Cracker les mots de passe WiFi facile

Le
Sylvain
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
parent
Le #19373141
Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP seulement à
certaines conditions.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une poignée
de modem.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K? d'amende
(de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système automatisé de
traitement d'informations", qui est un délit pénal.

Que je sache, il est bien plus facile de poser des fausses plaques
d'imatriculations sur son auto pour tromper les radars. Sauf que les 5 ans
de prison dissuade la population.

http://www.routeurhadopi.fr/


Albert ARIBAUD
Le #19373131
Le Wed, 20 May 2009 11:37:42 +0200, parent a écrit :

Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP seulement à
certaines conditions.



Hum.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une
poignée de modem.



La poignée se compte en dizaines chez un ami qui habite en immeuble.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K?
d'amende (de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système
automatisé de traitement d'informations", qui est un délit pénal.



Exact.

Amicalement,
--
Albert.
Delestaque
Le #19373331
parent wrote:
Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP
seulement à certaines conditions.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une
poignée de modem.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K?
d'amende (de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système
automatisé de traitement d'informations", qui est un délit pénal.

Que je sache, il est bien plus facile de poser des fausses plaques
d'imatriculations sur son auto pour tromper les radars. Sauf que les
5 ans de prison dissuade la population.




C'est surtout que tu peux te faire gauler au volant à n'importe quel coin de
rue, ça n'empêche pas certains de faire des " doublettes " et entre la peine
maximale et ce qu'ils prennent, il y a une grande différence
le retrait de permis, comme ils n'en ont pas ou plus, là, ils s'en fichent.
Pas facile à comparer, va falloir ressortir la " gonio " mais patience , on
n'en est vraiment pas loin.*
Je ne sais pas si c'est une blague, un décodeur type photoshop ou vrai, moi,
les informaticiens me disaient que casser une clé WPA est difficile, long
et demande un gros équipement, je ne sais pas où est la vérité.
Disons que sans la loi, ça ne valait pas le coup, maintenant la Loi ayant
changé ?

--
G.Ricco
Sylvain
Le #19373651
parent wrote:
Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP
seulement à certaines conditions.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une
poignée de modem.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K?
d'amende (de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système
automatisé de traitement d'informations", qui est un délit pénal.




Ah tien !!, je croyais avoir lu dans un de tes post que c'était impossible
de pirater une ligne.

Et comment tu le prouve, de nombreuses personnes se partagent une même wifi
et se partagent le prix de l'abonnment ?

Que je sache, il est bien plus facile de poser des fausses plaques
d'imatriculations sur son auto pour tromper les radars. Sauf que les
5 ans de prison dissuade la population.




A part que avec les voitures, il est régulié que la police demande la carte
grise, et compart l'immatriculation de la carte avec c'elle de la voiture.
Et que le nombre de voiture et d'immatriculation est beaucoup plus réduit
que le nombre d'adresse IP.

De plus une adresse IP est plus complexe qu'une immatriculation de voiture,
l'adresse IP ne dépend pas seulement de l'ordinateur de départ, mais aussi
du trajet de l'information, et ce trajet change réguliérement, et bien
souvent (même si personne n'a essayé de pirater) l'adresse IP c'elle à
l'arrivé n'est pas c'elle de l'ordinateur de départ, mais correspond au
trajet de l'infos, qui peut être trés compliqué.



http://www.routeurhadopi.fr/





Et si quelqu'un utilise cette technologie, pour télécharger, au nom d'une
autres personnes, comment cette personne se défend, etant donné qu'avec
hadopi il n'y a pas de présomption d'innocence ?

De plus ce n'est qu'une technologie parmis tant d'autres permettant de
contourner hadopi, et ces technologies sont facilement accessibles.

http://www.mindoverflow.fr/2009/03/contourner-hadopi-en-27-secondes/
Popo
Le #19373771
venez chez moi, c'est pas une poignée mais une 30 aine de points d accès
dont certains déjà ouverts

"parent" <:-)> a écrit dans le message de
news:4a13cf68$0$12647$

Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP seulement à
certaines conditions.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une
poignée de modem.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K?
d'amende (de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système
automatisé de traitement d'informations", qui est un délit pénal.

Que je sache, il est bien plus facile de poser des fausses plaques
d'imatriculations sur son auto pour tromper les radars. Sauf que les 5 ans
de prison dissuade la population.

http://www.routeurhadopi.fr/






JK
Le #19374101
parent a écrit :
Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP seulement à
certaines conditions.



Si, Si. Seul le WPA2 résiste. Renseignes toi.



De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une poignée
de modem.




On peut se déplacer avec un ordinateur portable.



Que je sache, il est bien plus facile de poser des fausses plaques



As-tu essayé de poser des fausses plaques pour dire que c'est bien plus
facile ? De plus le risque de contrôle par la police est bien plus élevé
que dans le cas d'un piratage d'une ligne WIFI.

JMK
paapet
Le #19374361
Albert ARIBAUD avait écrit le 20/05/2009 :
Le Wed, 20 May 2009 11:37:42 +0200, parent a écrit :

Fausse pub, évidement.

La technologie ne permets pas de casser les code WPA. Et WEP seulement à
certaines conditions.



Hum.

De plus le signal wifi ne porte pas loin et permet de capter qu'une
poignée de modem.



La poignée se compte en dizaines chez un ami qui habite en immeuble.

Le contrevenant se verrait infligé jusqu'a 3 ans de prison et 30K?
d'amende (de mémoire) pour "introduction frauduleuse dans un système
automatisé de traitement d'informations", qui est un délit pénal.



Exact.

Amicalement,



Ou alors, autoriser la ou les seules macadress du ou des pc qui se
connectent en wifi sur ta borne
patrick.1200RTcazaux
Le #19374861
paapet
Ou alors, autoriser la ou les seules macadress du ou des pc qui se
connectent en wifi sur ta borne



Ça se craque aussi. Il y a des logiciels qui arrivent à lire la liste
des adresses MAC autorisées.
Craquer un accès wifi, même en WPA n'est qu'une question de temps et de
débit. Ça prend au maximum quelques heures. Et c'est à la portée de
n'importe qui, on trouve sur le eb des tas de logiciels pour ça, de
préférence sous linux, mais il y en a pour tous les goûts...


--
Tardigradus
patrick.1200RTcazaux
Le #19374851
"Sylvain"
Et comment tu le prouve, de nombreuses personnes se partagent une même wifi
et se partagent le prix de l'abonnment ?



C'est interdit dans les CGV de tous les opérateurs que je connais. Pas
folles, les guêpes...

De plus une adresse IP est plus complexe qu'une immatriculation de voiture,
l'adresse IP ne dépend pas seulement de l'ordinateur de départ, mais aussi
du trajet de l'information, et ce trajet change réguliérement, et bien
souvent (même si personne n'a essayé de pirater) l'adresse IP c'elle à
l'arrivé n'est pas c'elle de l'ordinateur de départ, mais correspond au
trajet de l'infos, qui peut être trés compliqué.



Pas du tout. Tu as été mal informé ou tu ne connais pas le sujet.
Une adresse IP n'est pas "plus complexe" qu'autre chose. C'est un groupe
de 4 nombres, chacun compris entre 0 et 255, établis selon des règles
qu'il serait oiseux d'expliquer ici.
L'adresse IP d'un machine sert à son identification sur un réseau. Le
fait qu'elle puisse changer n'a rien à voir avec la circulation de
l'information sur Internet, mais des paramètres définis par le
fournisseur d'accès. Ce dernier a à sa disposition un stock d'adresses,
qu'il affecte aux machines de ses clients au fur et à mesure qu'elles se
connectent. Comme il a moins d'adresses que de machines, chaque fois
qu'une machine se connecte elle se voit attribuer une adresse IP souvent
différente de celle qu'elle avait la dernière fois. Mais tant qu'elle
reste connectée elle la garde, du moins un temps appréciable (genre 24
heures). En tout état de cause, cela est transparent pour l'utilisateur,
qui n'a pas besoin de connaître son IP pour naviguer.
Par ailleurs, de nombreux fournissseurs d'accès proposent désormais à
ceux de leurs clients que ça intéresse la possibilité de disposer d'une
IP fixe. Très pratique pour ceux qui souhaitent mettre une de leurs
machines comme serveur ftp, par exemple.


--
Tardigradus
Pierre
Le #19375431
"Sylvain" KAMQl.3446$

http://www.routeurhadopi.fr/




Je viens de peindre en rouge mon Linksys WRT54G, j'ai bien mis le logo
hadopi avec un coup de trucshop, mais...rien ! c'est à désespérer ;-).
Pierre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme