Écrasement de la table de partition d'un disque USB

Le
fra-duf-no-spam
Salut.

J'ai (avais?) un disque USB 1Tb avec une table de partitions Ext3 et
FAT32, et j'ai eu la mauvaise idée de vouloir utiliser la partition
FAT32 comme Time Machine pour un Mac que je voulais Debianiser.

Ce gentil Mac m'a proposé de reformatter la partition FAT32 pour y
préparer TimeMachine (HFS+ en gros), mais il a décidé de rep=
artitionner
et reformatter l'ensemble du disque :(

J'ai beau chercher, je ne trouve aucun outil capable de
récupérer/restaurer l'ancienne table de partitions. Et je ne sais=
même
pas si c'est possible.

Une idée serait la bienvenue, pour m'aider dans cette démarche.

François - À bout de nerfs ;)

PS: Non, je n'ai pas de sauvegarde, ni du contenu du disque, ni de la
table de partition

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS listmaster@lists.debian.org
Archive: http://lists.debian.org/87y67otx2t.fsf@fermat.tourde.home
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Basile Starynkevitch
Le #22934751
On Fri, 17 Dec 2010 13:15:06 +0100
(François TOURDE) wrote:

Salut.

J'ai (avais?) un disque USB 1Tb avec une table de partitions [....]

J'ai beau chercher, je ne trouve aucun outil capable de
récupérer/restaurer l'ancienne table de partitions. Et je ne sais m ême
pas si c'est possible.

Une idée serait la bienvenue, pour m'aider dans cette démarche.



J'ai toujours beaucoup de mal à imaginer comment les gens font pour
avoir un teraoctet de données à eux (en dehors des vidéastes passionn és
je ne l'imagine pas, car dans un cadre professionnel il y a forcément
des procédures de sauvegarde, et dans un cadre personnel je n'imagine
pas avoir autant de données *à soi*). J'ai des disques d'un teraoctet,
mais je les remplis avec des informations glanées sur Internet
(notamment du code source libre). Ce n'est pas des données "à moi". Mes
données à moi (celles qui me sont chères, parce qu'elles sont le fruit
de mes efforts) sont bien plus petites (quelques gigaoctets, voire
moins).

Une autre question est quelle est la valeur (pécuniaire) des données
perdues. Il semble exister des sociétés capables de récupérer [plus ou
moins] un disque pour environ un millier d'euros la prestation... Mais
je n'ai jamais fait appel à ce genre de services.

Si les données sont importantes (càd chères, dans l'un des nombreux
sens du mot), et qu'on veut les récupérer soi-même (ce qui implique
d'accepter d'y passer des heures!), j'aurais tendance à suggérer
d'abord et avant tout de travailler sur une copie de l'image du disque.
(En particulier, parce qu'on est forcément novice dans la récupération
des données). Par exemple, d'acheter (pour une bonne centaine d'euros)
un disque d'1.5 ou 2 teraoctets, et d'y copier physiquement l'image du
disque abimé vers un fichier (ou peut-être une partition) du nouveau
disque. Si on peut matériellement (par exemple par un cavalier)
empêcher l'écriture sur le disque abîmé, mettre en place la protect ion
pendant la copie. L'avantage de travailler sur une copie est de risquer
moins la perte des données.


Pour revenir à la question posée, j'ai déjà lu quelque part qu'il
existe des utilitaires (libres, et Debian) pour retrouver des bouts de
données sur un disque. Mais je ne les connais pas particulièrement.
Avec "apt-cache search partition" j'ai par exemple trouvé les paquets
disktype mondo testdisk magicrescue (que je ne connais que de nom). Et
avec "apt-cache search recover" on trouve autre chose, notamment
foremost recover recoverdm recoverjpeg.

Bon courage.

Ca serait gentil de nous raconter la suite, et tout particulièrement,
si tu as la chance de récuperer quelques fichiers, de nous expliquer
quels genres de fichiers c'était, comment et avec quels outils tu les
as récupéré...

Cordialement
--
Basile STARYNKEVITCH http://starynkevitch.net/Basile/
email: basile<at>starynkevitch<dot>net mobile: +33 6 8501 2359
8, rue de la Faiencerie, 92340 Bourg La Reine, France
*** opinions {are only mine, sont seulement les miennes} ***

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
philippe caurier
Le #22934821
Normalement testdisk devrait te permettre de récupérer la table de
partition.

Au pire testdisk devrait également te permettre de récupérer les données
(si elles n'ont pas été supprimé).

Le mieux étant au préalable de créer une copie du disque dur (avec dd)
et de travailler sur cette image.

Pour testdisk :
http://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Stephane Ascoet
Le #22934851
François TOURDE a écrit :

J'ai beau chercher, je ne trouve aucun outil capable de
récupérer/restaurer l'ancienne table de partitions. Et je ne sais même
pas si c'est possible.


Bonjour, demarrer un live-cd gparted(par exemple) et lancer testdisk.

--
Bien cordialement, Stephane Ascoet

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Pascal Hambourg
Le #22936571
Salut,

philippe caurier a écrit :
Normalement testdisk devrait te permettre de récupérer la table de
partition.



Voir aussi gpart.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
fra-duf-no-spam
Le #22939301
<Petite remarque liminaire>

Merci d'avoir répondu, mais ce n'est pas utile de me répondre en direct,
je suis abonné à la liste. Dans le cas contraire, j'aurais prà ©cisé que
je ne l'étais pas ;)

</Petite remarque liminaire>

Le 14960ième jour après Epoch,
Basile Starynkevitch écrivait:

On Fri, 17 Dec 2010 13:15:06 +0100
(François TOURDE) wrote:

Salut.

J'ai (avais?) un disque USB 1Tb avec une table de partitions [....]

J'ai beau chercher, je ne trouve aucun outil capable de
récupérer/restaurer l'ancienne table de partitions. Et je ne s ais même
pas si c'est possible.

Une idée serait la bienvenue, pour m'aider dans cette démarche.



J'ai toujours beaucoup de mal à imaginer comment les gens font pour
avoir un teraoctet de données à eux (en dehors des vidéast es passionnés
je ne l'imagine pas, car dans un cadre professionnel il y a forcément
des procédures de sauvegarde, et dans un cadre personnel je n'imagine
pas avoir autant de données *à soi*). J'ai des disques d'un ter aoctet,
mais je les remplis avec des informations glanées sur Internet
(notamment du code source libre). Ce n'est pas des données "à m oi". Mes
données à moi (celles qui me sont chères, parce qu'elles s ont le fruit
de mes efforts) sont bien plus petites (quelques gigaoctets, voire
moins).



Le disque fait physiquement 1To, mais il n'est pas plein. Encore qu'il
n'en est pas loin...

Pour détailler un peu, je peux te préciser les éléments suivants, mais
c'est à mon sens totalement hors post ;)

- Une partition complète (de l'ordre de 200Go) est réservée à l'image
complète du PC de mon père, non encore trié, et dont la se conde
sauvegarde a été grillée, c'est malheureusement la seule q u'il me
reste.

- Une autre (de l'ordre de 500Go) contient des données de type
photos/vidéos qui appartiennent à des amis ou de la famille, et qui
sont normalement aussi sauvegardées ailleurs.

- La dernière (le reste) contient un rdiff-backup de ma machine,
historisée sur un peu plus d'un an, ainsi que des films
(récupérables), des ogg (j'ai les CD originaux), et autres donn ées
sans grande importance.

J'espère avoir répondu à ton interrogation.

Une autre question est quelle est la valeur (pécuniaire) des donnà ©es
perdues. Il semble exister des sociétés capables de récup érer [plus ou
moins] un disque pour environ un millier d'euros la prestation... Mais
je n'ai jamais fait appel à ce genre de services.

Si les données sont importantes (càd chères, dans l'un des nombreux
sens du mot), et qu'on veut les récupérer soi-même (ce qui implique
d'accepter d'y passer des heures!), j'aurais tendance à suggérer
d'abord et avant tout de travailler sur une copie de l'image du disque.
(En particulier, parce qu'on est forcément novice dans la récup ération
des données). Par exemple, d'acheter (pour une bonne centaine d'euro s)
un disque d'1.5 ou 2 teraoctets, et d'y copier physiquement l'image du
disque abimé vers un fichier (ou peut-être une partition) du no uveau
disque. Si on peut matériellement (par exemple par un cavalier)
empêcher l'écriture sur le disque abîmé, mettre en pl ace la protection
pendant la copie. L'avantage de travailler sur une copie est de risquer
moins la perte des données.



Mis à part la première partition, qui contient des données c hères à mon
coeur, et dont j'ai appris la perte de la seconde copie il n'y a pas si
longtemps que ça, le reste est totalement futile. C'est surtout un
exercice de style.

Pour revenir à la question posée, j'ai déjà lu quelqu e part qu'il
existe des utilitaires (libres, et Debian) pour retrouver des bouts de
données sur un disque. Mais je ne les connais pas particulièrem ent.
Avec "apt-cache search partition" j'ai par exemple trouvé les paquets
disktype mondo testdisk magicrescue (que je ne connais que de nom). Et
avec "apt-cache search recover" on trouve autre chose, notamment
foremost recover recoverdm recoverjpeg.

Bon courage.



Merci beaucoup. Dans mes "apt-cache search", je n'ai pas vu testdisk,
qui semble pourtant être ma planche de salut...

Ca serait gentil de nous raconter la suite, et tout particulièrement,
si tu as la chance de récuperer quelques fichiers, de nous expliquer
quels genres de fichiers c'était, comment et avec quels outils tu les
as récupéré...



Pour le moment, et suite à ton post et un autre, testdisk m'a permis de
restaurer (sur le support physique non backupé) les 3 partitions. La
première (la plus "chère") nécessite un peu de travail suppl émentaire,
mais je ferais un petit post pour l'expliquer.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
fra-duf-no-spam
Le #22939661
Le 14960ième jour après Epoch,
Pascal Hambourg écrivait:

Salut,

philippe caurier a écrit :
Normalement testdisk devrait te permettre de récupérer la tabl e de
partition.



Voir aussi gpart.



gpart ou gparted me signalent qu'ils ne peuvent rien faire sur un
partitionnement GUID venu du Mac, j'ai dû utiliser testdisk qui semble
se foutre royalement du partitionnement actuel erronné.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
fra-duf-no-spam
Le #22939671
Le 14960ième jour après Epoch,
Stephane Ascoet écrivait:

François TOURDE a écrit :

J'ai beau chercher, je ne trouve aucun outil capable de
récupérer/restaurer l'ancienne table de partitions. Et je ne s ais même
pas si c'est possible.


Bonjour, demarrer un live-cd gparted(par exemple) et lancer testdisk.



En l'occurence, un live-cd est inutile dans la mesure où c'est un disq ue
externe, mais testdisk est un MUST.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
fra-duf-no-spam
Le #22941241
Le 14960ième jour après Epoch,
Basile Starynkevitch écrivait:

[...]
Ca serait gentil de nous raconter la suite, et tout particulièrement,
si tu as la chance de récuperer quelques fichiers, de nous expliquer
quels genres de fichiers c'était, comment et avec quels outils tu les
as récupéré...



Salut.

Donc voilà la démarche utilisée, en considérant que le disque n'était
pas le disque de boot de la machine, donc pas de besoin de live-cd ou
live-usb en l'occurence:

J'aurais dû faire une image physique du disque (man dd) avant les
manips, puis faire celles-ci sur les images avant de le faire en live,
mais bon je n'avais ni le temps, ni les moyens, ni même la grande
nécessité de le faire.

Le disque a été abimé par Mac OS X 10.5 et le logiciel Time Machine

J'ai lancé testdisk (depuis root), et à chaque essais j'ai demand é un
"append" du fichier log.

À la question du type de partition utilisé, j'ai répondu "In tel" plutôt
que le "EFI GPT" détecté, bien sûr.

La première passe a trouvé les 2 dernières partitions, une e n Linux,
l'autre en Fat32.

testdisk propose de faire un Deep Search, que je fais, et qui trouve la
première partition, son type, et sa taille.

Je fais ensuite une analyse des partitions une par une, les 2 dernières
sont en bon état (je m'en doutais), et la première est abimé e (je m'en
doutais aussi).

Je sauvegarde la nouvelle table de partition et je quitte testdisk, qui
me recommande de rebooter, ce que je ne fais bien sûr pas ;)

Je débranche le disque USB, et regarde la log de testdisk
(~/testdisk.log). Très important car par exemple, pour la partition
abimée il propose:

recover_EXT2: "e2fsck -b 32768 -B 4096 device" may be needed

ce que je fais, et du coup je me retrouve avec une bonne partition dont
le lost+found est rempli (pas trop) de petits gravats, dont un qui
contient l'arborescence originale (avec les bons noms) correcte à 99,9%

Voilà l'histoire. En espérant que ça puisse servir aux autre s ;)

TIPS: Pour utiliser un disque externe dans un env Linux & Mac (Time
Machine), il faut créer à l'avance une partition Mac (HFS+), ce q ue sait
faire Linux, et pas laisser le Mac le faire!

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
J
Le #22941391
Le vendredi 17 décembre 2010 à 14:34 +0100, philippe caurier a écrit :
Le mieux étant au préalable de créer une copie du disque dur (avec
dd)
et de travailler sur cette image.



Ce n'est pas la première fois que je vois ça, mais j'ai en général comme
procédure :
- Monter le disque en Read Only s'il y a montage à faire.
- Utiliser un (des?) autre(s) disque(s) avec suffisamment d'espace pour
récupérer les données.

Normalement il ne devrait pas y avoir besoin de manipuler des
informations directement sur le disque en erreur (copie ou pas), si ?


--
Jérôme
"Les flocons... quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a
plusieurs que ça pose problème."

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
J
Le #22941371
Le dimanche 19 décembre 2010 à 11:43 +0100, François TOURDE a écrit :
TIPS: Pour utiliser un disque externe dans un env Linux & Mac (Time
Machine), il faut créer à l'avance une partition Mac (HFS+), ce que
sait
faire Linux, et pas laisser le Mac le faire!



TIPS: Quelque soit la perfection ultime du logiciel utilisé, il faut
faire une sauvegarde avant de manipuler les partitions quelles qu'elles
soient. Ça évite des déconvenues et de grosse pertes de temps et
d'efforts en pensant en gagner.

--
Jérôme
"Les flocons... quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a
plusieurs que ça pose problème."

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme