Elocution bizaroïde

Le
Moupou
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques
temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
promer
Le #22980661
In news:,
Moupou
Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



ça et d'autres voix aussi insupportables dans les doublages des principaux
reportages (émissions ou journaux), et cela depuis des années, toujours ce
ton de voix convenu (que ce soit homme, femme, enfant..)
Pierre Maurette
Le #22980821
Moupou, le 1/2/2011 a écrit :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



Tout à fait d'accord pour la diction /Capital/, qu'on entend
aujourd'hui un peu partout. Les journalistes ne sont pas des acteurs,
ils subissent certainement des cours de diction, avec des /trucs/ pour
parvenir à parler dans le poste même si ce n'est pas naturel. Par
exemple on entend des coupures artificielles: pour ne pas dire "quatre
zétapes", on dit "quatre [stop] étapes", mais on devrait entendre
"quatrétapes".

Pendant les journaux, vous avez également les phrases de fin. Une copie
du conducteur est distribuée à chaque technicien. Pour chaque sujet
enregistré il est mentionné "phrase de fin + x', x étant un nombre de
secondes durant lesquelles le sujet continue après la fin du
commentaire, ou "cut". Les journalistes, au moins à France 3, avaient
pris je ne sais ni quand ni pourquoi, l'habitude d'accentuer leur
dernière phrase. De la même façon, de nombreux journalistes de plateau
marquaient outrageusement la fin de leur lancement. Tout ça est
parfaitement inutile, puisque pour les lancements on est depuis
quelques années (têtes DT, puis numérique) calé première image et
démarrage immédiat, et le journaliste de plateau a un bouton pour
demander le lancement. Pour les retours plateau, la script qui est un
abîme de concentration à des chronomètres, ou voit le timecode, et
annonce à tout le monde "x secondes, attention cut" ou "x secondes, on
revient tranquillement", ou etc.



--
Pierre Maurette
Pierre Maurette
Le #22980811
Moupou, le 1/2/2011 a écrit :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



J'ajoute qu'on n'est pas obligé de respecter les normes des écoles de
journalisme si elles existent. Par exemple dans /Le dessous des cartes/
sur Arte, le type a une diction qui lui est personnelle, genre prof
universitaire sous valium, que je trouve très agréable et qui me
semble-t-il rendent les développements plus clairs.
Dans /C'est pas sorcier/, je pense que les trois ont une bonne diction,
même si ça me crispe un peu, je n'ai plus l'âge du coeur de cible. La
petite voix en particulier me gonfle.

--
Pierre Maurette
Stephane Legras-Decussy
Le #22980891
Le 02/01/2011 19:00, Moupou a écrit :

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct



si par chance on n'a pas installé silverlight :


http://www.youtube.com/watch?v=-5dacZUu9pY&feature=related


effectivement c'est *insupportable*
Clea Molette
Le #22980941
Le 02/01/2011 19:45, Pierre Maurette a écrit :
Moupou, le 1/2/2011 a écrit :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



J'ajoute qu'on n'est pas obligé de respecter les normes des écoles de
journalisme si elles existent. Par exemple dans /Le dessous des cartes/
sur Arte, le type a une diction qui lui est personnelle, genre prof
universitaire sous valium, que je trouve très agréable et qui me
semble-t-il rendent les développements plus clairs.
Dans /C'est pas sorcier/, je pense que les trois ont une bonne diction,
même si ça me crispe un peu, je n'ai plus l'âge du coeur de cible. La
petite voix en particulier me gonfle.




Et bien Pierre? le type comme tu dis de 'Le Dessous des Cartes' C'est
JeanChristophe Victor, Le fils de PaulEmile.
Pierre Maurette
Le #22981001
Clea Molette, le 1/2/2011 a écrit :
Le 02/01/2011 19:45, Pierre Maurette a écrit :
Moupou, le 1/2/2011 a écrit :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



J'ajoute qu'on n'est pas obligé de respecter les normes des écoles de
journalisme si elles existent. Par exemple dans /Le dessous des cartes/
sur Arte, le type a une diction qui lui est personnelle, genre prof
universitaire sous valium, que je trouve très agréable et qui me
semble-t-il rendent les développements plus clairs.
Dans /C'est pas sorcier/, je pense que les trois ont une bonne diction,
même si ça me crispe un peu, je n'ai plus l'âge du coeur de cible. La
petite voix en particulier me gonfle.




Et bien Pierre? le type comme tu dis de 'Le Dessous des Cartes' C'est
JeanChristophe Victor, Le fils de PaulEmile.



Je ne savais pas. De PEV, je ne connaissais que Téva, bien plus jeune.

--
Pierre Maurette
Arol
Le #22981201
Le Sun, 02 Jan 2011 19:48:40 +0100, Stephane Legras-Decussy a écrit:

si par chance on n'a pas installé silverlight :



T'as pas besoin de silverlight pour voir les vidéos de FT.
Moupou
Le #22981261
Clea Molette a écrit :
Le 02/01/2011 19:45, Pierre Maurette a écrit :


Et bien Pierre? le type comme tu dis de 'Le Dessous des Cartes' C'est
JeanChristophe Victor, Le fils de PaulEmile.



C'est le dessous de sa carte de visite .
LeLapin
Le #22981251
Moupou a tapoté du bout de ses petites papattes :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



Je trouve magnifique de lire un reproche sur la langue de quelqu'un qui
soit ausi constellé de fautes. :)

--
LeLapin
LeLapin
Le #22981241
Pierre Maurette a tapoté du bout de ses petites papattes :
Moupou, le 1/2/2011 a écrit :
bonjour,

Sur des reportages à la télévision ,
il y a une élocution que j'associais à Capital
- faire du sensationnel avec du vide - qui m'insupportait ,
celle-ci me faisant zapper illico .

Je m'aperçois que c'est un gars ,et il a débarqué depuis quelques temps
sur C dans l'air.

Laurent Hirsch vers 46' sur cette vidéo http://tinyurl.com/343swct

Il met des accents toniques à chaque fin de phrase ,
donnant ama un effet des plus pénibles.

Je voulais savoir si cela n'importunait que moi !?



Tout à fait d'accord pour la diction /Capital/, qu'on entend aujourd'hui un
peu partout. Les journalistes ne sont pas des acteurs, ils subissent
certainement des cours de diction, avec des /trucs/ pour parvenir à parler
dans le poste même si ce n'est pas naturel. Par exemple on entend des
coupures artificielles: pour ne pas dire "quatre zétapes", on dit "quatre
[stop] étapes", mais on devrait entendre "quatrétapes".

Pendant les journaux, vous avez également les phrases de fin. Une copie du
conducteur est distribuée à chaque technicien. Pour chaque sujet enregistré
il est mentionné "phrase de fin + x', x étant un nombre de secondes durant
lesquelles le sujet continue après la fin du commentaire, ou "cut". Les
journalistes, au moins à France 3, avaient pris je ne sais ni quand ni
pourquoi, l'habitude d'accentuer leur dernière phrase. De la même façon, de
nombreux journalistes de plateau marquaient outrageusement la fin de leur
lancement. Tout ça est parfaitement inutile, puisque pour les lancements on
est depuis quelques années (têtes DT, puis numérique) calé première image et
démarrage immédiat, et le journaliste de plateau a un bouton pour demander le
lancement. Pour les retours plateau, la script qui est un abîme de
concentration à des chronomètres, ou voit le timecode, et annonce à tout le
monde "x secondes, attention cut" ou "x secondes, on revient tranquillement",
ou etc.



Eh oui Maurette, tu te souviens de l'époque où il fallait lancer les
scopes 10 secondes avant hein ?

--
LeLapin
Publicité
Poster une réponse
Anonyme