Drôle de « bien public » ! Venez nombreux au procès d’Alexandre Simonnot

Le
luc bernard
Le jeudi 21 juin à 10 h 30, Alexandre Simonnot, candidat FN l’an
prochain aux élections municipales à Taverny, comparaîtra devant le
tribunal correctionnel de Pontoise pour le délit de « dégradation de
bien public ». Il n’a pas défoncé une cabine téléphonique, tagué un
abribus ou explosé un radar. C’est beaucoup plus grave. Il a percé un
préservatif géant installé sur l’obélisque de Taverny le 2 décembre
dernier sur décision du maire socialo-communiste Maurice Boscavert pour
promouvoir la lutte contre le sida. L’habillage de l’obélisque avait
coûté 9 000 euros (aux contribuables tabernaciens…) mais ce n’est même
pas cela, soyons-en sûrs, qui chagrine le plus la municipalité de
gauche. C’est le symbole : Alexandre Simonnot a osé s’en prendre à un
tabou, il a commis un blasphème contre la morale officielle sur
l’éducation et le comportement sexuels.

Dénoncé sur-le-champ par un employé municipal qui l’avait surpris en
train de dégonfler l’immonde et coûteux objet, Alexandre Simonnot avait
été cueilli chez lui après une enquête-express facilitée par le relevé
de sa plaque d’immatriculation. Et emmené au poste. Il était 4 heures de
l’après-midi. Trop tard pour l’interroger, évidemment. Mis en garde à
vue, le jeune père de famille dut passer la nuit dans une cellule sans
chauffage et sans lit, privé d’une partie de ses vêtements, couché sur
le sol en béton. Comme il osa se plaindre du froid – glacial en ce début
de décembre – un aimable policier vint ouvrir la fenêtre. On l’entendit,
finalement, à la fin du lendemain matin, moins d’un quart d’heure.

Me Wallerand de Saint-Just qui, ayant appris la mise en garde à vue de
M. Simonnot, avait immédiatement appelé le poste pour proposer de venir
assister Alexandre Simonnot. Il lui fut répondu, après un petit laps de
temps, que le jeune délinquant refusait son offre. Toutes choses
qu’Alexandre Simonnot devait apprendre seulement à l’issue de sa détention…

C’est en réalité un énorme scandale et une affaire symbolique dont aura
à connaître, le 21 juin prochain, le tribunal de Pontoise.

D’un côté, un jeune homme courageux et propre qui s’oppose contre ce
qu’il estime être un « attentat à la pudeur, une atteinte aux bonnes
mœurs, un objet de scandale pour les enfants ». De l’autre un pouvoir
qui fait du préservatif un « bien commun » à défendre – matériel sans
doute, mais surtout moral – et qui n’hésite pas à punir, à humilier, à
maltraiter avant tout jugement celui qui a osé avoir une réaction de
civisme. Civique, oui, mais pas « citoyenne »…

Pourtant, Alexandre Simonnot n’a rien fait d’autre que de rappeler une
réalité. Les préservatifs se percent. Les études de fiabilité annoncent
que cela se produit dans 2% des cas, dans le cadre d’une utilisation
correcte. Tous les sites d’information sur la sexualité insistent sur la
« fiabilité modérée » du préservatif, même de bonne qualité, car il est
souvent mal utilisé : pour se « protéger » d’une grossesse, y
apprend-on, un moyen contraceptif supplémentaire est indispensable.
Alors, « protection » contre le sida ?

Non, le gadget de Tavery était une incitation à la débauche et au
vagabondage, participation à l’« érotisation » effrénée de la société.
Me de Saint-Just, qui plaide actuellement pour la famille de la petite
Jeanne-Marie Kégelin aux assises de Strasbourg, aura d’abord cela à
l’esprit lorsqu’il défendra Alexandre Simonnot.

Seront là aussi, comme grands témoins, Caroline Parmentier et Bernard
Antony.

Et un nombreux public pour soutenir Alexandre Simonnot, c’est
indispensable ! N’oubliez pas : rendez-vous le jeudi 21 juin, 10 h 30,
devant la 7e chambre du tribunal de grande instance, 3, rue Victor-Hugo,
95300 Pontoise.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
froeze
Le #15629271
luc bernard a écrit :
L’habillage de l’obélisque avait coûté 9 000 euros (aux contribuables tabernaciens…)



comme quoi il y a vraiment beaucoup de choses qui ne tournent pas rond
dans ce pays



--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur de ce message, toutes
reproductions est interdite et donnerais lieu à des poursuites.
-*°*¤o La Guêpe o¤*°*-
Le #15629261
froeze news:46712b8d$0$14984$:

luc bernard a écrit :
L’habillage de l’obélisque avait coûté 9 000 euros (aux
contribuables tabernaciens…)



comme quoi il y a vraiment beaucoup de choses qui ne tournent pas rond
dans ce pays



La lutte contre le sida passe par l'utilisation du preservatif, on est loin
de faire tout ce qu'il faudrait faire en matière de prévention-SIDA dans ce
pays
Thibaut Henin
Le #15629221
-*°*¤o La Guêpe o¤*°*- wrote:
froeze news:46712b8d$0$14984$:


luc bernard a écrit :

L’habillage de l’obélisque avait coûté 9 000 euros (aux
contribuables tabernaciens…)



comme quoi il y a vraiment beaucoup de choses qui ne tournent pas rond
dans ce pays




La lutte contre le sida passe par l'utilisation du preservatif, on est loin
de faire tout ce qu'il faudrait faire en matière de prévention-SIDA dans ce
pays



En même temps, pour 9000 euros, ils auraient pu en acheter des vrais et
les mettres en libre service ... Plutôt qu'un immense machine qui ne
sert à rien.
Jeffbie
Le #15629191
Hello.
Remettez vous-mêmes dans l'ordre, jchuis fatigué :
raconté 14/06/2007 a dans d'intéressant *luc bernard* ce du Voici Saint
Elisée message que son.

Le jeudi 21 juin à 10 h 30, Alexandre Simonnot, candidat FN l’an prochain aux
élections municipales à Taverny ...



STOOOOOOOP !

C'est donc un fumier.
J'irai au procès et tu m'entendras applaudir très fort quand il sera
condamné.

--
La France va mieux.
Pas mieux que l'an dernier, hein ? Nooooooooooon ...
Mieux que l'an prochain !
Serge
Le #15629161
Bonjour,

Je connais très bien les faits (famille peu éloignée...)

Je dirais seulement qu'ils sont présentés de façon tendancieuse et
présentent des inexactitudes.....

Le délit de "dégradation de bien public" n'est pas réfuté par A.
Simonnot....

C'est maintenant à la justice de juger sereinement cet ex candidat du
F.N. aux municipales parisiennes....

Nul doute que M. Simonnot se conformera aux décisions de justice prises
à son égard, quelles que soient celles-ci....

Dans son cas, il s'agit d'embrigadement depuis la prime jeunesse !
J'en ai été témoin !

A 12 ans il distribuait en réunion familiale des tracts F.N. que son
père lui avait confié...
(père qui avait rejoint le mouvement intégriste de Monseigneur Lefèvre
!)

Serge


"luc bernard" f4r5k4$c5l$
|
| Le jeudi 21 juin à 10 h 30, Alexandre Simonnot, candidat FN l’an
| prochain aux élections municipales à Taverny, comparaîtra devant le
| tribunal correctionnel de Pontoise pour le délit de « dégradation de
| bien public ». Il n’a pas défoncé une cabine téléphonique, tagué un
| abribus ou explosé un radar. C’est beaucoup plus grave. Il a percé un
| préservatif géant installé sur l’obélisque de Taverny le 2 décembre
| dernier sur décision du maire socialo-communiste Maurice Boscavert
pour
| promouvoir la lutte contre le sida. L’habillage de l’obélisque avait
| coûté 9 000 euros (aux contribuables tabernaciens…) mais ce n’est même
| pas cela, soyons-en sûrs, qui chagrine le plus la municipalité de
| gauche. C’est le symbole : Alexandre Simonnot a osé s’en prendre à un
| tabou, il a commis un blasphème contre la morale officielle sur
| l’éducation et le comportement sexuels.
|
| Dénoncé sur-le-champ par un employé municipal qui l’avait surpris en
| train de dégonfler l’immonde et coûteux objet, Alexandre Simonnot
avait
| été cueilli chez lui après une enquête-express facilitée par le relevé
| de sa plaque d’immatriculation. Et emmené au poste. Il était 4 heures
de
| l’après-midi. Trop tard pour l’interroger, évidemment. Mis en garde à
| vue, le jeune père de famille dut passer la nuit dans une cellule sans
| chauffage et sans lit, privé d’une partie de ses vêtements, couché sur
| le sol en béton. Comme il osa se plaindre du froid – glacial en ce
début
| de décembre – un aimable policier vint ouvrir la fenêtre. On l’entendit,
| finalement, à la fin du lendemain matin, moins d’un quart d’heure.
|
| Me Wallerand de Saint-Just qui, ayant appris la mise en garde à vue de
| M. Simonnot, avait immédiatement appelé le poste pour proposer de
venir
| assister Alexandre Simonnot. Il lui fut répondu, après un petit laps
de
| temps, que le jeune délinquant refusait son offre. Toutes choses
| qu’Alexandre Simonnot devait apprendre seulement à l’issue de sa
détention…
|
| C’est en réalité un énorme scandale et une affaire symbolique dont
aura
| à connaître, le 21 juin prochain, le tribunal de Pontoise.
|
| D’un côté, un jeune homme courageux et propre qui s’oppose contre ce
| qu’il estime être un « attentat à la pudeur, une atteinte aux bonnes
| mœurs, un objet de scandale pour les enfants ». De l’autre un pouvoir
| qui fait du préservatif un « bien commun » à défendre – matériel sans
| doute, mais surtout moral – et qui n’hésite pas à punir, à humilier, à
| maltraiter avant tout jugement celui qui a osé avoir une réaction de
| civisme. Civique, oui, mais pas « citoyenne »…
|
| Pourtant, Alexandre Simonnot n’a rien fait d’autre que de rappeler une
| réalité. Les préservatifs se percent. Les études de fiabilité
annoncent
| que cela se produit dans 2% des cas, dans le cadre d’une utilisation
| correcte. Tous les sites d’information sur la sexualité insistent sur
la
| « fiabilité modérée » du préservatif, même de bonne qualité, car il
est
| souvent mal utilisé : pour se « protéger » d’une grossesse, y
| apprend-on, un moyen contraceptif supplémentaire est indispensable.
| Alors, « protection » contre le sida ?
|
| Non, le gadget de Tavery était une incitation à la débauche et au
| vagabondage, participation à l’« érotisation » effrénée de la société.
| Me de Saint-Just, qui plaide actuellement pour la famille de la petite
| Jeanne-Marie Kégelin aux assises de Strasbourg, aura d’abord cela à
| l’esprit lorsqu’il défendra Alexandre Simonnot.
|
| Seront là aussi, comme grands témoins, Caroline Parmentier et Bernard
| Antony.
|
| Et un nombreux public pour soutenir Alexandre Simonnot, c’est
| indispensable ! N’oubliez pas : rendez-vous le jeudi 21 juin, 10 h 30,
| devant la 7e chambre du tribunal de grande instance, 3, rue
Victor-Hugo,
| 95300 Pontoise.
Jacquouille14
Le #15628771
Jeffbie a écrit :
Hello.
Remettez vous-mêmes dans l'ordre, jchuis fatigué :
raconté 14/06/2007 a dans d'intéressant *luc bernard* ce du Voici Saint
Elisée message que son.

Le jeudi 21 juin à 10 h 30, Alexandre Simonnot, candidat FN l’an
prochain aux élections municipales à Taverny ...



STOOOOOOOP !

C'est donc un fumier.
J'irai au procès et tu m'entendras applaudir très fort quand il sera
condamné.



Bonjour,
Ne pas tolérer l'intolérance, n'est-ce pas être intolérant soi-même ?
(beau sujet de philo).

--
Jacques dit Jacquouille
Jeffbie
Le #15628571
Bonjour,
Message auquel je réponds : Personne qui a causé : *Jacquouille14*
Jour : Le vendredi.
Date : 15/06/2007, où on fête Fête des pères / Trinité.

Le jeudi 21 juin à 10 h 30, Alexandre Simonnot, candidat FN l’an prochain
aux élections municipales à Taverny ...



STOOOOOOOP !

C'est donc un fumier.
J'irai au procès et tu m'entendras applaudir très fort quand il sera
condamné.





Ne pas tolérer l'intolérance, n'est-ce pas être intolérant soi-même ?
(beau sujet de philo).



Avec ces fumiers, j'assume et avec fierté.

--
La France va mieux.
Pas mieux que l'an dernier, hein ? Nooooooooooon ...
Mieux que l'an prochain !
JPM
Le #15598541
Bref tu es comme eux......
Jeffbie
Le #15598421
Bonjour. Afin que nous le sachiassions tous, le samedi 16/06/2007, qui
fête Saint Jean-François Régis, *JPM* nous expectora ceci :

Bref tu es comme eux......



Voila une remarque qui pue. Tu en es ?

--
La France va mieux.
Pas mieux que l'an dernier, hein ? Nooooooooooon ...
Mieux que l'an prochain !
froeze
Le #15595991
Jeffbie a écrit :


Avec ces fumiers, j'assume et avec fierté.




il y a franchement pas de quoi etre fier
--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur , toutes reproductions est
interdite et donnerais lieu à des poursuites.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme