[FM] Des renseignements à profusion.

Le
Pierre CHABOT
Bonjour à tous,

Je viens de consulter le site http://fmscan.org/index.php?la=en et j'ai
été surpris par la quantité de renseignements qu'il donne maintenant sur
les émetteurs FM.

En voici un exemple concernant l'émetteur de France Inter à
Montluçon-Quinssaines (95.2) et sa réception à Commentry (à 18 km):

http://cjoint.com/?mElQqK3RU2

Pour parvenir à cette page, il faut:

- cliquer sur "SCANS FM"
- choisir le lieu de réception (location)
- cliquer sur "generate"
- cliquer dans la colonne "Pmax" sur la puissance de l'émetteur choisi

Comme vous pouvez le voir, on obtient 3 graphiques:

1. Gabarit de rayonnement
2. Efficacité relative en fonction du relief environnant
3. Schéma du relief entre le lieu d'émission et le lieu de réception

Quelle est la fiabilité de ces renseignements ? Aucune idée. Peut-être
que Nicolas a un avis à ce sujet. Je me demande à quelle source peuvent
être obtenus les diagrammes de rayonnement de tous les émetteurs, le
reste étant évidemment le résultat de calculs informatiques obtenus par
un logiciel très performant. En tous cas, je peux témoigner que,
localement, le schéma du relief est
très proche de la réalité.

Pierre CHABOT
chabot-pierre@wanadoo.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre CHABOT
Le #18251361
En complément au message précédent, il y a aussi pas mal de choses à
glaner dans la partie SW (est-ce vraiment fiable ?). Par contre, en TV,
les émetteurs TNT n'apparaissent pas. Les tableaux sont vides pour les
pays qui ont déjà complètement basculé en TNT et fermé l'analogique (ex:
Finlande).


Pierre CHABOT

Thierry VIGNAUD
Le #18251351
On Tue, 30 Dec 2008 11:22:58 +0100, "Pierre CHABOT"


Quelle est la fiabilité de ces renseignements ? Aucune idée. Peut-être
que Nicolas a un avis à ce sujet. Je me demande à quelle source peuvent
être obtenus les diagrammes de rayonnement de tous les émetteurs, le
reste étant évidemment le résultat de calculs informatiques obtenus par
un logiciel très performant. En tous cas, je peux témoigner que,
localement, le schéma du relief est
très proche de la réalité.



C'est sûrment un logiciel comme celui-ci (Radio Mobile, gratuit) :
http://www.cplus.org/rmw/

Par contre pour le relief il faut aller charger des données
géographiques plus ou moins précises, il me semble que selon la
précision cela peut aller de gratuit à payant et très cher, mais tout
doit se trouver sur les liens du site ci-dessus.

(Je n'ai aucun avis sur ce soft, je n'ai jamais utilisé).


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Nicolas Croiset
Le #18251861
On Tue, 30 Dec 2008 11:22:58 +0100, "Pierre CHABOT"


Comme vous pouvez le voir, on obtient 3 graphiques:

1. Gabarit de rayonnement
2. Efficacité relative en fonction du relief environnant
3. Schéma du relief entre le lieu d'émission et le lieu de réception



Le "diagramme HAAT" ainsi que "l'effective power" corresponds à celui
déclaré à l'ITU pour cet émetteur.
concernant le diagramme du relief, il s'agit certainement du SRTM3 qui
est utilisé avec une précision de 100m.


Quelle est la fiabilité de ces renseignements ? Aucune idée. Peut-être
que Nicolas a un avis à ce sujet. Je me demande à quelle source peuvent
être obtenus les diagrammes de rayonnement de tous les émetteurs, le
reste étant évidemment le résultat de calculs informatiques obtenus par
un logiciel très performant. En tous cas, je peux témoigner que,
localement, le schéma du relief est
très proche de la réalité.




La fiabilité est celle de l'ITU et la lenteur des enregistrements ITU.

Concernant le reste des informations c'est très aléatoire. Mais moins
faux pour le service public. Par contre les modifications de sites
sont très rarement prisent en compte y compris pour des changements de
plus de 4 ans et bien effectué à l'ITU. le diagramme du relief est
juste à la condition que l'émetteur soit bien positionné et là j'ai
des doutes sur la qualité de cette base. Déjà que j'ai d'énormes
difficultés à repositionner cerains sites par moment...

A+
Pierre CHABOT
Le #18253281
Merci Nicolas et Thierry pour vos réponses. Je remarque en effet que les
mises à jour ne sont pas très rapides.


Pierre CHABOT

Thierry VIGNAUD
Le #18253821
On Tue, 30 Dec 2008 15:08:18 +0100, "Pierre CHABOT"

Merci Nicolas et Thierry pour vos réponses. Je remarque en effet que les
mises à jour ne sont pas très rapides.



Quoique j'y ai vu des fréquences nouvellement mises en services en
région Midi-Pyrénées, cet été, qui y figurent.

Je pense qu'il doit y avoir des collaborateurs dans différents pays
pour ajuster les données IUT.


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Olivier Boudot
Le #18257851
Thierry VIGNAUD news::

On Tue, 30 Dec 2008 15:08:18 +0100, "Pierre CHABOT"

Merci Nicolas et Thierry pour vos réponses. Je remarque en effet que les
mises à jour ne sont pas très rapides.



Quoique j'y ai vu des fréquences nouvellement mises en services en
région Midi-Pyrénées, cet été, qui y figurent.

Je pense qu'il doit y avoir des collaborateurs dans différents pays
pour ajuster les données IUT.



J'abonderai pour ma part dans le sens de Thierry et de Nicolas.

- La base correspond aux gabartis coordonnées au niveau international, ce
qui peut être source, dans certains cas (et particulièrement pour le
service public qui utilise souvent, sur les sites puissants, des systèmes
antennaires complexes avec des diagrammes de rayonnement qui ont souvent
peu de rapport avec la théorie), de grosses disparités par rapport à la
réalité du terrain. Ce problème perdure forcément même en cas de mise à
jour des données.

- La base de terrain semble en effet être de type STRM3, et le résultat du
calcul semble effectivement résulter de l'usage d'un logiciel gratuit de
type Radio-Mobile. Pour "répondre" à Thierry : Ce type de logiciel donne
des résultat d'autant meilleurs que le terrain est peu complexe (assez
plat), dégagé (zone rurale type, hors forêt et région très vallonnée), et
qu'on ne lui demande pas "le diable", c'est à dire par exemple de prendre
en compte les effets d'un brouillage complexe (par exemple, plusieurs
composantes issus d'émetteurs lointains calés sur des écarts fréquentiels
variables, par exemple 100 kHz à 35 km, 200 kHz à 18 km). En effet, dès que
l'on entre dans des cas de figure particuliers, ou que l'on cherche à
obtenir la modélisation de la couverture d'un tissu urbain ou suburbain, de
même qu'en cas de relief prononcé, ce type de soft a tendance à devenir
très optimiste.

Les logiciels professionnels "très chers" de type ICS, LS Telcom, Atoll ou
assimilés, permettent d'obtenir un meilleur degré de précision (mais encore
faut-il disposer des véritables diagrammes de rayonnement) mais la prise en
compte de la propagation par diffraction et réflexion (de façon à approcher
la meilelure modélisation possible dans les zones au relief prononcé)
nécessite une ressource (et donc un temps) de calcul souvent long, parfois
rédhibitoire lorsqu'on souhaite une réponse relativement rapide, et de
toute façon totalement incompatible avec la génération de données en temps
réel, comme c'est le cas avec le site web dont il est question ici.

Ainsi, il suffit par exemple de demander l'information relative à la
réception de France-Inter à Chevreuse depuis la tour Eiffel pour
s'apercevoir que le résultat est extrêmement optimiste, ce qui est en outre
aggravé par le fait que le gabarit omnidirectionnel utilisé dans le site
web n'a que peu de rapport avec les nappes bande II de la tour Eiffel, (y
compris les meilleures (celles entrelacées dans les antennes bande III - et
je ne parle même pas de la nappe la plus basse, celle qui possède le pire
diagramme de toutes).


--
A+,

Olivier
Pierre CHABOT
Le #18259541
"Olivier Boudot"
| - La base de terrain semble en effet être de type STRM3, et le
résultat du
| calcul semble effectivement résulter de l'usage d'un logiciel gratuit
de
| type Radio-Mobile. Pour "répondre" à Thierry : Ce type de logiciel
donne
| des résultat d'autant meilleurs que le terrain est peu complexe (assez
| plat), dégagé (zone rurale type, hors forêt et région très vallonnée)

Même pas, comme le montre dans l'exemple ci-dessous la section du relief
entre l'émetteur de Bourges (Neuvy-deux-Clochers) et la ville de
Montluçon (106 km). Alors que le tracé sur une carte précise du relief
n'indique pas d'altitudes supérieures à 240 mètres, le logiciel nous
porte ici jusqu'à 460 mètres(!) à mi-parcours. Il s'agit pourtant d'un
terrain peu complexe, dégagé et rural.
Evidemment, cela remet en cause toute la valeur des calculs. Conclusion:
ce site utilise des outils insuffisants, ce qui explique de curieuses
anomalies dans les résultats.

http://cjoint.com/?mFmiiQlu3k

Toutefois, en milieu dégagé et rural, après plusieurs essais, j'ai
l'impression que les résultats sont meilleurs sur de courtes distances
(de l'ordre de 20 km). Bizarre...


Pierre CHABOT

user
Le #18260961
Nicolas Croiset wrote:

On Tue, 30 Dec 2008 11:22:58 +0100, "Pierre CHABOT"


Comme vous pouvez le voir, on obtient 3 graphiques:

1. Gabarit de rayonnement
2. Efficacité relative en fonction du relief environnant
3. Schéma du relief entre le lieu d'émission et le lieu de réception



Le "diagramme HAAT" ainsi que "l'effective power" corresponds à celui
déclaré à l'ITU pour cet émetteur.
concernant le diagramme du relief, il s'agit certainement du SRTM3 qui
est utilisé avec une précision de 100m.




1:

http://www.bundesnetzagentur.de/enid/1cf6787271d3113b394fe6d94b5ac5e8,0/Rundfunk/Senderdaten_ng.html

2&3:

http://en.wikipedia.org/wiki/Digital_elevation_model



--
--
700+ Radio Stations on SW http://swstations.tk/
Shortwave transmissions in English, Francais, Nederlands, Deutsch,
Suid-Afrikaans, Chinese, Dansk, Urdu, Cantonese, Greek, Spanish,
Portuguese, ...
http://radiolanguages.tk Updated every month or so ....
Nicolas Croiset
Le #18263781
"Pierre CHABOT"
"Olivier Boudot"
| - La base de terrain semble en effet être de type STRM3, et le
résultat du
| calcul semble effectivement résulter de l'usage d'un logiciel gratuit
de
| type Radio-Mobile. Pour "répondre" à Thierry : Ce type de logiciel
donne
| des résultat d'autant meilleurs que le terrain est peu complexe (assez
| plat), dégagé (zone rurale type, hors forêt et région très vallonnée)

Même pas, comme le montre dans l'exemple ci-dessous la section du relief
entre l'émetteur de Bourges (Neuvy-deux-Clochers) et la ville de
Montluçon (106 km). Alors que le tracé sur une carte précise du relief
n'indique pas d'altitudes supérieures à 240 mètres, le logiciel nous
porte ici jusqu'à 460 mètres(!) à mi-parcours. Il s'agit pourtant d'un
terrain peu complexe, dégagé et rural.
Evidemment, cela remet en cause toute la valeur des calculs. Conclusion:
ce site utilise des outils insuffisants, ce qui explique de curieuses
anomalies dans les résultats.

http://cjoint.com/?mFmiiQlu3k




Bonjour Pierre,

attention les lignes de cotes ne sont pas droites, en fait l'altitude
max est à 160m sur la présentation de cette courbe.

Sinon je suis d'accord avec toit pour les 250m, j'ai tracé le profil en
interne.

A+
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Pierre CHABOT
Le #18264251
"Nicolas Croiset" de news:

| attention les lignes de cotes ne sont pas droites, en fait l'altitude
| max est à 160m sur la présentation de cette courbe.
|
| Sinon je suis d'accord avec toit pour les 250m, j'ai tracé le profil
en
| interne.

OK. Merci.

Pierre CHABOT

Publicité
Poster une réponse
Anonyme