ENTRETIEN PREALABLE

Le
legardon
Je viens de recevoir une lettre dont l'objet est la convocation pour
un entretien préalable. Il est précisé qu'il s'agit d'une éventuell=
e
sanction, sans que les "fautes" ou faits reprochés soient mentionnés
dans ladite lettre. Est-ce légal ?.
Avec mes sincères remerciements,

Legardon
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fabienne
Le #16219491
"legardon"
Je viens de recevoir une lettre dont l'objet est la convocation pour
un entretien préalable. Il est précisé qu'il s'agit d'une éventuelle
sanction, sans que les "fautes" ou faits reprochés soient mentionnés
dans ladite lettre. Est-ce légal ?.
Avec mes sincères remerciements,

Legardon

--------------------------------

Bonjour,

Au stade de la convocation à l'entretien préalable, la seule chose qui doit
être impérativement indiquée, c'est qu'une sanction est envisagée + le
rappel que le salarié peut se faire assister lors de cet entreten.

C'est au stade de la lettre qui notifie la sanction (donc après l'entretien)
que les motifs doivent être énoncés.
legardon
Le #16343301
On 13 juil, 00:32, "Fabienne"
"legardon"
Je viens de recevoir une lettre dont l'objet est la convocation pour
un entretien pr�alable. Il est pr�cis� qu'il s'ag it d'une �ventuelle
sanction, sans que les "fautes" ou faits reproch�s soient mention n�s
dans ladite lettre. Est-ce l�gal ?.
Avec mes sinc�res remerciements,

Legardon

--------------------------------

Bonjour,

Au stade de la convocation � l'entretien pr�alable, la se ule chose qui doit
�tre imp�rativement indiqu�e, c'est qu'une sancti on est envisag�e + le
rappel que le salari� peut se faire assister lors de cet entreten .

C'est au stade de la lettre qui notifie la sanction (donc apr�s l 'entretien)
que les motifs doivent �tre �nonc�s.



Avec mes remerciements pour vos informations
psychoreve
Le #16347381
Bonjour,
par contre ce genre d'entretien, aussi neutre soit-il durant son
déroulement, débouche plus que fréquement sur l'envoi d'une lettre de
licenciement ; ne pas oublier alors de demander le motif réel et sérieux
dans les délais.


http://homme-sans-tete.fr/
http://andre-despois.com
http://temoignage0.chez-alice.fr/
http://perso.orange.fr/interpretation-reve
http://interpretationdesreves.net
http://reve-sexuel.fr/
http://reve-et-tension.fr
Moisse
Le #16347791
Dans le message 487ea542$0$865$, psychoreve
Bonjour,
par contre ce genre d'entretien, aussi neutre soit-il durant son
déroulement, débouche plus que fréquement sur l'envoi d'une lettre de
licenciement ; ne pas oublier alors de demander le motif réel et
sérieux dans les délais.




Spéculation ou conviction, j'ai la conviction contraire selon mon vécu,
la majorité des entretiens débouchent sur une sanction autre qu'un
licenciement sec.
Si une lettre de licenciement est envoyée, elle contient forcément les
motifs, qui enferment l'employeur par la suite soit-dit au passage.
Il n'y a donc rien à demander à l'employeur à la réception d'une lettre
de licenciement, relatifs aux causes et qualifications.


--
Moisse
Le #16348321
Dans le message 487ed606$0$15899$, Moisse
Dans le message 487ea542$0$865$, psychoreve
Bonjour,
par contre ce genre d'entretien, aussi neutre soit-il durant son
déroulement, débouche plus que fréquement sur l'envoi d'une lettre de
licenciement ; ne pas oublier alors de demander le motif réel et
sérieux dans les délais.




Spéculation ou conviction, j'ai la conviction contraire selon mon
vécu, la majorité des entretiens débouchent sur une sanction autre
qu'un licenciement sec.
Si une lettre de licenciement est envoyée, elle contient forcément les
motifs, qui enferment l'employeur par la suite soit-dit au passage.
Il n'y a donc rien à demander à l'employeur à la réception d'une
lettre de licenciement, relatifs aux causes et qualifications.




Complément : si le licenciement est qualifié d'économique, il convient
par contre de demander à l'employeur communication des critères retenus,
l'employeur disposant d'un délai de 10 jours pour les lui indiquer.


--
psychoreve
Le #16350131
"Moisse"
Spéculation ou conviction, j'ai la conviction contraire selon mon
vécu, la majorité des entretiens débouchent sur une sanction autre
qu'un licenciement sec.
Si une lettre de licenciement est envoyée, elle contient forcément les
motifs, qui enferment l'employeur par la suite soit-dit au passage.
Il n'y a donc rien à demander à l'employeur à la réception d'une
lettre de licenciement, relatifs aux causes et qualifications.





Je ne serai pas catégorique à tout crin, car je me suis détaché du fait
social et réglementaire, bien qu'ayant été conseiller prud'homme, et
davantage, durant 8 années... il est vrai lointaines.

http://homme-sans-tete.fr/
http://andre-despois.com
http://temoignage0.chez-alice.fr/
http://perso.orange.fr/interpretation-reve
http://interpretationdesreves.net
http://reve-sexuel.fr/
http://reve-et-tension.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme