DRM : Issoudun vers l'Afrique du Nord cette semaine

Le
stephaneveron
Bonjour à tous,

Lu sur le forum DRM, des émissions de TDF en mode DRM auront lieu
cette semaine, à l'occasion de la conférence de planification des
fréquences ondes courtes de la HFCC à Tunis du 2 au 5 février.

Site d'émission : Issoudun
Puissance : 150 kW, azimuth 150° (donc vers la Tunisie) et type
d'antenne 4/4.
Voici les horaires (en T.U.) et fréquences :

Lundi 2 février 2009 :
09:00-10:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Mardi 3 février 2009 :
08:00-09:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Mercredi 4 et jeudi 5 février 2009 :
08:00-10:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Je vais tenter le coup pour la réception, ça peut être jouable en
étant à l'arrière, d'autant que cette fois-ci ils ne font pas
d'économies sur la puissance ! A suivre.

Stéphane
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Denis
Le #18554761
a écrit :
Bonjour à tous,

Lu sur le forum DRM, des émissions de TDF en mode DRM auront lieu
cette semaine, à l'occasion de la conférence de planification des
fréquences ondes courtes de la HFCC à Tunis du 2 au 5 février.

Site d'émission : Issoudun
Puissance : 150 kW, azimuth 150° (donc vers la Tunisie) et type
d'antenne 4/4.
Voici les horaires (en T.U.) et fréquences :

Lundi 2 février 2009 :
09:00-10:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Mardi 3 février 2009 :
08:00-09:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Mercredi 4 et jeudi 5 février 2009 :
08:00-10:00 : 11875 kHz
12:00-14:00 : 11875 kHz
19:30-21:00 : 5865 kHz

Je vais tenter le coup pour la réception, ça peut être jouable en
étant à l'arrière, d'autant que cette fois-ci ils ne font pas
d'économies sur la puissance ! A suivre.

Stéphane



Bonjour.

Sait-on quel type de programme sera diffusé ? RFI ? Un programme spécial ?

--
Denis.
JFG
Le #18556221
il y a combien de récepteurs DRM en Afrique du nord ?
Denis
Le #18556851
JFG a écrit :
il y a combien de récepteurs DRM en Afrique du nord ?





Peu constructif comme réaction...

--
Denis.
stephaneveron
Le #18558991
Bonjour,

Pas de réception ici en Alsace ce midi. Peut-être aurai-je plus de
chance ce soir dans les 49 mètres.Si j'arrive à avoir une réception
stable, je mettrai en ligne un extrait audio. Le programme diffusé est
généralement RFI, toutefois lors de foires multimedia comme l'IFA de
Berlin on a pu entendre des programmes musicaux avec des slogans pour
TDF et le DRM.

Lors de telles émissions, il s'agit de couvrir la zone où se déroule
la conférence de la HFCC afin que le responsable de TDF présent puisse
démontrer, encore une fois, l'efficacité des liaisons en DRM, et
présenter de nouveaux récepteurs, cette année celui de chez Uniwave
(vu que TDF affirme travailler pour présenter les récepteurs aux
distributeurs, je pense qu'elle s'assure de la même chose vis-à-vis
des diffuseurs). Vu les horaires, je suppose que TDF va mettre en
marche un récepteur Uniwave pendant les repas de la conférence. C'est
une astuce qui -à mon avis- permet de démontrer la fiabilité du DRM e n
fond sonore tout au long d'un repas, sans obliger tout le monde a
rester à attendre devant un récepteur juste pour écouter. Ce n'est qu e
mon avis, mais j'imagine bien cela. J'essaie de décoder la stratégie
marketing des responsables DRM, et cette première émission "aux heures
des repas" est une nouveauté.

Et là effectivement, vu l'absence quasi-totale de récepteurs, même
professionnels, une telle occasion permet à TDF et au consortium DRM
de toucher l'ensemble des responsables de la planification ondes
courtes de tous les radiodiffuseurs membres de la HFCC. Même si le
principe de fonctionnement est connu depuis longtemps, une piqûre de
rappel est toujours nécessaire. Et l'on a raison de faire remarquer
que depuis plus de 12 ans après le lancement du projet, on en est
encore aux émissions tests, même si pour certains diffuseurs il s'agit
désormais de diffusions officielles et permanentes, et que les
récepteurs ne se sont pas bousculés sur le marché, loin de là.

Pour le problème du développement des récepteurs, moi j'y vois en
partie l'objectif de rentabilité maximale des "grands" constructeurs
qui lorgnent plus sur le marché des baladeurs multimedia, du DMB qui
permet de faire de la vidéo dans les tissus urbains denses, et de
"récepteurs" internet / wi-fi et ont plus d'argent à se faire sur ces
créneaux. C'est pour cela que l'on voit seulement des seconds couteaux
ou des sociétés dont les récepteurs radio ne sont pas le coeur de
métier prendre des risques pour le DRM. Comme dans la plupart des
domaines d'activité aujourd'hui, si le DRM trouve sa place et connaît
un premier succès commercial, une fois les puces basse consommation
bien au point, les récepteurs éprouvés et le circuit de fabrication /
distribution mis en place, alors à ce moment seulement les "grands" se
jetteront sur ces petites sociétés qui ont lancé les récepteurs DRM
pour se faire de l'argent sans avoir eu à supporter le coût du risque.

Mais ce n'est qu'une partie du problème. Il faut admettre également,
sur ce point, les énormes erreurs du consortium DRM, dues à son
histoire, qui a orienté sa communication dès le début sur les
radiodiffuseurs internationaux, alors déjà en déclin avec un auditoir e
vieillissant, et qui s'est trompé sur les origines de ce déclin (les
stations affirmaient que c'était la qualité d'écoute, plus que les
contenus inadaptés au renouvellement de l'auditoire, qui en étaient la
cause). En insistant sur la diffusion en OL/OM ou une bande des 75
mètres étendue pour une diffusion régionale et nationale de stations
publiques et commerciales, cela aurait évidemment eu plus de poids
pour convaincre les grands électroniciens, et aurait permis par la
même occasion la numérisation des stations internationales qui
l'auraient souhaité.

J'espère juste que les changements qui ont eu lieu récemment à la t ête
du consortium DRM porteront leurs fruits, et que le genre de stratégie
marketing comme cette diffusion de TDF très ciblée fait partie d'un
nouveau processus et donnera des idées à quelques diffuseurs, et par
la même occasion donnera plus de poids au DRM face aux constructeurs
de récepteurs.

Stéphane
Publicité
Poster une réponse
Anonyme