Exctincteur et alarme incendie obligatoire dans logement ?

Le
Benoît-Pierre Demaine
Je voudrais savoir si les extincteurs et les alarmes incendie sont
obligatoire dans divers cas, et ou les placer:
- logement neuf pour location
- logement rénové pour location
- logement loué (sans rénovation)
- habitat particulier (non loué, vis à vis de l'assurance)

dans les cas variés de maison individuelle, ou appartements
privatifs se trouvant dans des lieux collectifs (petit immeuble,
grande maison scindée en appartements )

Je n'ai jamais vu d'extincteur dans aucun appartement que j'ai loué à
Paris; d'un autre coté, je trouve qu'un extincteur 10l par appart
loué, c'est gros, alors qu'un pauvre 3l dans un couloir commun d'accès
à 6 appartements de 70m2, c'est peu et quelle catégorie. Perso, je
trouve que la cat A est abherrante; qu'ils la fabrique si ça les
amuse, mais de là à la vendre, c'est abusé: quelle ménagère se
demandera si l'extincteur qui lui tombe sous la main est de type B ou
C quand sa cuisine est en feu ? si en plus il faut identifier si ce
qui brule est du bois, du gaz, ou de l'huile (ou autre chose)
dans la panique, les gens font TOUJOURS n'importe quoi; avoir du A en
vente publique, c'est prendre que les gens achètent au moins cher pour
leur cuisine ou il y a souvent des incendies d'huile et de gaz.

Idem pour les alarmes incendie: emplacement(s). Entre autre, je trouve
abhérrant ces petits modules à coller au plafond, alimentés avec une
pile 6F22 les gens achètent toujours la pile la moins chère, celle
qui est vide au bout d'un an. Et je suis tombé cette semaine sur un
produit qui n'avait PAS de bouton test (super pratique pour savoir si
la pile est bonne: démonter, sortir un multimètre ).

Quand à leur emplacement voici l'historique complet des incendies
dans ma maison (10 logements): salon (une buche a sauté de la
cheminée, a mis le feu au tapis du salon), incendie de cheminée
(conduit explosé en dépit du ramonage annuel: le foyer est au RdC,
mais les vapeurs toxiques se sont répandues au 1er étage - le
détecteur de la cuisine est ENCORE inutile ici), 3 incendies de
compteur (un d'origine inconnue, 2 par fuite du chauffe eau situé au
dessus - mais comment la loi peut-elle encore tolérer qu'on installe
des CE au dessus des arrivées EDF ??? même la tout dernière NF-15.100
le permet encore ! - compteurs situés dans les communs, encore ici un
éventuel détecteur de cuisine ne sert à rien), local à poubelle
(élément incandescent jeté dans une poubelle, toutes les poubelles on=
t
brûlé). En résumer: je vois tout le monde mettre son machin dans la
cuisine, alors que sur ma petite douzaine d'incendies, AUCUN n'a eu
lieu dans aucune cuisine.

Pour moi, un bon détecteur serait un réseau complet (une sonde dans
chaque pièce), avec un centrale sur batterie rechargeable, sur le
secteur. Et des alarmes en cas de coupure des fils ou du courant.
Jamais vu ça en vente nul part.

Je voudrais savoir ce que disent la loi en vigueur et les normes, et
recommandations diverses quand je construit du locatif, ou que je
loue pour moi même.

Cordialement.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal
Le #21354091
Pour les alarmes incendies la loi est parue au JO hier (voir plus bas)

Pour les extincteurs, la réglementation impose des extincteurs dans certains
batiment à usage d'habitation suivant leur catégories. Le mieux est de se
renseigner auprès de la commission de sécurité. A moins qu'il y'est un
spécialiste preventionniste qui puisse répondre dans ce groupe.
Ce que je peux dire, c'est que dans une maison individuelle (pavillon) aucun
texte ne les rend obligatoire. Mais perso moi je conseille d'en avoir. J'en
ai un de 6 litres à eau pulverisée avec additif. En cas de début d'incendie,
il fait déjà pas mal de boulot (a condition de savoir s'en servir !!!!).

Pour les feux on parle de Classe et non de Catégorie
Extincteur pour eteindre les feux de Classe A (solides) : Eau pulverisé
Extincteur pour eteindre les feux de Classe B (liquides) : Eau pulverisé
avec additif - CO² - Poudre BC
Extincteur pour eteindre les feux de Classe C (gaz) : fermer la vanne
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et/ou poudre BC et noubliez pas de
fermer la vanne gaz !
Extincteur pour eteindre les feux de Classe F (huile et graisses animales ou
vegetales) : poudre BC

Attention les poudres font pas mal de dégat du a leurs fines particules
(toxiques) qui s'incrustent partout

---------------------------------------------------------------------------------------
Loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de
détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation (1)

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
Article 1
I. - L'intitulé du chapitre IX du titre II du livre Ier du code de la
construction et de l'habitation est ainsi rédigé : « Sécurité des immeubles
à usage d'habitation ».
II. - Les articles L. 129-1 à L. 129-7 du même code sont regroupés dans une
section 1 intitulée : « Dispositions générales pour la sécurité des
occupants d'immeubles collectifs à usage d'habitation ».

Article 2
Le chapitre IX du titre II du livre Ier du code de la construction et de
l'habitation est complété par une section 2 ainsi rédigée :
« Section 2
« Détecteurs de fumée normalisés
« Art. L. 129-8. - L'occupant d'un logement, qu'il soit locataire ou
propriétaire, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée
normalisé. Il veille à l'entretien et au bon fonctionnement de ce
dispositif.
« Cette obligation incombe au propriétaire non occupant dans des conditions
définies par décret en Conseil d'Etat, notamment pour les locations
saisonnières, les foyers, les logements de fonction et les locations
meublées. Ce décret fixe également les mesures de sécurité à mettre en ouvre
par les propriétaires dans les parties communes des immeubles pour prévenir
le risque d'incendie.
« L'occupant du logement notifie cette installation à l'assureur avec lequel
il a conclu un contrat garantissant les dommages d'incendie.
« Art. L. 129-9. - Un décret en Conseil d'Etat définit les modalités
d'application de l'article L. 129-8, notamment les caractéristiques
techniques du détecteur de fumée normalisé et les conditions de son
installation, de son entretien et de son fonctionnement. »

Article 3
Après l'article L. 122-8 du code des assurances, il est inséré un article L.
122-9 ainsi rédigé :
« Art. L. 122-9. - L'assureur peut prévoir une minoration de la prime ou de
la cotisation prévue par la police d'assurance garantissant les dommages
incendie lorsqu'il est établi que l'assuré s'est conformé aux obligations
prévues aux articles L. 129-8 et L. 129-9 du code de la construction et de
l'habitation. »

Article 4
L'article L. 113-11 du code des assurances est complété par un 3° ainsi
rédigé :
« 3° Toutes clauses frappant de déchéance l'assuré en cas de non-respect des
dispositions prévues aux articles L. 129-8 et L. 129-9 du code de la
construction et de l'habitation. »

Article 5
I. - Les articles 1er à 4 de la présente loi entrent en vigueur dans les
conditions prévues par un décret en Conseil d'Etat et au plus tard au terme
d'un délai de cinq ans à compter de la date de sa publication.
II. - Un rapport sur l'application et sur l'évaluation de ces dispositions
est transmis au Parlement à l'issue de ce délai de cinq ans. Ce rapport rend
également compte des actions d'information du public sur la prévention des
incendies domestiques et sur la conduite à tenir en cas d'incendie menées
depuis la publication de la présente loi.

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.
Fait à Paris, le 9 mars 2010.








"Benoît-Pierre Demaine" news:
Je voudrais savoir si les extincteurs et les alarmes incendie sont
obligatoire dans divers cas, et ou les placer:
- logement neuf pour location
- logement rénové pour location
- logement loué (sans rénovation)
- habitat particulier (non loué, vis à vis de l'assurance)

... dans les cas variés de maison individuelle, ou appartements
privatifs se trouvant dans des lieux collectifs (petit immeuble,
grande maison scindée en appartements ... )

Je n'ai jamais vu d'extincteur dans aucun appartement que j'ai loué à
Paris; d'un autre coté, je trouve qu'un extincteur 10l par appart
loué, c'est gros, alors qu'un pauvre 3l dans un couloir commun d'accès
à 6 appartements de 70m2, c'est peu ... et quelle catégorie. Perso, je
trouve que la cat A est abherrante; qu'ils la fabrique si ça les
amuse, mais de là à la vendre, c'est abusé: quelle ménagère se
demandera si l'extincteur qui lui tombe sous la main est de type B ou
C quand sa cuisine est en feu ? si en plus il faut identifier si ce
qui brule est du bois, du gaz, ou de l'huile ... (ou autre chose) ...
dans la panique, les gens font TOUJOURS n'importe quoi; avoir du A en
vente publique, c'est prendre que les gens achètent au moins cher pour
leur cuisine ... ou il y a souvent des incendies d'huile et de gaz.

Idem pour les alarmes incendie: emplacement(s). Entre autre, je trouve
abhérrant ces petits modules à coller au plafond, alimentés avec une
pile 6F22 ... les gens achètent toujours la pile la moins chère, celle
qui est vide au bout d'un an. Et je suis tombé cette semaine sur un
produit qui n'avait PAS de bouton test (super pratique pour savoir si
la pile est bonne: démonter, sortir un multimètre ... ).

Quand à leur emplacement ... voici l'historique complet des incendies
dans ma maison (10 logements): salon (une buche a sauté de la
cheminée, a mis le feu au tapis du salon), incendie de cheminée
(conduit explosé en dépit du ramonage annuel: le foyer est au RdC,
mais les vapeurs toxiques se sont répandues au 1er étage - le
détecteur de la cuisine est ENCORE inutile ici), 3 incendies de
compteur (un d'origine inconnue, 2 par fuite du chauffe eau situé au
dessus - mais comment la loi peut-elle encore tolérer qu'on installe
des CE au dessus des arrivées EDF ??? même la tout dernière NF-15.100
le permet encore ! - compteurs situés dans les communs, encore ici un
éventuel détecteur de cuisine ne sert à rien), local à poubelle
(élément incandescent jeté dans une poubelle, toutes les poubelles ont
brûlé). En résumer: je vois tout le monde mettre son machin dans la
cuisine, alors que sur ma petite douzaine d'incendies, AUCUN n'a eu
lieu dans aucune cuisine.

Pour moi, un bon détecteur serait un réseau complet (une sonde dans
chaque pièce), avec un centrale sur batterie rechargeable, sur le
secteur. Et des alarmes en cas de coupure des fils ou du courant.
Jamais vu ça en vente nul part.

Je voudrais savoir ce que disent la loi en vigueur et les normes, et
recommandations diverses ... quand je construit du locatif, ou que je
loue pour moi même.

Cordialement.
Benoît-Pierre Demaine
Le #21359721
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer.

Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ?

Je donne un exemple hors sujet: en électricité, la norme spécifie à
peine que dans un bâtiment il faut que la phase soit toujours du même
coté, pourtant, un organisme a "fortement recommandé que tous les
professionnels la mettent toujours à droite" ...
Pascal
Le #21372001
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer : >>>>>

Exact, la loi indique que : L'occupant d'un logement, qu'il soit locataire
ou propriétaire, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée
normalisé. "Les articles 1er à 4 de la présente loi entrent en vigueur dans
les conditions prévues par un décret en Conseil d'Etat et au plus tard au
terme d'un délai de cinq ans à compter de la date de sa publication." Il
faut donc attendre le décret du Conseil d'État pour la mise en application
de cette Loi, dans 5 ans au plus tard !

Reste à savoir quelle ou quelle va être la normalisation de ce type de
détecteur ! Evidemment ensuite il faudra l'installer dans les endroits
appropriés et judiscieusement réparties. (cuisine, chambres, garage surtout
si arrière cuisine, salon surtout si cheminée).
Je pense que d'ici quelques temps les fabriquants vont redoubler
d'ingéniosité pour les rendre disign.



Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ? : >>>>>
Sous réserve de commentaire d'un spécialiste sur ce forum d'information que
je n'ai pas, des recommandations d'organisme, d'assurance ou autre il doit
en exister un paquet, mais dans les habitations à usage d'habitation
individuelle aucun texte n'oblige le propriétaire ou le locataire à en
disposer.
Moi je vous fait la reccommandation d'en avoir au moins un à disposition et
approprié au type d'incendie potentiel, de votre logement !

J'ai quelques notions en prévention incendie et si vous le souhaitez je peux
vous aider à defini le type d'extincteur qu'il vous faudrait et leur
répartition dans le logement.

Cordialement
Pascal


"Benoît-Pierre Demaine" news:
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer.

Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ?

Je donne un exemple hors sujet: en électricité, la norme spécifie à
peine que dans un bâtiment il faut que la phase soit toujours du même
coté, pourtant, un organisme a "fortement recommandé que tous les
professionnels la mettent toujours à droite" ...
R1
Le #21372611
Pascal wrote on samedi 13 mars 2010 17:10:

Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer : >>>>>

Exact, la loi indique que : L'occupant d'un logement, qu'il soit locataire
ou propriétaire, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée
normalisé. "Les articles 1er à 4 de la présente loi entrent en vigueur
dans les conditions prévues par un décret en Conseil d'Etat et au plus
tard au terme d'un délai de cinq ans à compter de la date de sa
publication." Il faut donc attendre le décret du Conseil d'État pour la
mise en application de cette Loi, dans 5 ans au plus tard !


Oui, ça peut aller très vite comme ça peut aller lentement: l'essentiel pour
certains parlementaires d'est d'avoir fait passé la loi et de pouvoir en
parler avant des élections ("vous voyez, je me bouge pour que les choses
avancent").

Reste à savoir quelle ou quelle va être la normalisation de ce type de
détecteur ! Evidemment ensuite il faudra l'installer dans les endroits
appropriés et judiscieusement réparties. (cuisine, chambres, garage
surtout si arrière cuisine, salon surtout si cheminée).


Justement la cuisine et devant la cheminée ne sont pas les endroits
optimums: trop gros risque de déclenchement intempestif qui conduit à
éteindre/débrancher l'appareil.
Par contre le couloir vers les chambres (selon le plan de la maison) est
mieux adapté en général.

Je pense que d'ici quelques temps les fabriquants vont redoubler
d'ingéniosité pour les rendre disign.


(...)

"Benoît-Pierre Demaine" news:
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer.

Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ?

Je donne un exemple hors sujet: en électricité, la norme spécifie à
peine que dans un bâtiment il faut que la phase soit toujours du même
coté, pourtant, un organisme a "fortement recommandé que tous les
professionnels la mettent toujours à droite" ...


Et quel est le soucis à l'avoir à gauche?
Benoît-Pierre Demaine
Le #21373631
Je sors de chez un ami dont la maison a failli bruler cette semaine.
Il a un détecteur dans son salon, et un dans sa cuisine. Les deux ont
sonné pendant 20mn ... le plancher de son salon en a pris un coup. Il
était dans son bureau, 2 pièces plus loin. Deux murs porteurs de 60cm.
Rien entendu.

Un détecteur incendie ne sert à rien si il n'est pas relié en DIRECTE
à une société de surveillance avec un contrat d'assistance 24/24. Ide m
moi chez moi; ça pourrait sonner dans mon salon, que je ne
l'entendrais ni de ma chambre, ni de mon bureau.

Sans parler des trucs qui bouffent la pile en 1 an, et que personne ne
vérifie JAMAIS. Plus les débuts d'incendie possible le matin, quand on
part au bouleau (par exemple, le mégot de la clope du matin jeté dans
la poubelle, qui met 2h à allumer la poubelle, et s'enflamme vers
midi).

Je sens que cette loi va faire vendre des millions de détecteurs, ce
qui va renflouer les constructeurs, sans apporter le moindre chouilla
de sécurité nul part. Sans parler des risques que ces détecteurs
engendrent (TOUT circuit électrique est en soit un risque d'incendie,
ou d'explosion de sa pile; risque d'épilepsie ... ). Ca pue la loi
inutile, donc nuisible.

Quand aux types d'incendie ... comme tout le monde, j'ai un petit
bidon d'essence pour un chauffage d'appoint, et une betite bouteille
de gaz pour mon camping. Donc, TOUT LE MONDE "devrait" avoir un
extincteur catégorie A+B+C ?

