Conversion «La-La-La» --> midi

Le
Jean-Luc
Bonsoir,

Je suis à la recherche d'un logiciel tournant sour windows, qui
serait capable de convertir des sons chantés dans un micro en
un fichier midi aussi fidèle que le permet la technologie, sans
nécessiter un investissement colossal.
En gros, on vocalise devant le micro, et le logiciel est capable
de récupérer les différentes notes émises en respectant leur
valeur, leur durée et leur volume - c'est le minimum, je crois -.
Soit je m'y prends vraiment mal, soit cela n'existe vraiment pas,
pourtant j'avais trouvé voilà 3 ou 4 ans des logiciels capables
de convertir un fichier audio (wav ou mp3) en fichier midi.
Le premier ne traitait que des sons provenant d'un seul instru-
ment et s'en sortait pas trop mal, le second prétendait que la
version commerciale était capable de miracles, mais les résul-
tats issus de la version de démo limitée à 10 secondes étaient
franchement très décevants. Fin de la parenthèse.
Pour en revenir à ce que je recherche : quelqu'un a déjà eu
vent de ce genre de logiciel ?

Merci, et bonne soirée,

Jean-Luc
--
Attention : «From» invalide! pour m'écrire directement :
Monprenom= Jean-Luc ; Monnom= Ceccoli ; monfai=wanadoo.fr
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gerald
Le #22294101
Jean-Luc
En gros, on vocalise devant le micro, et le logiciel est capable
de récupérer les différentes notes émises en respectant leur
valeur, leur durée et leur volume - c'est le minimum, je crois -.



C'est quoi, en fait, la "durée" d'une note MIDI et son volume... par
rapport à *l'enveloppe* du son incident ?

La détection pitch-to-MIDI existe depuis longtemps mais s'est toujours
heurtée à la *nature* du standard MIDI (et à ses rapports très distants
avec l'audio) qui nécessite d'être comprise préalablement pour ne pas
lui demander des choses qu'il ne peut pas faire.

Donc, pour répondre efficacement à ta demande, il est important de
savoir exactement ce que tu veux faire du flux MIDI que tu aurais ainsi
obtenu (ou d'un fichier enregistré, éventuellement).

L'honnêteté oblige toutefois à te prévenir avant même ta réponse que :

1/ Dans un certain nombre de cas l'investissement (pas seulement
financier, mais aussi en temps d'apprentissage du logiciel par exemple
pour Max/MSP) sera hors de proportion avec tes moyens et tes besoins

2/ Qui, souvent, pourraient être couverts SOIT par une simple dictée
musicale, SOIT par un périphérique de saisie MIDI (clavier par exemple)
qui annulerait la question

3/ Dans d'autres cas le solution à la question ne sera pas liée au MIDI
mais à des logiciels de traitement *audio* (de toutes façons, regarder
les vidéos de démonstration de Melodyne ne peut pas nuire : c'est
vraiment bluffant).

hth,

--
Gérald
Marc_L
Le #22296581
Le 23/06/2010 20:17, Jean-Luc a écrit :
Bonsoir,


Bonjour,

pourtant j'avais trouvé voilà 3 ou 4 ans des logiciels capables
de convertir un fichier audio (wav ou mp3) en fichier midi.


ah ?
Tu pourrais me donner les noms des logiciels ?

[...]

Pour en revenir à ce que je recherche : quelqu'un a déjà eu
vent de ce genre de logiciel ?


non, je ne connais que des interfaces "hardware", par exemple d'un
signal analogique de guitare vers midi ...

Merci, et bonne soirée,


de même

Jean-Luc




--
Marc
François Polloli
Le #22298651
Le 24/06/10 21:17, Gerald a écrit :

3/ Dans d'autres cas le solution à la question ne sera pas liée au MIDI
mais à des logiciels de traitement*audio* (de toutes façons, regarder
les vidéos de démonstration de Melodyne ne peut pas nuire : c'est
vraiment bluffant).



Le moteur audio de QBase intègre, à présent, un module de traitement qui
fait aussi des miracles !
Cela dit, les démos, c'est bien, mais quand on met les mains dans le
cambouis, on s'aperçoit très vite que ce n'est pas si simple... Je suis
quand même arrivé à faire un truc rigolo (et j'ai pas mis des plombes) :
en partant simplement de ça :

C'est un peu le contraire de ce que veut faire Jean-Luc, mais l'idée est
là : traiter de l'audio, note à note, comme si c'était du MIDI.

Alors la solution, pour lui qui cherche un soft sous Windows, est
peut-être QBase (je n'ai pas d'actions !). J'ignore si ses concurrents
(Logic, p. ex.) intègrent un module de traitement analogue, mais il est
fort probable que oui. Maintenant, s'il cherche du gratuit, je n'ai pas
de piste à lui indiquer. Et puis, ça dépend de l'usage qu'il a
l'intention d'en faire...

@ +

--

François
Gerald
Le #22300661
François Polloli
Maintenant, s'il cherche du gratuit, je n'ai pas
de piste à lui indiquer. Et puis, ça dépend de l'usage qu'il a
l'intention d'en faire...



Il ne parlait pas de gratuit mais de "pas trop onéreux" : pour ma part
je trouve Max "pas trop onéreux" pour ce qu'il fait mais c'est très
subjectif :-)

Pour l'usage, ma question était claire et on attend une réponse...
--
Gérald
Gerald
Le #22301741
Jean-Luc
Ah! voilà peut-être une piste à explorer... ce que je recherche serait
donc peut-être un logiciel de dictée musicale. Bien, on avance. :-)
[Petite recherche sur la toile...]
Bon, pas si évident que cela, apparemment. :-(



On s'était mal compris : je ne te parlais pas de logiciel mais
d'apprendre à *effectuer* une dictée musicale. Dans les écoles de
musique aussi bien qu'à l'école primaire cela constitue la toute
première étape de l'apprentissage de la musique. Le b-a-ba.

Apparemment Marc_L t'a trouvé une solution. De mémoire il en existe
d'autres et cette fonction est souvent implantée dans les logiciels de
séquence du commerce.

De mon point de vue (de musicien utilisant le standard MIDI depuis ses
débuts), ce sont de mauvaises solutions (mais tu restes libre,
naturellement, de les choisir et de ne pas souhaiter consacrer à l'étude
de la musique plus de temps que tu n'en as à ta disposition).

En gros parce que le but que tu te proposes d'atteindre (et auquel
conduit ce logiciel) est une impasse. En faisant l'économie d'un
apprentissage minimum de la musique, tu te prives d'un univers fabuleux
résultant de la *compréhension* des mécanismes de la musique et des
sentiments qu'elle peut créer.

Note aussi que je persiste à penser que, par défaut, la saisie de notes
à destination d'un SoundCanvas est prévue pour être effectuée par un
clavier : clavier MIDI en temps réel ou clavier d'ordinateur (et souris)
en création pas-à-pas. On peut très bien considérer les touches "piano"
comme de simples contacts, point n'est besoin d'une quelconque
virtuosité ou de savoir en jouer pour créer une séquence.

De plus en plus, d'ailleurs, les expandeurs sont remplacés par des
générateurs de sons virtuels pilotés en temps réel au sein même de
l'ordinateur (faculté rendue possible par l'augmentation des puissances
de ceux-ci) et les "notes" (MIDI ou non) sont de plus en plus
remplacées, en particulier pour ceux qui ne connaissent pas la musique,
par des agrégations de "boucles". Je ne dis pas que c'est bien mais
c'est la tendance actuelle. On peut développer si tu souhaites.

Cordialement,

--
Gérald
jazzoclos
Le #22318811
"Marc_L" 4c24a106$0$27615$
Le 23/06/2010 20:17, Jean-Luc a écrit :
Bonsoir,


Bonjour,

pourtant j'avais trouvé voilà 3 ou 4 ans des logiciels capables
de convertir un fichier audio (wav ou mp3) en fichier midi.


ah ?
Tu pourrais me donner les noms des logiciels ?



J'ai acheté depuis qq année le logiciel PRODIPE SOLO: avec un micro on peut
enregistrer en mono, et obtenir un résultat midi tout a fait correct
(j'enregistre clarinette ou saxo)
Noël


[...]

Pour en revenir à ce que je recherche : quelqu'un a déjà eu
vent de ce genre de logiciel ?


non, je ne connais que des interfaces "hardware", par exemple d'un signal
analogique de guitare vers midi ...

