Encore plus de Gabonnais...

Le
dlink
La France et le Gabon ont signé jeudi à Libreville un accord relatif « à
la gestion concertée des flux migratoires et au codéveloppement ». Mais
c’est pour faciliter les déplacements vers la France et le séjour des
salariés ou étudiants gabonais.

Le texte, paraphé au Palais présidentiel par le ministre français de
l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du
Codéveloppement Brice Hortefeux et par le chef de la diplomatie
gabonaise, le vice-Premier ministre Jean Ping, entrera en vigueur après
ratification en France, d’ici à « la fin de l’été ou le début de
l’automne ».

Il prévoit notamment la suppression des visas de court séjour pour les
titulaires de passeports de service et instaure des « visas de
circulation » de deux ans à entrées multiples « notamment pour des
motifs économiques, professionnels, médicaux ou familiaux ».

L’accord facilite le séjour en France des étudiants gabonais, en portant
la durée de leur autorisation provisoire de séjour de six à neuf mois,
ainsi que celui des jeunes salariés gabonais. C’est ça, la maîtrise des
flux migratoires selon Sarkozy…

En contrepartie, les Français vivant au Gabon depuis plus de trois ans
ou mariés depuis plus de trois ans à un(e) Gabonais(e) pourront se voir
délivrer une carte de séjour de cinq ans, contre deux auparavant.

La demande doit être drôlement forte !
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
ricazerty
Le #15555071
"dlink"/"ricazerty"

La France et le Gabon ont signé jeudi à Libreville un accord relatif « à
la gestion concertée des flux migratoires et au codéveloppement ». Mais c’est
pour faciliter les déplacements vers la France et le séjour des salariés
ou étudiants gabonais.

Le texte, paraphé au Palais présidentiel par le ministre français de l’Immigration,
de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement Brice
Hortefeux et par le chef de la diplomatie gabonaise, le vice-Premier
ministre Jean Ping, entrera en vigueur après ratification en France, d’ici
à « la fin de l’été ou le début de l’automne ».

Il prévoit notamment la suppression des visas de court séjour pour les
titulaires de passeports de service et instaure des « visas de
circulation » de deux ans à entrées multiples « notamment pour des motifs
économiques, professionnels, médicaux ou familiaux ».

L’accord facilite le séjour en France des étudiants gabonais, en portant
la durée de leur autorisation provisoire de séjour de six à neuf mois,
ainsi que celui des jeunes salariés gabonais. C’est ça, la maîtrise des
flux migratoires selon Sarkozy…

En contrepartie, les Français vivant au Gabon depuis plus de trois ans ou
mariés depuis plus de trois ans à un(e) Gabonais(e) pourront se voir
délivrer une carte de séjour de cinq ans, contre deux auparavant.

La demande doit être drôlement forte !



La demande est effectivement très forte en main d'oeuvre immigrée
et le petit commandeur y répondra quoi qu'il ait promit.

Rick
Chris de Foy
Le #15554821
ricazerty a écrit :
"dlink"/"ricazerty"

La France et le Gabon ont signé jeudi à Libreville un accord relatif « à
la gestion concertée des flux migratoires et au codéveloppement ». Mais c’est
pour faciliter les déplacements vers la France et le séjour des salariés
ou étudiants gabonais.

Le texte, paraphé au Palais présidentiel par le ministre français de l’Immigration,
de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement Brice
Hortefeux et par le chef de la diplomatie gabonaise, le vice-Premier
ministre Jean Ping, entrera en vigueur après ratification en France, d’ici
à « la fin de l’été ou le début de l’automne ».

Il prévoit notamment la suppression des visas de court séjour pour les
titulaires de passeports de service et instaure des « visas de
circulation » de deux ans à entrées multiples « notamment pour des motifs
économiques, professionnels, médicaux ou familiaux ».

L’accord facilite le séjour en France des étudiants gabonais, en portant
la durée de leur autorisation provisoire de séjour de six à neuf mois,
ainsi que celui des jeunes salariés gabonais. C’est ça, la maîtrise des
flux migratoires selon Sarkozy…

En contrepartie, les Français vivant au Gabon depuis plus de trois ans ou
mariés depuis plus de trois ans à un(e) Gabonais(e) pourront se voir
délivrer une carte de séjour de cinq ans, contre deux auparavant.

La demande doit être drôlement forte !



La demande est effectivement très forte en main d'oeuvre immigrée
et le petit commandeur y répondra quoi qu'il ait promit.



Il y a encore des gabonais au numéro que vous avez demandé ?

--
cdf
Publicité
Poster une réponse
Anonyme