Facturation au débit ?

Le
Pierre Col
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm

Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)

--
Pierre Col
"Chercher à connaître n'est souvent qu'apprendre à douter"
(Antoinette du Ligier de la Garde, femme de lettres française, 1638-1694)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry
Le #20386151
"Pierre Col" news:4adda85d$
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm

Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)



Analogie foireuse, comme souvent toutes les analogies.

Il n'y a rien a rajouter de plus que ce que dit "Dedalus" :
Paradoxalement c'est le petits debits, non degroupés, qui coutent le plus
aux opérateurs.

Si l'amendement proposé passaient aucun opérateurs ne proposerait du nom
degroupé puisque non rentable. Ou alors les prix des haut debits
exposeraient. Ou seraient bridés.
sam
Le #20386631
"Thierry" 4addb83b$0$25492$
"Pierre Col" news:4adda85d$
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm

Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)



Analogie foireuse, comme souvent toutes les analogies.



Réponse foireuse



Il n'y a rien a rajouter de plus que ce que dit "Dedalus" :
Paradoxalement c'est le petits debits, non degroupés, qui coutent le plus
aux opérateurs.




C'est bien joli d'affirmer quelque chose sans l'ombre d'une justification,
d'une preuve

Je serais plutôt d'avis d'écrire que le 512 non dégroupé rapporte moins que
le dégroupé avec une ligne de 2 km et ce fait est à mon sens plus proche de
la réalité.

de plus pour comparer, il vaut mieux avoir des critères équivalents par
exemple :

un DT avec une atténuation de 5db et un DT avec 50db.



Si l'amendement proposé passaient aucun opérateurs ne proposerait du nom
degroupé puisque non rentable. Ou alors les prix des haut debits
exposeraient. Ou seraient bridés.





Tout est rentable même sur les non-dégroupés les fai font de la marge mais
elle est petite et ce que veulent les actionnaires ce sont des grosses
marges c'est pour cela qu'ils dégroupent
sam
Le #20386771
"Pierre Col" news: 4adda85d$
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm

Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)

--




Ce qui n'est pas normal c'est de payer le même prix quelque soit les
services fournis, ces services étant liés au débit donc à l'atténuation..

En cela on peut remercier niel qui a eu la très bonne idée de faire un prix
unique quelque soit le service fourni, cela lui permet de bien se remplir
les poches et grâce à lui chaque mois chez tous les fai des millions
d'abonnés paient pour du vent.

Si numéricable avec son offre à 20 euros était chez moi, je serais leur
client sans conteste.

Au lieu du litre de lait j'aurais pris l'exemple du caddie.

Qui accepterait à une caisse de payer le même prix pour un caddie 2 fois
moins rempli que son voisin ?

Pourquoi ne pas poser la question à des Fai ?

Je rigole d'avance


NB : sur zdnet un marrant compare le coût d'un abonné dégroupé ADSL2+ à un
non-dégroupé en 512 c'est d'une débilité sans nom
Pierre P
Le #20386841
Thierry a écrit :
"Pierre Col" news:4adda85d$
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm


Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)



Analogie foireuse, comme souvent toutes les analogies.

Il n'y a rien a rajouter de plus que ce que dit "Dedalus" :
Paradoxalement c'est le petits debits, non degroupés, qui coutent le
plus aux opérateurs.

Si l'amendement proposé passaient aucun opérateurs ne proposerait du nom
degroupé puisque non rentable. Ou alors les prix des haut debits
exposeraient. Ou seraient bridés.



En effet, c'est complètement ridicule.
Et je pense qu'au contraire cela rendrait les zones peu denses ou
éloignées encore moins rentable à équiper.
C'est l'innovation qu'il faut stimuler.
Par ailleurs, c'est bien beau de vouloir payer que 15€ pour un accès
internet à 10 Mbit/s, sauf que le débit ou bien la capacité de débit ne
représente pas forcément la moitié du service.
Il faut 4Mbit/s pour la TV, donc service OK
Il faut 128 kbit/s pour téléphoen, service OK
10 Mbit/s voire 5 Mbit/s c'est suffisant pour le surfe, service correct.
Donc au pire, on va passer de 30€ à 29€ (c'est un exemple)
Pas de quoi créer de la paperasse ou du controle administratif.
Comme tout nos contrats de FAI le stipulent, le débit ne correspond qu'à
un débit max de pointe, pas un débit continue, ni de lien privé à débit
garanti.

La facturation au débit est inutile voire nuisible.
Pierre P
Le #20386831
sam a écrit :

Tout est rentable même sur les non-dégroupés les fai font de la marge mais
elle est petite et ce que veulent les actionnaires ce sont des grosses
marges c'est pour cela qu'ils dégroupent



Certes les actionnaires veulent du rendement mais ça c'est logique
aussi, mais le dégroupage leur permet surtout de ne pas être dépendant
d'une technologie d'un opérateur tier, et de pouvoir exploiter au mieux
la paire de cuivre qu'il loue pour le plus grand "bonheur" de leurs abonnés.
Pierre P
Le #20386961
sam a écrit :

Ce qui n'est pas normal c'est de payer le même prix quelque soit les
services fournis, ces services étant liés au débit donc à l'atténuation..



Je ne vois pas pourquoi c'est anormal ?
Il s'agit au final d'une abonnement internet avec un débit maximal ! Et
non d'un lien privé ...
Par contre, si la ligne ne permet pas de bénéficier des tous les
services au complet, il est logique de vouloir payer moins.
Cependant il existe aussi de nombreux autres fournissseurs de service.

En cela on peut remercier niel qui a eu la très bonne idée de faire un prix
unique quelque soit le service fourni, cela lui permet de bien se remplir
les poches et grâce à lui chaque mois chez tous les fai des millions
d'abonnés paient pour du vent.



Oui mais parfois, c'est plus "rentable" pour le consommateur, de prendre
un service tout compris que de prendre des services à l'unité.
En parlant de Niel (donc de free), un abonné en dégroupage total, ne
paierait que 30€ par mois TV, Téléphone et internet.

Celui qui veut le téléphone seulement, FT le fait très bien moins cher
encore que les communication ne sont pas comprise.

Ce n'est qu'un exemple.

Si numéricable avec son offre à 20 euros était chez moi, je serais leur
client sans conteste.

Au lieu du litre de lait j'aurais pris l'exemple du caddie.

Qui accepterait à une caisse de payer le même prix pour un caddie 2 fois
moins rempli que son voisin ?

Pourquoi ne pas poser la question à des Fai ?

Je rigole d'avance





NB : sur zdnet un marrant compare le coût d'un abonné dégroupé ADSL2+ à un
non-dégroupé en 512 c'est d'une débilité sans nom



Donnez un lien SVP que je regarde
Vince
Le #20387091
sam a écrit:
Au lieu du litre de lait j'aurais pris l'exemple du caddie.

Qui accepterait à une caisse de payer le même prix pour un caddie 2 fois
moins rempli que son voisin ?



Il est vrai que dans les grandes surfaces, tous les articles sont au même prix
(du plus petit au plus grand).

Donc déjà aujourd'hui tout le monde accepte qu'un caddie peu rempli coûte plus
cher qu'un caddie plus rempli (tout ça parce que le prix des articles n'est pas
le même)...

L'exemple de la bouteille de lait est effectivement foireux parce que "débit"
n'est pas "quantité" (l'un a une notion de temps que l'autre n'a pas !!).

--
Vince
Thierry
Le #20387331
"sam" news:01223cec$0$15160$
Analogie foireuse, comme souvent toutes les analogies.



Réponse foireuse



Ben non. Personne n'achete de bouteille de lait vide.

Il n'y a rien a rajouter de plus que ce que dit "Dedalus" :
Paradoxalement c'est le petits debits, non degroupés, qui coutent le plus
aux opérateurs.





C'est bien joli d'affirmer quelque chose sans l'ombre d'une justification,
d'une preuve

Je serais plutôt d'avis d'écrire que le 512 non dégroupé rapporte moins
que le dégroupé avec une ligne de 2 km et ce fait est à mon sens plus
proche de la réalité.



Et c'est quoi la difference avec ce que j'ai ecris ?
Et tes preuves ?

de plus pour comparer, il vaut mieux avoir des critères équivalents par
exemple :

un DT avec une atténuation de 5db et un DT avec 50db.



Si l'amendement proposé passaient aucun opérateurs ne proposerait du nom
degroupé puisque non rentable. Ou alors les prix des haut debits
exposeraient. Ou seraient bridés.





Tout est rentable même sur les non-dégroupés les fai font de la marge mais
elle est petite et ce que veulent les actionnaires ce sont des grosses
marges c'est pour cela qu'ils dégroupent



T'as trouvé ça tout seul ?
Thierry
Le #20387481
"Pierre Col" news:4adda85d$
Je me fais l'écho des réflexions de quelqu'un qui bosse auprès des
collectivités locales, pour les aider à déployer le haut débit
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/et-si-l-acces-internet-etait-facture-proportionnellement-au-debit-effectivement-disponible-39709701.htm

Vous pouvez réagir aussi sur le blog :-)



En fait, j'ai compris : ceci est un troll.
Vous êtes fait.
Il vous reste encore de points sur votre permis de troller ?
Thierry
Le #20387631
"sam" news:01224116$0$15187$

En cela on peut remercier niel qui a eu la très bonne idée de faire un
prix unique quelque soit le service fourni, cela lui permet de bien se
remplir les poches et grâce à lui chaque mois chez tous les fai des
millions d'abonnés paient pour du vent.



C'est vrai que le mobile, sans Free, est tellement concurrenciel...
Et c'est tellement sympa de payer quelques centimes des SMS qui ne coutent
RIEN a l'opérateur.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme