DD externe ou "NAS" ?

Le
Thierry_
Bonjour,

Réseau Win2K Server + 12 postes en Win2K.

Je compte utiliser un DD externe pour sauver le contenu des données du
serveur tournant en Win2K Server, ainsi que certaines données des postes
clients.
L'alternative est la suivante: soit un DD externe avec connexion USB sur le
serveur, soit un DD "NAS" connectés au réseau.

Par hypothèse, je suppose le NAS avec un seul DD.

Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au réseau
par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
L'un est-il plus fiable que l'autre ?

Merci,

Thierry_
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
fx [François-Xavier Peretmere]
Le #17608421
on the 22/10/08 10:14 Thierry_ wrote the following:
Bonjour,

Réseau Win2K Server + 12 postes en Win2K.

Je compte utiliser un DD externe pour sauver le contenu des données du
serveur tournant en Win2K Server, ainsi que certaines données des postes
clients.
L'alternative est la suivante: soit un DD externe avec connexion USB sur le
serveur, soit un DD "NAS" connectés au réseau.

Par hypothèse, je suppose le NAS avec un seul DD.

Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au réseau
par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
L'un est-il plus fiable que l'autre ?



La fiabilité n'est pas fonction de la connectique.

Il n'y a pas vraiment d'avantage du NAS par rapport à un boitier USB, c'est
selon vos besoins :
- besoin ou non d'une machine dédié pour connecter le disque
- gestion des droits d'accès, intégration dans un domaine ou un AD
- une seule machine écrit sur le disque ou tout le monde
- processus écrivant sur le disque : logiciel de sauvegarde, scripts
- besoin de déplacer physiquement le disque ou non
etc...

Fx

--
Three things are certain:
Death, taxes and lost data
Guess which has occurred.
Thierry_
Le #17611551
Merci, François-Xavier,

En fonction de mes réponses dans le texte, merci de me conseiller.
Pour ce qui est d'une machine dédiée, je ne sais pas. Je veux simplement (?)
connecter le DD et qu'il soit "vu" par chacun des utilisateurs.
Merci,
Th_

>
> Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au


réseau
> par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
> L'un est-il plus fiable que l'autre ?

La fiabilité n'est pas fonction de la connectique.

Il n'y a pas vraiment d'avantage du NAS par rapport à un boitier USB,


c'est
selon vos besoins :
- besoin ou non d'une machine dédié pour connecter le disque


***** Pas besoin, je crois. Connexion directe au serveur;

- gestion des droits d'accès, intégration dans un domaine ou un AD


*****Intégration dans un domaine, oui, mais pas de gestion droits d'accès;

- une seule machine écrit sur le disque ou tout le monde


*****Tout le monde doit avoir accès, principalement en écriture; Donc,
j'activerai le partage de ce DD;

- processus écrivant sur le disque : logiciel de sauvegarde, scripts


***** Simple copie des dossiers des "clients" avec fichier .bat en tâche
planifiée pour lancer automatiquement les sauvegardes;

- besoin de déplacer physiquement le disque ou non


***** Non

etc...


georges j-m
Le #17612971
Thierry_ a écrit :

J'avais les mêmes besoins que toi et j'ai choisi la solution de
récupérer un ancien Pentium IV sur lequel j'ai installé Ubuntu.
Il a tous les avantages d'un NAS et n'a coûté qu'un DD.
--
Georges
Le Gaulois
Le #17613831
georges j-m a écrit :

J'avais les mêmes besoins que toi et j'ai choisi la solution de
récupérer un ancien Pentium IV sur lequel j'ai installé Ubuntu.
Il a tous les avantages d'un NAS et n'a coûté qu'un DD.



Je vois quand même un avantage au NAS, par rapport à ta solution,
la consommation d'énergie. Déjà en partant d'une machine de
l'époque des Pentium III on devrait diminuer de moitié la
consommation d'energie.
Un autre avantage du NAS, c'est l'encombrement.
Eric PETIT
Le #17613991
Dans le message :48fee108$0$2851$,
Thierry_ a écrit:
Bonjour,

Réseau Win2K Server + 12 postes en Win2K.


......
Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au
réseau par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
L'un est-il plus fiable que l'autre ?



Par expérience, le NAS me semble préférable, même si un poil plus cher.

Si tu branche un disque en USB et que tu reboote ton serveur et surtout que
tu joue à débrancher le disque, tu comprendra assez vite le désagréable
aspect de l'USB pour cet usage.
Les partages ont un peu tendance à n'en faire qu'a leur tête. Alors qu'avec
un NAS tu paramètre ça une fois pour toutes (ou presque, ça peut évoluer !!)

Quand on en a les moyens, une machine pas trop fatiguée genre Celeron/P3
avec un peu de mémoire et un disque (gros et NEUF !) peut donner de bons
résusltats. De préférence sous un nunux pour des perfs réseaux maximales ;-)
En plus l'accroissement de l'espace de stockage ne sera pas plus compliqué.

Le disque USB n'a que l'avantage du tarif et de la portabilité.


--
Eric
Reply-to valide, laissez tel quel !
Texte brut vivement conseillé !!
pehache-tolai
Le #17614231
"Thierry_" news: 48fee108$0$2851$
Bonjour,

Réseau Win2K Server + 12 postes en Win2K.

Je compte utiliser un DD externe pour sauver le contenu des données du
serveur tournant en Win2K Server, ainsi que certaines données des
postes clients.
L'alternative est la suivante: soit un DD externe avec connexion USB
sur le serveur, soit un DD "NAS" connectés au réseau.

Par hypothèse, je suppose le NAS avec un seul DD.

Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au
réseau par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
L'un est-il plus fiable que l'autre ?



Si le serveur tourne en permanence, la solution du disque USB est tout à
fait envisageable.

Question "fiabilité", je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de différence, à
supposer qu'il y en ait une.

--
pehache
http://pehache.free.fr/public.html
Le Gaulois
Le #17616381
Eric PETIT a écrit :

Quand on en a les moyens, une machine pas trop fatiguée genre Celeron/P3
avec un peu de mémoire et un disque (gros et NEUF !) peut donner de bons
résusltats.



Enfin gros, avec un Pentium III, il faut quand même faire gaffe. Les
BIOS d'origine en général sont limités à 137 Go, voir moins. Si le
fabriquant de la carte mère existe toujours qu'il soit sérieux, qu'il
ait un bon site web, on doit pouvoir trouver une maj du BIOS qui
permet de dépasser cette limite. On peut aussi avoir une limitation
due au chipset ou au contrôleur IDE. Par exemple il y des contrôleurs
Promise qui ne peuvent pas dépasser les 137 Go, et là pas question
de résoudre en flashant quoi que ce soit.

Pour le Nunux, il n'y a pas forcémement besoin d'une distribution
lourde comme Ubuntu. Il y a de petites distributions spécialisées
comme FreeNas (http://www.freenas.org/)
Enfin, celle-ci c'est un mauvais exemple, ce n'est pas du Linux
c'est du FreeBSD.
droopy191
Le #17616601
Thierry_ wrote:
Bonjour,

Réseau Win2K Server + 12 postes en Win2K.

Je compte utiliser un DD externe pour sauver le contenu des données du
serveur tournant en Win2K Server, ainsi que certaines données des postes
clients.
L'alternative est la suivante: soit un DD externe avec connexion USB sur le
serveur, soit un DD "NAS" connectés au réseau.

Par hypothèse, je suppose le NAS avec un seul DD.

Ma question: Quel est l'avantage d'un NAS (connecté directement au réseau
par RJ45) par rapport à un DD externe (en USB) ?
L'un est-il plus fiable que l'autre ?

Merci,

Thierry_







Salut,

Vous parlez de boitiers nas à un disque, je suppose donc que vous partez
sur un boitier basique pour usage domestique.

Les NAS de ce type ont souvent des performances reseaux assez
déplorables. C'est pas forcement compatible avec votre volume/durée de
sauvegarde/restauration.
par ex, Thecus N2100 ( c'est malgré tout assez ancien ), débit de 5-6
Mbits max sur des gros fichiers.

Vous pourriez utiliser 2 boitiers usb que vous interchangez tous les
jours ( un sur la machine, un au coffre ).



--
DR
georges j-m
Le #17619321
Le Gaulois a écrit :
Eric PETIT a écrit :
Quand on en a les moyens, une machine pas trop fatiguée genre Celeron/P3
avec un peu de mémoire et un disque (gros et NEUF !) peut donner de bons
résusltats.



Enfin gros, avec un Pentium III, il faut quand même faire gaffe. Les
BIOS d'origine en général sont limités à 137 Go, voir moins. Si le
fabriquant de la carte mère existe toujours qu'il soit sérieux, qu'il
ait un bon site web, on doit pouvoir trouver une maj du BIOS qui
permet de dépasser cette limite. On peut aussi avoir une limitation
due au chipset ou au contrôleur IDE. Par exemple il y des contrôleurs
Promise qui ne peuvent pas dépasser les 137 Go, et là pas question
de résoudre en flashant quoi que ce soit.

Pour le Nunux, il n'y a pas forcémement besoin d'une distribution
lourde comme Ubuntu. Il y a de petites distributions spécialisées
comme FreeNas (http://www.freenas.org/)
Enfin, celle-ci c'est un mauvais exemple, ce n'est pas du Linux
c'est du FreeBSD.



J'ai utilisé Ubuntu pour ne pas trop dépayser la responsable dans
l'assoc que je supervise. Chez moi j'utilise Zenwalk mais je reconnais
que la meilleure solution est FreeNas car elle est légère. Maintenant la
différence entre Linux et FreeBSD pour l'administration n'est pas énorme.
--
Cordialement
Georges
Pascal Hambourg
Le #17620261
Salut,

Le Gaulois a écrit :

Enfin gros, avec un Pentium III, il faut quand même faire gaffe. Les
BIOS d'origine en général sont limités à 137 Go, voir moins.



J'ai même eu le cas pour une carte mère socket A pour Athlon XP achetée
en 2002, une honte. Par contre Linux s'en fiche, il n'utilise pas le
BIOS pour les accès disques. Il faut juste faire attention à ce que le
chargeur (lilo, grub...) soit dans la partie du disque accessible par le
BIOS. Ça se fait simplement en créant une petite partition pour /boot en
début de disque. Le seul vrai gros problème, c'est les BIOS qui plantent
en présence de disques de plus de 32 Gio. Mais là encore, on peu
contourner avec un plus petit disque pour le système, ou en forçant la
détection à 32 Gio pour les disques qui le permettent.

On peut aussi avoir une limitation
due au chipset ou au contrôleur IDE. Par exemple il y des contrôleurs
Promise qui ne peuvent pas dépasser les 137 Go, et là pas question
de résoudre en flashant quoi que ce soit.



Ça peut arriver avec des contrôleurs RAID qui doivent interpréter et
modifier les commandes ATA avant de les retransmettre aux disques, mais
je n'ai jamais vu le problème avec le contrôleur IDE principal des
chipsets courants qui ne fait que transmettre les commandes ATA au disque.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme