Le doctorat de Cambadélis

Le
Christian Navis
Le doctorat de Cambadélis a été obtenu de façon régulière, nous dit-on.
En un an, avec un jury de gôôôche acquis au souteneur (de thèse) mais
bon, en la matière, l'alma mater est souveraine.
Et on connaît bien l'orientation politique des profs.

Une autre question se pose : l'obtention de diplômes de connivence.
C'est Cambadélis qui ouvre la brèche en déclarant qu'il aurait obtenu
du président de l'université une dérogation pour s'inscrire en
maîtrise,
sans passer la licence, en vertu de ses "compétences acquises".
Lesquelles ?
Sur quels critères les a-t-on évaluées ?

Le militantisme bolchevique remplacerait-il un examen en bonne et due
forme, vérifiant l'acquisition des connaissances ?
Il semblerait que oui.
Là où j'en suis tombé le cul par terre, c'est quand le même Cambadélis
ajoute : « c'était légal et usuel. »
Comme le fait de passer directement de la maîtrise à la thèse en
zappant
la case DEA ?
Il semblerait encore que oui.
Ainsi donc, les bolchos qui noyautent l'université feraient bénéficier
leurs amis politiques de bien étranges privilèges
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/cv-enjolive-cambadelis-s-explique-sur-son-parcours-universitaire_1576899.html

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
dmkgbt
Le #26309771
Christian Navis
(je coupe les digressions oiseuses et j'enlève fr.sci.philo qui n'a rien
à voir mais je laisse les bonnes questions)

(...)

C'est Cambadélis qui ouvre la brèche en déclarant qu'il aurait obtenu du
président de l'université une dérogation pour s'inscrire en maîtrise, sans
passer la licence, en vertu de ses "compétences acquises".
Lesquelles ?
Sur quels critères les a-t-on évaluées ?



(...)

Là où j'en suis tombé le cul par terre, c'est quand le même Cambadélis
ajoute : « c'était légal et usuel. »
Comme le fait de passer directement de la maîtrise à la thèse en zappant
la case DEA ?
Il semblerait encore que oui.



(...)

C'est pourtant simple : s'il a eu les diplômes, il peut les produire et
ça couperait court à toutes les supputations.

Et, de plus, il pourrait porter plainte contre Mauduit pour diffamation
voire dénonciation calomnieuse.


--
"Les hommes constituent, de par le monde,
entre 90% et 100% des criminels, des pédophiles,
des violeurs, des généraux, des chefs d'état
et des grands leaders religieux."
Christian Navis
Le #26309778
Dominique de Corse avait prétendu :

(je coupe les digressions oiseuses et j'enlève fr.sci.philo qui n'a rien
à voir mais je laisse les bonnes questions)



Je remets sur fr.sci.philo car je suis allergique à la cenSSure.
Et puis, votre sapience mérite d'être partagée. ;o)

C'est pourtant simple : s'il a eu les diplômes, il peut les produire et
ça couperait court à toutes les supputations.



Admettons qu'il produise la fameuse « dérogation. »
Légale et courante, d'après lui.
Si c'est avéré, cela révélerait un scandale dépassant sa seule
personne.
Car même si l'université n'avait pas compétence liée (à vérifier...)
ces petits arrangements entre amis pourraient choquer.
Y compris à gauche. Mélenchon n'a pas l'air d'apprécier.

Et, de plus, il pourrait porter plainte contre Mauduit pour diffamation
voire dénonciation calomnieuse.



Attendons donc.
Les infos tombent, la personne qui lui aurait délivré l'attestation
qui le blanchit, serait un de ses proches :
http://www.20minutes.fr/politique/1445567-20140918-affaire-faux-diplomes-communique-blanchit-cambadelis-redige-proches

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
jr
Le #26309783
Christian Navis .

Admettons qu'il produise la fameuse « dérogation. »
Légale et courante, d'après lui.



La dispense de DEA était légale et courante. J'ai vu récemment encore une
dispense de l'essentiel de M2 pour un agrégé.

--
Naturellement trouble.
dmkgbt
Le #26309782
Christian Navis
Dominique de Corse avait prétendu :

> (je coupe les digressions oiseuses et j'enlève fr.sci.philo qui n'a rien
> à voir mais je laisse les bonnes questions)

Je remets sur fr.sci.philo car je suis allergique à la cenSSure.



On reconnait bien là l'ancien "ami" de sos-racaille, hein, Caramboula?

Et puis, votre sapience mérite d'être partagée. ;o)



Nous parlions de droit, pas de philosophie.

> C'est pourtant simple : s'il a eu les diplômes, il peut les produire et
> ça couperait court à toutes les supputations.

Admettons qu'il produise la fameuse « dérogation. »
Légale et courante, d'après lui.
Si c'est avéré, cela révélerait un scandale dépassant sa seule
personne.



Mais bien sûr.
Tout comme les plagiats de thèses ou de livres.
Je suis pour mettre ces magouilles au grand jour et assainir les
pratiques universitaires en général.

Car même si l'université n'avait pas compétence liée (à vérifier...)
ces petits arrangements entre amis pourraient choquer.



Comme chez les sénateurs UMP.

Y compris à gauche. Mélenchon n'a pas l'air d'apprécier.




> Et, de plus, il pourrait porter plainte contre Mauduit pour diffamation
> voire dénonciation calomnieuse.

Attendons donc.



Voilà.
Attendons.

Les infos tombent, la personne qui lui aurait délivré l'attestation
qui le blanchit, serait un de ses proches :



http://www.20minutes.fr/politique/1445567-20140918-affaire-faux-diplomes-communique-blanchit-cambadelis-redige-proches


--
"Les hommes constituent, de par le monde,
entre 90% et 100% des criminels, des pédophiles,
des violeurs, des généraux, des chefs d'état
et des grands leaders religieux."
Christian Navis
Le #26309799
jr a utilisé son clavier pour écrire :

Admettons qu'il produise la fameuse « dérogation. »
Légale et courante, d'après lui.



La dispense de DEA était légale et courante. J'ai vu récemment encore une
dispense de l'essentiel de M2 pour un agrégé.



Avec la dispense de licence, ça fait quand même beaucoup !
À moins que vous ne parliez du doctorat d'université, une curiosité
en vigueur entre 1897 et 1984, qui permettait de soutenir une thèse
ultrarapide avec 2 CES, ou équivalent, donc éventuellement sans le bac.
Cette institution destinée à l'origine aux étudiants étrangers
maîtrisant mal notre langue, a ensuite été détournée par des petits
malins, avec la bienveillance de certains profs.

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
Christian Navis
Le #26309812
Dominique de Corse avait écrit le 18/09/2014 :

On reconnait bien là l'ancien "ami" de sos-racaille, hein, Caramboula?



La rumeur dit aussi que le rôle de Casimir était tenu par Jihère.
Et vous, vous étiez qui ? Pimprenelle ou Cruella ?

Nous parlions de droit, pas de philosophie.



Le droit et la philo sont consubstantiellement liés.
Vous ne pouvez légitimer la norme, et plus encore la sanction, qu'en
vous appuyant sur l'éthique et la logique découlant de valeurs
partagées.
Sinon c'est l'arbitraire.

Je suis pour mettre ces magouilles au grand jour et assainir les
pratiques universitaires en général.



Je crains qu'on ne puisse assainir la cooptation, le copinage,
et l'exploitation des jeunes chercheurs dont les travaux sont parfois
pillés ou carrément signés par des mandarins.

Comme chez les sénateurs UMP.



Vous voulez jouer aux listes ?
http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
jr
Le #26309832
Christian Navis
jr a utilisé son clavier pour écrire :

Admettons qu'il produise la fameuse « dérogation. »
Légale et courante, d'après lui.



La dispense de DEA était légale et courante. J'ai vu récemment encore une
dispense de l'essentiel de M2 pour un agrégé.



Avec la dispense de licence, ça fait quand même beaucoup !



Attendons de voir.


À moins que vous ne parliez du doctorat d'université, une curiosité
en vigueur entre 1897 et 1984, qui permettait de soutenir une thèse
ultrarapide avec 2 CES, ou équivalent, donc éventuellement sans le bac.



Vous radotez, vous avez déjà placé cette connerie et je vous ai déjà
expliqué à quoi ça servait.


Cette institution destinée à l'origine aux étudiants étrangers
maîtrisant mal notre langue, a ensuite été détournée par des petits
malins, avec la bienveillance de certains profs.



N'importe quoi de chez n'importe quoi.

--
Naturellement trouble.
Christian Navis
Le #26309840
jr a utilisé son clavier pour écrire :

Vous radotez, vous avez déjà placé cette connerie et je vous ai déjà
expliqué à quoi ça servait.



Vous avez surtout nié parce qu'avant d'être abrogée, cette combine a
servi en priorité à des informaticiens pour se faire mousser,
à l'époque où leur discipline, nouvelle, n'entrait pas dans les cadres
traditionnels.
Puis, acculé par les preuves que j'avançais, vous avez bafouillé
de vagues explications, comme quoi ce titre serait remis à des vieux
laborantins méritants.
Une espèce de médaille du travail !
Sans réaliser à quel point vous étiez peu crédible.
Parce que...
Je vous le réservais pour la fin : dans les années 60,
l'universitaire Robert Escarpit avait déjà dénoncé ces doctorats
d'apparat attribués aux soi-disant experts en sciences de la com',
une discipline nouvelle à l'époque... Qui gonflait ses plumes,
comme le feront plus tard les paons de l'informatique.

N'importe quoi de chez n'importe quoi.



Toujours cette attitude puérile de déni de réalité quand quelque chose
vous dérange, vous contrarie ou vous perturbe.

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
jr
Le #26309850
Christian Navis
jr a utilisé son clavier pour écrire :

Vous radotez, vous avez déjà placé cette connerie et je vous ai déjà
expliqué à quoi ça servait.



Vous avez surtout nié parce qu'avant d'être abrogée, cette combine a
servi en priorité à des informaticiens pour se faire mousser,
à l'époque où leur discipline, nouvelle, n'entrait pas dans les cadres
traditionnels.



N'importe quoi. Ledit doctorat existant depuis avant le siècle, on aurait
du mal à y voir un complot informatique.

Puis, acculé par les preuves que j'avançais,



Si t'avances quand je recule, comment veux-tu que je t'accule? Quelles
preuves, andouille?

Je vous le réservais pour la fin : dans les années 60,
l'universitaire Robert Escarpit avait déjà dénoncé ces doctorats
d'apparat attribués aux soi-disant experts en sciences de la com',



Sans blague. Vous avez oublié, par pudeur dans doute, de rappeler le grand
nombre de candidats porteurs de ce parchemin vous avez refusé d'embaucher.
Le pipeau souffle à donf. C'est parce que vous n'avez pas soutenu de thèse
que vous êtes frustré? Il est encore temps, vous savez.


--
Naturellement trouble.
Christian Navis
Le #26309856
jr avait soumis l'idée :

N'importe quoi. Ledit doctorat existant depuis avant le siècle, on aurait
du mal à y voir un complot informatique.



J'ai donné les dates supra.
J'ai aussi expliqué comment des opportunistes, aidés par des profs
pas trop scrupuleux, en ont profité.

Si t'avances quand je recule, comment veux-tu que je t'accule? Quelles
preuves, andouille?



Pour les sceptiques susceptibls de se laisser impressionner par votre
culot, demander "doctorat" à Google, faire défiler et cliquer sur 1.3.1

Sans blague. Vous avez oublié, par pudeur dans doute, de rappeler le grand
nombre de candidats porteurs de ce parchemin vous avez refusé d'embaucher.



J'en ai surtout éliminé ou viré des informaticiens qui alliaient
une impressionnante sédimentation d'esprit à une incommensurable
arrogance. Probable effet du syndrome de Dunning-Kruger.

Le pipeau souffle à donf. C'est parce que vous n'avez pas soutenu de thèse
que vous êtes frustré? Il est encore temps, vous savez.



On ne demande pas de doctorat pour entrer à MENSA.

--
Être rock'n'roll c'est rembarrer ceux qui veulent penser à ta place.
Quand un mec me dit : « il faut ! » ou « tu dois ! » ça m'énerve.
Peu importe sa chapelle, je lui réponds : « Ta gueule sale con ! »
Et s'il insiste, je lui file une mandale. Y'a pas plus rock'n'roll !
http://christian.navis.over-blog.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme