Cours privés ou enseignement public ?

Le
vocatus
Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre
va consister sauf erreur d'interprétation de ma part
à mobiliser du personnel public d'enseignement pour
" réenseigner "
RE -enseigner une prestation publique qui se .suffit à elle-même
en mode unitaire n'est-ce pas gaspiller ou
*détourner* de l'argent public?


Prévoient aussi de dispenser des entretiens minutés obligatoires de 10mn
mini par parents tous les trimestres
soit avec les echanges de 5mn une prestation de 8 heures
pour une classe de 30 élèves
ki ce ki ki va payer ? l'instit, le psy (pour les parents ) , la maison de
santé
( pour l'instit déprimant )




V
le dernier président de la RF mort en exercice , c'était quand ?

.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
denebet
Le #15889201
vocatus wrote:

Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre
va consister sauf erreur d'interprétation de ma part
à mobiliser du personnel public d'enseignement pour
" réenseigner "
RE -enseigner une prestation publique qui se .suffit à elle-même
en mode unitaire n'est-ce pas gaspiller ou
*détourner* de l'argent public?



Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient à leur
gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.
Thibaut Henin
Le #15888851
denebet a écrit :
vocatus wrote:

Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre
va consister sauf erreur d'interprétation de ma part
à mobiliser du personnel public d'enseignement pour
" réenseigner "
RE -enseigner une prestation publique qui se .suffit à elle-même
en mode unitaire n'est-ce pas gaspiller ou
*détourner* de l'argent public?



Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient à leur
gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.



???

Un parent qui aide son propre gamin peut déduire quelque chose de ses
impôts ???

C'est vraiment vrai ça ou c'est juste une légende urbaine ?
denebet
Le #15888831
Thibaut Henin wrote:

denebet a écrit :
vocatus wrote:

Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre
va consister sauf erreur d'interprétation de ma part
à mobiliser du personnel public d'enseignement pour
" réenseigner "
RE -enseigner une prestation publique qui se .suffit à elle-même
en mode unitaire n'est-ce pas gaspiller ou
*détourner* de l'argent public?



Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient à
leur gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.



???

Un parent qui aide son propre gamin peut déduire quelque chose de ses
impôts ???




Je me suis mal exprimé : lire "qui font donner" au lieu de "qui donnent"
Thibaut Henin
Le #15888771
denebet a écrit :
Thibaut Henin wrote:

denebet a écrit :
vocatus wrote:

Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre
va consister sauf erreur d'interprétation de ma part
à mobiliser du personnel public d'enseignement pour
" réenseigner "
RE -enseigner une prestation publique qui se .suffit à elle-même
en mode unitaire n'est-ce pas gaspiller ou
*détourner* de l'argent public?


Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient à
leur gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.


???

Un parent qui aide son propre gamin peut déduire quelque chose de ses
impôts ???




Je me suis mal exprimé : lire "qui font donner" au lieu de "qui donnent"



ouf', vous me rassurez ;) Pendant un moment, j'ai eu peur ;)
Cl.Massé
Le #15909941
"denebet" news:47bc7e62$0$902$

Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient à
leur gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.



C'est même un crédit d'impôt. Mais il y a des milieux pour lesquels même le
50% qui reste n'est pas abordable, et les chômeurs et retraités n'on droit
qu'à une réduction, ce qui sur 0 ne donne pas bézef. L'école sert justement
à assurer l'égalité des chances.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cl.Massé
Le #15909891
"vocatus" news:47bc72b0$0$9828$

Bonsoir

La réforme envisagée pour mettre à niveau tous les petits morveux
attardés qui passent leur temps devant la télé dans leur chambre



Il y a des milieux, et ils existent, ou la télé est la seule activité que
les parents peuvent payer à leurs enfants.

Alors voilà, qu'est-ce qui est fait pour ça? Un programme scolaire encore
appauvri et rétrograde, mais qui assurera que ceux qui sortiront de ce
système auront le bagage minimum pour servir le nouveau libéralisme qu'on
nous prépare, et surtout pas plus. Une télévision sans moyens, asujétie aux
lois de financement, donc aux politiciens. Une télé appauvrie et
rétrograde, mais qui assurera gna gna gna ...

Vive l'école de 1908, d'où les paysans sortaient le plus vite possible pour
travailler aux champs, mais en ayant appris en priorité la liste des rois de
France. Où il n'y avait ni Internet, ni ordinateur, ni télé, ni tracteur,
mais la bonne vieille arithmétique pour calculer la longueur des clôtures,
en pleins et déliés sergent major. Où il n'y avait pas de problème de
discipline, pas d'instituteurs pédophiles, ou violents, ou sadiques, mais
seulement des sales gosses de bouches à nourrir.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Serge
Le #15909831
"Cl.Massé" 47c4554a$0$5128$
"denebet" news:47bc7e62$0$902$

Le futur est déjà ici : les parents qui donnent des cours de soutient
à
leur gamins en ont 50% déduits de leurs impôts.



C'est même un crédit d'impôt. Mais il y a des milieux pour lesquels
même le 50% qui reste n'est pas abordable, et les chômeurs et
retraités n'on droit qu'à une réduction, ce qui sur 0 ne donne pas
bézef. L'école sert justement à assurer l'égalité des chances.



Vous êtes sur de vous au sujet du crédit d'impôt ?

Parce que lorsqu'il dépasse l'impôt dû, il se transforme en solde
positif !

Et il est curieux de lire dans la même phrase "c'est même un crédit
d'impôt" et "mais les chômeurs et les retraités n'ont droit qu'à une
réduction"....

Serge
Cl.Massé
Le #15908021
>> C'est même un crédit d'impôt. Mais il y a des milieux pour lesquels même
le 50% qui reste n'est pas abordable, et les chômeurs et retraités n'on
droit qu'à une réduction, ce qui sur 0 ne donne pas bézef. L'école sert
justement à assurer l'égalité des chances.





"Serge" news:47c458b1$0$21147$

Vous êtes sur de vous au sujet du crédit d'impôt ?



Oui.

Parce que lorsqu'il dépasse l'impôt dû, il se transforme en solde positif
!



C'est ça.

Et il est curieux de lire dans la même phrase "c'est même un crédit
d'impôt" et "mais les chômeurs et les retraités n'ont droit qu'à une
réduction"....



Parce qu'une condition pour avoir droit au crédit d'impôt, c'est d'exercer
une activité professionnelle, quel que soit l'impôt dû.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Serge
Le #15907821
"Cl.Massé" 47c6fb08$0$25380$
C'est même un crédit d'impôt. Mais il y a des milieux pour lesquels
même
le 50% qui reste n'est pas abordable, et les chômeurs et retraités
n'on
droit qu'à une réduction, ce qui sur 0 ne donne pas bézef. L'école
sert
justement à assurer l'égalité des chances.





"Serge" de
news:47c458b1$0$21147$

Vous êtes sur de vous au sujet du crédit d'impôt ?



Oui.

Parce que lorsqu'il dépasse l'impôt dû, il se transforme en solde
positif
!



C'est ça.

Et il est curieux de lire dans la même phrase "c'est même un crédit
d'impôt" et "mais les chômeurs et les retraités n'ont droit qu'à une
réduction"....



Parce qu'une condition pour avoir droit au crédit d'impôt, c'est
d'exercer une activité professionnelle, quel que soit l'impôt dû.




FAUX !

Par exemple le crédit d'impôt autrefois appelé "avoir fiscal" lié à la
possession d'actions ne nécessite aucunement d'exercer une activité
professionnelle !

Sauf à considérer que retraite et invalidité sécu sont des activités
professionnelles !

Serge
Cl.Massé
Le #15906891
"Serge" news:47c70589$0$21143$

Par exemple le crédit d'impôt autrefois appelé "avoir fiscal" lié à la
possession d'actions ne nécessite aucunement d'exercer une activité
professionnelle !



Je parlais du CESU.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme