Full Color pour Nikon 2007

Le
Hic
Nikon imite Fovéon :-D


**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html
**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **

--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #22338561
Le 08/07/2010 09:43, Hic a écrit :
Nikon imite Fovéon :-D


**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html
**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **




Les nouvelles sont fraîches : 2007 !
Déposer des brevets ne veut pas dire grand chose...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Ofnuts
Le #22338611
On 08/07/2010 09:43, Hic wrote:
Nikon imite Fovéon :-D


**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html
**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **




C'est moi ou le blogueur parle à travers son chapeau?

"Tout d'abord la question de la perte de sensibilité du capteur de
silicium au rayonnement vert est résolue. Dans ce dispositif, on se
trouve avec un équilibre des 3 couleurs dans chaque pixel et il n'est
plus nécessaire de faire appel à un deuxième photosite vert, comme cela
se fait actuellement."

Si ma mémoire est bonne, il y a plus de capteurs vert parce que c'est
dans cette bande que l'oeil est le plus sensible et que c'est donc là
que se niche l'essentiel de l'information de luminance. Rien à voir avec
la sensibilité... qui en plus devrait varier avec la longueur d'onde,
donc le capteur vert devrait etre d'une sensibilité intermédiaire entre
le rouge et le bleu, comme devrait le savoir l'auteur d'un bouquin sur
la physique quantique?

--
Bertrand
Hic
Le #22338751
Le 08/07/2010 10:47, Ofnuts a écrit :

C'est un problème mineur comme tu devrais le savoir :-D

pouvez vous me citez le problème majeur ,
puisque vous êtes TRES intelligent

MERCI



On 08/07/2010 09:43, Hic wrote:
Nikon imite Fovéon :-D
**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html
**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **



C'est moi ou le blogueur parle à travers son chapeau?
"Tout d'abord la question de la perte de sensibilité du capteur de
silicium au rayonnement vert est résolue. Dans ce dispositif, on se
trouve avec un équilibre des 3 couleurs dans chaque pixel et il n'est
plus nécessaire de faire appel à un deuxième photosite vert, comme cela
se fait actuellement."
Si ma mémoire est bonne, il y a plus de capteurs vert parce que c'est
dans cette bande que l'oeil est le plus sensible et que c'est donc là
que se niche l'essentiel de l'information de luminance. Rien à voir avec
la sensibilité... qui en plus devrait varier avec la longueur d'onde,
donc le capteur vert devrait etre d'une sensibilité intermédiaire entre
le rouge et le bleu, comme devrait le savoir l'auteur d'un bouquin sur
la physique quantique?


--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Hic
Le #22338741
Jean-Pierre Roche a formulé ce jeudi :
Le 08/07/2010 09:43, Hic a écrit :
Nikon imite Fovéon :-D


**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html
**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **




Les nouvelles sont fraîches : 2007 !
Déposer des brevets ne veut pas dire grand chose...



Si vous comprendiez le contexte ce serait une évidence :-°

--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Ofnuts
Le #22339341
On 08/07/2010 11:05, Hic wrote:
Le 08/07/2010 10:47, Ofnuts a écrit :

C'est un problème mineur comme tu devrais le savoir :-D



Qu'est ce qui est un problèmle mineur? "Ofnuts a écrit" ?

pouvez vous me citez le problème majeur ,
puisque vous êtes TRES intelligent



Merci de me le rappeler...

Autres observations:

"Le dispositif élimine également à chaque étape les différentes
composantes de couleurs de la lumière quasiment sans perte, et
certainement avec beaucoup moins de perte qu'avec la technologie
actuelle, où la lumière est divisée par 4 dans chaque pixel."

Moins de pertes pour ce qui est passé dans l'ouverture, mais par rapport
à un matrice de Bayer il ne doit pas y a de gain car il n'y a pas
d'ouverture au-dessus des capteurs rouges et verts. Au vu du schéma il y
a même beaucoup de surface de capteur qui reste insensible, sans doute
plus que dans un capteur à matrice de Bayer... Bien entendu comme dit
plus loin on peut mettre des micro-lentilles... mais une lentille avec
un tel taux de concentration (9:1, en gros) va devoir avoir une forte
courbure, et on va avoir à régler le problèmes des réflexions parasites
entre lentilles adjacentes si on veut garder un contraste correct.

"Reste le problème de la "parallaxe" du fait que les 4 photo-sites sont
juxtaposés et non pas superposés. D'un point de vue optique, ils ne
représentent donc pas tous les quatre e même point sur le sujet. Ce
décalage microscopique provoque ce qu'on appelle des "fausses couleurs"
car le pixel résultant est la moyenne des valeurs des 4 photo-sites qui
ne sont tous placés au même endroit. L'image RGB résultante présentera
donc des couleurs qui ne représentent pas les "vraies" couleurs du
sujet. Mais il faut avoir un œil d'aigle pour s'en apercevoir, et
d'autant plus que la résolution du capteur sera élevée."

Les algorithmes de dématriçage sont plus complexes que ça... et donnent
de meilleurs résultats. En fait on peut se dire que le principal
avantage de ce capteur est de simplifier la transformation en image RGB,
ce qui peut donc rendre un appareil plus rapide, moins cher ou moins
consommateur de batteries.

Son gros inconvénient, c'est qu'à miniaturisation égale des capteurs il
donne beaucoup moins de pixels qu'un capteur à matrice de Bayer. Sur ce
dernier chaque photosite quelle que soit sa couleur compte pour un pixel
en sortie. Avec 2M de capteurs rouges, 2M de bleus et 4M de verts on
fait un capteur 8Mpx, aloirs que sur le capteur à la Nikon, avec 2M de
capteurs rouges, 2M de bleus et 2M de verts on a un capteur à 2Mpx. Et
rien que ça pourrait expliquer pourquoi Nikon le garde dans ses fonds de
tiroirs...

J'ai raté quelque chose?



MERCI



On 08/07/2010 09:43, Hic wrote:
Nikon imite Fovéon :-D
**
http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/08/nikon-dpos-un-brevet-de-capteur-rgb.html

**
** www.dpreview.com/news/0708/07080901nikonimagesensor.asp **





C'est moi ou le blogueur parle à travers son chapeau?


> "Tout d'abord la question de la perte de sensibilité du capteur de
silicium au rayonnement vert est résolue. Dans ce dispositif, on se
trouve avec un équilibre des 3 couleurs dans chaque pixel et il n'est
plus nécessaire de faire appel à un deuxième photosite vert, comme cela
se fait actuellement."
Si ma mémoire est bonne, il y a plus de capteurs vert parce que c'est
dans cette bande que l'oeil est le plus sensible et que c'est donc là
que se niche l'essentiel de l'information de luminance. Rien à voir avec
la sensibilité... qui en plus devrait varier avec la longueur d'onde,
donc le capteur vert devrait etre d'une sensibilité intermédiaire entre
le rouge et le bleu, comme devrait le savoir l'auteur d'un bouquin sur
la physique quantique?






--
Bertrand
markorki
Le #22373681
Ofnuts wrote:

"Reste le problème de la "parallaxe" du fait que les 4 photo-sites sont
juxtaposés et non pas superposés. D'un point de vue optique, ils ne
représentent donc pas tous les quatre e même point sur le sujet. Ce
décalage microscopique provoque ce qu'on appelle des "fausses couleurs"
car le pixel résultant est la moyenne des valeurs des 4 photo-sites qui
ne sont tous placés au même endroit. L'image RGB résultante présentera
donc des couleurs qui ne représentent pas les "vraies" couleurs du
sujet. Mais il faut avoir un œil d'aigle pour s'en apercevoir, et
d'autant plus que la résolution du capteur sera élevée."

Les algorithmes de dématriçage sont plus complexes que ça... et donnent
de meilleurs résultats. En fait on peut se dire que le principal
avantage de ce capteur est de simplifier la transformation en image RGB,
ce qui peut donc rendre un appareil plus rapide, moins cher ou moins
consommateur de batteries.

Son gros inconvénient, c'est qu'à miniaturisation égale des capteurs il
donne beaucoup moins de pixels qu'un capteur à matrice de Bayer. Sur ce
dernier chaque photosite quelle que soit sa couleur compte pour un pixel
en sortie. Avec 2M de capteurs rouges, 2M de bleus et 4M de verts on
fait un capteur 8Mpx, aloirs que sur le capteur à la Nikon, avec 2M de
capteurs rouges, 2M de bleus et 2M de verts on a un capteur à 2Mpx. Et
rien que ça pourrait expliquer pourquoi Nikon le garde dans ses fonds de
tiroirs...

