Est-ce le rôle du Président ???

Le
Serge
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !

Ceci indépendamment des partis et des personnes, c'est une question de
droit constitutionnel, pas une question de politique
FSP n'est pas concerné !

Merci,

Serge
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ascadix
Le #25699022
Serge a pensé très fort :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de "recadrer"
l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était le
rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger les
différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !

Ceci indépendamment des partis et des personnes, c'est une question de droit
constitutionnel, pas une question de politique...
FSP n'est pas concerné !

Merci,

Serge




Est-il simplement prévu dans la loi que les ministres donnent du
spectacle, que le président donne lui aussi du spectacle ?

Est-ce que qq part entre la constitution et la loi, les ministres ne
sont pas tout censés travailler de concert et dans l'intérêt du pays /
des citoyens plutôt que faire du spectacle s'apparentant à une forme
de campagne électorale +/- permanente pour la prochaine élection à la
quelle il se présenteront chacun ?

--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Serge
Le #25699702
"Ascadix" 524c864a$0$2290$
Serge a pensé très fort :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République,
c'était le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de
diriger les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative
???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !

Ceci indépendamment des partis et des personnes, c'est une question
de droit constitutionnel, pas une question de politique...
FSP n'est pas concerné !

Merci,

Serge




Est-il simplement prévu dans la loi que les ministres donnent du
spectacle, que le président donne lui aussi du spectacle ?

Est-ce que qq part entre la constitution et la loi, les ministres ne
sont pas tout censés travailler de concert et dans l'intérêt du pays /
des citoyens plutôt que faire du spectacle s'apparentant à une forme
de campagne électorale +/- permanente pour la prochaine élection à la
quelle il se présenteront chacun ?



Bonjour,

Cela ne répond pas du tout à ma question !!!

Ma question de DROIT porte sur le constitution de la Ve république, pas
sur les hommes ou les partis....

Si vous n'avez pas la réponse, merci de vous abstenir de polluer le fil
de discussion, gardez cela pour FSP !

Serge
Arthur
Le #25699732
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur
.
Le #25699972
"Serge" message de news: 524d208a$0$2126$

"Ascadix" 524c864a$0$2290$
Serge a pensé très fort :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !

Ceci indépendamment des partis et des personnes, c'est une question de
droit constitutionnel, pas une question de politique...
FSP n'est pas concerné !

Merci,

Serge




Est-il simplement prévu dans la loi que les ministres donnent du
spectacle, que le président donne lui aussi du spectacle ?

Est-ce que qq part entre la constitution et la loi, les ministres ne sont
pas tout censés travailler de concert et dans l'intérêt du pays / des
citoyens plutôt que faire du spectacle s'apparentant à une forme de
campagne électorale +/- permanente pour la prochaine élection à la quelle
il se présenteront chacun ?



Bonjour,

Cela ne répond pas du tout à ma question !!!

Ma question de DROIT porte sur le constitution de la Ve république, pas
sur les hommes ou les partis....

Si vous n'avez pas la réponse, merci de vous abstenir de polluer le fil de
discussion, gardez cela pour FSP !

Serge



.../...

hep ducono medieval au point d'exclamation
vous avez mentionné en objet de droit
le mot " rôle " et non fonction .

Nous sommes donc EN plein spectacle
( je vous réserve une place pour le prochain casting au Puy du Fou ? )

L'obligation de " réserve publique" sur le fonctionnement du gvt
et quant à la tenue et le contenu des propos qui pourraient s'en echapper
est sous l'autorité générale du PM
qui a pouvoir de sanction .

Ils ont leur site
questionnez les direct sur le fonctionnement détaillé de l'executif.

Belle mais kes kelle me saoule l'annne hidalgo
avec son phrasé monocorde :-((
ah oui , on me signale qu'elle n'est pas au gvt
donc pas concernée par ce post .



Vous remarquerez que je n'ai utilisé aucun point d'exclamation .

V




Serge
Le #25700302
"Arthur" 524d21f4$0$2425$
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République,
c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative
???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur




Et en période normale, hors cohabitation ?

Serge
.
Le #25700522
"Serge" message de news: 524d4411$0$2217$

"Arthur" 524d21f4$0$2425$
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur




Et en période normale, hors cohabitation ?

Serge



.../...

pourquoi au niveau du droit constitutionnel
la cohabitation serait-elle anormale ( point d'interrogation )


V

Arthur
Le #25700622
Le 03/10/2013 12:16, Serge a écrit :

"Arthur" 524d21f4$0$2425$
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur




Et en période normale, hors cohabitation ?

Serge



Et bien hors cohabitation, si le président veut changer de premier
ministre, il lui demande de présenter sa démission.
Le premier ministre accepte et présente sa démission.

Notez bien : le président *demande*, le premier ministre *accepte*.

--
Arthur
Serge
Le #25700662
"Arthur" 524d5a7e$0$2387$
Le 03/10/2013 12:16, Serge a écrit :

"Arthur" 524d21f4$0$2425$
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République,
c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de
diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette
prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur




Et en période normale, hors cohabitation ?

Serge



Et bien hors cohabitation, si le président veut changer de premier
ministre, il lui demande de présenter sa démission.
Le premier ministre accepte et présente sa démission.

Notez bien : le président *demande*, le premier ministre *accepte*.

--
Arthur



Oui, cela je le sais, mais cela ne répond pas à ma question initiale....

Serge
jr
Le #25700762
Le 03/10/2013 13:52, Arthur a écrit :


Et bien hors cohabitation, si le président veut changer de premier
ministre, il lui demande de présenter sa démission.
Le premier ministre accepte et présente sa démission.

Notez bien : le président *demande*, le premier ministre *accepte*.



C'est d'ailleurs pour ça que sous de Gaulle et Pompidou, le premier
ministre n'était nommé qu'après avoir remis une lettre de démission non
datée. Chirac prétend qu'il l'a refusée à Giscard.


--
http://rouillard.org/bd.jpg
Arthur
Le #25700812
Le 03/10/2013 14:18, Serge a écrit :

"Arthur" 524d5a7e$0$2387$
Le 03/10/2013 12:16, Serge a écrit :

"Arthur" 524d21f4$0$2425$
Le 02/10/2013 21:51, Serge a écrit :
Bonsoir,

Est-ce le rôle du Président de la République sous la Ve, que de
"recadrer" l'action des ministres, voire d'arbitrer entre eux ???

J'aurais plutôt cru que comme sous les IIIe et IVe République, c'était
le rôle du 1er ministre de diriger le gouvernement et donc de diriger
les différents ministres ???

Quel article de la constitution donne au Président cette
prérogative ???

Qu'en serait-il en cas de :
- Cohabitation...
- Désaccord sur ce point entre le Président et le 1er ministre !




En cas de cohabitation, c'est le 1er Ministre qui a le dernier mot.
Une fois le 1er Ministre nommé, le Président ne peut pas le virer.

--
Arthur




Et en période normale, hors cohabitation ?

Serge



Et bien hors cohabitation, si le président veut changer de premier
ministre, il lui demande de présenter sa démission.
Le premier ministre accepte et présente sa démission.

Notez bien : le président *demande*, le premier ministre *accepte*.

--
Arthur



Oui, cela je le sais, mais cela ne répond pas à ma question initiale....

Serge



Un indice : qui est signataire de la note de recadrage envoyée aux
ministres ?

--
Arthur
Publicité
Poster une réponse
Anonyme