Le futur du film

Le
Christophe
http://www.ilfordphoto.com/pressroom/latest.asp
pas un troll, juste interessant a lire, de la part d'un industriel

@+

Christophe
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Daniel Rocha
Le #3580391
Christophe wrote:
http://www.ilfordphoto.com/pressroom/latest.asp
pas un troll, juste interessant a lire, de la part d'un industriel ...


Intéressant... J'espère...

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Ricco
Le #3580371

Christophe wrote:
http://www.ilfordphoto.com/pressroom/latest.asp
pas un troll, juste interessant a lire, de la part d'un industriel
...


Intéressant... J'espère...


j'ai pas bien compris e qu ils disaient en anglais, pas eu le courage de m'y
pencher serieusement

--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !


Daniel Rocha
Le #3580361
Ricco wrote:
j'ai pas bien compris e qu ils disaient en anglais, pas eu le courage
de m'y pencher serieusement


Bah... Ils disent que le marché du film s'est stabilisé, et que le numérique
et l'argentique a chacun sa place koa...

J'espère.

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Vincent Becker
Le #3580351

j'ai pas bien compris e qu ils disaient en anglais, pas eu le courage de m'y
pencher serieusement


Grosso-modo qu'après plusieurs années d'effondrement, l'argentique,
notamment noir et blanc, atteint un palier à peu près stable, bien spur
très inférieur à "avant". Ils expliquent que tous les concurrents ont
jeté l'éponge ou presque et que donc il ne reste à peu près plus qu'eux
sur le marché. Sans tirer des plans sur la comète, ils pensent pouvoir
continuer à faire de la R&D en argentique et continuer une activité
économique réelle pendant au moins quelques années. Au-delà, ils ne
savent pas...

--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
http://www.lumieresenboite.com
Contact direct : http://www.lumieresenboite.com/contact.php

Christophe
Le #3580331
On 18 mai, 13:14, "Daniel Rocha"
Ricco wrote:
j'ai pas bien compris e qu ils disaient en anglais, pas eu le courage
de m'y pencher serieusement


Bah... Ils disent que le marché du film s'est stabilisé, et que le nu mérique
et l'argentique a chacun sa place koa...

J'espère.

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com


Ce qui est interessant, c'est que ca emane du marketing d'un
industriel...

@+

Christophe


Daniel Rocha
Le #3580321
Christophe wrote:
Ce qui est interessant, c'est que ca emane du marketing d'un
industriel...


Oui c'est intéressant de lire le regard qu'a le marketing d'une
société, sur un marché.

Mais cela peut être changeant. Le marché peut changer et
les décisions stratégique de la dite societé peuvent changer.

En tout cas, je pense que le futur du film va durer très longtemps.

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Stéphan Peccini
Le #3580311
Sur fr.rec.photo, Daniel Rocha s'est exprimé ainsi :

En tout cas, je pense que le futur du film va durer très longtemps.


Ah bon, je croyais que le numérique avait totalement tué l'argentique. Il y
en a encore qui utilisent cette technique rétrograde, dépassée et
confidentielle, voire inexistante ?

--
Stéphan Peccini
Les photos : Les Pyrénées : Le blog :
Daniel Rocha
Le #3580301
Stéphan Peccini wrote:
Ah bon, je croyais que le numérique avait totalement tué
l'argentique.


Certains le disent oui, c'est vrai. Et avec mépris qui plus est.

Il y en a encore qui utilisent cette technique
rétrograde, dépassée et confidentielle, voire inexistante ?


Ben oui... Truc de guedin, tu ne trouves pas... :)

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Francois Jouve
Le #3580291
Daniel Rocha wrote:

En tout cas, je pense que le futur du film va durer très longtemps.



Tout dépend de ce qu'on appelle "futur".
Quand le marché grand public aura totalement disparu
(c'est presque fait) et quand le marché pro sera
réduit à quelques niches, on verra quel sera le
prix d'une pelloche et combien il restera de labos
capable de la traiter.

Un paramètre supplémentaire à prendre en compte :
l'industrie de la surface sensible comprenait dans le temps
la photo (moribonde), la radiographie médicale (morte et enterrée)
et le film de cinéma (prise de vue + copies).
Cette dernière composante est en train de migrer très vite
vers le tout numérique (y compris pour la diffusion), ce qui enlèvera
un gros pilier qui soutenait le tout.

Je pense que d'ici 10 ans (peut-être même avant)
le film, au sens industriel du terme, aura totalement disparu.

--
F.J.

Ricco
Le #3580281

Ricco wrote:
j'ai pas bien compris e qu ils disaient en anglais, pas eu le courage
de m'y pencher serieusement


Bah... Ils disent que le marché du film s'est stabilisé, et que le
numérique et l'argentique a chacun sa place koa...


merci, quelle est celle de l'argentique, que je me relance ?
--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !


Publicité
Poster une réponse
Anonyme