Exposition de merde

Le
Yourodivi
Ce mot si français désigne la qualité d'une exposition qui s'est ouverte
hier samedi à Paris.
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12
boulevard Beaumarchais (celui de la photo, juste en face de Cirque Photo, le
célèbre magasin), le public a pu découvrir les images de Oan Kim, plasticien
coréen. Grand tirage (jet d'encre semble-t-il), prix 4100 euros pour un 146
cm x 92,5 cm, N & B.

C'est dans l'air du temps : beaucoup de monde au vernissage (200 personnes),
vin d'Alsace à gogo (pour bobos ?).
Petits tirages exposés au sous-sol.

On ira, on verra, on rejettera.

L'intérêt de ce boulevard : il n'y a pas de librairie photo, ce qui évitera
de comparer les photos du Coréen avec celles d'autres photographes moins
bobographes.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fred
Le #21532481
"Yourodivi" 4bc1791f$0$2958$
Ce mot si français désigne la qualité d'une exposition qui s'est ouverte
hier samedi à Paris.
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12
boulevard Beaumarchais (celui de la photo, juste en face de Cirque Photo,
le célèbre magasin), le public a pu découvrir les images de Oan Kim,
plasticien coréen. Grand tirage (jet d'encre semble-t-il), prix 4100 euros
pour un 146 cm x 92,5 cm, N & B.

C'est dans l'air du temps : beaucoup de monde au vernissage (200
personnes), vin d'Alsace à gogo (pour bobos ?).
Petits tirages exposés au sous-sol.

On ira, on verra, on rejettera.

L'intérêt de ce boulevard : il n'y a pas de librairie photo, ce qui
évitera de comparer les photos du Coréen avec celles d'autres photographes
moins bobographes.



Pourquoi faire autant de pub que tu le fais, alors que
tu démontes cette expo? t'es mazo?
t'as des royaltizz sur les ventes?
c'est pas très clair ton histoire de merde, mais c'est
peut être toi la merde dans l'histoire.

Fred
Delestaque
Le #21532611
Yourodivi wrote:
Ce mot si français désigne la qualité d'une exposition qui s'est
ouverte hier samedi à Paris.
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12
boulevard Beaumarchais (celui de la photo, juste en face de Cirque
Photo, le célèbre magasin), le public a pu découvrir les images de
Oan Kim, plasticien coréen. Grand tirage (jet d'encre semble-t-il),
prix 4100 euros pour un 146 cm x 92,5 cm, N & B.

C'est dans l'air du temps : beaucoup de monde au vernissage (200
personnes), vin d'Alsace à gogo (pour bobos ?).
Petits tirages exposés au sous-sol.

On ira, on verra, on rejettera.

L'intérêt de ce boulevard : il n'y a pas de librairie photo, ce qui
évitera de comparer les photos du Coréen avec celles d'autres
photographes moins bobographes.



procaine expo, un provincial, " traces de fleurs " Octave.

--
G.Ricco
Delestaque
Le #21532601
Fred wrote:

Pourquoi faire autant de pub que tu le fais, alors que
tu démontes cette expo? t'es mazo?
t'as des royaltizz sur les ventes?
c'est pas très clair ton histoire de merde, mais c'est
peut être toi la merde dans l'histoire.




tu n'y vas pas avec le dos de la cuillère, toi !
De plus, même pas de champagne, bien moins cher le vin d'Alsace, mais
infiniment plus bobo, comme les "bars à vins " parisiens, spécialité des
bobos, pas le coup de rouge sur le zinc.
je suppose que les petits fours étaient remplacés par des bretzels géants ?
En principe dans ces expos, les photos on s'en fout, personne ne regarde.
--
G.Ricco
Christophe
Le #21533411
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12
boulevard Beaumarchais (celui de la photo,


non, ce n'est pas le "boulevard de la photo", mais le boulevard du
materiel photo...
C'est une spécialité tres repandue de confondre le materiel et la
photo, donc le resultat et le moyen...
qu'une galerie photo ouvre, quelque soit les images presentées ou le
vin bu, c'est plutot une bonne chose...
@+
Christophe
Christophe
Le #21533401
tiens pour ceux qui veulent voir des images de Oan Kim, co-fondateur
de l'agence Myop...
http://www.myop.fr/fr/archives/oan-kim
pour éviter de tomber dans la banalité de comptoir, sans biscuit... ou
bretzel...
Personnellement, j'aime bien son approche... et de toute facon, au
dela des jugement de valeur esthetique ou moraux, je suis toujours
content quand un photographe vit de son travail et sort son epingle du
jeu...
@+
Christophe
filh
Le #21533451
Christophe
tiens pour ceux qui veulent voir des images de Oan Kim, co-fondateur
de l'agence Myop...
http://www.myop.fr/fr/archives/oan-kim
pour éviter de tomber dans la banalité de comptoir, sans biscuit... ou
bretzel...
Personnellement, j'aime bien son approche... et de toute facon, au
dela des jugement de valeur esthetique ou moraux, je suis toujours
content quand un photographe vit de son travail et sort son epingle du
jeu...



Oui, mais bon faut bien que les aigris crachent leur fiel.

Merci pour le lien, il y a des choses vraiement chouettes, là vite fait
car je pars faire des photos, la plage c'est super fin comme approche.

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Gérard
Le #21538191
"FiLH" 1jgsepx.17mtw4nfz9mv7N%

Oui, mais bon faut bien que les aigris crachent leur fiel.




tiens, prends un bon glaviot verdâtre dans la gueule!
lol-prouuuuutt !
manuella
Le #21595111
Yourodivi a écrit le 11/04/2010 à 09h24 :
Ce mot si français désigne la qualité d'une exposition qui
s'est ouverte
hier samedi à Paris.
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12

boulevard Beaumarchais (celui de la photo, juste en face de Cirque Photo, le
célèbre magasin), le public a pu découvrir les images de
Oan Kim, plasticien
coréen. Grand tirage (jet d'encre semble-t-il), prix 4100 euros pour un
146
cm x 92,5 cm, N & B.

C'est dans l'air du temps : beaucoup de monde au vernissage (200 personnes),
vin d'Alsace à gogo (pour bobos ?).
Petits tirages exposés au sous-sol.

On ira, on verra, on rejettera.

L'intérêt de ce boulevard : il n'y a pas de librairie photo, ce
qui évitera
de comparer les photos du Coréen avec celles d'autres photographes moins

bobographes.


"Yourodivi est-il snob ? "

Cette expression si française démontre la personnalité d'un personnage difficile à comprendre lorsqu'on lit son commentaire sur l'ouverture d'une nouvelle galerie.
Ah, ce boulevard Beaumarchais, le boulevard de la photo, de la moto, de l'auto, des bistrots, des bobos... apparement tu ne l'aimes pas beaucoup ce boulevard.
Apparement tu n'aimes pas beaucoup Paris non plus, ni les vins d'Alsace qui sont pourtant fort bons, ni la photographie ou ces photographes, ni les bobos (pour ma part, je ne sais pas ce que signifie ce mot mais comme tu dis :"c'est dans l'air du temps").
Bref tu n'aimes rien, sauf donner ton avis que personne n'écoute car tu râles tout le temps.

Conclusion : oui Yorodivi est snob, mais il changera. En tout cas c'est tout ce que je te souhaite car pour le moment tu es gonflant ! Bobo va !
delestaque
Le #21596081
manuella wrote:
Yourodivi a écrit le 11/04/2010 à 09h24 :
Ce mot si français désigne la qualité d'une exposition qui
s'est ouverte
hier samedi à Paris.
A l'occasion de l'ouverture de la galerie "La petite poule noire", 12

boulevard Beaumarchais (celui de la photo, juste en face de Cirque
Photo, le



célèbre magasin), le public a pu découvrir les images de
Oan Kim, plasticien
coréen. Grand tirage (jet d'encre semble-t-il), prix 4100 euros pour
un 146
cm x 92,5 cm, N & B.

C'est dans l'air du temps : beaucoup de monde au vernissage (200
personnes),



vin d'Alsace à gogo (pour bobos ?).
Petits tirages exposés au sous-sol.

On ira, on verra, on rejettera.

L'intérêt de ce boulevard : il n'y a pas de librairie photo, ce
qui évitera
de comparer les photos du Coréen avec celles d'autres photographes
moins

bobographes.


"Yourodivi est-il snob ? "

Cette expression si française démontre la personnalité d'un personnage
difficile à comprendre lorsqu'on lit son commentaire sur l'ouverture
d'une nouvelle galerie.
Ah, ce boulevard Beaumarchais, le boulevard de la photo, de la moto,
de l'auto, des bistrots, des bobos... apparement tu ne l'aimes pas
beaucoup ce boulevard.
Apparement tu n'aimes pas beaucoup Paris non plus, ni les vins
d'Alsace qui sont pourtant fort bons, ni la photographie ou ces
photographes, ni les bobos (pour ma part, je ne sais pas ce que
signifie ce mot mais comme tu dis :"c'est dans l'air du temps").
Bref tu n'aimes rien, sauf donner ton avis que personne n'écoute car
tu râles tout le temps.

Conclusion : oui Yorodivi est snob, mais il changera. En tout cas
c'est tout ce que je te souhaite car pour le moment tu es gonflant !
Bobo va !



je me demande bien à qui tu réponds ?
au fait " bobo " pour bourgeois bohême, un style de vie, une catégorie
sociale, des riches, jeunes qui se la joeunt " peuple " en apparence
extérieure, alors aller voir un coréen plasticien, et boire de Gewurtz, tu
penses il faut avoir vu et en parler pendant les dîner, le bobo adore les
diners,
Déjà, comble, " coréen " pas courant ici, et " plasticien " alors là, la
messe est dite.
ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme