GPS et Rando

Le
jean
Bonjour,

Je découvre maintenant le monde du GPS et j'ai quelques questions
naives à vous poser !
Je cherche à acheter un GPS pour une utilisation orientée
rando pédestre aussi bien en france qu'en angleterre et écosse.

Je commence à repérer certains modèles et logiciels
de cartographie mais j'ai du mal encore à les comparer !

1) Evadeo IGN

Un modèle avec des cartes au 100 déjà chargés avec possibilité de
charger les cartes au 25.
A priori, un modèle très intéressant mais en France seulement je
n'ai rien vu concernant la possibilité
de charger des cartes de rando d'autres pays
Savez-vous si c'est possible ???

2) GPS Topo + modèle Garmin

Les données sont issues de l'IGN mais ne sont pas exactement les
mêmes que les cartes au 25

A priori, on peut aussi avoir les cartes de rando en Grande-Bretagne
: http://www8.garmin.com/cartography/mapSource/topogb.jsp

mais je n'ai pas compris si les logiciels pour les cartes IGN france
et les cartes Ordonnance Survey sont les mêmes ????

D'ailleurs, charge-t-on un logiciel sur le GPS ou seulement des
cartes ??? c'est pas clair pour moi (je vous avais dit que j'étais novice)

3) Memory-Map + modèle Garmin

Les cartes sont celles de l'IGN

J'ai trouvé l'info ici :
http://agirard.free.fr/GPS/cartographie/MemoryMap.htm

Mais ce que je ne comprend pas du tout, c'est cette phrase là :
"les cartes ne sont pas transférable dans les gps Garmin."

Ca sert à quoi en rando si la carte n'est pas sur le GPS !??? (c'est
pas avec le PC qu'on se balade sur les sentiers )
Et quel est alors l'intérêt de cette solution par rapport à GPS TOPO ???


Merci pour vos conseils et désolé pour les questions "naives"' !

jean
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
syl_vain
Le #632436
jean

Je cherche à acheter un GPS pour une utilisation orientée
rando pédestre aussi bien en france qu'en angleterre et écosse.


Il n'y aurait pas de honte à avoir à commencer par t'acheter un
GPS tout simple, sans cartographie, mais surtout très bien
adapté à ta rando, et de l'utiliser conjointement aux cartes
en papier sur le terrain (puis sur le PC au retour, où les
possibilités sont alors innombrables)...

--
Sylvain Bouju
--

jean
Le #632435
jean

Je cherche à acheter un GPS pour une utilisation orientée
rando pédestre aussi bien en france qu'en angleterre et écosse.


Il n'y aurait pas de honte à avoir à commencer par t'acheter un
GPS tout simple, sans cartographie, mais surtout très bien
adapté à ta rando, et de l'utiliser conjointement aux cartes
en papier sur le terrain (puis sur le PC au retour, où les
possibilités sont alors innombrables)...



Bonjour

merci pour ta réponse.
Mais ça sert à quoi alors ? s'il n'y a pas de carte affichée sur l'écran ?

Je vérifie que les coordonnées qu'il m'affiche sont bien celles
du chemin indiqué sur ma carte papier IGN ??? est-ce bien cela ?

Ou cela va-t-il un peu plus loin ? genre, je rentre les coordonnées
prévues de ma rando dans l'appareil GPS ... et pendant la rando, le GPS
m'indique si je suis bien le parcours prévu ? (il fait quoi si je
m'écarte ??? il bippe ????)

Merci d'avoir pris le temps de me répondre

jean


syl_vain
Le #632207
jean
Mais ça sert à quoi alors ? s'il n'y a pas de carte affichée sur l'écran ?

Je vérifie que les coordonnées qu'il m'affiche sont bien celles
du chemin indiqué sur ma carte papier IGN ??? est-ce bien cela ?


Par exemple. Utile si tu te perds, en particulier!

Ou cela va-t-il un peu plus loin ? genre, je rentre les coordonnées
prévues de ma rando dans l'appareil GPS ... et pendant la rando, le GPS
m'indique si je suis bien le parcours prévu ?


Voilà. Et aussi, il peut enregistrer tes waypoints et traces pour
leur exploitation future éventuelle.

etc... comme son utilisation en tripmaster plus ou moins sophistiqué.

Le fond de carte est un petit plus, c'est vrai, mais pas le
propos principal d'un GPS en randonnée, amha.


--
Sylvain Bouju
--

jean
Le #632206
le 11/07/2007 11:32, jean écrivit de sa plume alerte :

Mais ça sert à quoi alors ? s'il n'y a pas de carte affichée sur
l'écran ?


A te donner avec exactitude l'endroit où tu te trouves.


OK.

Je vérifie que les coordonnées qu'il m'affiche sont bien celles
du chemin indiqué sur ma carte papier IGN ??? est-ce bien cela ?


Entre autres oui. La résolution d'une carte papier est sans commune
mesure avec celle d'un GPS rando !

Ou cela va-t-il un peu plus loin ? genre, je rentre les coordonnées
prévues de ma rando dans l'appareil GPS ... et pendant la rando, le
GPS m'indique si je suis bien le parcours prévu ? (il fait quoi si je
m'écarte ??? il bippe ????)


Par exemple, il t'indique aussi le cap à suivre vers les prochains
points, l'altitude, conserve ton parcours en mémoire pour que tu puisses
ensuite le revoir en 3D dans Google Earth, faire des stats, créer tes
propres cartes, ...


Sympa toutes ces fonctions !

Merci pour la réponse


jean
Le #632205
jean
Mais ça sert à quoi alors ? s'il n'y a pas de carte affichée sur l'écran ?

Je vérifie que les coordonnées qu'il m'affiche sont bien celles
du chemin indiqué sur ma carte papier IGN ??? est-ce bien cela ?


Par exemple. Utile si tu te perds, en particulier!

Ou cela va-t-il un peu plus loin ? genre, je rentre les coordonnées
prévues de ma rando dans l'appareil GPS ... et pendant la rando, le GPS
m'indique si je suis bien le parcours prévu ?


Voilà. Et aussi, il peut enregistrer tes waypoints et traces pour
leur exploitation future éventuelle.

etc... comme son utilisation en tripmaster plus ou moins sophistiqué.

Le fond de carte est un petit plus, c'est vrai, mais pas le
propos principal d'un GPS en randonnée, amha.


c 'est marrant ... j'aurais pensé que c'était un plus
énorme que de suivre sur l'écran les chemins et sentiers
qui s'offrent à moi afin de pas me planter ...

Mais je fais confiance en ton expérience. Et ca me fera faire
des économies (le prix d'un GPS sans carte est quand même bien moindre)


Merci !

jean






CRet
Le #631736
Bonjour,

"jean" news:4694e510$0$7612$
Mais je fais confiance en ton expérience. Et ca me fera faire
des économies (le prix d'un GPS sans carte est quand même bien moindre)



Par expérience, je suis entièrement de l'avis de Sylvain; en randonnée
pédestre, la cartographie sur le GPS n'est pas la fonction essentielle.
C'est bien la possibilité de savoir à tout moment sa position relative aux
WayPoints que l'on a mémorisés lors de la préparation de la sortie qui
compte le plus.

D'ailleurs, lors de toutes mes sorties avec GPS, la carte papier reste au
fond du sac même avec un GPS 12 dépourvu de cartographie. A tout instant le
GPS sait où l'on est et vers quelle direction continuer pour poursuivre la
balade.

Il n'y a donc plus besoin de sortir le carte pour "faire le point" et
déduire sa position des éléments topographiques nous entourant.
Il n'y a pas besoin de sortir la carte pour vérifier la proximité du
prochain changement de direction ou de chemin, ni s'il faut prendre à droite
ou à gauche ! Avec une route convenablement préparée, enregistrée
(généralement dans le GPS, mais éventuellement sur un bout de papier libre),
la navigation peut se faire facilement et sans hésitation ou erreur de
positionnement.

De plus, l'enregistrement de la trace et l'odométrie du GPS permet au cours
et au retour de la sortie quelques mesures statistiques très intéressantes
sur les distances, le temps de parcours, les vitesses de progression, temps
de pause , etc. Eventuellement aussi altitudes, dénivelés cumulés, vitesse
d'ascension ou de descension,...

Mais surtout, sur le terrain, la fonction 'trackback' qui déjà plusieurs
fois nous a sauver d'un mauvais pas, en montagne et en forêts lors de la
dégradation rapide des conditions météo, dans le froid, la tourmente, la
pluie et la neige... en nous ramenant à l'abrit. En dans ces conditions, pas
le temps de consulter la carte (même présente sur le GPS) pour improviser un
itinéraire de retour.

Parfois, la mesure des distances parcourues sert à mettre d'accord les
différentes estimations par podomètre et, dans certain cas, aider à bien
calibrer ces derniers. Avoir un instrument jugé fiable par le groupe qui
indique honnêtement le trajet parcourus et le reste à faire, peut aussi
servir à ravigorer le moral , à rassurer et motiver les troupes...

Les cartographies sur GPS ne sont en fait utiles que dans les rares cas ou
l'on doit improviser un parcours (course d'orientation, changement de temps
ou de programme, géocaching, ...) ou lorsque l'on ne veut/peut pas consulter
une carte en se déplaçant (VTT ou randonné cycliste, marche forcée ou
sportive, marche de nuit, raids ...)

Ce qui fait que la cartographie sur le GPS est bien rarement utilisée en
randonnée pédestre classique. Une carte papier (IGN ou imprimée depuis le
géoportail) suffit largement en complément d'un GPS classique de moindre
coût, d'autonomie bien supérieure. De plus, mieux vaut un GPS plus simple
dont on maîtrise parfaitement le fonctionnement et qui peut servir à une
navigation fiable et efficace, qu'un GPS cartographique complexe dont les
nombreux paramètres et automatismes peuvent nous leurrer, éventuellement
nous égarer ou du moins risquer de nous faire faire des km inutiles (c'est
l'expérience qui parle, ne pas faire confiance au calcul automatique
d'itinéraire ! Surtout à pied où chaque km use les chaussures ! :-O ).

Ce qui compte, c'est la préparation de la sortie, pas les performances et la
sophistication du matériel utilisé !


Pour répondre aux interrogations du post initial :

- Les cartes TOPO MAP U.K.sont les cartes vectorielles compatibles GPS
GARMIN couvrant une partie du Royaume Uni. Elles reprennent une partie des
informations topographiques et toponymiques des cartes papier au 1/50 000
officielles d'Angleterre éditée par l'Ordonnance Survey (IGN local)
- Les cartes GPS TOPO sont les cartes vectorielles GPS GARMIN couvrant la
France (par région). Elles reprennent une partie des cartes 1/25 000 éditées
par l'IGN (en fait elles sont basée sur les cartes digitales DB Carto de
l'IGN.

Il existe des cartes similaire pour tous le pays d'Europe, les USA, le
Canada,...

Ces cartes vectorielles permettent sur les GPS GARMIN (cartographiques ou
non), de transférer facilement et de façon fiable les WayPoints et
d'enregistrer les Routes à suivre pour les balades. Il ne s'agit pas de
logiciel mais uniquement des données (coordonnées GPS, noms, symboles, ordre
dans une route , etc). Elles évitent ainsi les erreurs de saisie et
facilite le transfert des points à partir des cartes affichées à l'écran du
PC. Des centaines de système de coordonnées et de systèmes géodésiques sont
pris compte (dont un système entièrement configurable par l'utilisateur qui
permet d'utiliser un système absent de la liste initiale) et permettent de
travailler dans le système des cartes que l'on utilise.

Pour les GPS cartographiques, les cartes vectorielles peuvent être chargées
à partir du PC dans le GPS en sélectionnant les 'dalles cartographiques' des
régions souhaitées (concernée par la balade). Selon la capacité mémoire des
GPS, des zones plus ou moins étendues peuvent être chargées simultanément.
En régle générale, chaque 'dalle' fait environ 50.000 ha, ce qui signifie
que pour la randonnée pédestre il est rare d'avoir à utiliser plusieurs
dalles à moins de se balader justement à la frontière de plusieurs dalles
consécutives.

Ces cartes (et le logiciel PC qui les accompagne) permettent aussi au retour
de sortie de récupérer les 'traces' enregistrées par le GPS et de les
afficher sur le PC pour en garder la trace, faire quelques statistiques,
géolocaliser ses photos ou les événement de la journée ou constituer ses
propres cartes.


C.Ret

jean
Le #631733
Alors ça .... je viens de lire ton post ... je vais
imprimer tout ça et le relire soigneusement.

En tout cas, un très grand merci d'avoir donné de ton
temps pour ces explications !

Je ne dis pas que je ne reviendrai pas pour quelques questions ...

encore merci

jean


Bonjour,

"jean" news:4694e510$0$7612$
Mais je fais confiance en ton expérience. Et ca me fera faire
des économies (le prix d'un GPS sans carte est quand même bien moindre)



Par expérience, je suis entièrement de l'avis de Sylvain; en randonnée
pédestre, la cartographie sur le GPS n'est pas la fonction essentielle.
C'est bien la possibilité de savoir à tout moment sa position relative aux
WayPoints que l'on a mémorisés lors de la préparation de la sortie qui
compte le plus.

D'ailleurs, lors de toutes mes sorties avec GPS, la carte papier reste au
fond du sac même avec un GPS 12 dépourvu de cartographie. A tout instant le
GPS sait où l'on est et vers quelle direction continuer pour poursuivre la
balade.

Il n'y a donc plus besoin de sortir le carte pour "faire le point" et
déduire sa position des éléments topographiques nous entourant.
Il n'y a pas besoin de sortir la carte pour vérifier la proximité du
prochain changement de direction ou de chemin, ni s'il faut prendre à droite
ou à gauche ! Avec une route convenablement préparée, enregistrée
(généralement dans le GPS, mais éventuellement sur un bout de papier libre),
la navigation peut se faire facilement et sans hésitation ou erreur de
positionnement.

De plus, l'enregistrement de la trace et l'odométrie du GPS permet au cours
et au retour de la sortie quelques mesures statistiques très intéressantes
sur les distances, le temps de parcours, les vitesses de progression, temps
de pause , etc. Eventuellement aussi altitudes, dénivelés cumulés, vitesse
d'ascension ou de descension,...

Mais surtout, sur le terrain, la fonction 'trackback' qui déjà plusieurs
fois nous a sauver d'un mauvais pas, en montagne et en forêts lors de la
dégradation rapide des conditions météo, dans le froid, la tourmente, la
pluie et la neige... en nous ramenant à l'abrit. En dans ces conditions, pas
le temps de consulter la carte (même présente sur le GPS) pour improviser un
itinéraire de retour.

Parfois, la mesure des distances parcourues sert à mettre d'accord les
différentes estimations par podomètre et, dans certain cas, aider à bien
calibrer ces derniers. Avoir un instrument jugé fiable par le groupe qui
indique honnêtement le trajet parcourus et le reste à faire, peut aussi
servir à ravigorer le moral , à rassurer et motiver les troupes...

Les cartographies sur GPS ne sont en fait utiles que dans les rares cas ou
l'on doit improviser un parcours (course d'orientation, changement de temps
ou de programme, géocaching, ...) ou lorsque l'on ne veut/peut pas consulter
une carte en se déplaçant (VTT ou randonné cycliste, marche forcée ou
sportive, marche de nuit, raids ...)

Ce qui fait que la cartographie sur le GPS est bien rarement utilisée en
randonnée pédestre classique. Une carte papier (IGN ou imprimée depuis le
géoportail) suffit largement en complément d'un GPS classique de moindre
coût, d'autonomie bien supérieure. De plus, mieux vaut un GPS plus simple
dont on maîtrise parfaitement le fonctionnement et qui peut servir à une
navigation fiable et efficace, qu'un GPS cartographique complexe dont les
nombreux paramètres et automatismes peuvent nous leurrer, éventuellement
nous égarer ou du moins risquer de nous faire faire des km inutiles (c'est
l'expérience qui parle, ne pas faire confiance au calcul automatique
d'itinéraire ! Surtout à pied où chaque km use les chaussures ! :-O ).

Ce qui compte, c'est la préparation de la sortie, pas les performances et la
sophistication du matériel utilisé !


Pour répondre aux interrogations du post initial :

- Les cartes TOPO MAP U.K.sont les cartes vectorielles compatibles GPS
GARMIN couvrant une partie du Royaume Uni. Elles reprennent une partie des
informations topographiques et toponymiques des cartes papier au 1/50 000
officielles d'Angleterre éditée par l'Ordonnance Survey (IGN local)
- Les cartes GPS TOPO sont les cartes vectorielles GPS GARMIN couvrant la
France (par région). Elles reprennent une partie des cartes 1/25 000 éditées
par l'IGN (en fait elles sont basée sur les cartes digitales DB Carto de
l'IGN.

Il existe des cartes similaire pour tous le pays d'Europe, les USA, le
Canada,...

Ces cartes vectorielles permettent sur les GPS GARMIN (cartographiques ou
non), de transférer facilement et de façon fiable les WayPoints et
d'enregistrer les Routes à suivre pour les balades. Il ne s'agit pas de
logiciel mais uniquement des données (coordonnées GPS, noms, symboles, ordre
dans une route , etc). Elles évitent ainsi les erreurs de saisie et
facilite le transfert des points à partir des cartes affichées à l'écran du
PC. Des centaines de système de coordonnées et de systèmes géodésiques sont
pris compte (dont un système entièrement configurable par l'utilisateur qui
permet d'utiliser un système absent de la liste initiale) et permettent de
travailler dans le système des cartes que l'on utilise.

Pour les GPS cartographiques, les cartes vectorielles peuvent être chargées
à partir du PC dans le GPS en sélectionnant les 'dalles cartographiques' des
régions souhaitées (concernée par la balade). Selon la capacité mémoire des
GPS, des zones plus ou moins étendues peuvent être chargées simultanément.
En régle générale, chaque 'dalle' fait environ 50.000 ha, ce qui signifie
que pour la randonnée pédestre il est rare d'avoir à utiliser plusieurs
dalles à moins de se balader justement à la frontière de plusieurs dalles
consécutives.

Ces cartes (et le logiciel PC qui les accompagne) permettent aussi au retour
de sortie de récupérer les 'traces' enregistrées par le GPS et de les
afficher sur le PC pour en garder la trace, faire quelques statistiques,
géolocaliser ses photos ou les événement de la journée ou constituer ses
propres cartes.


C.Ret





Publicité
Poster une réponse
Anonyme