J'ai un extincteur A+B de 5l ; ma mère est incapable de le
soulever ... mais avec un 3l, elle aurait pas le temps d'appuyer sur
la gachette qu'il serait déjà vide (un 3l a une autonomie d'environ 20
secondes, alors qu'un utilisateur non expérimenté met en moyenne 30 à
50s pour comprendre quel endroit viser).

Problème de fond: il faudrait que l'AFPS soit une épreuve obligatoire
du Brevet des Collèges, et le CFAPSE du Baccalauréat et du permis de
conduire. Sans quoi, extincteurs de défibrillateurs dans les lieux
publiques ne servent à rien - parce que personne ne sait s'en servir.

-- en colère, va se coucher.
Benoît-Pierre Demaine
Le #21373661
On 13 mar, 18:32, R1
Et quel est le soucis l'avoir gauche?



Techniquement, aucun. Mais, si on a pas une directive nationale qui
oblige à faire la même chose partout, on se retrouve avec un chantier
A, neuf, ou l'électricien fout P à droite, un chantier B, neuf, ou un
autre électricien la met à gauche; et quand un technicien de
maintenance R doit faire une révision sur A le matin, puis arrive sur
B l'après midi ... bah, il ne sait plus si la pahse doit être mise à
droite ou à gauche; si il se trompe sur B, et y met une phase à
droite, alors, B n'est plus cohérent ...

Parce que l'erreur est humaine; et que si on tolère des marges, la
confusion fait que l'erreur sera mille fois plus présente que si on
contraint tout le monde à faire la même chose.

Promotelec n'a toujours rien obligé, et Consuel non plus, mais Legrand
a tranché: toutes les prises auto des gammes Mosaic et Plexo ont
désormais un marquage coloré explicite (et je trouve ça très bien).
R1
Le #21373771
Benoît-Pierre Demaine wrote on samedi 13 mars 2010 21:52:

On 13 mar, 18:32, R1
Et quel est le soucis l'avoir gauche?



Techniquement, aucun. Mais, si on a pas une directive nationale qui
oblige à faire la même chose partout, on se retrouve avec un chantier
A, neuf, ou l'électricien fout P à droite, un chantier B, neuf, ou un
autre électricien la met à gauche; et quand un technicien de
maintenance R doit faire une révision sur A le matin, puis arrive sur
B l'après midi ... bah, il ne sait plus si la pahse doit être mise à
droite ou à gauche; si il se trompe sur B, et y met une phase à
droite, alors, B n'est plus cohérent ...

Parce que l'erreur est humaine; et que si on tolère des marges, la
confusion fait que l'erreur sera mille fois plus présente que si on
contraint tout le monde à faire la même chose.



Quel est donc le risque pour l'utilisateur? Pour le chargé de maintenance,
de toute façon il DOIT prendre des précautions lorsqu'il manipule ces
équipements donc dans tous les cas il doit vérifier le signal sur les 2
fils: ça ne change rien.

Promotelec n'a toujours rien obligé, et Consuel non plus, mais Legrand
a tranché: toutes les prises auto des gammes Mosaic et Plexo ont
désormais un marquage coloré explicite (et je trouve ça très bien).
R1
Le #21373841
Benoît-Pierre Demaine wrote on samedi 13 mars 2010 21:44:

Je sors de chez un ami dont la maison a failli bruler cette semaine.
Il a un détecteur dans son salon, et un dans sa cuisine. Les deux ont
sonné pendant 20mn ... le plancher de son salon en a pris un coup. Il
était dans son bureau, 2 pièces plus loin. Deux murs porteurs de 60cm.
Rien entendu.

Un détecteur incendie ne sert à rien si il n'est pas relié en DIRECTE
à une société de surveillance avec un contrat d'assistance 24/24. Idem
moi chez moi; ça pourrait sonner dans mon salon, que je ne
l'entendrais ni de ma chambre, ni de mon bureau.



Le détecteur de fumée est avant tout là pour éviter l'asphyxie des occupants
en les avertissant si la fumée s'approche d'eux, pendant le sommeil par
exemple.
Si vous avez les moyens de truffer votre maison de capteurs reliés à une
centrale d'alarme, c'est bien pour vous.


Sans parler des trucs qui bouffent la pile en 1 an, et que personne ne
vérifie JAMAIS. Plus les débuts d'incendie possible le matin, quand on
part au bouleau (par exemple, le mégot de la clope du matin jeté dans
la poubelle, qui met 2h à allumer la poubelle, et s'enflamme vers
midi).


là dessus, ils ne feront rien, sauf si un voisin (en appartement) parvient à
entendre le signal.

Je sens que cette loi va faire vendre des millions de détecteurs, ce
qui va renflouer les constructeurs, sans apporter le moindre chouilla
de sécurité nul part. Sans parler des risques que ces détecteurs
engendrent (TOUT circuit électrique est en soit un risque d'incendie,
ou d'explosion de sa pile; risque d'épilepsie ... ). Ca pue la loi
inutile, donc nuisible.


c'est votre avis.

Quand aux types d'incendie ... comme tout le monde, j'ai un petit
bidon d'essence pour un chauffage d'appoint, et une betite bouteille
de gaz pour mon camping. Donc, TOUT LE MONDE "devrait" avoir un
extincteur catégorie A+B+C ?

J'ai un extincteur A+B de 5l ; ma mère est incapable de le
soulever ... mais avec un 3l, elle aurait pas le temps d'appuyer sur
la gachette qu'il serait déjà vide (un 3l a une autonomie d'environ 20
secondes, alors qu'un utilisateur non expérimenté met en moyenne 30 à
50s pour comprendre quel endroit viser).


exact.

Problème de fond: il faudrait que l'AFPS soit une épreuve obligatoire
du Brevet des Collèges, et le CFAPSE du Baccalauréat et du permis de
conduire.


Ces formations n'existant plus, faudrait mettre à jour les fiches.
De plus, comment former individuellement des citoyens à des techniques qui
soit nécessitent du matériel soit correspondent à une intervention en
équipe?
enfin, la formation incendie n'a jamais fait partie des formations
secouristes, à quelque niveau que ce soit.

Sans quoi, extincteurs de défibrillateurs dans les lieux
publiques ne servent à rien - parce que personne ne sait s'en servir.


les Défibrillateurs Automatiques ne nécessitent pas de réelle formation,
faut simplement oser les prendre et s'en servir si besoin: c'est là que les
sessions de sensibilisation qui peuvent être proposées sont utiles.

-- en colère, va se coucher.


Bonne nuit
omega
Le #21374231
"Pascal" news:4b9bb8ef$0$2862$
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer : >>>>>

Exact, la loi indique que : L'occupant d'un logement, qu'il soit locataire
ou propriétaire, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée
normalisé. "Les articles 1er à 4 de la présente loi entrent en vigueur
dans les conditions prévues par un décret en Conseil d'Etat et au plus
tard au terme d'un délai de cinq ans à compter de la date de sa
publication." Il faut donc attendre le décret du Conseil d'État pour la
mise en application de cette Loi, dans 5 ans au plus tard !

Reste à savoir quelle ou quelle va être la normalisation de ce type de
détecteur ! Evidemment ensuite il faudra l'installer dans les endroits
appropriés et judiscieusement réparties. (cuisine, chambres, garage
surtout si arrière cuisine, salon surtout si cheminée).
Je pense que d'ici quelques temps les fabriquants vont redoubler
d'ingéniosité pour les rendre disign.



Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ? :
>>>>>
Sous réserve de commentaire d'un spécialiste sur ce forum d'information
que je n'ai pas, des recommandations d'organisme, d'assurance ou autre il
doit en exister un paquet, mais dans les habitations à usage d'habitation
individuelle aucun texte n'oblige le propriétaire ou le locataire à en
disposer.
Moi je vous fait la reccommandation d'en avoir au moins un à disposition
et approprié au type d'incendie potentiel, de votre logement !

J'ai quelques notions en prévention incendie et si vous le souhaitez je
peux vous aider à defini le type d'extincteur qu'il vous faudrait et leur
répartition dans le logement.

Cordialement
Pascal


"Benoît-Pierre Demaine" news:
Ca ne dit pas quels types sont apropriés ... ni ou les installer.

Quand aux extincteurs, y a aucune recommandation d'aucun organisme ?

Je donne un exemple hors sujet: en électricité, la norme spécifie à
peine que dans un bâtiment il faut que la phase soit toujours du même
coté, pourtant, un organisme a "fortement recommandé que tous les
professionnels la mettent toujours à droite" ...
bonsoir



les extincteurs dans vos habitations

moi j ai déjà un appareil a co2 dans mon garage prés d une porte reliant
le garage a l habitation ( souvent la cuisine )
et comme je dispose d une cheminée toujours dans le garage a cote du
co2 j ai un appareil a poudre polyvalente de six kilos
et je me sens tranquille devant un début d incendie

le six kgs poudre polyvalente étant bien sur presque réserve a un
éventuel feu de cheminée et a mon coin atelier dans un premier temps pour
éviter de tout degueulasser bon il est évident que si le feu devient
inquiétant pas de cartier on arrose
le co2 pour la cuisine ; les feux électriques , le fricot qui prends feu
dans le four
en plus je peux consommer mon fricot si il n est pas carboniser eh oui
! si dans votre cuisine vos avez une bouteille de gaz sous votre évier
pensez a tourner le détendeur de façon que la sortie du gaz soit face
au mur et non face a vous
car en cas de feu dans le tuyau il vous suffit de fermer la bouteille en
vous protégeant la main de la chaleur la flamme allant s écraser sur le
mur du fond

une friteuse ca se couvre avec un linge ou un couvercle pour étouffer le
feu

des gestes simples a faire


cordialement
Pascal
Le #21374311
j'voulais rebondir sur la réponse de Benoit Pierre mais R1 à parfaitement
tout bien résumé et je suis ok avec tout
Bonne nuit




"Benoît-Pierre Demaine" news:
Je sors de chez un ami dont la maison a failli bruler cette semaine.
Il a un détecteur dans son salon, et un dans sa cuisine. Les deux ont
sonné pendant 20mn ... le plancher de son salon en a pris un coup. Il
était dans son bureau, 2 pièces plus loin. Deux murs porteurs de 60cm.
Rien entendu.

Un détecteur incendie ne sert à rien si il n'est pas relié en DIRECTE
à une société de surveillance avec un contrat d'assistance 24/24. Idem
moi chez moi; ça pourrait sonner dans mon salon, que je ne
l'entendrais ni de ma chambre, ni de mon bureau.

Sans parler des trucs qui bouffent la pile en 1 an, et que personne ne
vérifie JAMAIS. Plus les débuts d'incendie possible le matin, quand on
part au bouleau (par exemple, le mégot de la clope du matin jeté dans
la poubelle, qui met 2h à allumer la poubelle, et s'enflamme vers
midi).

Je sens que cette loi va faire vendre des millions de détecteurs, ce
qui va renflouer les constructeurs, sans apporter le moindre chouilla
de sécurité nul part. Sans parler des risques que ces détecteurs
engendrent (TOUT circuit électrique est en soit un risque d'incendie,
ou d'explosion de sa pile; risque d'épilepsie ... ). Ca pue la loi
inutile, donc nuisible.

Quand aux types d'incendie ... comme tout le monde, j'ai un petit
bidon d'essence pour un chauffage d'appoint, et une betite bouteille
de gaz pour mon camping. Donc, TOUT LE MONDE "devrait" avoir un
extincteur catégorie A+B+C ?

J'ai un extincteur A+B de 5l ; ma mère est incapable de le
soulever ... mais avec un 3l, elle aurait pas le temps d'appuyer sur
la gachette qu'il serait déjà vide (un 3l a une autonomie d'environ 20
secondes, alors qu'un utilisateur non expérimenté met en moyenne 30 à
50s pour comprendre quel endroit viser).

Problème de fond: il faudrait que l'AFPS soit une épreuve obligatoire
du Brevet des Collèges, et le CFAPSE du Baccalauréat et du permis de
conduire. Sans quoi, extincteurs de défibrillateurs dans les lieux
publiques ne servent à rien - parce que personne ne sait s'en servir.

-- en colère, va se coucher.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme