Quelle distribution pour du diskless (NFS et NIS) ?

Le
Frédéric Lochon
Bonsoir,

Je cherche un mouton à 13,5 pattes, à savoir une distribution qui
réponde à des critères exotiques :)

Je cherche à avoir des machines diskless qui boot en PXE, montent leur
root en NFS et font du NIS.

Sauf que, j'aimerais en plus:
- pouvoir créer une nouvelle machine assez simplement
- faire des mises à jour assez simplement

Idéalement, j'aimerais aussi:
- ne pas avoir d'initramfs ou autre chose du style
- pouvoir faire les mises à jour même quand les machines sont éteintes
- ne pas dépendre de systemd

Merci pour vos suggestions.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
S.T.
Le #26415517
On 2016-11-03, Frédéric Lochon
Je cherche un mouton à 13,5 pattes, à savoir une distribution qui
réponde à des critères... exotiques :)

Une Slack, puis tu te sors les doigts pour faire fonctionner tout ça.
jp willm
Le #26415524
Le 03/11/2016 à 22:30, Frédéric Lochon a écrit :
Bonsoir,
Je cherche un mouton à 13,5 pattes, à savoir une distribution qui
réponde à des critères... exotiques :)
Je cherche à avoir des machines diskless qui boot en PXE, montent leur
root en NFS et font du NIS.

Puppy Linux ?
--
jp willm
http://perso.orange.fr/willms/index.html
JKB
Le #26415542
Le Thu, 3 Nov 2016 23:28:40 +0000 (UTC),
S.T.
On 2016-11-03, Frédéric Lochon
Je cherche un mouton à 13,5 pattes, à savoir une distribution qui
réponde à des critères... exotiques :)

Une Slack, puis tu te sors les doigts pour faire fonctionner tout ça.

Debian fonctionne aussi. Mais un apt-get upgrade peut casser
totalement une configuration qui fonctionnait auparavant
parfaitement.
Maintenant, de toi à moi, ça devient de plus en plus ardu avec
Linux sauf à se taper toute la configuration bas niveau (dans
sysctl.conf) et une recompilation du noyau aux petits oignons.
À mon domicile, je n'ai plus que du diskless et la
seule machine qu'il me reste sous Linux, c'est un media center pour
la video. Tout le reste, c'est du FreeBSD, c'est beaucoup plus
efficace en diskless.
Linux a un avantage, il respecte totalement les specs NFS
(contrairement à FreeBSD), mais la gestion du swapper est assez
lamentable et en diskless, le résultat est assez drôle si on n'a
pas plus de 4Go de mémoire.
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
S.T.
Le #26415571
On 2016-11-04, JKB
Debian fonctionne aussi. Mais un apt-get upgrade peut casser
totalement une configuration qui fonctionnait auparavant
parfaitement.

Je n'ai jamais compris cette logique qui consiste à s'appuyer sur des
mises à jours pour conserver un système sécurisé.
C'est tellement plus simple d'avoir un système bien fait et sécurisé dès
le début.
GNU/Linux encourage vraiment à la paresse et à la médiocrité.
Maintenant, de toi à moi, ça devient de plus en plus ardu avec
Linux sauf à se taper toute la configuration bas niveau (dans
sysctl.conf) et une recompilation du noyau aux petits oignons.
À mon domicile, je n'ai plus que du diskless et la
seule machine qu'il me reste sous Linux, c'est un media center pour
la video. Tout le reste, c'est du FreeBSD, c'est beaucoup plus
efficace en diskless.

J'aime bien FreeBSD, mon PC est sous FreeBSD. Mais force est de dire que
j'ai vu plus de panic sur un FreeBSD que sur Linux.
Tiens le dernier en date, copie de fichier sur USB, tout se passe bien
pendant 30GB. Puis on refait un rsync le lendemain et hop, le système
reboot tout seul parce que la clef USB lui a dit un truc qui lui
plaisait pas.
Jamais vu ça sur un Linux.
Linux a un avantage, il respecte totalement les specs NFS
(contrairement à FreeBSD), mais la gestion du swapper est assez
lamentable et en diskless, le résultat est assez drôle si on n'a
pas plus de 4Go de mémoire.

Linux n'est plus un Unix, il ne sait plus tourner dans 32M de RAM comme
il le faisait le temps de nos années glorieuses.
Ça n'en fait pas une merde pour autant, mais ça répond pas non plus à
tous les besoins.
JKB
Le #26415578
Le Fri, 4 Nov 2016 11:15:54 +0000 (UTC),
S.T.
On 2016-11-04, JKB
Debian fonctionne aussi. Mais un apt-get upgrade peut casser
totalement une configuration qui fonctionnait auparavant
parfaitement.

Je n'ai jamais compris cette logique qui consiste à s'appuyer sur des
mises à jours pour conserver un système sécurisé.
C'est tellement plus simple d'avoir un système bien fait et sécurisé dès
le début.
GNU/Linux encourage vraiment à la paresse et à la médiocrité.

Heureusement qu'on est trolldi.
Sinon, mes OpenVMS fonctionnent très bien, merci pour eux :-P
Maintenant, de toi à moi, ça devient de plus en plus ardu avec
Linux sauf à se taper toute la configuration bas niveau (dans
sysctl.conf) et une recompilation du noyau aux petits oignons.
À mon domicile, je n'ai plus que du diskless et la
seule machine qu'il me reste sous Linux, c'est un media center pour
la video. Tout le reste, c'est du FreeBSD, c'est beaucoup plus
efficace en diskless.

J'aime bien FreeBSD, mon PC est sous FreeBSD. Mais force est de dire que
j'ai vu plus de panic sur un FreeBSD que sur Linux.

Essaie Net.
Tiens le dernier en date, copie de fichier sur USB, tout se passe bien
pendant 30GB. Puis on refait un rsync le lendemain et hop, le système
reboot tout seul parce que la clef USB lui a dit un truc qui lui
plaisait pas.
Jamais vu ça sur un Linux.
Linux a un avantage, il respecte totalement les specs NFS
(contrairement à FreeBSD), mais la gestion du swapper est assez
lamentable et en diskless, le résultat est assez drôle si on n'a
pas plus de 4Go de mémoire.

Linux n'est plus un Unix, il ne sait plus tourner dans 32M de RAM comme
il le faisait le temps de nos années glorieuses.
Ça n'en fait pas une merde pour autant, mais ça répond pas non plus à
tous les besoins.

Le noyau est de plus en plus merdique et je le maintiens...
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
S.T.
Le #26415581
On 2016-11-04, JKB
J'aime bien FreeBSD, mon PC est sous FreeBSD. Mais force est de dire que
j'ai vu plus de panic sur un FreeBSD que sur Linux.

Essaie Net.

J'ai déjà essayé NetBSD dessus, mais la carte graphique n'est pas gérée
correctement. À noter que je n'ai pas non plus investigué plus loin que
ça.
Sous FreeBSD, j'ai du rajouter un truc dans loader.conf pour avoir un
mode graphique au boot afin que X fonctionne correctement. Y-a-t-il un
truc similaire sous NetBSD ?
Ça n'en fait pas une merde pour autant, mais ça répond pas non plus à
tous les besoins.

Le noyau est de plus en plus merdique et je le maintiens...

En fait, l'évolution merdique de Linux tient plus de systemd, Gnome et
des très mauvaises habitudes Debianesques ou Redhatiques que du noyau en
lui même.
Mais il est vrai que je me souviens de l'époque ou le kernel avait une
version stable avec un numéro pair et une version instable avec un
numero impair et on avait nul besoin d'essuyer les platres en
permanence.
Il y eu, finalement, une certaine convergeance de pensée entre Linux et
Windows qui n'est pas pour me satisfaire pleinement.
JKB
Le #26415580
Le Fri, 4 Nov 2016 12:52:09 +0000 (UTC),
S.T.
On 2016-11-04, JKB
J'aime bien FreeBSD, mon PC est sous FreeBSD. Mais force est de dire que
j'ai vu plus de panic sur un FreeBSD que sur Linux.

Essaie Net.

J'ai déjà essayé NetBSD dessus, mais la carte graphique n'est pas gérée
correctement. À noter que je n'ai pas non plus investigué plus loin que
ça.
Sous FreeBSD, j'ai du rajouter un truc dans loader.conf pour avoir un
mode graphique au boot afin que X fonctionne correctement. Y-a-t-il un
truc similaire sous NetBSD ?

Certainement.
Ça n'en fait pas une merde pour autant, mais ça répond pas non plus à
tous les besoins.

Le noyau est de plus en plus merdique et je le maintiens...

En fait, l'évolution merdique de Linux tient plus de systemd, Gnome et
des très mauvaises habitudes Debianesques ou Redhatiques que du noyau en
lui même.

Faut pas exagérer. L'évolution du noyau est devenue du grand
n'importe quoi depuis le 2.6.
Mais il est vrai que je me souviens de l'époque ou le kernel avait une
version stable avec un numéro pair et une version instable avec un
numero impair et on avait nul besoin d'essuyer les platres en
permanence.
Il y eu, finalement, une certaine convergeance de pensée entre Linux et
Windows qui n'est pas pour me satisfaire pleinement.

Très certes, cher, mais les développeurs n'auront que ce qu'ils
méritent.
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Lucas Levrel
Le #26415676
Le 4 novembre 2016, S.T. a écrit :
Linux n'est plus un Unix, il ne sait plus tourner dans 32M de RAM comme
il le faisait le temps de nos années glorieuses.

http://tiny.slitaz.org/
Tiny SliTaz goals
Useful software, expansible, easy to configure, runs fully in RAM, simple,
light and fast for minimum hardware resources: i.e. fits on one floppy
disk (IDE disk optional), runs on a 386SX processor and needs as little
memory as possible (currently 4MB with a 2.6.14 Kernel).
--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
C'est mieux avé les accents (F. Patte)
S.T.
Le #26415675
On 2016-11-04, Lucas Levrel
Linux n'est plus un Unix, il ne sait plus tourner dans 32M de RAM comme
il le faisait le temps de nos années glorieuses.

http://tiny.slitaz.org/
Tiny SliTaz goals
Useful software, expansible, easy to configure, runs fully in RAM, simple,
light and fast for minimum hardware resources: i.e. fits on one floppy
disk (IDE disk optional), runs on a 386SX processor and needs as little
memory as possible (currently 4MB with a 2.6.14 Kernel).

Oui, avec un noyau qui date de nos années glorieuses.
Ça confirme tout à fait ce que je dis.
Marc SCHAEFER
Le #26415674
Frédéric Lochon
Je cherche à avoir des machines diskless qui boot en PXE, montent leur
root en NFS et font du NIS.

A part le NIS, l'installateur de FAI fait exactement ça. Je me rappelle
qu'on peut ajouter une classe NIS à FAI pour en faire. Moi je
l'utilise pour installer des salles, mais peut-être que tu peux l'abuser
pour faire autre chose et rester dans ta machine non installée diskless.
- pouvoir créer une nouvelle machine assez simplement
- faire des mises à jour assez simplement

FAI permet d'installer des machines automatiquement, avec des
règles basées sur des classes.
fai-update peut mettre à jour des machines *installées* (pas diskless).
http://fai-project.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme