdingue....

on peut faire un leger zoom vers les yeux et faire
une transition cut vers le rêve... le rêve pourrait
simplement être vignetté...ça suffit...

comme un leger zoom vers les yeux demande du matos pro,
on peut remplacer par un fondu lent .... dans l'esprit
de rester subtil, on peut diminuer les fps...effet interessant...

si c'est une image qui traverse l'esprit, je préférerais une transition
"flash au blanc" brutale.... et pas de traitement particulier de l'image
pensée...

dans tous les cas le retour à la réalité se fait en montage cut... repasser
par un
effet est lourdingue et inutile...
Florent
Le #8263571
Stephane Legras-Decussy avait écrit le 31/01/2008 :
"Christian" news: 47a10a24$0$21144$
Bonjour,
Comment montrer que quelqu'un qui est pris en plan américain a une image
furtive qui lui passe par la tête ? faire apparaitre puis disparaitre
l'image en fondu ? la passer en image presque subliminale ? la faire
défiler ? quelle taille ? qu'en pensez-vous ?




à mon avis, le coup de zoomer vers les yeux
+ faire une transition + faire un traitement image (n&b...),
c'est vraiment lourdingue....



t'es pas obligé de tout cumuler :D :D :D

on peut faire un leger zoom vers les yeux et faire
une transition cut vers le rêve... le rêve pourrait
simplement être vignetté...ça suffit...

comme un leger zoom vers les yeux demande du matos pro,



??

(j'exprime ma surprise)

on peut remplacer par un fondu lent .... dans l'esprit
de rester subtil, on peut diminuer les fps...effet interessant...

si c'est une image qui traverse l'esprit, je préférerais une transition
"flash au blanc" brutale.... et pas de traitement particulier de l'image
pensée...

dans tous les cas le retour à la réalité se fait en montage cut... repasser
par un
effet est lourdingue et inutile...


Stephane Legras-Decussy
Le #8263561
"Florent"
comme un leger zoom vers les yeux demande du matos pro,



??



pour faire ça il faut un zoom à commande
progressive... electrique ou manuel...

le bouton zoom + ou - d'une camescope
classique c'est même pas la peine d'y penser....
résultat minable garanti...

la règle d'or c'est pas d'effet plutôt qu'un effet un peu loupé...
Florent
Le #8263551
Stephane Legras-Decussy a écrit :
"Florent"
comme un leger zoom vers les yeux demande du matos pro,



??



pour faire ça il faut un zoom à commande
progressive... electrique ou manuel...



ça consiste en quoi exactement un zoom à commande progressive ? (par
opposition à un zoom à commande "pas progressive")

le bouton zoom + ou - d'une camescope
classique c'est même pas la peine d'y penser....
résultat minable garanti...



ha bon ?

il suffit de le pousser à la bonne dose et de rester bloqué, sans en
rajouter.

sur mon petit machin y'a un truc pratique : la télécommande filaire a
un bouton de zoom. poussé à fond il n'est pas rapide. dans une
situation comme la sienne, par exemple, ça pourrait aller. tu pousses
le zoom à fond et tu attends.

j'ai peut-être pas compris de quoi tu parles aussi, c'est possible

la règle d'or c'est pas d'effet plutôt qu'un effet un peu loupé...


jean-daniel dodin
Le #8263541
Stephane Legras-Decussy a écrit :
"Florent"
comme un leger zoom vers les yeux demande du matos pro,


??



pour faire ça il faut un zoom à commande
progressive... electrique ou manuel...

le bouton zoom + ou - d'une camescope
classique c'est même pas la peine d'y penser....
résultat minable garanti...



mon canon à 200 euros tout neuf, comme son ancètre d'il y a 4 ans font
ca les doigts dans le nez, le zoom électrique est tout ce qu'il y a de
plus progressif (plus que les zooms manuels qu'on trouvait il y a des
lustres sur les cameras super 8 :-)

jdd


--
http://www.dodin.net
Publicité
Poster une réponse
Anonyme