J'ai raté quelque chose?



oui, les 3 couleurs correspondent bien au même pixel, puisque la lumière
destinée aux trois zones sensibles entre par un puits unique au-dessus
de la zone sensible au bleu.

Donc le dématriçage devrait être simplifié s'il avait lieu entre 3
couleurs de longueur d'onde unique représentant une "base", ce qui n'est
pas vraiment le cas en colorimétrie. En fait le dématriçage est
probablement compliqué par ce puits unique, mais il est faux de parler
de décalage spatial entre les zones sensibles à des couleurs différentes.
jean-daniel dodin
Le #22374031
Le 19/07/2010 11:13, markorki a écrit :

oui, les 3 couleurs correspondent bien au même pixel, puisque la lumière
destinée aux trois zones sensibles entre par un puits unique au-dessus
de la zone sensible au bleu.



sauf que les rayons lumineux ne sont pas perpendiculaires à la
surface, un décalage en profondeur est donc équivallent à un décalage
latéral. à moins qu'on utilise les variantes de focalisation en
fonction de la longueur d'onde, ce serait intéressant de voir si ca a
un sens :-)

jdd
--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Hic
Le #22376921
Le 19/07/2010 12:42, jean-daniel dodin a écrit :
Le 19/07/2010 11:13, markorki a écrit :
oui, les 3 couleurs correspondent bien au même pixel, puisque la lumière
destinée aux trois zones sensibles entre par un puits unique au-dessus
de la zone sensible au bleu.


sauf que les rayons lumineux ne sont pas perpendiculaires à la
surface, un décalage en profondeur est donc équivallent à un décalage
latéral. à moins qu'on utilise les variantes de focalisation en
fonction de la longueur d'onde, ce serait intéressant de voir si ca a un sens :-)
jdd


Salut jean-daniel

il y a 2 possibilités de decalage physique,
le decalage spacial
le decalage temporel

le décalage en profondeur est celui du decalage temporel
qui est un problème non significatif , dans notre cas .


àReVoiR :)

--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Hic
Le #22376951
Le 19/07/2010 12:42, jean-daniel dodin a écrit :
Le 19/07/2010 11:13, markorki a écrit :
oui, les 3 couleurs correspondent bien au même pixel, puisque la lumière
destinée aux trois zones sensibles entre par un puits unique au-dessus
de la zone sensible au bleu.


sauf que les rayons lumineux ne sont pas perpendiculaires à la
surface, un décalage en profondeur est donc équivallent à un décalage
latéral. à moins qu'on utilise les variantes de focalisation en
fonction de la longueur d'onde, ce serait intéressant de voir si ca a un sens :-)
jdd


Salut jean-daniel

il y a 2 possibilités de decalage physique,
le decalage spacial
le decalage temporel

le décalage en profondeur est celui du decalage temporel
qui est un problème non significatif , dans notre cas .


àReVoiR :)

--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Hic
Le #22376971
Le 19/07/2010 11:13, markorki a écrit :
Ofnuts wrote:

Son gros inconvénient, c'est qu'à miniaturisation égale des capteurs il
donne beaucoup moins de pixels qu'un capteur à matrice de Bayer. Sur ce
dernier chaque photosite quelle que soit sa couleur compte pour un pixel
en sortie. Avec 2M de capteurs rouges, 2M de bleus et 4M de verts on
fait un capteur 8Mpx, aloirs que sur le capteur à la Nikon, avec 2M de
capteurs rouges, 2M de bleus et 2M de verts on a un capteur à 2Mpx. Et
rien que ça pourrait expliquer pourquoi Nikon le garde dans ses fonds de
tiroirs...
J'ai raté quelque chose?



oui, les 3 couleurs correspondent bien au même pixel, puisque la lumière
destinée aux trois zones sensibles entre par un puits unique au-dessus
de la zone sensible au bleu.

Donc le dématriçage devrait être simplifié
s'il avait lieu entre 3
couleurs de longueur d'onde unique représentant une "base", ce qui n'est
pas vraiment le cas en colorimétrie.

En fait le dématriçage est
probablement compliqué par ce puits unique,mais il est faux de parler
de décalage spatial entre les zones sensibles à des couleurs différentes.



Il n'y a pas de dématricage :)

àReVoiR
--
Radio Flemme ne faites rien , mais faites le bien
Publicité
Poster une réponse
Anonyme