Les emperruqués tétracapillectomistes

Le
bluebart
Bonjour a totes

Nouveau salon de la HI-FI par mail: les salons des emperruqués qui
s'insultent, avec des avis péremptoires sur eux , les autres, les
jeunes, les sourds, les audiophiles, cela sent bon la
"Franchouillardise", ce que les étrangers nous envient..
ET si on parlait un peu de Monsieur David Manley.. c'est vrai
encore un etranger qui fait dans le son :
David Manley est né en Afrique du Sud en 1939. Son père, ingénieur
anglais, est administrateur. Il fait déjà montre d'un prodigieux sens
de l'ingénierie de l'électronique et du son. Il réalise en effet son
premier amplificateur à tubes à l'âge de 7 ans (les transistors ne
seront inventés que l'année suivante).
A 12 ans, David Manley réalise un émetteur radio de 500 Watts. Un
modèle tout à fait illégal, mais surtout exceptionnel puisque les
standards de l'époque tournent autour de quelques watts de
puissance !
Sa mère le voulait médecin mais David, soucieux notamment d'éviter à=

sa mère le poids financier de longues études, tourne le dos à la
faculté. Il sera ingénieur du son. Il part pour l'Angleterre où son
savoir faire lui permet d'intégrer comme étudiant ingénieur l'EMI REDD=

(Research, Engineering, Design and Development), le laboratoire où
sont construites les consoles, enregistreurs, amplificateurs et les
nombreux équipements électroniques qui équipent les studios d'EMI.
David Manley y participe notamment à la création des fameux
enregistreurs à bande EMI TR90.

A l'époque, EMI compte déjà parmi les plus importantes maisons de
disques et possède à ce titre, de nombreux studios à travers le monde,=

dont le célèbre Abbey Road de Londres, qui en plus d'être un haut lieu=

de l'enregistrement de la musique classique, demeure surtout célèbre
pour avoir été l'antre des Beatles.

David Manley rejoint vite la division EMI / Abbey Road Classical
Recording où il travaille ses techniques d'enregistrement. A ce
propos, il nous explique d'ailleurs sa définition de l'ingénieur du
son, terme qui fait parfois tant débat : "Je suis un ingénieur du son.
Vous savez pourquoi ? Parce que si un problème technique survient
pendant une séance, je peux réparer. Il y a plein de gens qui
enregistrent ou qui mixent et le font très bien. Mais ils ne savent
pas intervenir eux-même en cas de panne. Ce sont des "sound
operators" (opérateurs du son), pas des ingénieurs du son".

Les enregistrements réalisés à l'époque par Manley deviennent des
références pour les audiophiles cependant que David, en plus de son
travail chez EMI, Manley travaille en extra pour Decca Classical. Nous
sommes en 1958 et il n'a alors pas encore 19 ans quand ses employeurs
l'envoient en Afrique du Sud pour refaire le studio d'EMI à Cape Town,
bien mal en point. David a droit à quelques vacances. Il est convenu
qu'après la réorganisation et réfection du studio, il restera un bon
mois dans son pays natal pour recharger les batteries.

Si vous voulez lire la suite voici l'adresse
http://fr.audiofanzine.com/apprendre/dossiers/index,idossier,96,mao,rencontr=
e_avec_david_manley.html

Je voulais ainsi parler de quelqu'un qui a fait "The sound" pas parler
de ceux qui ne font que consommer et qui croient avoir inventé la Hi-
FI ( là je vais ne prendre une)
mais lisez l'article complètement car le Bonhomme vit in Francia
Pace salute aux ex sourds futur grincheux.

B de Rod
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Franck T
Le #13984181
Je voulais ainsi parler de quelqu'un qui a fait "The sound" pas parler
de ceux qui ne font que consommer et qui croient avoir inventé la Hi-
FI ( là je vais ne prendre une......)


Jeune présomptueux ,

J' ai été le maitre de Edison, collaboré avec Marconi
et Lee De Forest qui me doit une grande partie de ses résultats
sur l' Audion ,
ma modestie ne doit pas m' empecher aussi de signaler
que j'ai largement, un peu plus tard, contribué dans l'ombre
aux travaux de Shockley et Barden.


J'ai TOUT étudié et écouté ce qui émet un son depuis pas mal d'années
( et doit au passage signaler que je préfère de loin le son
des cylindres de cire )
et y consacre encore plus de 23 heures par jour en dépit
de mon age respectable.

Alors, jeune présomptueux , garde ton ironie.
Ceci dit, Manley n'est effectivement pas mauvais même
si je dois avouer ne pas l'avoir trop revu depuis que je l'ai
initié aux tubes dans sa petite enfance.

Sans rancune , quand tu auras mon age, tu prendras les choses
avec un peu de hauteur...

Leonardo di ser Piero da Vinci
Stephane Legras-Decussy
Le #13984171
"bluebart"
[snip]

c'etait bien la peine d'être un genie pour
finir en illustre inconnu d'un futile loisir
de riches ...
bluebart
Le #13984101
On 9 avr, 21:16, "Stephane Legras-Decussy" wrote:
"bluebart"
[snip]

c'etait bien la peine d'être un genie pour
finir en illustre inconnu d'un futile loisir
de riches ...



Alors là c'est ton point de vue réducteur et sans fondement.
Le MAnley et le Neuman, c'est un des couples célèbre dans les studios
références.
Alors tu peux t'la péter HI-FI si la prise est daube le son est daube
même relu avec un truc de malade hystérique.
Je sais qu'ici si tu parles des préamp Avalon ou TL audio y'en a
plein qui n'en n'ont jamais entendu mais qui ont des avis certains,
alors pour une fois qu'il y a un type qui ne se "la pête pas" en
inventeur du fil chauffant à couper la margarine.
Ce type là, j'avoue je l'aime bien, mais comme beaucoup de "trop génie
" , il va beaucoup trop loin pour mes petits moyens.
Mais il est sur pour moi qu'un U47 + préamp+equalizeur LAngevin-Manley
et le technicien fait du baby-sitting devant la console......
Donc comme le débat tournait en "c'est moi qui suis le ...." j'y
suis allé de mon ironie, et je persisterai certainement
au vue de quelques "forumeurs" qui se règlent les comptes par
mails....
Publicité
Poster une réponse
Anonyme