Erreur débit chèque

Le
archibald hallister
Bonsoir,


Je pensais trouver ici et là facilement réponse sur un problème
statistiquement inévitable, mais manifestement j'ai subi une
innovation (ou alors j'ai cherché avec les mauvais mots clés).

Nous avons fait un chèque de vingt euros en juillet. La semaine
dernière le chèque a été débité d'un facteur 100, càd deux mi=
lle
euros.

Le bénéficiaire, prévenu rapidement par nos soins, a confirmé avoir
été crédité d'autant.

A cela, ô joie, ô béatitude, s'ajoute le fait que le bénéficiaire=
est
par hasard dans la même agence bancaire que nous.

La banque a été prévenue de tous ces éléments, par téléphone =
(numéro
08 à nos frais), mais en raison du week end et de la fermeture du
lundi, nous a assurés traiter notre cas seulement dès mardi.

Mardi, le bénéficiaire est intervenu à l'agence bancaire de sa propre
initiative ; il nous a annoncé que son conseiller bancaire a reconnu
l'erreur de saisie de la banque et allait donc régler la chose ce
mardi même. Pour info, le chèque était de "20,00" euros en chiffres et
"vingt euros" en lettres. Nous avons reçu quelques heures plus tard un
appel de la banque allant en ce sens, et donc dès mercredi la
réparation apparaitrait sur notre compte.

En fait, il n'en est rien : ma femme s'est déplacée à l'agence, et la
consultation de notre compte par le guichetier n'a trouvé aucune
opération réparatrice.

Oui je sais certains vont se dire, voire écrire "Mais qu'est qu'il
vient nous les briser c'ui là avec son message alarmiste alors que la
banque n'a que 2 jours de retard !!!"

Je veux bien l'admettre, mais le délai de contestation étant faible et
au cas où la banque trainerait encore, je préfère me renseigner à
l'avance sur les moyens pour obtenir RAPIDEMENT notre dû (étant
entendu que je vais faire une LRAR pour tracer au moins notre
réclamation) : quel(s) article(s) de loi (1915 et suivant du code
civil ?), quelle procédure évoquer ?

D'avance merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Spyou
Le #15443461
archibald hallister a écrit :
Je veux bien l'admettre, mais le délai de contestation étant faible et
au cas où la banque trainerait encore, je préfère me renseigner à
l'avance sur les moyens pour obtenir RAPIDEMENT notre dû (étant
entendu que je vais faire une LRAR pour tracer au moins notre
réclamation) : quel(s) article(s) de loi (1915 et suivant du code
civil ?), quelle procédure évoquer ?



Une réponse HC, mais si le beneficiaire va dans le meme sens que vous,
pourquoi ne pas s'arranger entre vous ?

Quitte, par la suite, a ce que la banque régularise et que vous
refassiez l'opération inverse ?


M'est avis que la citation d'une loi quelconque desservira votre cause
et ne fera que faire trainer les choses .. un salarié n'aime
généralement pas etre pris de haut de cette facon, surtout lorsqu'il n'y
est pour rien.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme