Domain registry of america

Le
BertrandB
Ca y est je viens de recevoir pour la deuxième fois leur trompe couillon.

Je n'ai pas grosse expérience mais ils arrosent tous les prorpiétaires
de .net .com et .org ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Xavier Roche
Le #1119064
Je n'ai pas grosse expérience mais ils arrosent tous les prorpiétaires
de .net .com et .org ?


Tiens ils sont encore vivants ?

Sinon, bien qu'ils arrosent à tout va (et au moins deux fois à priori),
ce n'est probablement pas sur l'ensemble des .com (trop nombreux!) ; ils
ont peut être un ciblage tentant de repérer les coui^Wclients potentiels.

Pwet
Le #1119063
Ca y est je viens de recevoir pour la deuxième fois leur trompe couillon.

Je n'ai pas grosse expérience mais ils arrosent tous les prorpiétaires
de .net .com et .org ?


Ca ne dure qu'un temps , ça fait bien 2 ans que j'ai pas reçu
d'enveloppe avec un pitit drapeau US dans le coin ...

--
Pwet

Cornelia Schneider
Le #1118921
Antoine news::

Arros‚ depuis 2000, en moyenne 1 fois / 2 ans.


Idem pour moi, mais plutôt 2 fois par an.

Cornelia

--
Be out and be proud - today is the first day of the rest of your life
Support Transgenre Strasbourg : http://www.sts67.org
BoW : http://www.bownbend.com
GPG key ID 83FF7452, 659C 2B9F 7FD5 5C25 8C30 E723 4423 F8B8 83FF 7452

Cornelia Schneider
Le #1123624
Antoine 193.252.117.183:

Tu as peut-être 4 fois plus de domaines que moi :-)


J'en ai une dizaine. Mais curieusement, je ne reçois ce spam que pour un
seul, le plus ancien.

Cornelia

--
Be out and be proud - today is the first day of the rest of your life
Support Transgenre Strasbourg : http://www.sts67.org
BoW : http://www.bownbend.com
GPG key ID 83FF7452, 659C 2B9F 7FD5 5C25 8C30 E723 4423 F8B8 83FF 7452

Cornelia Schneider
Le #1123478
Antoine news::

J'en ai à peu près le même nombre. Chez moi aussi, seul le domaine
le plus ancien, enregistré en 2000, fait l'objet du spam de Domain
registry of america.


Hmm, quelque chose vient de me frapper : je parie que ton domaine est un
.com et que toi aussi tu l'avais initialement enregistré chez Network
Solutions ? (puisqu'il n'existait encore d'autre registrar pour les .com à
l'époque) C'est à se demander comment DRoA a "trouvé" ces infos chez
NetSol...

Cornelia

--
Be out and be proud - today is the first day of the rest of your life
Support Transgenre Strasbourg : http://www.sts67.org
BoW : http://www.bownbend.com
GPG key ID 83FF7452, 659C 2B9F 7FD5 5C25 8C30 E723 4423 F8B8 83FF 7452

Patrick Mevzek
Le #1123477
Le Tue, 29 Jan 2008 13:21:50 +0100, Cornelia Schneider a écrit:
C'est à se demander comment DRoA a "trouvé" ces infos chez
NetSol...


Il a pu les acheter. Tous les bureaux d'enregistrement doivent vendre
à qui demande l'intégralité de leurs données présentent dans le whois,
pour la somme de $10000. Il y a quelques années, aller voir NSI et leur
acheter cela permettait de récupérer le plus grand nombre d'informations.
C'est moins vrai aujourd'hui.

En théorie le vendeur ne doit pas s'en servir pour du spam etc. mais bon
c'est impossible à vérifier en pratique.

--
Patrick Mevzek . . . . . . . . . . . . . . Dot and Co

Xavier Roche
Le #1123475
Hmm, quelque chose vient de me frapper : je parie que ton domaine est un
.com et que toi aussi tu l'avais initialement enregistré chez Network
Solutions ?


J'ai aussi reçu le courrier, et je n'ai jamais rien acheté chez netsol
(j'ai toujours été chez gandi).

Mais ils ont peut être acheté plusieurs bases ?

Patrick Mevzek
Le #1123036
Le Tue, 12 Feb 2008 16:59:53 +0100, Yann SZKOLNIK a écrit:
Pour accéder aux bdds des .com, .org, .net etc... une simple demande par
fax suffit.


Non, cela ne permet que d'accéder aux fichiers de zones (DNS), pas aux
informations nominatives, comme l'email. C'est très loin donc d'être « les
bases de données » des TLDs.
De plus, il me semble qu'il faut de la même façon dans ce cas de figure
indiquer qu'on n'utilisera pas les données pour du spam ultérieurement.
Mêmes contraintes contractuelles donc.

Il n'est pas difficile ensuite de faire des extractions
whois même si la plupart des registrars brident le nombre de requêtes
par IP.


Sauf que de plus en plus de bureaux d'enregistrement proposent l'option
« email caché ».
Sans compter les autres formes de bridage auxquelles on peut penser.

Et on peut sauter la première étape : suffit d'utiliser Google, DMOZ, et
tous les autres annuaires et moteurs de recherche pour trouver des
millions de noms de domaine, voire, même encore plus directement, des
millions d'adresses email !

--
Patrick Mevzek . . . . . . . . . . . . . . Dot and Co

Publicité
Poster une réponse
Anonyme