Merci, et bonne soirée,


de même

Jean-Luc




--
Marc
Gerald
Le #22329201
Jean-Luc
[...] je ne dispose pas du temps qu'il me
faudrait consacrer à cet apprentissage, donc je me retrouve totale-
ment bloqué quant à mes souhaits.



Sans être narquois ou inutilement agressif, note bien que cela s'appelle
très exactement le "principe de réalité" avec lequel le jeune enfant
doit apprendre à composer pour accéder à la maturité :-)

Morphéus dirait "Welcome to the real world, Néo !".

Je voudrais tout simplement pouvoir arranger certaines mélodies
selon mes goûts, en rallonger certaines que je trouve trop courtes,
bref tout ce que n'importe quel pecum ayant suivi un minimum d'ap-
prentissage de la musique durant sa scolarité devrait être capable
de faire avec un minimum d'efforts.



Pour avancer un peu vers du positif, j'aurais tendance à te suggérer que
les éditeurs de logiciels, les constructeurs d'instruments de musique
numériques, les éditeurs de méthodes dites "simplifiées"... passent leur
temps à chercher un moyen de capter la clientèle de gens comme toi,
...pas pour des nèfles mais c'est une autre histoire.

Il faut leur accorder une certaine efficacité dans leur démarche et
c'est pourquoi je suggère, hors jugement sur la pertinence de faire ou
pas tel ou tel investissement financier, de se laisser porter un temps
par leur logique pour voir jusqu'où elle va.

En gros, elle supposera d'abandonner ce qui constitue pour toi une voie
sans issue : le MIDI. Et de te tourner vers des systèmes un peu "clé en
main" de logiciels d'agrégation de boucles, de traitement du son, et/ou
des claviers-arrangeurs qui permettent avec un investissement
intellectuel minimum d'obtenir des résultats gratifiants. Le pack
GarageBand fourni avec Mac OS X en est un exemple, quoi qu'il ne soit
pas si fermé qu'il en a l'air au premier abord, et il y a certainement
des exemples équivalents plus ou moins payants sous Windows et autres.

Je ne te cache pas que j'ai une hostilité prononcée contre ces systèmes
qui ont AMHA, le gros inconvénient de couper définitivement l'accès à la
"vraie" musique. Mais chacun reste libre des investissements qu'il
souhaite faire, en particulier en temps de loisirs, et tout le monde
n'est pas destiné à être un nouveau Mozart.

L'alternative à cela est non pas le professeur particulier, autre
impasse (QS), mais l'école de musique municipale (ou conservatoire
municipal) qui a les avantages suivants :
- un coût très modique
- un enseignement de la *musique* bien éprouvé, progressif, structuré,
capable d'amener aux plus hauts niveaux aussi bien que d'en rester à des
niveaux plus modestes mais réalistes et efficaces, dispensé par des
profs disposant de compétences vérifiées (là où n'importe qui peut
encore se dire "prof de musique" particulier comme il veut).
- des cours de groupes créant une émulation dont l'intérêt est
multiple : Se rendre compte que d'autres éprouvent les mêmes difficultés
que vous, bénéficier des conseils qui leur sont donnés, bénéficier de
leur indulgence et de leur compréhension vu qu'ils sont dans la même
galère, et donc d'une vraie "reconnaissance" de la valeur du travail
fourni, là où l'auditoire "blaireau" sera impitoyable dès qu'on ne
pourra pas lui jouer le dernier morceau en Clé d'Hermann "comme à la
télé"... rien à voir avec la grande solitude des cours particuliers
- la possibilité (selon l'instrument choisi etc.) de faire de la musique
d'ensemble (formation, groupe, chorale etc.) qui est la *vraie*
discipline permettant d'éviter une bonne fois pour toutes de "se la
raconter". Toujours cette histoire de monde réel.

juste pour donner envie,

--
Gérald
Gerald
Le #22330971
Jean-Luc
Je pense pouvoir ainsi dégager le temps nécessaire à l'assouvisse-
ment d'une passion.



Si j'ai pu y contribuer très modestement, j'en suis très heureux.
Courage et n'hésite pas à venir ici nous raconter ton cheminement, tes
doutes ou tes succès.

Cordialement,
--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme