Différences de niveau

Le
Alain Brillant
Bonjour à tous,

Je veux me faire des compilations de certains titres à partir d'extraction
de CD. A l'écoute de la compilation, il y a de grosses différences de niveau
entre les morceaux. Les logiciels proposent différentes fonctions pour
équilibrer les niveaux. Par exemple, dans Audacity, il y a une fonction
"Amplification" qui augmente le signal jusqu'à un niveau 0 dB. Comment cela
fonctionne t'il ? Y a t'il dégradation du signal ? que me conseillez-vous ?

Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #13913411
Alain Brillant a écrit :

Je veux me faire des compilations de certains titres à partir
d'extraction de CD. A l'écoute de la compilation, il y a de grosses
différences de niveau entre les morceaux. Les logiciels proposent
différentes fonctions pour équilibrer les niveaux. Par exemple, dans
Audacity, il y a une fonction "Amplification" qui augmente le signal
jusqu'à un niveau 0 dB. Comment cela fonctionne t'il ? Y a t'il
dégradation du signal ? que me conseillez-vous ?



Il y a deux choses différentes : le niveau maximal sur
l'enregistrement et la dynamique.
On peut "remonter" le niveau maximal à 0 dB sans dégradation
c'est ce qu'on appelle la normalisation.
Ensuite le niveau perçu dépend surtout du niveau moyen et
non du niveau crête et ce niveau moyen dépend (à niveau
crête égal) de la dynamique. Pour obtenir un niveau perçu
comparable d'un morceau à l'autre il faut donc compresser.
Ce qui va à l'encontre de la qualité musicale...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
Alain Brillant
Le #13913401
"Jean-Pierre Roche" news: ffhmcf$l59$

Il y a deux choses différentes : le niveau maximal sur l'enregistrement et
la dynamique.



Ok d'accord

On peut "remonter" le niveau maximal à 0 dB sans dégradation c'est ce
qu'on appelle la normalisation.



C'est, je pense, ce que fait Audacity : il augmente le niveau jusqu'à ce que
les crêtes atteignent le niveau maxi sans compression.

Ensuite le niveau perçu dépend surtout du niveau moyen et non du niveau
crête et ce niveau moyen dépend (à niveau crête égal) de la dynamique.
Pour obtenir un niveau perçu comparable d'un morceau à l'autre il faut
donc compresser. Ce qui va à l'encontre de la qualité musicale...



Comme il s'agit de disques de variétés et de rock des 70's, la dynamique
n'étant déjà pas énorme je ne vais sûrement pas y toucher, la normalisation
est suffisante.

Merci.
Jean-Pierre Roche
Le #13913391
Alain Brillant a écrit :

C'est, je pense, ce que fait Audacity : il augmente le niveau jusqu'à ce
que les crêtes atteignent le niveau maxi sans compression.



Pas sûr... Amplification veut normalement dire
"amplification" ! Si la traduction est correcte... Juste un
gain (normalement exprimé en dB) donc susceptible d'amener
un écrêtage.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
Alain Brillant
Le #13913381
"Jean-Pierre Roche" news: ffhp72$vrj$

Pas sûr... Amplification veut normalement dire "amplification" ! Si la
traduction est correcte... Juste un gain (normalement exprimé en dB) donc
susceptible d'amener un écrêtage.



Le logiciel analyse le fichier avant amplification et détermine
automatiquement le gain d'amplification (en dB) nécessaire pour atteindre le
niveau maximum sans écrêtage. Je suppose qu'il recherche quel est le niveau
crête maximum du fichier et calcul la différence entre ce niveau et le 0 dB.
La différence étant le gain d'amplification. Sinon il y a une case à cocher
si on accepte l'écrêtage avec possibilité de réglage manuel du gain
d'amplification. A manipuler avec précaution.

Merci pour la clarté des explications.
Jean-Pierre Roche
Le #13913371
Alain Brillant a écrit :

Le logiciel analyse le fichier avant amplification et détermine
automatiquement le gain d'amplification (en dB) nécessaire pour
atteindre le niveau maximum sans écrêtage. Je suppose qu'il recherche
quel est le niveau crête maximum du fichier et calcul la différence
entre ce niveau et le 0 dB. La différence étant le gain d'amplification.
Sinon il y a une case à cocher si on accepte l'écrêtage avec possibilité
de réglage manuel du gain d'amplification. A manipuler avec précaution.



A part ça certains logiciels de lecture permettent
d'affecter un "replay gain" à chaque morceau, un album, etc.
C'est le cas de Foobar 2000 mais je n'ai jamais utilisé
cette fonction donc je n'ai pas d'avis sur son efficacité.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme